Aller au contenu

InstantEternité

Membre
  • Contenus

    1134
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de InstantEternité

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 10/05/1981

Informations Personnelles

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Il parlait de l'espace européen et non du moyen-orient... Sinon, je trouve qu'il a raison, il faut penser la culture et non la repenser, dans le sens où il faut être inventif et imaginer une nouvelle culture adéquate et compatible avec nos nouveaux modes de vie et les nouvelles générations. Mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'inspirer du passé ni qu'il ne faut pas voir plus loin que le bout de son nez dans le sens où il faut prévoir et pouvoir aussi se projeter dans l'avenir concernant les choix culturels.
  2. Je ne prétends pas être un "savant", d'ailleurs souvent la patience me manque pour de la lecture longue et efficace. Je n'ai pas du tout fait des études en science humaines et je me suis intéressé à la philosophie que très récemment. Mais je me base quand même sur mon intuition et sur mon sens d'observation. Ce que je ressens c'est qu'il y a une malaise intellectuelle au niveau global mais bon je ne vais pas me répéter dans tout ce que j'ai dit et je pense que j'en ai même déjà trop dit...
  3. Merci, votre exemple de "citadelle" m'a fait réfléchir. Il faut en fait être bien plus créatif et imaginer et proposer quelque chose de complètement nouveau pour justement dépasser cette "citadelle". Mais c'est là que je parlais d'inhibition du peuple et des cerveaux, dans laquelle les Etats excellent... Car je crois profondément que l'humain ou l'individu a bien plus de valeur que le billet vert.
  4. J'ai juste pensé à un point : la notion "d'opposant politique" ou plus simplement "d'opposant". Quelque chose qui à mon sens n'existe plus dans les sociétés occidentales modernes. Car ceux qu'on nomme communément populistes se servent justement du système ou du moins sont obligés de se servir du système tout en se disant opposés au système : voilà le paradoxe ou plutôt l'absurdité du concept même du populisme.
  5. Nous ne sommes plus le bon public pour ce qui fut jadis la "philosophie".
  6. Ce que je voulais dire c'est que la philosophie est morte à mon avis, mais que c'est nous, hommes modernes, qui l'avons tué ! De part le fait que nous soyons plus que de simples consommateurs dans nos sociétés modernes. Et j'ai aussi voulu attiré l'attention sur le fait que le progrès de la technique est en partie responsable de cette situation...
  7. Non Monsieur ! Il faut bien voir que ce qui est "mort" et "bien mort" ce sont vous et moi ainsi que nos voisins de paliers... Car en nous il n'existe plus la force et le courage de vouloir vivre, d'être quelqu'un, d'être quelque chose, la volonté de s'affirmer, la volonté de puissance, la volonté de créer, rien de tout cela n'existe plus en nous hommes modernes ! C'est ce dont Nietzsche en avait très peur : Nous sommes bien devenus les derniers hommes c'est-à-dire des poupées consommateurs ! Et notre maladie la voici : la maladie du peuple-mouton !
  8. Et bien c'est tout le problème. A l'époque des philosophes "classiques" ils étaient tous pluridisciplinaires (science, art, philo, poésie, etc.) ce qui leur permettait d'avoir une vision globale de l'existence, de l'humain et des problèmes qui le concerne. Aujourd'hui ce n'est plus le cas. Personnellement le seul "savant" que je connais et qu'il a touché un peu à la métaphysique et à la science en même temps c'est Carl Gustav Jung avec notamment son idée de "Synchronicité". Mais pour être honnête je ne trouve pas le résultat très brillant, le fait de mélanger la spiritualité et la science. Cela même fait penser un peu aux nazis et leur pseudo-sciences... Y-a-t-il réellement une solution en perspective pour réconcilier la science et la spiritualité voir les allier ?
  9. Je suis d'accord avec une grande partie de ce que vous avez dit sauf la fin : A mon avis les gens sont devenus tellement des "moutons" qu'il n'y aura pas de danger sérieux venant du "populisme forcené" comme vous le dites. S'il y a au moins un domaine où les Etats (occidentaux) excellent c'est justement dans l’inhibition du danger du populisme forcené du type nazisme, fascisme, etc... Et c'est tant mieux !
  10. Mais hélas, la philosophie "classique" est à mon avis déjà enterrée et cela par les progrès de la science et de la technique. C'est justement là ou Heidegger parle des dangers de la technique, un danger qui fait éloigner l'homme de sa vérité. Il y a aussi Stephen Hawking qui disait "La philosophie est morte".
  11. A mon avis il faut tout refaire, on a fait fausse route... : vous savez la destruction créatrice.
  12. Vous voyez, on a même plus le droit de faire de la galanterie. Enfin... un peu de poésie dans ce monde de brute !
  13. Je ne sais pas moi, envoyez donc votre proposition à Air Bus et Boeing...
  14. Et si on coupait un peu la poire en deux ? Vous savez c'est comme dans les avions de lignes s'il y a un danger, il faut d'abord mettre son propre masque à oxygène avant d'essayer d'aider les autres à mettre le leur...
×