Aller au contenu

Cancer du sein: Le dépistage n’allège pas les traitements chirurgicaux

Messages recommandés

Hypérion Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 151ans
Posté(e)

Une étude menée sur les opérations chirurgicales dans le cancer du sein montre que le dépistage organisé tel qu’il se pratique en France ne contribue pas à réduire le nombre d’ablations totales du sein.

Parmi les arguments utilisés pour « vendre » le dépistage organisé du cancer du sein, l’allégement des traitements figure en bonne place. Le dépistage éviterait par exemple, en détectant les tumeurs à un stade plus précoce, d’en arriver à retirer complètement le sein. Ce postulat est complètement remis en question par une étude parue ce mois-ci dans la revue médicale « Médecine ». En comparant le nombre de mastectomies avant et après la généralisation du dépistage organisé, les auteurs ont abouti à un constat éloquent : 8 ans après la généralisation du dépistage organisé, le nombre de mastectomies totales n’a pas diminué en France. Plus exactement, il reste parfaitement stable, avec un taux de 4 ablations totales pour 10 nouveaux cancers du sein, en 2000 comme en 2012. La généralisation du dépistage organisé est intervenue en 2004.

En élargissant le spectre de l’analyse à l’ensemble des interventions chirurgicales, y compris donc les tumorectomies « simples », l’étude établit même que le nombre d’opérations rapporté au nombre de cancers du sein a augmenté. (...)

C’est désormais certain, le dépistage entraîne des surdiagnostics et des surtraitements, n’allège pas les traitements et fait à peine baisser la mortalité par cancer du sein. (...)

https://www.quechoisir.org/actualite-cancer-du-sein-le-depistage-n-allege-pas-les-traitements-chirurgicaux-n47488/

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Thérèse Ponsable Membre 346 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

cela n'empêche qu'il faut rester vigilante : au plus tôt c'est pris... ça a son coût avant un certain âge :/ je compte le faire sous les deux prochaines années, n'étant pas dans la tranche à risque, ni antécédents familiaux. on ne rappelle jamais assez que c'est gratuit après 50 ans

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vilaine Membre 4 216 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Thérèse Ponsable a dit :

cela n'empêche qu'il faut rester vigilante : au plus tôt c'est pris... ça a son coût avant un certain âge :/ je compte le faire sous les deux prochaines années, n'étant pas dans la tranche à risque, ni antécédents familiaux. on ne rappelle jamais assez que c'est gratuit après 50 ans

 

 

Mon gynéco m'a conseillé de faire un check-up tous les mois. Il m'a montré comment le faire soi même. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hypérion Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Thérèse Ponsable a dit :

cela n'empêche qu'il faut rester vigilante : au plus tôt c'est pris...

C'est justement ce poncif que remet en cause l'étude, il me semble.

Le dépistage éviterait par exemple, en détectant les tumeurs à un stade plus précoce, d’en arriver à retirer complètement le sein. Ce postulat est complètement remis en question par une étude parue ce mois-ci dans la revue médicale « Médecine ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thérèse Ponsable Membre 346 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

la mastectomie n'est pas le seul traitement tu sais... la précocité du diagnostique n'empêche l'ablation, mais sans doute aide à éviter l'ablation totale. la tumorectomie suffit dans bien des cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hypérion Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Thérèse Ponsable a dit :

la précocité du diagnostique n'empêche l'ablation, mais sans doute aide à éviter l'ablation totale

C'est exactement ce que contredit l'étude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thérèse Ponsable Membre 346 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

ce n'est pas la seule pathologie. un suivi sur un terrain à risques n'est jamais inutile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hypérion Membre 297 messages
Forumeur activiste‚ 151ans
Posté(e)

Le dépistage généralisé a entraîné des surdiagnostics et des surtraitements, en plus de n'avoir pas fait diminuer le nombre de mastectomies et de tumorectomies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 6 293 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Vilaine a dit :

Mon gynéco m'a conseillé de faire un check-up tous les mois. Il m'a montré comment le faire soi même. 

Et je suis sûr que t'aimes ça... :hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chupa-chupi Membre 2 604 messages
je conchie sur la modération d'operette‚ 53ans
Posté(e)

#BalanceTonPorcVilaine

 

c'est plus simple de tout couper quand on est chirurgien +on vend de la chimio avec.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kilitout Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 48ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Hypérion a dit :

Une étude menée sur les opérations chirurgicales dans le cancer du sein montre que le dépistage organisé tel qu’il se pratique en France ne contribue pas à réduire le nombre d’ablations totales du sein.

Parmi les arguments utilisés pour « vendre » le dépistage organisé du cancer du sein, l’allégement des traitements figure en bonne place. Le dépistage éviterait par exemple, en détectant les tumeurs à un stade plus précoce, d’en arriver à retirer complètement le sein. Ce postulat est complètement remis en question par une étude parue ce mois-ci dans la revue médicale « Médecine ». En comparant le nombre de mastectomies avant et après la généralisation du dépistage organisé, les auteurs ont abouti à un constat éloquent : 8 ans après la généralisation du dépistage organisé, le nombre de mastectomies totales n’a pas diminué en France. Plus exactement, il reste parfaitement stable, avec un taux de 4 ablations totales pour 10 nouveaux cancers du sein, en 2000 comme en 2012. La généralisation du dépistage organisé est intervenue en 2004.

En élargissant le spectre de l’analyse à l’ensemble des interventions chirurgicales, y compris donc les tumorectomies « simples », l’étude établit même que le nombre d’opérations rapporté au nombre de cancers du sein a augmenté. (...)

C’est désormais certain, le dépistage entraîne des surdiagnostics et des surtraitements, n’allège pas les traitements et fait à peine baisser la mortalité par cancer du sein. (...)

https://www.quechoisir.org/actualite-cancer-du-sein-le-depistage-n-allege-pas-les-traitements-chirurgicaux-n47488/

 

Un livre à lire ABSOLUMENT : ""CANCER un traitement simple et non toxique" du DR Laurent SCHWARTZ préfacé par le PR Montagnier et...en commençant par la 4ème de couverture:

-"la mortalité n'a quasiment pas baissé depuis...1960"...mais en poursuivant IMMEDIATEMENT avec les chapitres interieurs pour BIEN comprendre et surtout ... s'APAISER AVEC DES REALITES!!! :)

Et pour les plus assidus/ES:

 

"CANCER DU SEIN: en finir avec l'épidémie de A CICOLELLA": celles qui vivent AU PRESENT ne seront pas surprises...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vilaine Membre 4 216 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, LAKLAS a dit :

Et je suis sûr que t'aimes ça... :hehe:

#balancetonporc :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vilaine Membre 4 216 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, chupa-chupi a dit :

#BalanceTonPorcVilaine

 

c'est plus simple de tout couper quand on est chirurgien +on vend de la chimio avec.

Je viens de répondre.

 

Ça me fait penser à toutes ces cliniques privées qui poussent à la consommation, c’est à dire aux césarienne même quand rien ne le justifie vraiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 2 042 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le dépistage précoce du cancer du sein, comme d'autres dépistages (prostate, colon, poumons, peau, paramètres cardiovasculaires ...) reste une bonne prévention pour éviter des risques majeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 3 127 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le monde médical foisonne de requins.. Ne pas suivre les mauvais plaisantins: le dépistage de prévention a fait ses preuves, nombre de cancers sont ainsi dépistés de façon précoce, avant d'en arriver à un stade avancé.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
catirex Membre 384 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)

As tu vu le reportage : Au nom de tous les seins ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
catirex Membre 384 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, BELUGA a dit :

Le monde médical foisonne de requins.

C'est effectivement une catastrophe :

 

 

L’industrie du ruban rose est un documentaire réalisé par Léa Pool dépeignant le côté sombre de cette organisation qui lutte contre le cancer du sein. C’est la fondation Susan G. Komen for the Cure qui mène le front. Elle a dépensé $1,9 milliards depuis 1982 et reçoit près de $400 millions par année en dons. La PDG de l’organisation, Nancy Brinker, est rémunérée à plus de $400.000 par année. Pourtant, tout cet argent n’a mené qu’à bien peu de résultats concrets.
L’origine du ruban rose remonte aux années 1980, quand Charlotte Haley menait une campagne auprès du National Cancer Institute pour qu’il augmente la part du budget dédiée à la prévention du cancer du sein. À cette époque, le ruban était plutôt couleur saumon. Puis, en 1992, Haley fut approchée par Self Magazine et la compagnie de cosmétiques Estée Lauder pour que le ruban soit utilisé dans une campagne publicitaire basée sur le cancer du sein. Haley refusa, mais la campagne eu quand même lieu en modifiant légèrement la couleur du ruban pour un rose plus éclatant.
De nos jours, le ruban rose sert essentiellement à faire du marketing ciblé et abordable auprès des femmes. Le ruban rose fait vendre : des dizaines de milliers de produits en portent l’effigie, ce qui permet à des millions de femmes de sentir qu’elles font leur part. Cependant, qu’advient-il vraiment de cet argent ? Celui-ci sert essentiellement à tenter de trouver des remèdes et de meilleurs traitements ainsi qu’à financer le dépistage. Bien peu d’argent va à financer la prévention et la recherche sur les facteurs de risque. On tente ainsi de dépister autant que possible, pour maximiser le nombre de patient, et on tente ensuite d’anéantir la maladie avec une cure, alors qu’on ne comprend même pas ce qu’est vraiment un cancer et quelles en sont les causes.
Cette situation engendrent beaucoup d’incongruités, comme par exemple la pharma Eli Lilly, qui produit les médicaments Gemzar et Evista concernant le cancer du sein, lesquels génèrent des revenus annuels de près de $3 milliards. En même temps, Lilly commercialise Posilac, une hormone artifielle (rBGH) donnée aux vaches pour qu’elles produisent plus de lait. Ce produit a été lié à un risque accru de cancer du sein et a été bannie au Canada, en Australie, au Japon et partout en Europe.
L’entreprise Yoplait faisait partie des principaux supporteurs de la fondation Komen, jusqu’à ce qu’une organisation activiste souligne que les yogourts de cette entreprise (General Mills) contiennent du lait produit par des vaches ayant reçu du rBGH ! Cela amena Yoplait à bannir cette hormone de sa production. Danone en fit de même un peu plus tard.
Dans le même ordre d’idées, la pharma AstraZeneca, qui est le troisième plus grand fabricant de pesticides au monde, produit des médicaments oncologiques utilisés contre le cancer du sein et est aussi un donateur important à la fondation Komen.
General Electric est un autre contributeur important à la fondation Komen. Comme cette entreprise est un important fournisseur de mammographes, lesquels sont souvent critiqués pour provoquer beaucoup de faux-positifs, ce qui engendre des traumatismes et des chirurgies inutiles, il n’est pas surprenant de constater qu’une part importante du budget de la fondation Komen est dédié au dépistage, c’est-à-dire à l’achat de ce type d’appareil et/ou au subventionnement de ceux-ci ou des tests.
Une bonne part du budget de la fondation Komen sert à financer la recherche scientifique pour trouver un traitement. Cependant, il y a lieu de se questionner à savoir si c’est la bonne chose à faire. Ne faudrait-il pas d’abord faire des recherches sur le cancer et ses causes plutôt que de vouloir absolument trouver une solution pharmaceutique ? Et qui bénéficiera des profits reliés à une découverte éventuelle financée par Komen ?
On constate donc que tout cet engouement presque religieux envers le ruban rose ne sert en fait qu’à faire vendre des produits et à faire prévaloir les intérêts corporatifs des entreprises pharmaceutiques.
 
Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.
 
Modifié par catirex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 889 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Elle n'est pas morte d'un cancer du sein, Claire Severac? :hum:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
catirex Membre 384 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
Le 17/10/2017 à 22:46, kilitout a dit :

-"la mortalité n'a quasiment pas baissé depuis...1960"

 

"on meurt autant du cancer du sein, aujourd'hui qu'en 1960, alors que l'augmentation des guérisons n'est due qu'aux surdiagnostics"

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité