Aller au contenu

DKKRR

Membre
  • Contenus

    785
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de DKKRR

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 02/16/1990

Informations Personnelles

  • Pays
  • Lieu
    Bordeaux
  • Intérêts
    Françafrique

Visiteurs récents du profil

879 visualisations du profil
  1. Pourquoi faudrait-il arrêter d'affirmer l'existence de ce que vous ne pouvez pas concevoir. Peut-être que votre contexte de vie ne vous permet pas d'envisager ce que peut être un crime passionnel mais je peux vous assurer que ce genre de méfaits existe bel et bien. L'énonciation d'une telle évidence (à mes yeux) n'a pas pour but de minorer l'acte en lui-même mais plutôt de lui donner une explication. Tout crime est rationnel (au sens Boudonien du terme). Personne ne tue volontairement sans qu'une raison lui apparaisse légitime. Avoir des raisons ne signifie pas avoir raison mais toutes les raisons ne se valent cependant pas. La passion de l'autre, il faut l'éprouver pour connaitre le sens qu'elle revêt. Pour certaines personnes, la mort est plus douce que la séparation (pas nécessairement physique) avec l'être tant désiré. Rien ne les effraie plus que d'imaginer ce qu'elles conçoivent en tant qu'extension de leur être, aux mains d'un autre. L'imagination même d'une telle éventualité constitue pour eux la pire des douleurs. Le seul remède efficace contre cette torture se retrouve dans un départ définitif de cette terre, ce qui permet de sceller à jamais l'union des deux âmes que ne peuvent abandonner ces personnes là. Donc oui, certains crimes sont passionnels. Ils ne visent pas l'autre du fait de son sexe. Cet élément n'entre nullement en compte dans leur motivation malsaine mais seul le lien invisible qui les relie et qu'ils ne peuvent se résoudre à trancher constitue l'élément motivant dans l'affaire. C'est terrible, cela se doit d'être fermement puni mais je ne place personnellement pas ces assassinats sur le même plan que d'autres. Ce n'est pas une question d'éducation mais de nature humain que tous vos efforts ne pourront jamais changer le moins du monde. Lorsque l'on aime, l'on se doit d'être prêt à souffrir en payant le prix fort de notre amour et plus l'on aime plus la souffrance sera potentiellement brutale (que ce soit à travers une séparation, un décès de l'être aimé ou du fait de sa violence qui mettra fin à notre existence). C'est terrible mais je ne vois pas comment l'on peut lutter contre de tels phénomènes en philosophant comme vous le faites.
  2. Tout d'abord il faut savoir que ce ne sont pas toutes les écoles Coraniques qui font cela. Ce sont certaines, les plus pauvres en l'occurrence. Celles qui n'ont pas les moyens de nourrir les enfants qui doivent se débrouiller pour aller trouver seuls leur nourriture. Quant aux raisons de la présence de ces enfants dans des institutions religieuses, cela ne nous regarde pas. Quelle est notre légitimité pour dire à quelqu'un, avec sa culture dans son propre pays, comment celui-ci doit éduquer son enfant ? Nous ne devons pas tomber dans l'ethnocentrisme. Je connais plusieurs personnes qui ont fait les daraas étant petits et il n'y a pas mieux éduqués qu'elles, plus respectueux, plus polis. Sachant que plusieurs de celles-ci ont fait de grandes études à l'issue de leur cursus religieux. Ce qui n'est guère étonnant au sens où dans ces daraas, ils apprennent le respect, la discipline et tous un tas de valeurs qui sont d'une aide précieuse dès lors que ceux-ci suivent un cursus scolaire (en plus de leur servir dans leur vie d'adulte). A l'issue des daraas, ils savent lire et écrire, ce ne sont pas des ignares et deviennent concentrés et appliqués dans les voies qu'ils emprunteront. Par-contre moi j'ai donné des cours dans un lycée en France il y a quelques années et là j'ai été confronté à des ignares. Des jeunes qui ne connaissent rien, qui vont à l'école depuis qu'ils sont petits et qui savent à peine compter, lire et écrire sans faire de faute à chaque mot. Donc l'école n'est pas gage de quoi que ce soit de positif et l'exemple Français l'illustre merveilleusement bien. De ce fait, nous n'avons pas de leçons à donner à qui que ce soit, surtout lorsque l'on prend en compte le degré d'instruction de nos jeunes qui est proche du néant. Nous ferions mieux d'être plus à l'écoute d'un monde extérieur qui a beaucoup à nous enseigner. Je pense que le système scolaire à la Française démontre chaque jour ses limites de sorte à ce que nous ne pouvons disposer de la moindre légitimité pour le revendiquer pour les autres. Laissons les donc dans leur daraas qui leur donnent une meilleure éducation que celle de nos jeunes en France et espérons juste que leurs conditions de vie puissent s'améliorer
  3. C'est un peu comme les enfants et femmes Roumains/Roms en France. C'est malheureux mais on espérer que les choses changeront partout où ce genre de drames ont lieu dans le monde.
  4. Je suis effaré devant tant d'ignorance. Je ne sais pas si c'est pour provoquer ou non mais ça ne vous fait pas honneur. Cela ne sert à rien que je vous transmette des documents comme avec STVI car visiblement vous n'êtes pas dans une démarche constructive (se renseigner) et préférez vous complaire dans votre état actuel (certainement plus rassurant). La connaissance peut apporter un puissant désenchantement du monde.
  5. Je vais me permettre de citer Aimé Césaire qui avait très justement répondu aux ignorants qui sortent ce genre d'inepties (ps: vous ne le savez sans doute pas mais lorsque la Guinée a refusé la communauté Française, pour les punir De Gaule à fait détruire toutes les infrastructures construites jusque là sans compter qu'il a tenté de ruiner le pays en armant les opposants et en l'inondant de faux billets. Infrastructures construites par les mains et dans le sang d'Africains car n'imaginez pas que les colons ont versé la moindre goutte de sueur pour construire quoi que ce soit en Afrique) : «On me parle de progrès, de "réalisations", de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d’eux-mêmes.Moi, je parle de sociétés vidées d’elles-mêmes, des cultures piétinées, d’institutions minées, de terres confisquées, de religions assassinées, de magnificences artistiques anéanties, d’extraordinaires possibilités supprimées.On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemin de fer.Moi, je parle de milliers d’hommes sacrifiés au Congo-Océan. Je parle de ceux qui, à l’heure où j’écris, sont en train de creuser à la main le port d’Abidjan. Je parle de millions d’hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la danse, à la sagesse.Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme.»
  6. Ce qui est logique en même temps. Vous ne trouvez pas cela ridicule qu'un autre état garde nos prisonniers pour nous ? Si demain des combattants Turcs viennent se réfugier en France après avoir foutu le souk en Espagne, vous demanderiez à nos autorités de les garder et de ne pas les renvoyer en Turquie. Soyons un minimum cohérents.
  7. Non, je vous confirme qu'Idriss Deby n'a jamais été élu. Il a pris le pouvoir sur un coup d'état contre Hissène Habré, qui venait de se détourner de la France, grâce à l'aide des services secrets Français et s'est toujours maintenu au pouvoir grâce à l'intervention de l'armée Française qui est venue combattre pour lui à plusieurs reprises (donc encore récemment. Eh oui, la France s'en va bombarder des gens dans leur propre pays en soutien à des dictatures qui répriment dans le sang toute contestation de leur pouvoir). Quant aux élections Africaines, c'est la raison pour laquelle je vous parlais de naiveté. Il n'y a pas une élection qu'il a faite qui n'ait pas été fortement contestée. Certains de ses opposants ont été enlevés par des gardes du pouvoir (il y a même eu une plainte en France de leurs familles). Toute contestation dans la rue est interdite. Vous croyez vraiment que les élections au Tchad sont libres et transparentes ? Ce que je peux vous affirmer c'est qu'il sera au pouvoir soit jusqu'à sa mort, soit jusqu'à un prochain coup d'état (que maman France ne permettra pas tant qu'il sera à ses bottes), soit jusqu'à des contestations massives dans la rue avec toutes les morts que cela impliquera. Quant au reste, je vous ai transmis des documents concernant l'énorme culpabilité Française en Afrique, qu'avez-vous à y répondre en dehors d'attaques personnelles à mon encontre ("je voudrais que les Islamistes aient le pouvoir") ?
  8. Vous voulez des sources. Très bien, ce sont des sources Françaises, vous y verrez les acteurs de ce jeu, côté Français, qui eux-même témoignent fièrement de leur rôle dans la perpétuation de cette néo-colonisation. Si vous ne me croyez pas moi, j'imagine que vous croirez des Français qui avouent l'avoir fait : Livres : Videos : https://livre.fnac.com/a1920/Francois-Xavier-Verschave-La-Francafrique https://livre.fnac.com/a2784111/Thomas-Deltombe-Kamerun https://livre.fnac.com/a1252091/Verschave-Envers-de-la-Dette https://livre.fnac.com/a1252091/Verschave-Envers-de-la-Dette https://livre.fnac.com/a2784111/Thomas-Deltombe-Kamerun https://livre.fnac.com/a1920/Francois-Xavier-Verschave-La-Francafrique
  9. C'est difficile de vous répondre car vraiment votre argumentaire est si naif. Je vais vous donner un exemple pour que vous puissiez tenter de mieux comprendre la situation sans vous référer à des "Macron a dit..." "Macron a dit qu'il faut que le monde soit plus juste....". Kemi Séba a résidé pendant un certain temps au Sénégal. Dès que celui-ci a commencé à prôner avec insistance la sortie du franc CFA des pays Africains, le président Macky Sall a reçu ses ordres de Paris et l'a expulsé. Cette affaire a fait grand bruit au Sénégal car elle a montré la soumission totale de Macky Sall à Paris. D'ailleurs celui-ci est considéré en Afrique, au même titre que Ouattara comme la plus grande marionnette Française qui soit (sans même parler de Bongo). Quant aux accords de "défense". Il est évident qu'un président/dictateur menacé qui veut garder le pouvoir y fera appel autant que nécessaire. C'est ainsi qu'Idriss Déby l'a fait récemment au Tchad et les avions Français sont venus, grâce à votre argent, bombarder une colonne d'opposants pour le protéger (comme ce fut le cas en Côte d'Ivoire pendant la guerre civile également, comme ce fut le cas au Mali etc...). Je ne me rappelle plus le nom de l'ancien Président Africain (il était président il me semble, il faut que je retrouve ça) qui disait "en réalité lorsque la France demande à un dirigeant de l'appeler, alors celui-ci l'appelle". Le prétexte djihadiste est le prétexte ultime servant à justifier la politique néo-coloniale et terroriste des pays Occidentaux dans le monde. Auparavant c'était le communisme, celui-ci étant mort il a fallu en trouver un autre. Qui l'a créé, tout d'abord en Afghanistan durant la guerre contre les Soviétiques, en l'armant et le finançant ? La CIA. Malheureusement tant d'Occidentaux tombent dans le panneau. Les Maliens l'ont très bien compris et commencent à manifester de plus en plus pour que la France dégage de leurs terres car ils ont très bien compris l'origine des troubles qui les agitent.
  10. Quelles bêtises sans nom. C'est si partiel et partial que cela en est risible. Bien évidemment dans cette étude, l'on ne tient compte de tout ce que la colonisation a rapporté à postériori à la France. Notamment tous les marchés actuels, que ce soit Bolloré et la gestion des ports, où l'exploitation des ressources avec Total, Areva, feu Elf etc..... choses qui n'existeraient pas sans la colonisation puisque les constitutions furent rédigées par des juristes Français et que celles-ci contenaient des annexes mentionnant que les anciennes colonies se devaient de réserver en priorité à la France le contrôle de leurs ressources, que les dirigeants pouvaient faire appel à la France pour qu'elle vienne les défendre militairement (ce que l'on a vu à de nombreuses reprises et qui fait que des dynasties sont encore au pouvoir et s'enrichissent sur le dos de la population comme au Gabon), que l'ancienne colonie devait se fournir en priorité auprès de la France, qu'elle devait être prête à se priver si cela était dans l'intérêt de la France. D'ailleurs, l'un des symboles de cette néo-colonisation reste le franc CFA qui a toujours cours et que signifiait CFA auparavant : "Francs des colonies françaises d'afriques". Donc en + d'être une oeuvre barbare, la colonisation était une mission de pillage qui a continué bien après les pseudos-indépendances. Que diriez-vous si la monnaie de notre pays était contrôlée par un état étranger ? Trouveriez-vous cela normal ? La colonisation c'est le mal absolu et ce n'est que tourments pour l'Afrique. Tourments non encore digérés, d'autant plus que comme on peut le voir au Tchad, au Mali, en Côte-d'Ivoire notamment, les interventions militaires continuent de démontrer que la France fait de ces pays ce qu'elle veut.
  11. Vraiment votre dernière phrase est scandaleuse et cela surtout pour vous car elle témoigne d'une profonde ignorance que vous exposez publiquement sans aucune pudeur et sans aucun honneur. Dire cela aux descendants des Hereros, des Namas, des Hehe, des Mai-Mai etc... que les colonialistes n'étaient pas si méchants. Dire cela à des dizaines de milliers d'Africains qui furent tués et qui périrent des maladies sur la route Congo-Océan. Dire cela à toute cette armée d'individus qui eurent les mains coupées, qui furent enchainés, vendus, réduits à l'état d'animaux, terrorisés, frappés, torturés, tués par des criminels qui se sont imposés sur leurs terres, c'est absolument honteux et humiliant pour votre propre personne. C'est exactement la même chose que de dire aux Israéliens que le nazisme n'était pas si mauvais ou que l'occupation de la France n'était pas si mauvaise au motif que ces pays ne sont pas parfaits. Je vais vous dire une chose, il vaut mieux être pauvre et libre qu'être pauvre et soumis, enchainé, battu et tué... De plus,ce que vous dites est faux. Les enfants des daaras qui mendient ne le font pas pour aider leur famille mais pour manger le midi. C'est malheureux mais nous espérons que les choses changeront.
  12. C'est une cause humanitaire d'un certain point de vue. En allant s'entre-tuer entre terroristes, au moins la terre se voit purgée d'extrémistes qui veulent imposer leurs idées ou défendre des intérêts néo-coloniaux par la guerre. Et ce qu'ils soient en uniforme Français ou non, tous ces gens là sont des terroristes néfastes pour notre monde et l'uniforme ne moralise pas la cause.
  13. C'est totalement abscons ce que vous dites. Si je résume votre propos, dire de quelqu'un qu'il est affilié aux Frères Musulmans c'est signifier qu'il veut prendre le pouvoir par les urnes pour imposer, par la suite, la charia ? Quant aux Salafis, vous ne savez peut-être pas que ceux-ci ne sont nullement intéressés par la politique et ne se mobilisent pas dans ces affaires (vous confondez avec les "khawarijes" ou "takfiristes modérés" que rejettent violemment les Salafis). Pour revenir à votre définition, assez floue, de ce que sont les Frères Musulmans. En d'autres termes, vous signifiez que le CCIF veut prendre le pouvoir en France et imposer la charia ? Sur quoi vous basez-vous pour de telles affirmations ?
  14. Je vous invite également à consulter mon sujet concernant le Rwanda. Ainsi vous pourrez vous rendre compte de l'action terroriste qui peut être parfois la nôtre (sans même parler d'épisodes récents comme la Libye ou le Tchad). Mais effectivement si pour vous, le fait d'être blanc et de porter l'uniforme Français autorise à tous les excès et légitime toutes les tueries, alors vous avez raison, les soldats Français n'ont jamais eu d'actions terroristes et le terrorisme c'est uniquement l'orient, le noir ou l'arabe. Cependant, je ne suis pas sûr que la position de l'autruche soit productive.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité