Aller au contenu

Nanterre: Quatre mois de prison avec sursis pour des insultes homophobes dans un supermarché


Dan229

Messages recommandés

MembreN, 122ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Baby Forumeur‚ 122ans‚
Posté(e)

La jeune femme était poursuivie pour avoir insulté et menacé un couple dans un supermarché. «Vous, les pédés, vous n'avez pas le droit de vivre», avait-elle notamment déclaré...

« Vous, les pédés, vous n’avez pas le droit de vivre », « en Algérie, les mecs comme vous on les égorge ». Une femme a été condamnée lundi à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir proféré des

«insultes et menaces de mort à caractère homophobe» dans un supermarché.

Le 12 mars dernier, une banale querelle éclate à la file d’attente d’une grande surface de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Une jeune femme, furieuse de voir deux hommes lui passer devant, inondait le couple d’un torrent d’insultes, sous l’oeil de deux caissières. « Oui je suis homophobe et j’assume », s’emporte la femme dans le magasin.

« S’ils avaient été gros ça aurait été sales gros »

Poursuivie pour menaces de mort à caractère homophobe, elle a expliqué ses propos par un simple coup de sang, provoqué par la fatigue due à sa grossesse. Elle a nié être homophobe, affirmant à l’audience : « Je les ai insultés de pédés mais s’ils avaient été gros ça aurait été sales gros ou une blonde, blondasse ». Elle a également expliqué avoir été traitée de « bougnoule », une affirmation qu’aucun des témoins de la scène n’est venu confirmer.

« Une menace de mort, c’est dire à la personne qu’elle ne mérite pas d’exister et c’est ce que vous avez fait », a souligné l’avocat des deux parties civiles, Tewfik Bouzenoune. Evoquant les cinq ans du vote sur le mariage pour tous, il est revenu sur la banalisation des propos homophobes au cours des débats entourant cette loi. « Vous êtes l’incarnation de cette banalisation », a-t-il insisté.

Dommages et intérêts demandés

https://fr.news.yahoo.com/nanterre-quatre-mois-prison-sursis-085346525.html

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 288 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Donc, j'en retiens que les gros, les blonds et les pédés sont également méprisables. Malheur aux gros pédés blonds.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
CM07591 Membre 1 382 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Dan229 a dit :

« en Algérie, les mecs comme vous on les égorge »

 

go-home.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
Foraveur Membre 6 426 messages
Baby Forumeur‚ 52ans‚
Posté(e)

Tout est dit...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 68ans Posté(e)
jacky29 Membre 27 539 messages
Maitre des forums‚ 68ans‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Dan229 a dit :

La jeune femme était poursuivie pour avoir insulté et menacé un couple dans un supermarché. «Vous, les pédés, vous n'avez pas le droit de vivre», avait-elle notamment déclaré...

« Vous, les pédés, vous n’avez pas le droit de vivre », « en Algérie, les mecs comme vous on les égorge ». Une femme a été condamnée lundi à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir proféré des

«insultes et menaces de mort à caractère homophobe» dans un supermarché.

Le 12 mars dernier, une banale querelle éclate à la file d’attente d’une grande surface de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Une jeune femme, furieuse de voir deux hommes lui passer devant, inondait le couple d’un torrent d’insultes, sous l’oeil de deux caissières. « Oui je suis homophobe et j’assume », s’emporte la femme dans le magasin.

« S’ils avaient été gros ça aurait été sales gros »

Poursuivie pour menaces de mort à caractère homophobe, elle a expliqué ses propos par un simple coup de sang, provoqué par la fatigue due à sa grossesse. Elle a nié être homophobe, affirmant à l’audience : « Je les ai insultés de pédés mais s’ils avaient été gros ça aurait été sales gros ou une blonde, blondasse ». Elle a également expliqué avoir été traitée de « bougnoule », une affirmation qu’aucun des témoins de la scène n’est venu confirmer.

« Une menace de mort, c’est dire à la personne qu’elle ne mérite pas d’exister et c’est ce que vous avez fait », a souligné l’avocat des deux parties civiles, Tewfik Bouzenoune. Evoquant les cinq ans du vote sur le mariage pour tous, il est revenu sur la banalisation des propos homophobes au cours des débats entourant cette loi. « Vous êtes l’incarnation de cette banalisation », a-t-il insisté.

Dommages et intérêts demandés

https://fr.news.yahoo.com/nanterre-quatre-mois-prison-sursis-085346525.html

 

 

 

avec moi, cela aurait été du "ferme"! une imbécile pareille!!! allez! en taule! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Francelibre Membre 8 773 messages
Forumeur accro‚ 55ans‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Dan229 a dit :

La jeune femme était poursuivie pour avoir insulté et menacé un couple dans un supermarché. «Vous, les pédés, vous n'avez pas le droit de vivre», avait-elle notamment déclaré...

« Vous, les pédés, vous n’avez pas le droit de vivre », « en Algérie, les mecs comme vous on les égorge ». Une femme a été condamnée lundi à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir proféré des.....

 

Encore une raciste à la sauce harissa.... en plus d'être homophobe.... Comme l'a dit CM07591 , Ce serait une bonne idée de la renvoyer au bled et vite, avant qu'elle accouche ici, d'un futur terroriste.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×