Aller au contenu

La religion profite-t-elle de nos doutes et nos craintes ?


Messages recommandés

PetiteNeige Membre 198 messages
Forumeur inspiré‚ 20ans
Posté(e)

Il y a des années, j'ai vécu une expérience assez extrême. Notre groupe des mouvements de jeunesse était sous tentes, dans une prairie. Un soir, un petit groupe de personnes malveillantes sont arrivées avec des haches, des pieds-de-biche et autres outils du genre. Ils nous ont chassés de la prairie, ils ont détruits notre campement et nous ont poursuivis ensuite jusqu'à ce que la police intervienne.

Lors de notre fuite, j'étais persuadée que j'allais mourir. Je courais à toutes jambes et une pensée m'était venue à l'esprit : « Dieu, si tu existes, pardonne mes péchés, si tu me donnes une seconde chance, je te promets de faire le bien. »

Or, à l'époque, j'étais athée ! Aujourd'hui, je suis agnostique et je n'ai pas tenu ma « « « promesse » » ».

Lorsque notre vie est en jeu, il est facile de se laisser prendre par ces croyances, au fond, c'est très humain car nous avons conscience de la mort.

Bref, avez-vous vécu des expériences similaires ? Des moments de doutes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
DKKRR Membre 407 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

Ou alors cela signifie que la religion est ancrée au plus profond de nous et qu'elle fait donc partie de l'essence de l'être humain. Seules ses diverses socialisations contribuent, pour certains, à son rejet final (phénomène récent dans l'histoire de l'humanité) malgré que dans les moments "décisifs" une sorte de réminiscence du sentiment religieux (sentiment inscrit dans la nature humaine) finit par survenir (on a beau lutter contre soi-même, l'on finit toujours par se retrouver dans les moments critiques).

 

 

 

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 6 431 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)

En grand danger de mort, certains appellent Dieu au secours, d'autres appellent leur mère. Soyez assuré que vous avez une mère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PetiteNeige Membre 198 messages
Forumeur inspiré‚ 20ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Talon 1 a dit :

En grand danger de mort, certains appellent Dieu au secours, d'autres appellent leur mère. Soyez assuré que vous avez une mère.

Je ne comprends pas ce que vous dites. Ma maman ne pouvait pas intervenir pour me sauver, j'étais géographiquement loin d'elle à ce moment là :hu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 6 431 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, PetiteNeige a dit :

Je ne comprends pas ce que vous dites. Ma maman ne pouvait pas intervenir pour me sauver, j'étais géographiquement loin d'elle à ce moment là :hu:

Vous espérez le secours d'une notion purement intellectuelle, Dieu, création humaine. Pourquoi ne pas appeler le père Noël ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 7 504 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 32 minutes, PetiteNeige a dit :

Il y a des années, j'ai vécu une expérience assez extrême. Notre groupe des mouvements de jeunesse était sous tentes, dans une prairie. Un soir, un petit groupe de personnes malveillantes sont arrivées avec des haches, des pieds-de-biche et autres outils du genre. Ils nous ont chassés de la prairie, ils ont détruits notre campement et nous ont poursuivis ensuite jusqu'à ce que la police intervienne.

Lors de notre fuite, j'étais persuadée que j'allais mourir. Je courais à toutes jambes et une pensée m'était venue à l'esprit : « Dieu, si tu existes, pardonne mes péchés, si tu me donnes une seconde chance, je te promets de faire le bien. »

Or, à l'époque, j'étais athée ! Aujourd'hui, je suis agnostique et je n'ai pas tenu ma « « « promesse » » ».

Lorsque notre vie est en jeu, il est facile de se laisser prendre par ces croyances, au fond, c'est très humain car nous avons conscience de la mort.

Bref, avez-vous vécu des expériences similaires ? Des moments de doutes ?

C'est une réaction constatée chez quasiment tout le monde face à la mort, réaction qui provient de l'inconscient refoulé dans sa vie, certains ont juste le temps de dire "je te demande pardon".

Tu aurais dû par la suite te demander pourquoi tu lui as demandé de pardonner tes péchés, cela démontrant que tu te sentais indigne de Dieu en mourant dans tes péchés.

Il t'a donné une seconde chance que tu as balayée d'un revers de la main ? crois tu qu'il pourra t'en donner une troisième, si tu te retrouves face à la mort à nouveau ?

"Facile de se laisser prendre par ces croyances" ? Lorsque quelqu'un n'y croit vraiment pas, en l'existence de Dieu, il ne doute donc pas et ne se laisse pas "prendre par ces croyances". C'est le doute qui t'a prise, pas les croyances.

J'ai été aussi face à la mort, je croyais déjà en Dieu, donc la question ne s'est pas posée, celle qui s'est posée fut ce constat : "je ne suis pas prête pour mourir, je n'ai encore rien fait pour le pardon de mes péchés", pensée suivie d'une grande angoisse face à cela, demandant aussi comme une "seconde chance" pour m'y préparer, avec la honte m'habitant et demande de pardon pour cette terrible négligence. Le lendemain, je me suis réveillée vivante et en pleine forme, et j'ai tout mis en oeuvre pour être prête à mourir sans crainte, joyeusement à l'heure voulue. Cela a dû se passer vers 2003 ou 2004, je ne souviens pas de l'année exacte, mais j'ai tenu ma parole, je peux mourir avec le sourire, un grand sourire :) Enfin E.T. retour maison :angel: (hé oui, outre la croyance en Dieu, je sais aussi que je viens d'auprès de lui, avant de venir sur terre).

Bon cela dit, ayant des enfants, mon souci demeure leur peine, leur souffrance, si je devais partir maintenant. Alors j'ai remis tout ça dans les mains de Dieu, qui fera tout à merveille, comme toujours, le moment voulu. Déjà, il m'a mis à coeur de leur laisser un petit note-book, avec un tas de choses écrites rien que pour eux, pour adoucir leur peine, que de temps à autres, il m'inspire de compléter.

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kid_Ordinn Membre 3 840 messages
Forumeur discret‚ 56ans
Posté(e)
Citation

"Au centre de toutes les religions, la question de la mort est fondamentale, parce qu’elle est la source d’un important conflit intérieur entre notre désir d’immortalité et la réalité de notre disparition, explique Jean-Claude Liaudet. 


Le besoin de croire est donc le résultat d’un compromis entre notre désir et la réalité, mais il dépasse le niveau individuel : la croyance religieuse est un système collectif organisé qui nous offre ce compromis, et nous permet donc de ne pas souffrir, de dépasser notre condition humaine."

https://www.psychologies.com/Culture/Spiritualites/Pratiques-spirituelles/Articles-et-Dossiers/La-spiritualite-un-nouveau-besoin/Debat-le-besoin-de-croire-est-il-une-nevrose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laurent1712 Membre 530 messages
Forumeur forcené‚ 70ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, PetiteNeige a dit :

Lors de notre fuite, j'étais persuadée que j'allais mourir. Je courais à toutes jambes et une pensée m'était venue à l'esprit : « Dieu, si tu existes, pardonne mes péchés, si tu me donnes une seconde chance, je te promets de faire le bien. »

Or, à l'époque, j'étais athée ! Aujourd'hui, je suis agnostique et je n'ai pas tenu ma « « « promesse » » ».

Donc, si j'ai bien compris tu fais à nouveau "le mal" comme tu le faisais avant cet événement? 

Non, je pense plutôt que tu t'es mal exprimée...

Mais tu sais, ne t'inquiètes pas trop, car pas besoin de croire en qui que ce soit pour avoir une attitude convenable dans la vie sociale, et même faire le bien autour de soi quand cela nous dit. La bonne tenue n'est pas l'apanage des croyants !

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 968 messages
Forumeur accro‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, PetiteNeige a dit :

Je ne comprends pas ce que vous dites. Ma maman ne pouvait pas intervenir pour me sauver, j'étais géographiquement loin d'elle à ce moment là :hu:

Et tu étais géographiquement loin de Dieu. Il y a incontestablement quelque chose de puéril quand on s'en remet à Dieu : les psychologues y voient la pensée pré-logique, dite animiste, qui imagine le fonctionnement du monde comme identique au  fonctionnement de ses propres pensées . Ce sont les relents de la pensée magique qui domine le cerveau immature des enfants. Et quand on est enfant les parents semblent posséder une toute puissance avec laquelle il faut négocier pour limiter les dégâts : d'où le parallèle que faisait déjà la psychanalyse  entre la relation de l'enfant avec ses parents et la relation que tout humain peut à un moment donné entretenir avec Dieu : l'adulte (ou l'ado), même athée, peut déclencher dans des situations inhabituelles, qu'il ne maîtrise pas, un fonctionnement analogue à celui de l'enfant et se met ainsi à communiquer avec une toute puissance par sa pensée qui par sa magie retrouvée pourrait agir sur les événements.

La psychanalyse n'est plus tellement crédible, mais elle a proposé des analyses sur les comportements irrationnels, qui nous menacent tous, dignes d'intérêt. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 3 169 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 02/02/2019 à 11:28, PetiteNeige a dit :

Il y a des années, j'ai vécu une expérience assez extrême. Notre groupe des mouvements de jeunesse était sous tentes, dans une prairie. Un soir, un petit groupe de personnes malveillantes sont arrivées avec des haches, des pieds-de-biche et autres outils du genre. Ils nous ont chassés de la prairie, ils ont détruits notre campement et nous ont poursuivis ensuite jusqu'à ce que la police intervienne.

Lors de notre fuite, j'étais persuadée que j'allais mourir. Je courais à toutes jambes et une pensée m'était venue à l'esprit : « Dieu, si tu existes, pardonne mes péchés, si tu me donnes une seconde chance, je te promets de faire le bien. »

Or, à l'époque, j'étais athée ! Aujourd'hui, je suis agnostique et je n'ai pas tenu ma « « « promesse » » ».

Lorsque notre vie est en jeu, il est facile de se laisser prendre par ces croyances, au fond, c'est très humain car nous avons conscience de la mort.

Bref, avez-vous vécu des expériences similaires ? Des moments de doutes ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 52 692 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)

 

Le 02/02/2019 à 11:28, PetiteNeige a dit :

Lorsque notre vie est en jeu, il est facile de se laisser prendre par ces croyances, au fond, c'est très humain car nous avons conscience de la mort.

Sitôt ta peur passée, tu es revenue à ta croyance . Comme tu n’es pas différente d’autrui , ça répond à la question posée par le titre : non .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité