Aller au contenu

Le suicide, courage ou lâcheté?

Messages recommandés

Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Pensez-vous que le suicide est un acte lâche, ou un acte courageux ?

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

J'ai plutôt tendance à penser qu'il s'agit de lâcheté puisqu'il s'agit de fuir une souffrance qui trouve toujours une solution possible, au minimum dans le deuil de ce qui cause cette souffrance plutôt que d'imposer aux autres le deuil de soi.

  • Confus 1
  • Colère 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Je pense qu'un suicide est toujours ou bien généreux, ce qui est le cas de ceux qui ne veulent plus être un poids pour les autres, ou bien méprisant chez ceux qui pensent qu'ils valent mieux que ce que le monde leur inflige. Je pense qu'en dehors des cas pathologiques où les gens subissent l'émotion de la tristesse qui les submerge tous les jours au quotidien, opter pour le suicide chez les gens sains c'est préférer renoncer à la vie plutôt que renoncer à ce que l'on a placé au dessus de la vie, alors qu'il est clair qu'avec du courage chacun peut toujours se reconstruire malgré ce qu'il a pu subir ou ce à quoi il a dû renoncer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 19 657 messages
Pantin contestataire‚ 74ans
Posté(e)

On se suicide pas pour le plaisir , on le fait parce que on est au bout du rouleau, que l'on trouve plus la solution à son problème , que l'on, se trouve dans un état second qui fait que plus rien ne t'arrête, sauf celui qui sera là , au moment ou tu vas passer à l'acte , et qui te sauvera peut être la vie?

Un acte de courage, non ! car on est dans un état second ou plus rien ne compte sauf d'en finir, le plus vite avec ses emmerdes .

Un acte de lâcheté , non plus ! ou plus rien ne compte, même plus sa famille, on est seul et il faut en finir au plus vite, se libérer de ses problèmes, un moment crucial ou tout peut basculer et te libérera de tes ennuis accumulés,

voilà comment je vois le suicide:(

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Quasi-Modo a dit :

Pensez-vous que le suicide est un acte lâche, ou un acte courageux ?

C’est un passage à l’acte, point. Porter un jugement sur un passage à l’acte, pourquoi faire? A la rigueur essayer de se l’expliquer, bien qu’il n’y ait pas toujours grand chose à comprendre.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
menon Membre 2 398 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)

c'est surtout beaucoup de désespoir ...

Chaque histoire est différente et chaque suicide à des causes uniques à la personne .

Mais pour passer à l'acte , il faut en avoir !

Il y a 2 heures, Quasi-Modo a dit :

alors qu'il est clair qu'avec du courage chacun peut toujours se reconstruire malgré ce qu'il a pu subir ou ce à quoi il a dû renoncer.

et pourquoi faire ..., pourquoi ????

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, ping a dit :

C’est un passage à l’acte, point. Porter un jugement sur un passage à l’acte, pourquoi faire? A la rigueur essayer de se l’expliquer, bien qu’il n’y ait pas toujours grand chose à comprendre.

Comprendre est toujours préférable à l'ignorance.

il y a 3 minutes, menon a dit :

Mais pour passer à l'acte , il faut en avoir !

Je vois ce que tu veux dire, c'est-à-dire que l'instinct de survie nous pousse habituellement à renoncer à ce type de projets.

il y a 6 minutes, menon a dit :

et pourquoi faire ..., pourquoi ????

Nous avons tous des projets, et si une personne a envie de se suicider (dans l'idée que ce soit le seul projet qui lui reste) cela signifie au moins qu'elle a une idée qui ne la laisse pas indifférente. Ou bien il reviendra alors de changer ce qui doit l'être si c'est encore possible, ce qui nécessite du courage pour s'adapter ou s'ajuster, ou bien il reviendra encore d'accepter qu'on ne puisse pas le changer, ce qui requiert également du courage dans l'acceptation. A mon avis on pourrait même dire que s'il n'y a pas de projet ou d'intention contrariée, il n'y a pas de suicide !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 711 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

je pense que le suicide n'est ni courageux ni lâche mais un acte de désespoir uniquement .

la désespérance à cause d'aucun espoir possible de se sortit d'une souffrance ou d'un problème très grave .

bonne journée

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
menon Membre 2 398 messages
Forumeur alchimiste‚ 121ans
Posté(e)

Le seul projet qui puisse , c'est mettre un terme à cette souffrance quotidienne . Il n'y a plus que ça qui compte .

 

Bon WE à tous .

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 929 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Quasi-Modo a dit :

Pensez-vous que le suicide est un acte lâche, ou un acte courageux ?

De quel suicide parle-t-on ?

La question est de savoir s’il s’agit de votre suicide ?  

Ou bien si vous essayez de dénoncer ou de valoriser le suicide chez les autres ?

Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est ni un acte lâche, ni un acte courageux, c’est une manifestation de désespoir chez celui ou celle qui passe à l’acte.

Qui peut prétendre qu’a aucun moment de son existence ce désespoir ne puisse pas survenir ?

Déjà, répondre honnêtement à cette question-là, c’est manifester une empathie envers la souffrance humaine.

Par ailleurs, ceux qui passent à l’acte ont-ils une petite idée de la souffrance qu’ils vont provoquer chez leurs proches, leurs parents, leurs amis, leurs enfants ?

Il n’y a pas nécessairement de réponse à tous nos questionnements, celui du suicide en est un.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 53 minutes, menon a dit :

Le seul projet qui puisse , c'est mettre un terme à cette souffrance quotidienne . Il n'y a plus que ça qui compte .

 

Bon WE à tous .

 

Tu parles pas pour toi j'espère !

Il y a vraiment des alternatives au désespoir suicidaire, les cas les plus dépressifs devront utiliser un traitement, ou d'autres situations nécessiteront de se réajuster, de se remettre en question. L'amour ou la passion sont des alternatives viables. L'hédonisme aussi ("voler au passage un plaisir clandestin").

Bon week-end.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 901 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)

Le suicide c'est quand vous sentez une corde autour du cou et que vous perdez pieds.

Dire qu'ils ne manquent pas d'air est un jugement de valeur difficile à tenir

J'en ai la gorge serrée

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Enchantant a dit :

De quel suicide parle-t-on ?

La question est de savoir s’il s’agit de votre suicide ?  

Ou bien si vous essayez de dénoncer ou de valoriser le suicide chez les autres ?

Non ce n'est pas mon suicide, rassurez vous, ce n'est vraiment pas mon genre. C'est plutôt pour comprendre cet acte, et si aucune généralisation n'est possible, mieux saisir une certains typologie des suicides. Car aller contre son instinct de survie c'est plutôt un acte qui interroge. Si je le peux j'aurai plutôt tendance à dissuader de ce type de projets !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 929 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Quasi-Modo a dit :

Non ce n'est pas mon suicide, rassurez vous, ce n'est vraiment pas mon genre.

J'avais bien saisi que vous étiez seulement spectateur de la question, celui du suicide des autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vernis Membre 957 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Quasi-Modo a dit :

Pensez-vous que le suicide est un acte lâche

Of course.absolutely

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Quasi-Modo a dit :

Non ce n'est pas mon suicide, rassurez vous, ce n'est vraiment pas mon genre. C'est plutôt pour comprendre cet acte, et si aucune généralisation n'est possible, mieux saisir une certains typologie des suicides. Car aller contre son instinct de survie c'est plutôt un acte qui interroge. Si je le peux j'aurai plutôt tendance à dissuader de ce type de projets !

Et bien peut-être envisager la chose d'un point de vue pulsionnel plutôt que d'un point de vue conscient. La vieille lutte entre Eros et Thanatos. Ca permet de comprendre au moins une chose, que l'on ne maitrise pas notre pulsion de vie. Même quand ça n'arrange pas la personne qui parfois prefererait mourir, tant que la pulsion de vie est la plus forte elle poussera la personne à vivre. A l'inverse, si c'est la pulsion de mort qui prend le dessus, le lâche ou le courageux, le volontaire ou le defaitiste, elle aura sa peau.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 6 012 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

Jacqueline donne ses arguments... !!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, ping a dit :

Et bien peut-être envisager la chose d'un point de vue pulsionnel plutôt que d'un point de vue conscient. La vieille lutte entre Eros et Thanatos. Ca permet de comprendre au moins une chose, que l'on ne maitrise pas notre pulsion de vie. Même quand ça n'arrange pas la personne qui parfois prefererait mourir, tant que la pulsion de vie est la plus forte elle poussera la personne à vivre. A l'inverse, si c'est la pulsion de mort qui prend le dessus, le lâche ou le courageux, le volontaire ou le defaitiste, elle aura sa peau.

Oui c'est une piste intéressante, mais quelle serait donc l'origine de cette fameuse pulsion de mort? Je veux dire que classiquement on distingue deux instincts : survie et reproduction. Comment la pulsion de mort apparaîtrait et s'enracinerait dans un esprit humain soumis exclusivement à ces deux types d'instincts? Je trouve ça bien énigmatique.

il y a 2 minutes, LAKLAS a dit :

Jacqueline donne ses arguments... !!

 

Quand la préméditation est si lointaine je pense qu'on peut exclure le côté pulsionnel, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maddy Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 98ans
Posté(e)

ni courage ni lâcheté, la personne est sans doute désespérée et ne voit que cette solution

 

ceux qui restent se poseront éternellement la question "pourquoi ?" et "qu'aurai je pu faire si j'avais su ses intentions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 314 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

L'évolution au sens darwinien doit bien plutôt nous avoir doté de solides mécanismes anti suicide : vivre plus longtemps c'est avoir plus de chances de se reproduire. Donc ça semble une espèce d'anomalie à ce titre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité