L'age des hommes politiques

colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

Pour s'en donner une idée il suffit d'observer certains debats du mercredi.

L'age du capitaine est elle équivalente a la sagesse de ces décisions ou est elle une des raisons pour laquelle les changements se font avec tant de mal?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

A ce qu'il parait ce sont les étudiants qui réussissent le mieux les test de QI, donc peut être que les politiques sont trop séniles pour gouverner et tenir un raisonement logique. Ca expliquerait beaucoup de choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Vu qu'ils sont arrivés là, les vieux séniles, ce n'est pas par hasard. Ils sont persuadés que ce sont eux qui ont la science infuse et qu'ils ont pu l'acquérir grâce à l'age et l'expérience. Seulement ils ont toujours la même mentalité depuis des décennies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Les vieux, les jeunes ! Que chantait Brassens ? "Cons de la dernière averse ou cons des neiges d'antan..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)

Il ont ma foi de l'expérience (allez ! on ressasse ce théme sempiternelle ;) ) qui amène de l'aisance que les jeunes n'auront pas. C'est vrai que ça paraît assez facile de faire ce qu'ils font, mais l'expérience qu'ils ont leur confère une qualité d'argumenteur qui vous ferez peur ;) Et c'est là que ça devient intéressant.

De surcroît, les syndicats étudiants, dirigés par des jeunes, se montre incapable de valeurs essentiels en politique : la sagesse. Quand l'UNEF pose des affiches provocatrices du style "on en a ras le Q", on constate parallèlement que jamais de tels propos

Non que ces gros mots me choquent, mais j'estime que, quand on s'engage dans un débats ou une discussion tel qu'elle soit, on n'a pas à se montrer vulgaire (on voit ce que ça donne quelquefois sur le forum ;) _ c'est pour ça que les modérateurs arrête la discussion).

Les jeunes, quand ils font de la politique, me donnent une image d'irrespect et d'immaturité, et d'un manque de retenu, qualité essentiel que, pour le moment, seul des hommes d'expérience et âgés (toutes proportions gardées) ont réussi à montrer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

c'est vrai que quand un homme politique atteint les 70 ans, on peut se poser des questions sur sa santé mentale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Philippe IV le Bel ou Louis XIV ont été d'excellents souverains à 25ans. Henri IV, lui, ce fut un peu plus sur le tard.

L'âge n'est aucunement un facteur de raison ou déraison !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Philippe IV le Bel ou Louis XIV ont été d'excellents souverains à 25ans. Henri IV, lui, ce fut un peu plus sur le tard.

L'âge n'est aucunement un facteur de raison ou déraison !

sauf qu a 25 ans on ete considere comme un vieillard ;)

comme on l est a 70 maintenant comme on le sera a 135 ans dans 250 ans ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)
Philippe IV le Bel ou Louis XIV ont été d'excellents souverains à 25ans. Henri IV, lui, ce fut un peu plus sur le tard.

L'âge n'est aucunement un facteur de raison ou déraison !

Ce n'était pas les mêmes critères et le même contextes :D

Evitons les anachronismes ;)

En outre, on était roi dès la mort de son père, ou quand celui-ci décédait alors que le fils était très jeune, c'était la majorité à 13 ans pour le monarque.

Et je ne pense pas que les décisions prises aient été raisonnables (Louis XIV n'avait qu'un but : domestiquer les nobles ;) ).

Puis, je rajouterai bien quelquechose, mais siegfried l'a déjà dit ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Les anachronismes ? Il est sûr que braver l'opoposition des parlements et faire en sorte d'assurer le pouvoir royal étaient des jeux ! Il est beaucoup plus difficile de faire la réforme du bac, c'est indéniable ! ;)

J'adore les millénaristes qui pensent toujours que leur époque est plus compliquée ou pire que les précédentes. ;) Et ça se pique d'histoire après.

Quant à faire des généralités sur les générations et l'âge, c'est tellement niais que ce débat a sa place dans l'asile. Giscard, jeune ministre des finances (encore un "anachronisme M. Kirayamato ? ;) ) était et sera toujours beaucoup plus brillant qu'un Raffarin de 60ans.

