Aller au contenu

quand votre psy vous fait comprendre que ?


doremi001

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Je rencontre un nouveau problème. Lors de mon dernier entretien chez mon psy, il m'a demandé " Qu'est ce qui, aujourd'hui, justifie le fait que vous voyez un psy ?"

J'interprète cette question comme "Vous ne semblez pas avoir de problèmes, pourquoi continuer à venir me voir ? "

Je suis perdu, je me dis qu'en disant cela, il sous entend que je n'ai aucune raison de consulter et conforte mon idée selon laquelle, je m'invente des problèmes.

Qu'en pensez vous ?

Merci,

doremi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 53
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, Piment doux, 101ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 19 305 messages
101ans‚ Piment doux,
Posté(e)

Et toi, qu'en penses-tu?

C'est à toi qu'il a posé la question...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Cressida Membre 1 919 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, doremi001 a dit :

Bonjour,

Je rencontre un nouveau problème. Lors de mon dernier entretien chez mon psy, il m'a demandé " Qu'est ce qui, aujourd'hui, justifie le fait que vous voyez un psy ?"

J'interprète cette question comme "Vous ne semblez pas avoir de problèmes, pourquoi continuer à venir me voir ? "

Je suis perdu, je me dis qu'en disant cela, il sous entend que je n'ai aucune raison de consulter et conforte mon idée selon laquelle, je m'invente des problèmes.

Qu'en pensez vous ?

Merci,'est pour

doremi.

Les "psys" qui ne sont pas des psychanalystes purs et durs parlent toujours trop... Mais en fait c'est pour te faire réfléchir ; lui en principe ne pense rien ; il est là pour te "faire penser", c'est le seul intérêt du truc. Donc, en principe il ne "sous-entend" rien, c'est toi qui donne la bonne réponse et la bonne réponse, c'est la tienne. Donc là c'est toi (pas lui) qui considère que tu t'inventes des problèmes. La psy en tous genres n'est pas faite pour les personnes influençables. Ne te demande donc pas ce qu'"il" pense, ce qui importe c'est ce que toi tu penses et ce qu'il dit (ou pas) est uniquement fait pour que tu réfléchisses. J'ajoute qu'il n'est pas souhaitable que tu évacues la réflexion et l'analyse personnelle en allant demander à d'autres personnes ce que le psy a voulu dire (pour l'avenir).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Out of Paprika a dit :

Et toi, qu'en penses-tu?

C'est à toi qu'il a posé la question...

De mon côté, je sens que j'ai besoin d'un suivi mais je vois bien que je n'ai pas de problèmes graves, comme certains pourraient peut être avoir, par exemple deuil, harcèlement ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 53ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 53ans‚
Posté(e)
il y a 12 minutes, doremi001 a dit :

Bonjour,

Je rencontre un nouveau problème. Lors de mon dernier entretien chez mon psy, il m'a demandé " Qu'est ce qui, aujourd'hui, justifie le fait que vous voyez un psy ?"

J'interprète cette question comme "Vous ne semblez pas avoir de problèmes, pourquoi continuer à venir me voir ? "

Je suis perdu, je me dis qu'en disant cela, il sous entend que je n'ai aucune raison de consulter et conforte mon idée selon laquelle, je m'invente des problèmes.

Qu'en pensez vous ?

Merci,

doremi.

Tu te dis. Tu imagines. Et c'est très bien, puisque cette question à laquelle il serait interressant de répondre te met dans la position défensive d'évitemment qui consiste à te dire que finalement t'as pas besoin d'un psy. Essaie de répondre à la question, qu'est-ce qui t'as amené à consulter. On fait rarement les choses sans motifs non?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, Cressida a dit :

Les "psys" qui ne sont pas des psychanalystes purs et durs parlent toujours trop... Mais en fait c'est pour te faire réfléchir ; lui en principe ne pense rien ; il est là pour te "faire penser", c'est le seul intérêt du truc. Donc, en principe il ne "sous-entend" rien, c'est toi qui donne la bonne réponse et la bonne réponse, c'est la tienne. Donc là c'est toi (pas lui) qui considère que tu t'inventes des problèmes. La psy en tous genres n'est pas faite pour les personnes influençables. Ne te demande donc pas ce qu'"il" pense, ce qui importe c'est ce que toi tu penses et ce qu'il dit (ou pas) est uniquement fait pour que tu réfléchisses. J'ajoute qu'il n'est pas souhaitable que tu évacues la réflexion et l'analyse personnelle en allant demander à d'autres personnes ce que le psy a voulu dire (pour l'avenir).

Merci, cela me rassure car j'ai l'impression que le psy veut me faire comprendre que je n'ai plus de raisons de consulter, mais sans doute oui, il faut que je me dise que c'est une étape, une nouvelle opportunité pour re réfléchir à ce qui me pose problème, en étant honnête avec moi même.

il y a 9 minutes, Tequila Moor a dit :

A mon avis, il cherche plutôt à ce que tu arrêtes de t'éparpiller, que donc tu te concentres sur ce qu'est ton ou tes problème(s). En effet, quand on va voir un des psys chez lesquelles on parle régulièrement, il arrive un moment où on se disperse, où on cause de beaucoup de choses mais en perdant de vue les problèmes d'origine qui nous ont mené chez ce psy : ce qui est normal, car on déterre des choses enterrées dans notre petit cerveau puis on en interroge d'autres, tout ceci à tort ou à raison, et très vite on se retrouve avec trop d'éléments sur lesquels réfléchir. Donc en te posant cette question il cherche à recentrer ton travail.

Merci, je trouve ta réponse intéressante, je n'y avais pas pensé. C'est vrai que quand je suis arrivé pour la première fois, ma demande était claire et avec le temps, très vite d'ailleurs, ça s'est dilué dans un tout insensé.

il y a 6 minutes, ping a dit :

Tu te dis. Tu imagines. Et c'est très bien, puisque cette question à laquelle il serait interressant de répondre te met dans la position défensive d'évitemment qui consiste à te dire que finalement t'as pas besoin d'un psy. Essaie de répondre à la question, qu'est-ce qui t'as amené à consulter. On fait rarement les choses sans motifs non?

Oui, c'est vrai, plutôt que de me sentir légitime, je me refugie dans l'idée de ne pas en avoir besoin. ce qui paralyse la réflexion. Seulement quand je formule clairement une plainte dans ma tête, je me dis que personne ne peut m'aider, les clés sont en moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
markich Membre 3 576 messages
Forumeur alchimiste ‚ 32ans‚
Posté(e)

Ou il en a marre de te voir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Piment doux, 101ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 19 305 messages
101ans‚ Piment doux,
Posté(e)
il y a 13 minutes, doremi001 a dit :

De mon côté, je sens que j'ai besoin d'un suivi mais je vois bien que je n'ai pas de problèmes graves, comme certains pourraient peut être avoir, par exemple deuil, harcèlement ...

Le principal c'est ce que tu ressens toi, tu n'as pas à culpabiliser d'aller consulter, il n'y a pas de bonne ou mauvaise raison pour ça. On consulte aussi pour se recentrer, un peu comme on ferait un bilan de compétences. Pour moi il cherche à te faire réfléchir et parler sur ce qu'il faut travailler, ce n'est en aucun cas un jugement. Je ne connais pas de psy qui te dirait que tu n'en as pas besoin, si tu vas le voir c'est que ce besoin existe. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 1 minute, markich a dit :

Ou il en a marre de te voir.

Oui, je pense à ça également.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 53ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 53ans‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, doremi001 a dit :

Oui, c'est vrai, plutôt que de me sentir légitime, je me refugie dans l'idée de ne pas en avoir besoin. ce qui paralyse la réflexion. Seulement quand je formule clairement une plainte dans ma tête, je me dis que personne ne peut m'aider, les clés sont en moi.

Peut-être aussi l'idée de fuir ton psy avant qu'il ne veuille plus de toi? C'est assez etrange ce qui se passe pendant une thérapie ou une analyse. Il faut prendre l'habitude de "voir" ce qui se cache derrière les apparences et qui souvent est à leur opposée. Les clés sont en toi c'est vrai, mais pour pouvoir s'observer rien de tel qu'un miroir/psy.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 24 326 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 32 minutes, doremi001 a dit :

Bonjour,

Je rencontre un nouveau problème. Lors de mon dernier entretien chez mon psy, il m'a demandé " Qu'est ce qui, aujourd'hui, justifie le fait que vous voyez un psy ?"

J'interprète cette question comme "Vous ne semblez pas avoir de problèmes, pourquoi continuer à venir me voir ? "

Je suis perdu, je me dis qu'en disant cela, il sous entend que je n'ai aucune raison de consulter et conforte mon idée selon laquelle, je m'invente des problèmes.

Qu'en pensez vous ?

Merci,

doremi.

Je pense que tu ne sais pas toi-même pourquoi tu le vois. Dans ces conditions, pourquoi continuer?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Out of Paprika a dit :

Le principal c'est ce que tu ressens toi, tu n'as pas à culpabiliser d'aller consulter, il n'y a pas de bonne ou mauvaise raison pour ça. On consulte aussi pour se recentrer, un peu comme on ferait un bilan de compétences. Pour moi il cherche à te faire réfléchir et parler sur ce qu'il faut travailler, ce n'est en aucun cas un jugement. Je ne connais pas de psy qui te dirait que tu n'en as pas besoin, si tu vas le voir c'est que ce besoin existe. 

Merci ... Je me sens rejeté quand j'entends ce type de questions, comme quand il me demandait si je voulais qu'on reprenne un rendez vous. C'est vrai que j'ai tendance à penser que le psy est dans ma tête et qu'il sait de quoi j'ai besoin mais sans doute n'est il pas devin et qu'il cherche aussi à savoir pourquoi je viens le voir.

il y a 3 minutes, ping a dit :

Peut-être aussi l'idée de fuir ton psy avant qu'il ne veuille plus de toi? C'est assez etrange ce qui se passe pendant une thérapie ou une analyse. Il faut prendre l'habitude de "voir" ce qui se cache derrière les apparences et qui souvent est à leur opposée. Les clés sont en toi c'est vrai, mais pour pouvoir s'observer rien de tel qu'un miroir/psy.

Oui, je le vivrais très mal si le psy venait à me dire qu'il est temps de se séparer. 

il y a 4 minutes, Gouderien a dit :

Je pense que tu ne sais pas toi-même pourquoi tu le vois. Dans ces conditions, pourquoi continuer?

Je crois que j'ai beaucoup de mal à formuler mettre des mots sur ce qui ne va pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Cressida Membre 1 919 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, doremi001 a dit :

Merci ... Je me sens rejeté quand j'entends ce type de questions, comme quand il me demandait si je voulais qu'on reprenne un rendez vous. C'est vrai que j'ai tendance à penser que le psy est dans ma tête et qu'il sait de quoi j'ai besoin mais sans doute n'est il pas devin et qu'il cherche aussi à savoir pourquoi je viens le voir.

Oui, je le vivrais très mal si le psy venait à me dire qu'il est temps de se séparer. 

Je crois que j'ai beaucoup de mal à formuler mettre des mots sur ce qui ne va pas.

Comment faire un travail utile si on n'est pas en "sécurité" de ce point de vue-là ?? Normalement il devrait y avoir une sorte de contrat passé entre lui et toi ; je ne saurais trop te conseiller de faire attention avec qui tu consultes, tous les "psys" ne sont pas pareils et il ne faut pas trop faire joujou avec la psyché, cela peut être carrément dangereux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 18 591 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

"Nul vent n'est utile à qui n'a pas de port d'avance fixé." Montaigne

Vous préférez peut-être : 

"Nous ne sommes jamais chez nous, nous sommes toujours au-delà. La crainte, le désir, l'espérance, nous lancent vers l'avenir."

Ou :

"Nous n'allons pas, on nous emporte comme les choses qui flottent, ores (parfois) doucement, ores avec violence, selon que l'eau est ireuse (coléreuse) ou bonasse. (terme de marine = calme)"

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Cressida a dit :

Comment faire un travail utile si on n'est pas en "sécurité" de ce point de vue-là ?? Normalement il devrait y avoir une sorte de contrat passé entre lui et toi ; je ne saurais trop te conseiller de faire attention avec qui tu consultes, tous les "psys" ne sont pas pareils et il ne faut pas trop faire joujou avec la psyché, cela peut être carrément dangereux.

Je lui fais confiance mais c'est ma peur de l'abandon qui me turlupine. Je sens qu'il ne mettra pas fin aux rendez vous de lui même, ça n'a pas l'air d'être son gendre d'expédier les patients. Mais je vais lui en parler je pense, et lui dire comment je vis sa question.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 53ans Posté(e)
ping Membre 6 305 messages
Baby Forumeur‚ 53ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, doremi001 a dit :

Je lui fais confiance mais c'est ma peur de l'abandon qui me turlupine. Je sens qu'il ne mettra pas fin aux rendez vous de lui même, ça n'a pas l'air d'être son gendre d'expédier les patients. Mais je vais lui en parler je pense, et lui dire comment je vis sa question.

Ben voila...:)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
doremi001 Membre 337 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, Talon 1 a dit :

"Nul vent n'est utile à qui n'a pas de port d'avance fixé." Montaigne

Vous préférez peut-être : 

"Nous ne sommes jamais chez nous, nous sommes toujours au-delà. La crainte, le désir, l'espérance, nous lancent vers l'avenir."

Ou :

"Nous n'allons pas, on nous emporte comme les choses qui flottent, ores (parfois) doucement, ores avec violence, selon que l'eau est ireuse (coléreuse) ou bonasse. (terme de marine = calme)"

 

La citation de Montaigne est celle qui me parle, je comprends d'autant plus l'importance d'un objectif clairement défini.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 22ans Posté(e)
misscanard Membre 151 messages
Baby Forumeur‚ 22ans‚
Posté(e)
il y a une heure, doremi001 a dit :

Oui, je pense à ça également.

et toi pourquoi tu consulte un psy ?? 

si tu n'arrive pas a lui repondre a ces questions c'est que tu as rien de maladie 

c'est d’après tes réponse que il peut voir ta maladie 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
markich Membre 3 576 messages
Forumeur alchimiste ‚ 32ans‚
Posté(e)
à l’instant, misscanard a dit :

et toi pourquoi tu consulte un psy ?? 

si tu n'arrive pas a lui repondre a ces questions c'est que tu as rien de maladie 

c'est d’après tes réponse que il peut voir ta maladie 

No entiendo nada.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×