Aller au contenu

Sur quoi repose l'amour homme-femme ?

Noter ce sujet


Invité

Messages recommandés

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Quel est son terreau, sensualité ou spiritualité ?

C'est l'un ou l'autre, mais ce ne peut etre les 2.

 

Je n'ose pas dire ce que je pense a ce sujet aussi je m'abstiendrai.

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 41 165 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Comme elle est jolie cette légende de Platon qui relate qu'une même chair et âme a été coupée en deux parties et que chaque partie sur terre cherche désespérément sa moitié complémentaire....

Modifié par querida13
  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)
il y a 21 minutes, swam a dit :

Quel est son terreau, sensualité ou spiritualité ?

C'est l'un ou l'autre, mais ce ne peut etre les 2.

 

Je n'ose pas dire ce que je pense a ce sujet aussi je m'abstiendrai.

 

 

 

 

Tu cloisonnes d'emblée...

je reste convaincue que le terreau de l’amour réside en un divin dosage de désir et de stimulation intellectuelle et émotionnelle. 

Enfin, pour moi c’est ça ou wallou... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 21 minutes, querida13 a dit :

Comme elle est jolie cette légende de Platon qui relate qu'une même chair et âme a été coupée en deux parties et que chaque partie sur terre cherche désespérément sa moitié complémentaire....

 

il y a 2 minutes, Yokkie a dit :

Tu cloisonnes d'emblée...

je reste convaincue que le terreau de l’amour réside en un divin dosage de désir et de stimulation intellectuelle et émotionnelle. 

Enfin, pour moi c’est ça ou wallou... 

Non, il ne peut y avoir qu'un seul terreau, spirituel ( pour les Platoniciens ) ou sensuel, le reste est une illusion.

Eventuellement, ce qui reste possible c'est que pour les uns ce soit le terreau spirituel, pour les autres le terreau sensuel.

 

Du point de vue évolutionniste, on peut dire que l'amour est une invention des génes visant a ce que les males restent avec les femelles le temps nécessaire pour élever des enfants.

Et les femelles ont tout interet a montrer qu'elles ont un amour le plus pur possible pour les males afin d'alimenter le leur.

 

Bon, il y a d'autres points de vues possibles, mais pour l'aspect spirituel de l'amour faut quand meme reconnaitre que l'on ne voit plus ça nulle part, Platon c'est trés vieux.

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)
il y a 45 minutes, swam a dit :

Quel est son terreau, sensualité ou spiritualité ?

C'est l'un ou l'autre, mais ce ne peut etre les 2.

 

Je n'ose pas dire ce que je pense a ce sujet aussi je m'abstiendrai.

 

 

 

 

La spiritualité provoque la sensualité. Lorsqu'une personne te touche par son esprit alors le lien se crée et tu éprouves de la tendresse (même l'amour ça commence par de la tendresse non ?). Tendresse ressentie donnant lieu à tendresse physique donc sensualité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 16 minutes, eclipsepartielle a dit :

La spiritualité provoque la sensualité. Lorsqu'une personne te touche par son esprit alors le lien se crée et tu éprouves de la tendresse (même l'amour ça commence par de la tendresse non ?). Tendresse ressentie donnant lieu à tendresse physique donc sensualité.

Hum... Ce n'est pas tout a fait ça.

Pour une personne animée par le spirituel, la sensualité n'est qu'un moyen pour accéder a la spiritualité, la rencontre des ames et tout ça.

Alors que pour une personne animée ( a l'insu de son plein gré) par le sensuel c'est le spirituel qui est un moyen, un prétexte.

 

Comprendre par exemple que chez une personne, le plus beau sentiment qu'elle puisse offrir ( a savoir l'amour ) n'a pour réelle base que le sensuel, ( c'est lui qui secrète chez elle  l'amour ) ça ne donne plus vraiment de valeur au meilleur qu'elle puisse offrir.

C'est un peu le sens de la formule: " la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu'elle a".

 

 

La plupart des gens qui ont recherché l'amour activement finissent par se ranger, bien malgré eux, a la conception du tout sensuel. On les appellent des désenchantés.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

D'ou vient par exemple le fait que certaines femmes, qu'un regard avisé pourrait trouver exquises et délicates, parviennent a aimer des hommes violents  a l'ame vulgaire, mesquine et basse ?

Elles les aiment par le sensuel, c'est par la qu'ils les tiennent.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, swam a dit :

Hum... Ce n'est pas tout a fait ça.

Pour une personne animée par le spirituel, la sensualité n'est qu'un moyen pour accéder a la spiritualité, la rencontre des ames et tout ça.

Alors que pour une personne animée ( a l'insu de son plein gré) par le sensuel c'est le spirituel qui est un moyen, un prétexte.

 

Comprendre par exemple que chez une personne, le plus beau sentiment qu'elle puisse offrir ( a savoir l'amour ) n'a pour réelle base que le sensuel, ( c'est lui qui secrète chez elle  l'amour ) ça ne donne plus vraiment de valeur au meilleur qu'elle puisse offrir.

C'est un peu le sens de la formule: " la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu'elle a".

 

 

La plupart des gens qui ont recherché l'amour activement finissent par se ranger, bien malgré eux, a la conception du tout sensuel. On les appellent des désenchantés.

 

ça t'arrive de remettre des sacro-saintes théories en question ? Parce que franchement tes déductions je les trouve simplistes et ridicules.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 47 minutes, eclipsepartielle a dit :

ça t'arrive de remettre des sacro-saintes théories en question ? Parce que franchement tes déductions je les trouve simplistes et ridicules.

On ne peut précher qu'a des déja convaincus.

C'est pourquoi il est inutile au fond de communiquer.

 

La société humaine est un melting pot de personnes qui peuvent etre trés diverses, on peut s'entendre avec certaines et jamais avec d'autres.

C'est ce qui fait que l'on est rarement heureux, ça coure dans tous les sens comme des fourmis dans la fourmillière.

Il serait sans doute trés interessant de reprendre les memes conversations avec les personnes qui divergeaient sur le fond, 30 ans de périples plus tard. A condition que ces personnes soient capable d'évoluer.

 

Moi ce qui parfois me fait parfois souffrir, mais de moins en moins, c'est que nulle part je  n'entrevois de femmes qui auraient un fond spirituel.

Un homme qui parle des ames c'est au mieux une curiosité ( pas longtemps ), mais le plus souvent un repoussoir.

Aucun écho jamais de la part d'une femme.

Et pourtant il y a des femmes magnifiques sur bien des plans.

 

 

 

 

 

Modifié par swam
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 264 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

L'HOMME ET L'AMOUR

L'amour est un sentiment authentiquement sauvage, qui ne reconnaît aucune norme ni aucune limite, et capable de tous les excès.

En Occident, il a fallu attendre une époque récente pour que l'amour soit partie prenante dans le mariage et fasse son entrée dans le droit. Encore maintenant, la plupart des langues sont impuissantes à le nommer. On peut aimer Mozart ou le fromage de chèvre.

 

L'amor, amour-passion qui n'a rien d'une affection.

L'éros qui est la sexualité.

La caritas qui est une affection, mouvement altruiste qui succède normalement à l'amour toujours précaire et provisoire.

Ces trois éléments sont antagonistes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, Talon 1 a dit :

L'amour est un sentiment authentiquement sauvage, qui ne reconnaît aucune norme ni aucune limite, et capable de tous les excès.

Oui bien vu, pour beaucoup de personnes c'est comme ça.

 

La sensualité c'est la vie, la vie chaotique mais la vie.

Sans la sensualité on ne se reproduirait pas.

Et ce sont les femmes qui transmettent la vie.

Le désir, soit amoureux ( mélange de désir sexuel et spirituel ), soit sexuel que l'on peut éprouver pour elles nous commandent dans ce sens le plus souvent.

 

La spiritualité peut ordonner tout ça, donner un sens, mais elle n'est pas créatrice.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 264 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)
il y a 3 minutes, swam a dit :

Sans la sensualité on ne se reproduirait pas.

Et heureusement que l'acte sexuel est agréable. Le plaisir est notre géniteur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Grégairophobe..., 154ans Posté(e)
Mite_Railleuse Membre 29 699 messages
154ans‚ Grégairophobe...,
Posté(e)
il y a 26 minutes, swam a dit :

Aucun écho jamais de la part d'une femme.

L'écho n'existe que s'il y a quelque chose sur lequel il peut être généré. Nul écho, dans le vide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, Talon 1 a dit :

Et heureusement que l'acte sexuel est agréable. Le plaisir est notre géniteur.

Oui la sensualité est une force aveugle et impérieuse.

il y a 2 minutes, Mite_Railleuse a dit :

L'écho n'existe que s'il y a quelque chose sur lequel il peut être généré. Nul écho, dans le vide.

Dirais tu que je suis creux et vide ?

Dans ce cas il ne faut pas écrire : Nul echo dans le vide, le vide ne renvoit rien, ça j'en suis d'accord.

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 13 383 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)

Il est trop compliqué de répondre à votre question tant il y a de facteurs et de variantes et n’y a pas de recette entre toutes.

Il y a 7 heures, swam a dit :

D'ou vient par exemple le fait que certaines femmes, qu'un regard avisé pourrait trouver exquises et délicates, parviennent a aimer des hommes violents  a l'ame vulgaire, mesquine et basse ?

Elles les aiment par le sensuel, c'est par la qu'ils les tiennent.

 

Pour répondre à celle-ci :

Non, elles n’aiment pas toujours toutes le sensuel. Elles se font parfois piéger par des hommes qui semblaient doux et les comprendre au départ. Certaines souffrent d’un complexe d’infériorité et se disent qu’elles ne méritent que cela. D’autres, que tous les hommes sont pareils. Parfois cela vient du l’éducation et etc... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Grégairophobe..., 154ans Posté(e)
Mite_Railleuse Membre 29 699 messages
154ans‚ Grégairophobe...,
Posté(e)
il y a 33 minutes, swam a dit :

Dirais tu que je suis creux et vide ?

Dans ce cas il ne faut pas écrire : Nul echo dans le vide, le vide ne renvoit rien, ça j'en suis d'accord.

Quand personne, jamais, ne trouve grâce à ses yeux, le problème n'est peut-être pas là où l'on croit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 40 minutes, Léna-Postrof a dit :

Il est trop compliqué de répondre à votre question tant il y a de facteurs et de variantes et n’y a pas de recette entre toutes.

Pour répondre à celle-ci :

Non, elles n’aiment pas toujours toutes le sensuel. Elles se font parfois piéger par des hommes qui semblaient doux et les comprendre au départ. Certaines souffrent d’un complexe d’infériorité et se disent qu’elles ne méritent que cela. D’autres, que tous les hommes sont pareils. Parfois cela vient du l’éducation et etc... 

Je veux bien croire que la question soit complexe.

 

Pour le cas susmentionné,  S'il n'y avait un sensuel puissant pour les retenir, qu'est ce qui les retiendrait dans une relation amoureuse avec ces hommes la  ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 28 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Quand personne, jamais, ne trouve grâce à ses yeux, le problème n'est peut-être pas là où l'on croit.

C'est a dire que je crois qu'il ne faut pas trop creuser.

Si je n'avais pas cette facheuse tendance a creuser, bien des femmes trouveraient grace a mes yeux.

De toute façon j'aime les femmes, sans doute plus que pas mal d'hommes, et pouvant les  aimer a ce point, j'en attends beaucoup trop.

 

Les vies des hommes et les vies des femmes sont tellement différentes !

Prenons une femme en mal d'amour, ou d'autre chose, ou simplement une femme un peu désoeuvrée, l'envie lui prend d'aller a la peche.

Elle s'embraque sur le lac, sans avoir besoin d'aucuns filets ou autres accessoires, les poissons-hommes sautent d'eux-memes dans la barque, c'est la peche miraculeuse.

Tout ce qu'elle a a faire c'est de trier ce poisson a sa guise.

Alors que pour un homme la démarche est completement a l'opposé, rien ne peut venir sans aller le chercher.

 

Nos sensibilité ne peuvent qu'en etre différentes, la nature du désir également.

On se tient a l'envers les uns des autres, mais il faut des "+" et des "-" pour que que l'attirance opère.

 

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Cóínnéóídh mé do bhás, Posté(e)
Mórrígan Membre 13 383 messages
Cóínnéóídh mé do bhás,
Posté(e)
Il y a 2 heures, swam a dit :

Je veux bien croire que la question soit complexe.

 

Pour le cas susmentionné,  S'il n'y avait un sensuel puissant pour les retenir, qu'est ce qui les retiendrait dans une relation amoureuse avec ces hommes la  ?

 

Ce n’est pas tant qu’elle est complexe, vous limitez les intervenants en ne leur offrant que 2 possibilités afin de définir le socle de « l’amour homme-femme », et vous les orientez vers une vision, qui est la vôtre : spiritualité vs sensualité.

Je vous l’ai écrit ce qui les retiendrait, en partie, une piètre estime de soi, mais aussi l’impression de ne pas avoir d’autres choix ou d’autres issues (dépendance financière, aucun soutien familial ou amical), la peur de se retrouver seule, l’envie ou l’espoir de sauver l’autre de lui-même (liste non exhaustive), parfois un mélange de tout cela.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×