Il est du plus haut comique d'avoir ici des partisans de la gérontocratie ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)

C'est qu'il va me faire réviser mon partiel, Saroumane ;) . L'opposition parlementaire (celle de la Fronde et celle du règne de Louis XV), ce fut exactement un point difficile pour le roi, sauf que pendant la Fronde parlementaire, ce n'est pas le roi (Louis XIV, dont une des premières mesures sera de supprimer le droit de remontrance des parlements, afin d'anihiler ladite opposition) qui s'en est ocupé, mais sa mère (Anne d'Autriche), et quand Louis XV lanca une attaque sans précèdent contre les parlements, ce fut quelques années avant sa mort, donc à un moment où il était déjà relativement âgé :D (la réforme Maupeou, qui affaiblissait les parlement, date de 1771, et la mort de Louis XV est 1774 ;) )

Pour en revenir au vrai sujet, a propos de l'opposition que tu fais entre Giscard et Raffarin, je n'ai qu'une chose à dire : les goûts et les couleurs.

Chacun est libre de trouver un homme sénile, mais après, il ne faut pas que, parce que un tel n,'est pas d'accord avec la politique d'un homme que ce dernier est forcément sénile. Tu vois ce que je veux dire ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Louis XV est l'exemple qu'un roi âgé peut également être énergique !

Mais revenons à Louis XIV. Je ne parle pas de la Fronde elle même. Le roi était alors mineur. Personne n'ignore que c'est Anne d'Autriche et surtout Mazarin qui ont réglé alors la situation. Mais quelqu'un pense-t-il vraiment qu'elle l'était définitivement ? C'est évidemment Louis XIV qui a fait en sorte de les abaisser et de leur enlever tout pouvoir d'obstruction pour l'enregistrement des édits royaux. De plus, il s'est attelé à la lourde tâche de briser les reins des contre pouvoirs au pouvoir royal au niveau territorial en supprimant nompbre d'Etats provinciaux. L'activité de réforme administrative sous Louis XIV fut intense. Or en 1661, début du règne personnel, il avait 24 ans.

Je ne parlais pas des idées politiques mais clairement des capacités intellectuelles lorsque je comparais Giscard au pauvre Raffarin !

Modifié par Saroumane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)
Louis XV est l'exemple qu'un roi âgé peut également être énergique !

Mais revenons à Louis XIV. Je ne parle pas de la Fronde elle même. Le roi était alors mineur. Personne n'ignore que c'est Anne d'Autriche et surtout Mazarin qui ont réglé alors la situation. Mais quelqu'un pense-t-il vraiment qu'elle l'était définitivement ? C'est évidemment Louis XIV qui a fait en sorte de les abaisser et de leur enlever tout pouvoir d'obstruction pour l'enregistrement des édits royaux. De plus, il s'est attelé à la lourde tâche de briser les reins des contre pouvoirs au pouvoir royal au niveau territorial en supprimant nompbre d'Etats provinciaux. L'activité de réforme administrative sous Louis XIV fut intense. Or en 1661, début du règne personnel, il avait 24 ans.

Exact, toutes les oppositions y sont passées (du moins, officiellement en ce qui concerne les religions). Et sur le reste, je n'ai plus qu'à m'incliner, étant donné que c'est juste. Mais une interrogation cependant : quand on gonfle la tête d'un gosse, lui disant qu'il est un roi absolu de droit divin, n'est-ce pas plus facile pour lui :

1) de gouverner

2)de se faire obéir (quoique la preuve que non, puisque oppositions il y a eus ;) )

Mais il est vrai que son audace était sans précédents. Toutefois, c'est innaplicable aujourd'hui.

Aujourd'hui, on argumente ses décisions dans le cadre de la démocratie. Le pouvoir s'exerce différement (d'où en partie le terme "anachronisme").

Je ne parlais pas des idées politiques mais clairement des capacités intellectuelles lorsque je comparais Giscard au pauvre Raffarin !

Et moi je parlais de TES idées politiques, qui semblent ressortir quand tu fais cette comparaison. Raffarin est tout aussi intelligent que Giscard, le problème est de n'avoir pas eu le peuple derrière lui ... (tant mieux ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Il est vrai que la Monarchie avait une supériorité indéniable sur le système électif. Quelqu'un élevé pour le pouvoir y était réellement préparé. Cela évitait les accès de folie que l'on a pu souvent constater chez ceux qui s'élevaient trop vite. La Monarchie française n'a pas produit de Mao ou de Kim Il Sung. Mais cela est un autre débat.

Si tu préfères qu'on reste dans le cadre ultracontemporain, nieras tu qu'un Tony Blair (relativement jeune en 1997) avait des capacités tout aussi équivalentes à celles de Margaret Tatcher ? Giscard (toujours lui), plus jeune président de la Ve n'était-il pas aussi capable (et sans doute mille fois plus) qu'un Mitterrand qui n'en fibissait plus de mourir de son cancer ?

Le système actuel dresse des obstacles à l'accession des trop jeunes au pouvoir. Si l'on écarte l'hypothèse d'un jeune héritier milliardaire, qui à 25 ou 30ans a pu s'assurer les commandes d'un parti suffisamment puissant pour payer sa campagne et le hisser au pouvoir ? C'est pourquoi on parle de "jeunes" qui ont déjà 48ans ! Sacrés jeunots à cet âge là ! ;)

Mais les exemples passés nous ont montré qu'un Souverain ayant à peine dépassé la vingtaine était parfois tout aussi capable qu'un auguste vieillard. Le problème n'est pas dans l'âge mais dans les capacités intellectuelles.

(Et je maintiens que Giscard était autrement plus brillant et conceptuel que Raffarin le démago, seulement expert en com ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je pense que l'âge n'est pas le critère le plus important.

C'est pluitôt l'ouverture qui manque.

Nos politiques appartiennent tous aux mêmes sphères.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)

Sans renier mon exemple de la direction de l'Unef ni ma désapprobation quand à juger de sénile un homme juste par son âge, je ne peux que souscrire à tes propos, Saroumane ;)

Mais dans ce cas, le mieux serait un mixage des deux "clans", avec une sélection plus sèvères des "jeunôts", envers qui j'ai un peu plus de doute (pour les raisons évoqué ci-avant ;) ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Heureusement que tous les jeunes ne peuvent ni ne doivent être comparés aux feignasses hystériques de l'UNEF ! ;)

Encore une fois, l'âge ne doit pas être un critère ! (enfin une fois la majorité atteinte car il ne faut pas être grotesque non plus et promouvoir des gamins de 12ans) ! Un Einstein était autant précieux pour une Université à 25ans qu'à 70 ou 95 s'il avait vécu jusque là. Au contraire, un Dupond lambda qui se contentera de plagier les ouvrages de ses collègues sera tout aussi parasitaire à 25 qu'à 50 !

Modifié par Saroumane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)
Louis XV est l'exemple qu'un roi âgé peut également être énergique !

Justement, je repensais à ça, et je me suis souvenu que Louis XV fut un roi mou. C'est vrai, il est arrivé au pouvoir juste avant les années 1750 (et la crise du jansénisme dans les parlements), et il a fallu attendre mars 1766, le jour de la flagellation, pour qu'enfin, l'opposition parlementaire vieille d'une vingtaine d'année soit calmée pour un temps par l'intervention même du monarque, en attendant la réforme de son chancelier, Nicolas de Maupeou.

Roi énergique ;) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Roi pugnace et autoritaire sur ses vieux jours justement. Toute la première partie de son règne voit le gouvernement du cardinal de Fleury.

Mais après 1766 et jusqu'à sa mort, l'opposition parlementaire est matée. Pas mal pour un vieillard. Sagesse que n'aura pas son faible successeur qui en redonnant des armes aux parlements permettra à ces derniers de pratiquer une politique d'obstruction devant toute réforme (notamment fiscale) courageuse. Ca conduira aux Etats généraux. On connait la suite !

Encore une fois, la valeur n'attend pas le nombre des années. On peut être nul ou brillant vieux comme jeune !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je suis d'accord avec Saroumane et comme le disait Corneille "pour un homme bien née la valeur n'attend pas le nombre des années ".Nous avons beaucoups d'exemples d'hommes politiques qui ont accompli des choses remarquable alors qu'ils etaient relativement jeunes voir tres jeune ;pensons à Alexandre le grand par exemple à 16 ans son pere lui confiait la regence de la Macedoine et à 20 ans il l'a remplacé realisant ce que l'on connait .

Il est certain qu'en France au niveau politique on est plus proche de la gerontocratie qu'autre chose .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant