Aller au contenu

Invité

Messages recommandés

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

« Il est clair que la participation de l'extrême-droite à la résistance a été un peu masquée. »

L'Histoire a retenu que la Résistance avait un coeur qui battait à gauche. Pourtant, de nombreux partisans de l'extrême droite nationaliste ont tourné le dos à Vichy pour rejoindre les forces de la France libre aux côtés de leurs adversaires politiques d'avant-guerre. En zone occupée, une organisation clandestine voit le jour sous l'impulsion d'hommes issus de diverses mouvances d'extrême droite : l'OMC. L'extrême droite joue aussi un rôle à Alger. De nombreux nationalistes de droite figurent enfin au sein du plus gros mouvement de résistance, Combat, dans lequel les monarchistes Pierre de Bénouville et Jacques Renouvin assument d'importantes fonctions.

https://www.france.tv/documentaires/histoire/336999-quand-l-extreme-droite-resistait-1939-1945.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 66
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 543 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Dans la série "les grandes découvertes"... :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)
il y a 40 minutes, Slobodan a dit :

« Il est clair que la participation de l'extrême-droite à la résistance a été un peu masquée. »

Tout à fait. Tout comme on a voulu faire oublier que jusqu'en juin 1941, le Parti communiste a collaboré.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Les hommes viennent de Tatooine, les femmes de Jakku, Posté(e)
Sexophone Membre 2 381 messages
Les hommes viennent de Tatooine, les femmes de Jakku,
Posté(e)

Je ne peux que vous conseiller de lire un Paradoxe français de Simon Epstein.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 12 minutes, Sexophone a dit :

Je ne peux que vous conseiller de lire un Paradoxe français de Simon Epstein.

Dominique Venner avait également démontré la présente massive de l'extrême droite dans la résistance, longtemps avant Epstein. Mais Venner étant un auteur d'extrême droite, il n'était donc pas audible dans une intelligentsia verrouillée par le sectarisme de gauche.

Ici, on a un documentaire télévisé qui en parle, c'est assez rare pour être relevé. Dimanche il y en aura un sur la gauche dans la collaboration, toujours sur la même chaîne. Ceux qui ne lisent pas ou qui ne lisent que ce que recommande la pensée unique auront accès à une histoire bien plus nuancée que celle des images d’Épinal que la gauche culturelle et intellectuelle ressasse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 78 489 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Slobodan a dit :

Dominique Venner avait également démontré la présente massive de l'extrême droite dans la résistance, longtemps avant Epstein. Mais Venner étant un auteur d'extrême droite, il n'était donc pas audible dans une intelligentsia verrouillée par le sectarisme de gauche.

Ici, on a un documentaire télévisé qui en parle, c'est assez rare pour être relevé. Dimanche il y en aura un sur la gauche dans la collaboration, toujours sur la même chaîne. Ceux qui ne lisent pas ou qui ne lisent que ce que recommande la pensée unique auront accès à une histoire bien plus nuancée que celle des images d’Épinal que la gauche culturelle et intellectuelle ressasse.

Intéressant. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 26ans Posté(e)
Mr.Smit Membre 46 messages
Baby Forumeur‚ 26ans‚
Posté(e)

Vive fraternel Croatie!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
boeingue Membre 13 476 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)

Dominique Venner est pour moi ,un patriote !!

il a également ,écrit de nombreux livres sur les armes de chasse ,etc !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 6 heures, Maxence22 a dit :

Tout à fait. Tout comme on a voulu faire oublier que jusqu'en juin 1941, le Parti communiste a collaboré.

Tout à fait. Tout comme on a voulu faire oublier que les grandes entreprises françaises, jusqu'en 1944, se sont très très bien accomodés de la défaite et de la présence allemande, et qu'Hitler comptait pas mal d'admirateurs parmi nos industriels. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, PLS maker a dit :

Tout à fait. Tout comme on a voulu faire oublier que les grandes entreprises françaises, jusqu'en 1944, se sont très très bien accomodés de la défaite et de la présence allemande, et qu'Hitler comptait pas mal d'admirateurs parmi nos industriels. 

C'est vrai.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 78 489 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, PLS maker a dit :

Tout à fait. Tout comme on a voulu faire oublier que les grandes entreprises françaises, jusqu'en 1944, se sont très très bien accomodés de la défaite et de la présence allemande, et qu'Hitler comptait pas mal d'admirateurs parmi nos industriels. 

Des noms?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 74ans Posté(e)
hybridex Membre 6 326 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, Slobodan a dit :

Dominique Venner avait également démontré la présente massive de l'extrême droite dans la résistance, longtemps avant Epstein. Mais Venner étant un auteur d'extrême droite, il n'était donc pas audible dans une intelligentsia verrouillée par le sectarisme de gauche.

Ici, on a un documentaire télévisé qui en parle, c'est assez rare pour être relevé. Dimanche il y en aura un sur la gauche dans la collaboration, toujours sur la même chaîne. Ceux qui ne lisent pas ou qui ne lisent que ce que recommande la pensée unique auront accès à une histoire bien plus nuancée que celle des images d’Épinal que la gauche culturelle et intellectuelle ressasse.

Sujet très intéressant et utile.

Comme quoi il faut être vigilant avec les préjugés, avec toutes les dérives possibles

Comme quoi il faut se méfier de tous les  stéréotypes, y compris de celui-ci: " ne lisent que ce que recommande la pensée unique auront accès à une histoire bien plus nuancée que celle des images d’Épinal que la gauche culturelle et intellectuelle ressasse."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
frunobulax Membre 12 045 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 17 heures, Slobodan a dit :

Ici, on a un documentaire télévisé qui en parle, c'est assez rare pour être relevé. Dimanche il y en aura un sur la gauche dans la collaboration, toujours sur la même chaîne. Ceux qui ne lisent pas ou qui ne lisent que ce que recommande la pensée unique auront accès à une histoire bien plus nuancée que celle des images d’Épinal que la gauche culturelle et intellectuelle ressasse.

Il est assez logique qu'une partie de l'extrème-doite, plus nationaliste qu'antisémite et anticommuniste, ai combattu un pays étranger ayant envahi la France.
(Tout comme d'ailleurs bon nombre de communistes radicalement antifascistes n'ont pas suivi les consignes du PCF et sont entrés en résistance dès 1939).

Personne ne conteste donc qu'il y ai eu des militants sympathisants d'extrème droite dans la résistance.

Ceci dit, il parait difficile de ne pas constater également que les partis collaborationnistes étaient très majoritairement d'extrême droite.
Le gouvernement de Vichy était principalement composé du RNP de Marcel Déat, le PPF de Jacques Doriot, le MSR d'Eugène Deloncle et le parti franciste de Marcel Bucard. 
(Après, il est vrai que l'époque était assez étonnante puisque l'on voyait, par exemple, des politiques comme Doriot passer du communisme dans les années 20 à l'anticommuniste le plus féroce milieu des années 30.)

Donc, oui, il y a eu des militants d'extrême droite dans la résistance et des militants de gauche dans la collaboration.

Mais la vrai question reste de savoir à quel "camp politique" appartenait majoritairement les membres de la résistance et de la collaboration.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 8 minutes, frunobulax a dit :

Ceci dit, il parait difficile de ne pas constater également que les partis collaborationnistes étaient très majoritairement d'extrême droite.
Le gouvernement de Vichy était principalement composé du RNP de Marcel Déat, le PPF de Jacques Doriot, le MSR d'Eugène Deloncle et le parti franciste de Marcel Bucard. (...)

Mais la vrai question reste de savoir à quel "camp politique" appartenait majoritairement les membres de la résistance et de la collaboration.

« La plupart des fonctionnaires de la préfecture de police qui organisent la rafle sont des gens qui ont lutté dans les années 30 contre la Cagoule et contre les groupements d'extrême-droite. »

« Les ministres de Vichy en 1942 sont des philosémites, ce ne sont pas des antisémites. »

Simon Epstein, historien israélien.

Résultat de recherche d'images pour "simon epstein un paradoxe français antiracistes dans la collaboration antisémites dans la résistance"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 78 489 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a une heure, frunobulax a dit :

Il est assez logique qu'une partie de l'extrème-doite, plus nationaliste qu'antisémite et anticommuniste, ai combattu un pays étranger ayant envahi la France.
(Tout comme d'ailleurs bon nombre de communistes radicalement antifascistes n'ont pas suivi les consignes du PCF et sont entrés en résistance dès 1939).

Personne ne conteste donc qu'il y ai eu des militants sympathisants d'extrème droite dans la résistance.

Ceci dit, il parait difficile de ne pas constater également que les partis collaborationnistes étaient très majoritairement d'extrême droite.
Le gouvernement de Vichy était principalement composé du RNP de Marcel Déat, le PPF de Jacques Doriot, le MSR d'Eugène Deloncle et le parti franciste de Marcel Bucard. 
(Après, il est vrai que l'époque était assez étonnante puisque l'on voyait, par exemple, des politiques comme Doriot passer du communisme dans les années 20 à l'anticommuniste le plus féroce milieu des années 30.)

Donc, oui, il y a eu des militants d'extrême droite dans la résistance et des militants de gauche dans la collaboration.

Mais la vrai question reste de savoir à quel "camp politique" appartenait majoritairement les membres de la résistance et de la collaboration.

L'important est de surtout dire la vérité et de ne pas mentir pour se disculper, pour diluer et mettre tout sur le dos des mêmes par soucis politique, un vrai mensonge d'état.

Certains croient encore que Laval était d'extrême droite alors que c'était un beau salaud de gauche.

D'ailleurs je dirais que extrême droite qui est utiliser pour rejeter d'un revers de main tout ce qui déplait .

Je pense aussi que comme Laval qui était de gauche, on l'a rebaptisé d'extrême droite pour éviter de mettre le discrédit sur la gauche!

Finalement quand on est fourbe on le reste jusqu'au bout.

Le sketch des inconnus est très révélateur.

https://www.herodote.net/Pierre_Laval_1883_1945_-synthese-85.php

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
frunobulax Membre 12 045 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, Slobodan a dit :

« La plupart des fonctionnaires de la préfecture de police qui organisent la rafle sont des gens qui ont lutté dans les années 30 contre la Cagoule et contre les groupements d'extrême-droite. »

Simon Epstein, historien israélien.

 

Je vous rappelle que la mission des fonctionnaires est d'appliquer les consignes que leur donnent les dirigeants de la France.
Après, libre à vous de considérer que les mêmes fonctionnaires, y compris de la police, étaient d’infâmes gauchistes durant le Front Populaire et d'atroces collaborationnistes durant Vichy.

Après, comme déjà dit, oui, il y avait des politiques de gauche dans la collaboration et dans le gouvernement de Vichy, personne ne l'a jamais contesté.
Mais permettez moi d'avoir quelques doutes sur le réel engagement "philosémite" d'hommes politiques ayant mis un tel zèle dans l'élaboration et l'application des lois antijuives.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
frunobulax Membre 12 045 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 43 minutes, PASCOU a dit :

L'important est de surtout dire la vérité et de ne pas mentir pour se disculper, pour diluer et mettre tout sur le dos des mêmes par soucis politique, un vrai mensonge d'état.

Stéphane Courtois, historien TRES loin d'être considéré comme "gauchiste", résume très bien la situation, en évitant les amalgames trop souvent pratiqués par les sympathisants de droite ou/et de gauche

"Si le PCF critiqua violemment le régime de Vichy, il n’est entré dans la résistance active à l’occupant qu’en juin 1941. Tout ceci n’enlève rien aux sacrifices des militants communistes entre 1941 et 1944, mais l’extrême gauche communiste a été largement absente du combat contre l’Allemagne nazie entre septembre 1939 et juin 1941.

Avec la défaite et l’occupation, « l’extrême droite » a éclaté en plusieurs courants, les uns allant vers la révolution totalitaire nazie (Doriot et son PPF), les autres vers le régime réactionnaire et autoritaire de Vichy bientôt engagé dans la collaboration, et les troisièmes entrant tête baissée dans la Résistance par nationalisme et détestation de l’Allemagne pangermanique."

Après, il est bon de rappeler une fois de plus que toute la période "entre deux guerres - occupation" était pour le moins chaotique et étrange puisque de nombreux politiques (il est vrai, principalement "de gauche"), comme Doriot, par exemple, passaient d'un camp à son strict opposé sans aucun état d'âme.

Donc, merci de nous épargner les théories du complot sur un pseudo "mensonge d'Etat", l’extrême droite a été a bel et bien été majoritairement collaborationniste dès 1939 et l’extrême gauche TRES majoritairement résistante à partir de juin 1941.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 42 minutes, frunobulax a dit :

Mais permettez moi d'avoir quelques doutes sur le réel engagement "philosémite" d'hommes politiques ayant mis un tel zèle dans l'élaboration et l'application des lois antijuives.

Epstein démontre leur antiracisme militant dans les années 30. Le personnel politique de Vichy est sensiblement le même que celui qui précède sous la IIIe République, les ministres de Pétain en 1942 (quand commence la Shoah) sont essentiellement de gauche. :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Le Pen aussi est à gauche; il est pour le Peuple. :hehe: Comme Hitler.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×