Aller au contenu

Mali : au moins 32 civils peuls assassinés


DroitDeRéponse

Messages recommandés

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 672 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20180624-mali-attaque-koumaga-centre-djenne-dozos-peuls-civils-tues-tabital-pulaaku

Koumaga, gros village du centre du Mali. C’est là, ce samedi, que les chasseurs traditionnels communément appelés "dozo", armés, arrivent.

« Ils ont encerclé tous les villages. Il y a les Peuls, il y a les Dogons, il y a les Soninkés, il y a les Malinkés et il y a d’autres personnes, mais ils ont ciblé les familles peules. Ils se sont mis à tuer. Ils ont tué. Ils ont tué… Ils ont tué des femmes, ils ont tué des enfants. Généralement, le matin, les gens sortent les animaux. Donc, tous les gens qu’ils ont trouvés dehors avec les animaux, même des petits enfants, ils les ont tués. Ils les ont froidement assassinés », précise Abdoul Aziz Diallo.

Deux élus du centre du Mali, interrogés séparément par RFI, confirment cette version des faits. Après l’intervention des assaillants, un bilan provisoire des victimes civiles a été établi.

....

« Ce qui se passe est grave. Evitons les amalgames. Evitons de considérer tous les Peuls comme des terroristes jihadistes », a ajouté ce leader de la communauté peule du Mali.

==========

Pour comprendre ....

 

https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20180315-mali-peuls-manifestent-bamako-denoncer-amalgames

 

Les Peuls du Mali sont en colère. Ils dénoncent les amalgames qui tuent. Rien que la semaine dernière plus de 25 d'entre eux ont été assassinés, soit sans raison, soit parce qu'ils sont accusés de collusion avec les jihadistes. Et lors d’un rassemblement, jeudi matin à Bamako, plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur ras-le-bol vis-à-vis de cette situation.

 

C'est depuis 2015 que cet amalgame a fait surface au Mali. Depuis l'émergence du Front de libération du Macina, un groupe terroriste composé essentiellement de Peuls, qui agit dans la région du Macina au centre du pays. Une région gangrénée aujourd'hui par l'insécurité.

Et si des Peuls sont affiliés aux groupes terroristes, la plupart des Peuls sont aujourd'hui des victimes et c'est ce que tenaient à rappeler ce matin les manifestants. Victimes d'abord des jihadistes qui ont forcé certains chefs de villages peuls à déménager, qui ont tué des habitants pour avoir informé l'armée, ou des religieux qui refusaient leur diktat. Victimes parfois d'exactions de l'armée également, par amalgame toujours.

Ces dernières semaines, ils accusent une milice qui porterait le nom des chasseurs dozos, et dans laquelle on retrouve des Dogons, mais aussi des gens qui ne seraient pas maliens pour Amadou Nassrou Dicko, le président de l'association Andal Pulaako Mali, un des organisateurs de la marche : « La situation est très grave

============================

https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20180418-mali-peuls-dogons-veulent-ramener-paix-le-centre-pays

« Nous sommes des voisins et nous restons des voisins », affirme Ibrahim. « Dire que tout Dozo est Dogon et que tout jihadiste est Peul. C’est ça  l’amalgame en fait. Il ne faut pas le faire », insiste Casmir.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 672 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

http://m.slateafrique.com/99231/mali-pays-dogon-survie-crise-mali-alimentaire-religion

Au Pays Dogon, le temps de la survie

Absence des touristes

Si le Pays Dogon ne subit pas la loi des groupes armés, comme à Gao et Tombouctou, l’économie y est dévastée. Alors que les bateaux continuent de partir de Mopti à destination du nord avec plusieurs tonnes de céréales ou d’arachide à leur bord, les touristes, eux, ne sont pas prêts de revenir sur la falaise. Disparus, comme les Tellem qui la peuplaient il y a plusieurs centaines d’années, avant l’arrivée des Dogons.

...

La mortalité infantile aurait augmenté à vue d’œil. Au Pays Dogon aussi le coup d’Etat du 22 mars a tué. Les habituels conflits fonciers entre cultivateurs dogons et éleveurs peuls d’une part, et entre communautés dogons d’autre part, ont dégénéré dans les mois qui ont suivi la fin violente du pouvoir d’Amadou Toumani Touré.

Les appels au secours sont restés sans réponse. Les morts se sont comptés par dizaines. Fin mai, au moins 30 Peuls d’origine burkinabè ont été tués dans des violences avec des agriculteurs dogons à la frontière entre les deux pays, a rapporté l’AFP. 

«Une action en justice avait donné raison aux éleveurs, ce que les agriculteurs n'ont pas accepté, et compte tenu de la situation au Mali, les Dogons en ont profité pour régler leur compte aux Peuls», avait affirmé un haut responsable de la région nord du Burkina. 

Selon lui, «il y a souvent eu des problèmes entre agriculteurs et éleveurs, mais ils n'avaient jamais eu» une telle ampleur.

 
...,

Les menaces des djihadistes

Aux marges de leur falaise, souvent considérée comme une forteresse imprenable, les Dogons peuvent sentir l’haleine des djihadistes contre leurs nuques. 

«On reçoit régulièrement des messages de menaces annonçant l’arrivée de groupes armés islamistes», affirme un membre des forces de sécurité stationné à Bankass

Douentza, le Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a détruit en octobre le toguna de la ville. Un sommaire toit en bois et en paille, soutenu par des piliers souvent décorés par des sculptures incrustées représentant des symboles animistes. Un lieu d’accueil, de dialogue et de règlement pacifique des conflits dans la société dogon. Un responsable du Mujao à l’origine de sa destruction est mort quelques jours après.

...

Au fil du temps l’Islam s’est fait une place importante au Pays Dogon. Plus «moderne», plus dynamique, plus adapté à la société malienne que l’animisme, la religion ancestrale. Et visiblement plus prosélyte. 

«Quand on fait visiter certains villages, des habitants musulmans nous tendent la bouilloire à l’entrée des mosquées pour nous inviter à faire nos ablutions», raconte le guide «Petit Moussa», l’air agacé. 

=============================

Les fractures maliennes sont elles à l’origine de ce drame ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

pauvre Mali comme si ça suffisait pas ce qu'on leur fait nous a Faléa cette bourgade de 21 villages ou vivent 17 000 personnes :(

 

 

Alors que des journaux de plus en plus nombreux laissent entendre que l’opération militaire française au Mali pourrait être en partie guidée par des intérêts économiques et financiers, liés notamment à la présence du géant nucléaire français Areva au Niger voisin, que certains plus curieux … y voient une bataille plus ou moins rangée pour gaz et pétrole du bassin de Taoudeni, situé dans un Sahel « prometteur » en terme d’hydrocarbures, peu encore tiennent à nous rappeler l’importance stratégique que revêt le sous-sol malien pour Areva, et à contrario ses concurrents et adversaires. Lesquels pourraient être tentés de limiter les parts de « gâteau jaune » (ou yellow cake) disponibles. Et, ce, au grand dam de la population de Faléa, petite bourgade du Mali.

Pourtant, Areva tente déjà depuis de nombreuses années d’obtenir les droits d’exploitation d’une mine d’uranium de quelques 5 000 tonnes de minerai qui se trouvent à Faléa, une commune de 21 villages et 17 000 habitants, située dans une région isolée à 350 kilomètres de Bamako, très proche des frontières du Sénégal et de Guinée.

De là à justifier – certes en partie – l’intervention française, baptisée « Opération Serval » pour éviter que djihadistes, rebelles touaregs et autres mouvements ne remettent en cause d’éventuels accords ou pourparlers, il n’est pas irraisonné d’y penser.

D’autant plus que les efforts du géant nucléaire français pour tenter de « rafler la mise » ne datent pas d’hier, sa persévérance pouvant être même jugée comme remarquable.

Ainsi, dans les années 1970, déjà, la Cogema (structure à l’origine d’Areva), le Bureau de Recherche Géologique Minière et la société d’Etat malienne (SONAREM) avaient effectué des travaux de prospection.

A l’époque, le manque de rentabilité du site avait quelque peu refroidi l’intérêt du groupe français, l’enclavement de la zone, des difficultés d’accès à l’eau et à l’énergie nécessaire au fonctionnement de la mine induisant des investissements coûteux.  Mais, selon Le Figaro et Africa Intelligence, Areva a procédé en 2009 à des campagnes d’exploration dans la région de Saraya, du côté sénégalais.

En 2005, la société canadienne Rockgate a été mandatée par le gouvernement malien afin d’effectuer des forages et recherches à Faléa. En 2010, Rockgate a produit un rapport préliminaire, complété par la suite par Golder Associates, une société internationale de « conseils dans les domaines connexes de l’énergie ». Des documents qui au final considèrent « que le Mali offre un environnement de classe mondiale pour l’exploitation d’uranium ».
En 2011, la compagnie minière canadienne Rockgate a mandaté l’entreprise française Foraco, basée à Marseille et cotée en bourse à Toronto, en vue d’étendre les travaux d’explorations et forages à Faléa.

En novembre 2012, Rockgate a confié une étude de faisabilité à une société sud-africaine, DRA Group, pour le projet de Faléa. Lequel contiendrait environ 12.000 tonnes d’uranium soit quatre fois la production de la mine Areva d’Arlit au Niger en 2012.

Rappelons  par ailleurs  qu’en février 2011, l’exposition Falea, la menace d’une mine d’uranium avait été présentée au Forum Social Mondial à Dakar. Par la suite, une délégation du Forum Civique Européen s’était rendue à Falea.  C’est dans ce cadre là que l’eurodéputée française Michèle Rivasi et militante antinucléaire avait fait le voyage avec Eva Joly, à la demande d’un collectif local, inquiet des éventuelles retombées écologiques du projet de mine à ciel ouvert.
Michèle Rivasi affirme que des sources diplomatiques sur place avaient alors évoqué un «accord entre le canadien Rockgate et Areva».
Reste que selon Le Figaro, un porte-parole d’Areva a démenti l’existence d’un quelconque accord au Mali où la société française «n’est pas intéressée», selon lui. Ajoutant que la Cogema, «a prospecté au Mali il y a cinquante ans», sans découvrir de gisement substantiel.

En mars 2011, Eva Joly indiquait que le Fonds monétaire exerçait une pression sur les autorités maliennes pour qu’elles explorent ses ressources naturelles. Selon elle, l’objectif serait de permettre au Mali de payer ses dettes. «Je pense qu’il ne faut pas sacrifier la santé de la population pour pouvoir honorer des dettes qui ne sont pas utiles à cette population qui n’ont pas servi la population», avait-elle laissé entendre.

Des propos tenus en écho de la politique nationale malienne de « diversification de la production minière », justifiée alors par le ministère des Mines au nom de la lutte contre la pauvreté. Alors même que jusqu’à présent la population malienne n’a guère aperçu les retombées sociales et économiques qui auraient dû découler de la production aurifère, le Mali étant actuellement 3ème producteur d’or en Afrique, avec 8 mines aurifères en exploitation, la dernière ayant ouvert en février 2012.

Eléments forts intéressants : durant son voyage de Dakar (Sénégal) à la frontière malienne, et jsuqu’à Kenieba, la délégation du Forum Civique Européen avait pu emprunter la toute nouvelle route, le «corridor sud de l’Afrique de Ouest, Bamako-Dakar». 
Liaison routière entre Dakar et Bamako réalisée par la Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement, l’agence de développement japonaise, l’USAID, la Chine, la Banque Africaine de Développement, la Banque Islamique de Développement, les gouvernements du Sénégal et du Mali en coopération avec l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine dans le cadre du Programme d’action communautaire pour les infrastructures et le transport.

Un des membres de la délégation du Forum civique européen  indiquait par ailleurs que le corridor suivait pendant des centaines de kilomètres le vieux tracé de la ligne des chemins de fer coloniaux, fermée récemment au public par la privatisation.
Une filiale de la société d’Etat des chemins de fer chinois – Covec-Mali – achèvait alors le tronçon de route entre la frontière du Mali près de Kenieba et Bamako. Indiquant que sur le même chantier se trouvait l’entreprise de BTP Razel, laquelle appartient depuis 2009 au Groupe Fayat.
La société de travaux publics Dai Nippon Construction construisait quant à elle les trois ponts nécessaires sur cette route vers Bamako. Le financement ? des sommes offertes par le Japon, via des crédits non remboursables.

Ce qui faisait dire en résumé à la délégation du Forum Civique Européen que se voyaient ainsi réuni “des fonds en provenance d’Etats les plus divers réunis pour la construction d’infrastructures qui favorisent, pour des multinationales, l’extraction bon marché des richesses minières de l’Afrique de l’Ouest pour les transformer loin de là“. Ajoutant qu’il était “même question d’un projet de construction d’un port maritime à environ 60 km au sud de Dakar”.

En 2012, le site survie.org indiquait pour sa part que “le Mali est pieds et poings liés aux demandes des multinationales“, ajoutant que le ministère des Mines, créé sous Alpha Oumar Konaré en 1995, au moment de la libéralisation du code minier et des réglementations en matière d’investissement sous l’impulsion de la Banque Mondiale, en était “l’instrument docile“.
Ajoutant : “en plus de la compromission des élites, le code minier malien ne prévoit aucune contrainte pour les compagnies minières en termes de responsabilité environnementale et sociale pendant la phase d’exploration et de prospection“. Une faiblesse législative rendant le sous-sol malien “extrêmement attractif” soulignait-il enfin.

Sources : Mecanopolis , Maliweb.net, Forum civique européen, Rockgate, Le Figaro, Survie.org, Africaintelligence

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com – 29 janvier 2013

 

...par contre j'ai lu absence de touriste plus haut et a Faléa le tourisme ça va au moins ? :)  visité la ou c'est contaminé au radon c'est un avant gout avant une visite de Tchernobyl presque ça va devenir tendance...si areva arrête la prospection la-bas un jour bien sur :)

 

Ah ben non c'est plus areva et c'est plus la filiale canadienne non plus ils ont nommé cela comment depuis le 1 er janvier j'ai oublié le nouveau nom ? :)

 

réalité a part ça va pué pour qui exactement pas pour nous je pense je sait pas pourquoi une intuition l'uranium c'est tellement tentant :)   

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 290 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
Il y a 6 heures, Korzybski a dit :

pauvre Mali comme si ça suffisait pas ce qu'on leur fait nous a Faléa cette bourgade de 21 villages ou vivent 17 000 personnes :(

Pauvre Mali, certes…

S’autoflageller comme vous le faites en laissant supposer que notre pays serait aux manettes des exactions commises pour protéger des intérêts en uranium, c’est reprendre bêtement l’argumentaire des fascislamistes, ceux que nous combattons.

En supposant que personne n’ait d’intérêt à exploiter les gisements d’uranium, croyez vous que les maliens serait plus heureux pour autant ?

Que pourrait il en faire de leur Uranium de toutes les façons ?

Alors que tous le monde sait que les guerres tribales de cette région d’Afrique, sont attisés par les islamistes et la source de tous leur malheur. Sauf vous apparemment?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 68ans Posté(e)
jacky29 Membre 27 446 messages
Maitre des forums‚ 68ans‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, DroitDeRéponse a dit :

https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20180624-mali-attaque-koumaga-centre-djenne-dozos-peuls-civils-tues-tabital-pulaaku

Koumaga, gros village du centre du Mali. C’est là, ce samedi, que les chasseurs traditionnels communément appelés "dozo", armés, arrivent.

« Ils ont encerclé tous les villages. Il y a les Peuls, il y a les Dogons, il y a les Soninkés, il y a les Malinkés et il y a d’autres personnes, mais ils ont ciblé les familles peules. Ils se sont mis à tuer. Ils ont tué. Ils ont tué… Ils ont tué des femmes, ils ont tué des enfants. Généralement, le matin, les gens sortent les animaux. Donc, tous les gens qu’ils ont trouvés dehors avec les animaux, même des petits enfants, ils les ont tués. Ils les ont froidement assassinés », précise Abdoul Aziz Diallo.

Deux élus du centre du Mali, interrogés séparément par RFI, confirment cette version des faits. Après l’intervention des assaillants, un bilan provisoire des victimes civiles a été établi.

....

« Ce qui se passe est grave. Evitons les amalgames. Evitons de considérer tous les Peuls comme des terroristes jihadistes », a ajouté ce leader de la communauté peule du Mali.

==========

Pour comprendre ....

 

https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20180315-mali-peuls-manifestent-bamako-denoncer-amalgames

 

Les Peuls du Mali sont en colère. Ils dénoncent les amalgames qui tuent. Rien que la semaine dernière plus de 25 d'entre eux ont été assassinés, soit sans raison, soit parce qu'ils sont accusés de collusion avec les jihadistes. Et lors d’un rassemblement, jeudi matin à Bamako, plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur ras-le-bol vis-à-vis de cette situation.

 

C'est depuis 2015 que cet amalgame a fait surface au Mali. Depuis l'émergence du Front de libération du Macina, un groupe terroriste composé essentiellement de Peuls, qui agit dans la région du Macina au centre du pays. Une région gangrénée aujourd'hui par l'insécurité.

Et si des Peuls sont affiliés aux groupes terroristes, la plupart des Peuls sont aujourd'hui des victimes et c'est ce que tenaient à rappeler ce matin les manifestants. Victimes d'abord des jihadistes qui ont forcé certains chefs de villages peuls à déménager, qui ont tué des habitants pour avoir informé l'armée, ou des religieux qui refusaient leur diktat. Victimes parfois d'exactions de l'armée également, par amalgame toujours.

Ces dernières semaines, ils accusent une milice qui porterait le nom des chasseurs dozos, et dans laquelle on retrouve des Dogons, mais aussi des gens qui ne seraient pas maliens pour Amadou Nassrou Dicko, le président de l'association Andal Pulaako Mali, un des organisateurs de la marche : « La situation est très grave

============================

https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20180418-mali-peuls-dogons-veulent-ramener-paix-le-centre-pays

« Nous sommes des voisins et nous restons des voisins », affirme Ibrahim. « Dire que tout Dozo est Dogon et que tout jihadiste est Peul. C’est ça  l’amalgame en fait. Il ne faut pas le faire », insiste Casmir.

 

eh oui, quand l'ignominie commence, plus rien ne l'arrête, DDR, c'est fou, les leçons du passé ne servent à rien. comme le disait Confucius: "l'expérience est une lanterne accrochée dans le dos, elle n'éclaire que le chemin parcouru!"

j'en ai marre de l'être humain. mais marre à un point! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 672 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 28 minutes, jacky29 a dit :

eh oui, quand l'ignominie commence, plus rien ne l'arrête, DDR, c'est fou, les leçons du passé ne servent à rien. comme le disait Confucius: "l'expérience est une lanterne accrochée dans le dos, elle n'éclaire que le chemin parcouru!"

j'en ai marre de l'être humain. mais marre à un point! 

Il y a pourtant de belles initiatives interethniquea

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 5 heures, Enchantant a dit :

Pauvre Mali, certes…

S’autoflageller comme vous le faites en laissant supposer que notre pays serait aux manettes des exactions commises pour protéger des intérêts en uranium, c’est reprendre bêtement l’argumentaire des fascislamistes, ceux que nous combattons.

En supposant que personne n’ait d’intérêt à exploiter les gisements d’uranium, croyez vous que les maliens serait plus heureux pour autant ?

Que pourrait il en faire de leur Uranium de toutes les façons ?

Alors que tous le monde sait que les guerres tribales de cette région d’Afrique, sont attisés par les islamistes et la source de tous leur malheur. Sauf vous apparemment?

 

ah t'a eu l'impression de lire de l'autoflagellation d'un copié collé d'un article de blog qui n'est pas de moi en pensant que c'est moi qui m'autoflagelle la ou l'article s'autoflagelle meme pas...

 

tu a des problèmes de drogue ou quoi ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 290 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 7 minutes, Korzybski a dit :

ah t'a eu l'impression de lire de l'autoflagellation d'un copié collé d'un article de blog qui n'est pas de moi

Plutôt que de copier chez les autres des articles que l’on donne en pâture sur le Forum, puis se défausser ensuite pour prétendre que l’on ne partage pas les idées de l’auteur de l’article en question.

Ecrivez nous en quelques lignes, avec vos mots, ce que vous pensez réellement.

Cela sera moins soporifique, plus concis, et en plus vous aurez des arguments recevables pour mieux défendre vos convictions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 3 minutes, Enchantant a dit :

Plutôt que de copier chez les autres des articles que l’on donne en pâture sur le Forum, puis se défausser ensuite pour prétendre que l’on ne partage pas les idées de l’auteur de l’article en question.

Ecrivez nous en quelques lignes, avec vos mots, ce que vous pensez réellement.

Cela sera moins soporifique, plus concis, et en plus vous aurez des arguments recevables pour mieux défendre vos convictions.

tu prend vraiment de la drogue décidément pas possible autrement  :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 46 minutes, Enchantant a dit :

Plutôt que de copier chez les autres des articles que l’on donne en pâture sur le Forum, puis se défausser ensuite pour prétendre que l’on ne partage pas les idées de l’auteur de l’article en question.

Ecrivez nous en quelques lignes, avec vos mots, ce que vous pensez réellement.

Cela sera moins soporifique, plus concis, et en plus vous aurez des arguments recevables pour mieux défendre vos convictions.

bien maintenant que j'ai un peut plus de temps

tu sort d'ou toi ? 

car nul part je me défausse de quoi que ce soit tu ose écrire "partage d'idées" ??? ce sont des faits pas des idées

 

et les faits c'est que tu quasiment tout les pays du G7 qui comme de par hasard ce sont retrouvé la-bas a batir des infrastructures pour ou ne sait quoi avec de l'argent sorti d'on ne sait ou 

 

si tu crois encore au coïncidence du genre ben commence a te drogué finalement t'y verra pas plus mal t'est déja aveugle :)   

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 68ans Posté(e)
jacky29 Membre 27 446 messages
Maitre des forums‚ 68ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, DroitDeRéponse a dit :

Il y a pourtant de belles initiatives interethniquea

oui mais cela reste anecdotique, DDR! cela continue de se massacrer pour un oui ou pour un non! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 672 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 3 heures, jacky29 a dit :

oui mais cela reste anecdotique, DDR! cela continue de se massacrer pour un oui ou pour un non! 

Inutile d'en vouloir aux humains, le territoire et le groupe restent une des bases de la pyramide de Maslow quelque soit l'être vivant

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 672 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 15 heures, Enchantant a dit :

Pauvre Mali, certes…

S’autoflageller comme vous le faites en laissant supposer que notre pays serait aux manettes des exactions commises pour protéger des intérêts en uranium, c’est reprendre bêtement l’argumentaire des fascislamistes, ceux que nous combattons.

En supposant que personne n’ait d’intérêt à exploiter les gisements d’uranium, croyez vous que les maliens serait plus heureux pour autant ?

Que pourrait il en faire de leur Uranium de toutes les façons ?

Alors que tous le monde sait que les guerres tribales de cette région d’Afrique, sont attisés par les islamistes et la source de tous leur malheur. Sauf vous apparemment?

D’autant que notre approvisionnement en uranium s’est largement diversifié et qu’Areva a laissé tomber des mines dans la région ...

Je ne m’attendais pas sur un sujet entre Dogon et peul voir surgir Areva . Décidément la France est une superpuissance capable de manipuler les pauvres africains comme bon lui semble :crazy:

Acheter au Kazakhstan par exemple , c’est moins cher et plus sûr pour les citoyens francais

http://www.jeuneafrique.com/mag/419698/economie/areva-fin-reve-nucleaire/

Mais non la longue litanie des pleureuses continue .

Le projet de falea est abandonné depuis 2015 quel intérêt le Kazakhstan produit  moins cher , se développe , et l’offre est supérieure à la demande.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 672 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

http://sahel-intelligence.com/11835-mali-la-tension-monte-entre-peul-et-dogon-dans-le-centre.html

Le Nord du Mali n’est plus la seule région touchée par la violence ethnique et communautaire, le centre du pays est lui aussi de plus en plus tiré vers la confrontation entre Peul et Dogon, qui ont chacun constitué un groupe d’autodéfense.
Dans un climat où la cohabitation entre les deux ethnies est devenue très difficile, à cause de fréquents affrontements meurtriers, chaque clan a décidé de constituer sa propre milice.
Les Peuls, accusés par leurs rivaux Dogon d’être des jihadistes, ont constitué l’Alliance pour le salut au Sahel (ASS). En face, la milice baptisée « Dan na Amassagou » prétend protéger les Dogons contre le Peuls. Les deux groupes pointent du doigt l’absence de l’autorité étatique dans cette région.
Chacun des deux groupes d’autodéfense rivaux affirme disposer de centaines de miliciens, dont plusieurs disposeraient de fusils Kalachnikov.
Ces développements inquiétants interviennent dans une région sérieusement secouée par l’activisme des groupes djihadistes au cours des derniers mois.

...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Pales Membre 23 302 messages
Maitre des forums‚ 73ans‚
Posté(e)

Comme d'habitude apres avoir Colonisé l’Afrique.............Les donneurs de leçons reste les memes

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=322

Soudan français. Le territoire malien, dénommé Haut-Sénégal-Niger devient, en 1895, une colonie française intégrée à l'Afrique-Occidentale française avec une portion de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Niger. Kayes devient son chef-lieu pour laisser la place, en 1907, à Bamako.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 405 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, Pales a dit :

Comme d'habitude apres avoir Colonisé l’Afrique.............Les donneurs de leçons reste les memes

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=322

Soudan français. Le territoire malien, dénommé Haut-Sénégal-Niger devient, en 1895, une colonie française intégrée à l'Afrique-Occidentale française avec une portion de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Niger. Kayes devient son chef-lieu pour laisser la place, en 1907, à Bamako.

Ca excuse le massacre?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Pales Membre 23 302 messages
Maitre des forums‚ 73ans‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, chanou 34 a dit :

Ca excuse le massacre?

Non ça explique cela..............

Comme ici............

Les origines de la division entre Hutu et Tutsi et les premiers massacres

La société traditionnelle rwandaise perçue par le colonisateur se divise en trois groupes selon la profession exercée, mais considérés comme des races d'origines diverses :

  • les Tutsi : éleveurs, parmi lesquels se distinguaient de riches et puissants propriétaires de troupeaux ;
  • les Hutu : agriculteurs, paysans ;
  • les Twa : artisans et ouvriers.

 

Diviser pour Régner...............Tu comprend?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 20 405 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, Pales a dit :

Non ça explique cela..............

Comme ici............

Les origines de la division entre Hutu et Tutsi et les premiers massacres

La société traditionnelle rwandaise perçue par le colonisateur se divise en trois groupes selon la profession exercée, mais considérés comme des races d'origines diverses :

  • les Tutsi : éleveurs, parmi lesquels se distinguaient de riches et puissants propriétaires de troupeaux ;
  • les Hutu : agriculteurs, paysans ;
  • les Twa : artisans et ouvriers.

 

Diviser pour Régner...............Tu comprend?

que la colonisation n'ait pas aidé, je le crois tout à fait. Mais les guerres tribales ont toujours existé, faut pas non plus le nier ni penser que tout était calme et paisible avant l'arrivée des européens! les arabes avaient déjà pas mal fichu la merde sur ce continent, au demeurant...

http://www.africa-onweb.com/histoire/histoire-afrique.htm

Très intéressant ce site au passage...

Tiens, en cherchant, on trouve parfois des pépites sur le Net ; http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001843/184312f.pdf

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 52 minutes, DroitDeRéponse a dit :

D’autant que notre approvisionnement en uranium s’est largement diversifié et qu’Areva a laissé tomber des mines dans la région ...

Je ne m’attendais pas sur un sujet entre Dogon et peul voir surgir Areva . Décidément la France est une superpuissance capable de manipuler les pauvres africains comme bon lui semble :crazy:

Acheter au Kazakhstan par exemple , c’est moins cher et plus sûr pour les citoyens francais

http://www.jeuneafrique.com/mag/419698/economie/areva-fin-reve-nucleaire/

Mais non la longue litanie des pleureuses continue .

Le projet de falea est abandonné depuis 2015 quel intérêt le Kazakhstan produit  moins cher , se développe , et l’offre est supérieure à la demande.

 

largement diversifié...quelle beau terme alors que c'est juste Fukushima qui a fait que ce que tu nomme diversifié se fasse la ou 1 jour avant cela tout le monde s'affolait les calculs donnait 30 a 40 max d'uranium et le prix de l'uranium a alors atteint des records puisque devenu en voie"d'exctinction" si j'oserai le terme :)  

tu est bien naif de penser que de l'uranium qui a été en voie d'extinction et a connu une brève accalmie dans sa demande après Fukushima sera laisser a l'abandon alors que c'est vitale pour nous et d'autres mouarf offre diversifié et il oublie que c'est toujours la pénurie en vue a terme.

si tu veut passer le temps remonte les filiales racheter et les partenariats tu va découvrir pourquoi c'est passer au canada en 2009 mais pourquoi c'est toujours nous quand meme :)  

pour t'aider un peut dans ta recherche et pour que tu est un point de départ tape Uranim c'est une société canadienne elle aussi racheter par areva en 2007 et en 2009 pendant que Rockmachin autre société canadienne proscpectait au mali les services secrets français eux commençait leur enquete sur areva et sa filliale canadienne uranim c'est pas cacher et areva a encore été perquisitionné en 2017 pour cela.

et dés 2008 areva était interdit d'accès en centreafrique pas bien loin de la à cause de tout cela.

 

trop en vue alors areva ne pouvait continué ailleurs des trucs comme a faléa la main a donc été passer remonte les filiales les partenariats etc etc et tu nous trouvera encore la :)   mais tu va pleurer dans les recherches ça na jamais cesser d'etre racheter d'etre renommé d'etre transférer d'etre transformé en filliale en rachat en partenariat etc etc etc etc c'est hallucinant wiki a meme pas eu le temps de pondre des articles sur certaines tellement elles ont diaprues vite ou on été absorbés.

 

au faite a faléa leurs puis sont contaminés au radon ils doivent aller chercher leur eau ailleurs à présent il y a aussi un aéroport construit par cogema euhh areva à présent euhh ça a encore changer j'avais oublié piste non sécurisé un avion s'est abattu sur l'école du village par exemple une fois et la piste les villageois la traversent elle est sur leur passage bref c'est assez incroyable d'etre si aveuglé.

amuse toi bien dans tout les cas je pense que tu va rester dans tes illusions bien tranquillement sans grande recherche mais que m'importe la réalité c'est pas ce qui est mis en évidence pour les masses...tu sait que le nuage de tchernobyl c'est arreter a la frontière française non ? ça c'était la vérité pour les masses

si tu pense que cela a changer depuis pour le nucléaire en France tu reve éveillé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×