Aller au contenu

Attention : les maths ne sont pas éternelles

Messages recommandés

contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)

Bonsoir,

Les maths aussi durable qu'elles ont put être ne sont pas éternelles.
Le principe de base des maths, peut-être traduit ainsi : "si je joue au dame, alors je joue au dame"
Et bien ce principe peut-être battut en brèche simplement parce que ce jeu se déroule dans la vraie vie (la notre) et que l'on peut tomber sur des cas non tranché par les régles du jeu de bases, qui font que l'on peut choisir de jouer au jeu D+R1, ou D+R2 de manière tout autant légitime.

L'uniformisation des esprits (par l'école ou autre dispositif) nous empêche de voir ces cas, ou même de les croire possible, alors que rien n'empêche l'existence de telle chose, même la logique nous prédit leurs existences pour des théories où l'on peut user du raisonnement par récurrence (théorèmes d'incomplétude de Godël).

Bonne soirée.

Modifié par contrexemple
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
HariSeldon Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, contrexemple a dit :

Bonsoir,

Les maths aussi durable qu'elles ont put être ne sont pas éternelles.

La suite des nombres premiers est infinie. Bien que les mathématiques soient une construction, c'est une vérité éternelle.

Le réel est donné. Il n'est pas un choix.

Le choix c'est de poser la définition première de ce qui est un nombre premier, ou pas. Mais le reste s'impose à nous. Et ceci ne dépend pas de la culture, des convictions religieuses, du genre de celui/celle qui pose la définition. C'est un invariant. C'est le réel.

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 838 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, HariSeldon a dit :

La suite des nombres premiers est infinie. Bien que les mathématiques soient une construction, c'est une vérité éternelle.

Le réel est donné. Il n'est pas un choix.

Le choix c'est de poser la définition première de ce qui est un nombre premier, ou pas. Mais le reste s'impose à nous. Et ceci ne dépend pas de la culture, des convictions religieuses, du genre de celui/celle qui pose la définition. C'est un invariant. C'est le réel.

 

Donc le réel peut être abstrait ? Mis à part Pythagore, personne ne croit que les chiffres ont un pouvoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 906 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, contrexemple a dit :

Les maths aussi durable qu'elles ont put être ne sont pas éternelles.

Qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme connerie de la part de certains participants au forum ?

Vouloir opposer sa croyance religieuse avec les mathématiques est un non-sens absolu et une absurdité sans nom.

Les mathématiques sont un outil que les hommes ont inventé pour définir s’il existait des relations ou pas entre les phénomènes de toute nature qu’ils observaient, puis de définir ensuite si comparativement, lorsque la relation ente deux observations devenait évidente, de déterminer si cela était plus grand ou plus petit.

C’est tout, les mathématiques n’ont absolument rien de commun avec une croyance.

Lorsque vous aurez admis cette évidence là, vous deviendrez un peu plus crédible dans vos délires.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 9 182 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 41 minutes, Talon 1 a dit :

Donc le réel peut être abstrait ? Mis à part Pythagore, personne ne croit que les chiffres ont un pouvoir.

À l'époque de Pythagore on mélangeait allègrement le concret et le mystique. Croire que les chiffres ont un pouvoir relève de l'irrationnel et de la superstition.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Répy a dit :

Croire que les chiffres ont un pouvoir relève de l'irrationnel et de la superstition.

On peut dire la même chose des maths.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Enchantant a dit :

C’est tout, les mathématiques n’ont absolument rien de commun avec une croyance.

Tout à fait les maths ne sont rien qu'une construction humaine, et comme toute construction humaine est éphémère.

Modifié par contrexemple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 9 182 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, contrexemple a dit :

On peut dire la même chose des maths.

ah bon, les maths seraient de l'irrationnel et de la superstition ?

C'est du contrexemple pur jus !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Répy a dit :

ah bon, les maths seraient de l'irrationnel et de la superstition ?

 

Il y a 8 heures, Répy a dit :

Croire que les chiffres ont un pouvoir relève de l'irrationnel et de la superstition.

 

Il y a 2 heures, contrexemple a dit :

On peut dire la même chose des maths.

Traduction pour les mal-comprenants Croire que les maths ont un pouvoir relève de l'irrationnel et de la superstition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 4 447 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, contrexemple a dit :

On peut dire la même chose des maths.

 

il y a 8 minutes, contrexemple a dit :

Traduction pour les mal-comprenants Croire que les maths ont un pouvoir relève de l'irrationnel et de la superstition.

Les maths ont des applications et un usage concret au quotidien.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, Barbara lebol a dit :

Les maths ont des applications et un usage concret au quotidien.

Ma brosse à dent aussi, puis-je pour autant dire que ma brosse à dent est animée d'un pouvoir quelconque ?

Modifié par contrexemple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 4 447 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, contrexemple a dit :

Ma brosse à dent aussi, puis-je pour autant dire que ma brosse à dent est animée d'un pouvoir quelconque ?

La brosse à dents possède le pouvoir de nettoyer les dents et de favoriser l'hygiène buccale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Barbara lebol a dit :

La brosse à dents possède le pouvoir de nettoyer les dents et de favoriser l'hygiène buccale.

Ah bon, la brosse à dent à un pouvoir, a-t-elle aussi une volonté ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 4 447 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 1 minute, contrexemple a dit :

Ah bon, la brosse à dent à un pouvoir, a-t-elle aussi une volonté ?

Les objets et les concepts n'ont pas de volonté. Mais votre question initiale portait sur le pouvoir.

Citation

Traduction pour les mal-comprenants Croire que les maths ont un pouvoir relève de l'irrationnel et de la superstition.

Sans les maths, aucun architecte n'aurait construit votre maison et vous ne vous efforceriez pas de marteler un clavier pour signifier que le numérique relève de l'irrationnel et de la superstition.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
à l’instant, Barbara lebol a dit :

1/ Les objets et les concepts n'ont pas de volonté. Mais votre question initiale portait sur le pouvoir.

2/ Sans les maths, aucun architecte n'aurait construit votre maison et vous ne vous efforceriez pas de marteler un clavier pour signifier que le numérique relève de l'irrationnel et de la superstition.

1/ On ne vie pas dans le même monde alors, car dans mon monde tous ce qui a un pouvoir a aussi une volonté, on dirait que dans le tiens non. J'ajoute que dans mon monde la brosse à dent n'a nie volonté ni pouvoir.

2/ Ah, bon, c'est ce que j'appelle une foi inébralamble en les maths, ce qui pour moi relève de la superstition (avoir foi en des être sans volonté).

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 4 447 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, contrexemple a dit :

1/ On ne vie pas dans le même monde alors, car dans mon monde tous ce qui a un pouvoir a aussi une volonté, on dirait que dans le tiens non. J'ajoute que dans mon monde la brosse à dent n'a nie volonté ni pouvoir.

2/ Ah, bon, c'est ce que j'appelle une foi inébralamble en les maths, ce qui pour moi relève de la superstition (avoir foi en des être sans volonté).

Pfffffff ! Et vous vous voudriez  crédible ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contrexemple Membre 5 916 messages
Enigmologue‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Barbara lebol a dit :

Pfffffff ! Et vous vous voudriez  crédible ?

Personnellement, je n'ai pas besoin du crédit de quelqu'un qui croit que sa brosse à dent a un pouvoir. 

Modifié par contrexemple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seyar Membre 3 192 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, Enchantant a dit :

Les mathématiques sont un outil que les hommes ont inventé pour définir s’il existait des relations ou pas entre les phénomènes de toute nature qu’ils observaient, puis de définir ensuite si comparativement, lorsque la relation ente deux observations devenait évidente, de déterminer si cela était plus grand ou plus petit.

Ben du coup, avec cette définition les maths sont donc bien une croyance ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 289 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)

Les mathématiques n'ont pas de vérité à vendre sur le monde en tant que telles! Ce qui peut faire penser ça c'est que la plupart de nos théories utilisent les mathématiques et sont efficaces à y faire des prédictions.

Ou alors elles sont toutes de la forme suivante : "Si vous acceptez l'ensemble des axiomes, alors vous aurez l'ensemble des théorèmes suivants." et effectivement ça peut donner l'impression qu'on se rapproche du principe d'identité conjugué à l'infini : "Si A alors A.".

Mais tu oublies la spécificité du raisonnement par récurrence qui apporte de nouveaux éléments de connaissance sans pour autant que nous les ayons démontrés en tant que tels (le principe de la démonstration par récurrence n'étant pas vraiment démontrable en soi, même si il se sent intuitivement).

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 289 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
Il y a 21 heures, contrexemple a dit :

L'uniformisation des esprits (par l'école ou autre dispositif) nous empêche de voir ces cas, ou même de les croire possible, alors que rien n'empêche l'existence de telle chose, même la logique nous prédit leurs existences pour des théories où l'on peut user du raisonnement par récurrence (théorèmes d'incomplétude de Godël).

Je note que tu as tort ici en faisant appel à Gödel : l'arithmétique de Presburger est cohérente et complète, c'est plié et démontré. Et on peut utiliser la récurrence dans cette arithmétique. En fait pour simplifier, on pourrait dire que c'est l'arithmétique de Peano moins la multiplication (il n'y existe que l'addition). En fait à la rigueur il n'y a pas de rapport entre ton propos et Gödel.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité