Aller au contenu

L'univers est-il fini ou infini ?

Messages recommandés

InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Bonjour,

Est-ce que d'après vous l'univers est infini ou fini avec des bords (limites) ?

Je m'intéresse à la philosophie de Nietzsche et le concept de l’éternel retour et d'après ce concept l'univers est fini. 

Pour moi le fait que l'univers soit fini est une évidence car autrement tout être (matière) se retrouverait dans son état final (soit l'état gazeux), alors que ce n'est pas le cas. Qu'en pensez-vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pila Membre 13 309 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, InstantEternité a dit :

Bonjour,

Est-ce que d'après vous l'univers est infini ou fini avec des bords (limites) ?

Je m'intéresse à la philosophie de Nietzsche et le concept de l’éternel retour et d'après ce concept l'univers est fini. 

Pour moi le fait que l'univers soit fini est une évidence car autrement tout être (matière) se retrouverait dans son état final (soit l'état gazeux), alors que ce n'est pas le cas. Qu'en pensez-vous ?

Ne pensez pas à ça; vous allez devenir neuneu. J'y pensais à une époque. :D

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 13 309 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

C'est inimaginable ! :hu4:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Je sais que c'est un peu cliché comme sujet car très vague et général mais mon problème c'est que tout mon système de pensée est basé sur le concept Nietzschéen et donc pour moi l'univers ne peut être que fini !!! 

"Pénétrer dans le cerveau des autres. Tout est là." ---> +1 ;) 

Je voudrais donc savoir ce que les autres pensent de cette question ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 3 169 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, InstantEternité a dit :

Je sais que c'est un peu cliché comme sujet car très vague et général mais mon problème c'est que tout mon système de pensée est basé sur le concept Nietzschéen et donc pour moi l'univers ne peut être que fini !!! 

"Pénétrer dans le cerveau des autres. Tout est là." ---> +1 ;) 

Je voudrais donc savoir ce que les autres pensent de cette question ?

L'univers est fini d'accord mais l'infini ça reste existant.

L'infini appartient à l'infiniment grand, nulle place en-dehors de lui, nulle place hors de lui, il occupe tout espace, il est omniprésent. Même dans un espace fini, il est aussi présent.

L'univers fini, par rapport à l'infiniment grand, est infiniment petit mais plus petit compose cet univers.

Donc il y a infiniment plus petit et par rapport à cet infiniment petit, cet univers est infiniment grand.

Modifié par Boutetractyxreqs
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nolibar Membre 853 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

A la question : Existe-t-il une chose qui est unique. C'est-à-dire, qui n’appartient pas à une espèce, une catégorie, … ?

Personnellement, je n’en connais pas…

Alors pourquoi l’Univers serait-il une exception à la règle ?

Donc, j’en conclue que, jusqu’à preuve du contraire, l’Univers est fini et appartient à une espèce, catégorie, … d’univers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 555 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, InstantEternité a dit :

Bonjour,

Est-ce que d'après vous l'univers est infini ou fini avec des bords (limites) ?

Je m'intéresse à la philosophie de Nietzsche et le concept de l’éternel retour et d'après ce concept l'univers est fini. 

Pour moi le fait que l'univers soit fini est une évidence car autrement tout être (matière) se retrouverait dans son état final (soit l'état gazeux), alors que ce n'est pas le cas. Qu'en pensez-vous ?

En fait il me semble qu ' il ne faille pas , selon ou dans notre perception considérer qu ' il soit fini ou infini et croire que l ' univers soit extérieur à nous mêmes ...

L ' univers sans nous n ' existe pas , la question donc pose en quoi et comment notre façon de voir est particulière à notre vision ou l ' état de celle ci ...

Sans doute sommes nous dans une particularité physique de l ' univers ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Boutetractyxreqs a dit :

L'univers est fini d'accord mais l'infini ça reste existant.

L'infini appartient à l'infiniment grand, nulle place en-dehors de lui, nulle place hors de lui, il occupe tout espace, il est omniprésent. Même dans un espace fini, il est aussi présent.

L'univers fini, par rapport à l'infiniment grand, est infiniment petit mais plus petit compose cet univers.

Donc il y a infiniment plus petit et par rapport à cet infiniment petit, cet univers est infiniment grand.

Donc pour vous l'infini est en fait une question de référentiel car vous parler d'infiniment grand et infiniment petit mais cela reste relatif à quelque chose donc en fonction de référentiel pour vous l'infini existe, donc l'univers peut être un moment donné considéré comme infini.

Mais alors comment vous expliquer que par exemple en Mathématiques la notion d'infini existe bel et bien sans que cela soit une question de référentiel. En fait pour les mathématiciens dans un cadre posé l'infini existe.

A la question de comment quelque chose d'infini peut-elle exister dans un univers fini, je pense que cela ne peut être que cyclique, c'est-à-dire qu'en réfléchissant on voit bien que si quelque chose est cyclique alors cette chose a bien un caractère infini mais peut exister dans un univers fini sans que cette chose n'ait besoin d'avoir des dimensions physiques "très grandes ou très petites" ---> Eternel retour du même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, nolibar a dit :

A la question : Existe-t-il une chose qui est unique. C'est-à-dire, qui n’appartient pas à une espèce, une catégorie, … ?

Personnellement, je n’en connais pas…

Alors pourquoi l’Univers serait-il une exception à la règle ?

Donc, j’en conclue que, jusqu’à preuve du contraire, l’Univers est fini et appartient à une espèce, catégorie, … d’univers.

Bonjour !

On ne va pas être d'accord parce que à la question  "Existe-t-il une chose qui est unique ?" je réponds simplement oui, pour moi toute vérité philosophique du moins est unique, un des caractères d'une vérité c'est que qu'elle est unique, elle est là et n'a besoin de rien d'autre pour exister et doit être considérée tel quel c'est à dire suffisante à elle même, sinon ce n'est pas une vérité...

"Il n'existe pas de vérité mais des vérités" (Nietzsche)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, lumic a dit :

En fait il me semble qu ' il ne faille pas , selon ou dans notre perception considérer qu ' il soit fini ou infini et croire que l ' univers soit extérieur à nous mêmes ...

L ' univers sans nous n ' existe pas , la question donc pose en quoi et comment notre façon de voir est particulière à notre vision ou l ' état de celle ci ...

Sans doute sommes nous dans une particularité physique de l ' univers ...

"L'univers sans nous n'existe pas" ---> Je vous pose alors la question suivante

Existons-nous sans l'univers ?

Si la réponse pour vous est "Non" à cette question, alors c'est que votre affirmation est fausse ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 555 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, InstantEternité a dit :

"L'univers sans nous n'existe pas" ---> Je vous pose alors la question suivante

Existons-nous sans l'univers ?

Si la réponse pour vous est "Non" à cette question, alors c'est que votre affirmation est fausse ;) 

Ben non car si l ' univers sans nous n ' existe pas , il va de soi que nous n existons pas sans lui , effet de réciprocité ...

Ce n ' est pas avec ou sans l ' univers puisque nous en sommes , donc sans nous tout ce que nous pouvons croire , émettre , envisager n ' existerait pas , c ' est donc avec nous ou en nous ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, lumic a dit :

Ben non car si l ' univers sans nous n ' existe pas , il va de soi que nous n existons pas sans lui , effet de réciprocité ...

Ce n ' est pas avec ou sans l ' univers puisque nous en sommes , donc sans nous tout ce que nous pouvons croire , émettre , envisager n ' existerait pas , c ' est donc avec nous ou en nous ...

Vous parler de la conscience humaine. Effectivement sans notre conscience l'univers pour nous n'existe pas, mais est ce que pour nous en tant qu'être fait de chaire et d'os, l'univers n'existe pas parce que notre chaire et nos os n'existent pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 555 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

Vous parler de la conscience humaine. Effectivement sans notre conscience l'univers pour nous n'existe pas, mais est ce que pour nous en tant qu'être fait de chaire et d'os, l'univers n'existe pas parce que notre chaire et nos os n'existent pas ?

La conscience c ' est autre chose car il me semble qu ' elle ne soit pas préalable aux évènements ...

C ' est donc dans dans l ' apparition de la vie que la conscience apparaît en connaissance d ' une situation et donc de son évolution ...

Si nos os et nos chaires n ' existent pas , l ' univers n ' existe pas puisque c ' est en connaissance de ce que nous sommes que nous en évoluons en prenant conscience de notre propre environnement qui lui n ' est plus vraiment là par hasard ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)
il y a 19 minutes, lumic a dit :

La conscience c ' est autre chose car il me semble qu ' elle ne soit pas préalable aux évènements ...

C ' est donc dans dans l ' apparition de la vie que la conscience apparaît en connaissance d ' une situation et donc de son évolution ...

Si nos os et nos chaires n ' existent pas , l ' univers n ' existe pas puisque c ' est en connaissance de ce que nous sommes que nous en évoluons en prenant conscience de notre propre environnement qui lui n ' est plus vraiment là par hasard ...

 

Intéressant et profond votre raisonnement.

Mais alors qu'est-ce que pour vous l'autrui ? Que faites vous de la question de l'autrui dans votre philosophie ?

J'entends bien par l'autrui les autres êtres humains conscient de leur propre existence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 555 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

Intéressant et profond votre raisonnement.

Mais alors qu'est-ce que pour vous l'autrui ? Que faites vous de la question de l'autrui dans votre philosophie ?

J'entends bien par l'autrui les autres êtres humains conscient de leur propre existence.

L ' autrui c ' est  comprendre que nous aurions pu être dans sa situation , ce qui du coup annule toute valeur de jugement puisque quelque soit la condition humaine il y ' a un tas de circonstances qui ont fait ceci cela ...

En fait notre système de valeur repose toujours par rapport à autrui et si on remontait au sommet de toute chose il n ' y aurait rien en l ' état  de la condition humaine ...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 2 555 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, InstantEternité a dit :

Bonjour !

On ne va pas être d'accord parce que à la question  "Existe-t-il une chose qui est unique ?" je réponds simplement oui, pour moi toute vérité philosophique du moins est unique, un des caractères d'une vérité c'est que qu'elle est unique, elle est là et n'a besoin de rien d'autre pour exister et doit être considérée tel quel c'est à dire suffisante à elle même, sinon ce n'est pas une vérité...

"Il n'existe pas de vérité mais des vérités" (Nietzsche)

N ' empêche toute vérité si elle existe ou doit exister l ' est forcėment par rapport à autre chose ...

Si par exemple nous n ' étions qu ' une vérité sur nous mêmes , sur notre genre , sur notre espèce à quoi donc pourrions nous rêver d ' autre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moch niap Membre 112 messages
Forumeur inspiré‚ 1ans
Posté(e)

en quoi l'éternel retour des choses implique que les choses soient en nombre fini ?  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 171 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)
il y a une heure, lumic a dit :

N ' empêche toute vérité si elle existe ou doit exister l ' est forcėment par rapport à autre chose ...

Si par exemple nous n ' étions qu ' une vérité sur nous mêmes , sur notre genre , sur notre espèce à quoi donc pourrions nous rêver d ' autre ...

Pas du tout, justement une vérité comme je le disais se suffit à elle même et n'a pas besoin d'autre chose pour exister, et d'ailleurs d'après moi elle doit être considérée et étudiée en tant que telle et pas par rapport à son contraire ou autre chose.

Alors, oui nous les êtres humains sommes effectivement une vérité en tant que être intelligents et conscients de notre propre existence et on voit bien que le contraire à l'être humain n'existe pas, l'humain en tant que vérité doit être considéré et étudier en tant que telle et non par rapport à autre chose...

il y a 44 minutes, moch niap a dit :

en quoi l'éternel retour des choses implique que les choses soient en nombre fini ?  

Dans un univers infini les choses pourraient ne pas se répéter éternellement, pour poser le concept de l'éternel retour on a besoin de considérer que l'univers est fini.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 3 169 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, InstantEternité a dit :

Donc pour vous l'infini est en fait une question de référentiel car vous parler d'infiniment grand et infiniment petit mais cela reste relatif à quelque chose donc en fonction de référentiel pour vous l'infini existe, donc l'univers peut être un moment donné considéré comme infini.

Mais alors comment vous expliquer que par exemple en Mathématiques la notion d'infini existe bel et bien sans que cela soit une question de référentiel. En fait pour les mathématiciens dans un cadre posé l'infini existe.

A la question de comment quelque chose d'infini peut-elle exister dans un univers fini, je pense que cela ne peut être que cyclique, c'est-à-dire qu'en réfléchissant on voit bien que si quelque chose est cyclique alors cette chose a bien un caractère infini mais peut exister dans un univers fini sans que cette chose n'ait besoin d'avoir des dimensions physiques "très grandes ou très petites" ---> Eternel retour du même...

D'accord c'est cyclique. Mais pour combien de temps ?

L'infiniment grand est infini en temps donc éternel.

Je peux faire des tours et des tours je n'en ferais pas à l'infini si je n'ai pas un temps illimité pour le faire.

Donc le seul à être éternel c'est l'infiniment grand. Et non je ne sais quel cercle vicieux ou vertueux.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 452 messages
Forumeur survitaminé‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, InstantEternité a dit :

Est-ce que d'après vous l'univers est infini ou fini avec des bords (limites) ?

En vérité il existe un consensus assez large pour dire que l'univers est soit infini, soit fini mais sans bords.

Un univers avec des bords signifie que ces bords signent une démarcation avec autre chose et puisque l'univers est tout ce qui existe, cela ne peut être qu'avec le néant mais voilà que surgit un nouveau paradoxe: faire du néant un contenant c'est le spatialiser, c'est le faire exister, or, par définition le néant ne peut exister.

L'espace et le temps ne sont pas des contenants dans lesquels siège l'univers, ils lui sont consubstantiels et donc supposer un en dehors à l'univers, c'est supposer un en dehors à l'espace, ce qui relève de l'aporie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité