Aller au contenu

Alain Juppé sur le Brexit


Lutinian

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Lutinian Membre 1 453 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour, je suis tombé sur cet article ou l' on peut lire e commentaire d' Alain Juppé concernant l' éventuelle sortie de la Grande Bretagne de l' UE ... en d' autres termes ce fameux "Brexit" ...

Je ne suis pas un farouche partisan d' Alain Juppé, pourtant je trouve qu' il n' a pas tort sur ce sujet :

BREXIT

0

Publié le 17/02/2016 par Alain Juppé

La Grande-Bretagne n’a jamais partagé l’idée française de la construction européenne. Nous avons fini par lui faire une place à part dans l’Union Européenne: elle n’est membre ni de la zone euro ni de l’espace Schengen ; et nous lui versons un chèque spécifique. Aujourd’hui, elle menace de quitter l’Union si nous ne consentons pas à ses nouvelles demandes. Son Premier Ministre s’est engagé à soumettre la décision à son peuple par referendum. A en croire les sondages une majorité pencherait en faveur de la sortie (Brexit).

Selon moi, ce ne serait une bonne chose pour personne . L’Union , déjà fragilisée , serait encore affaiblie. Quant au Royaume Uni, il courrait de plus grands risques encore : possible séparation de l’Écosse qui veut, elle, rester dans l’Europe, isolement de l’économie anglaise et notamment de la City.

Il est possible, à mon avis, de trouver un accord entre nous. Certaines demandes britanniques peuvent rejoindre nos préoccupations : moins de lois et de normes européennes, plus de démocratie et notamment plus grande implication des Parlements nationaux, remise en ordre des législations sociales … Nous aurions par exemple intérêt, pour notre part, à revoir la directive sur les travailleurs détachés qui aboutit à cette aberration de payer en France un travailleur européen au salaire français mais en lui appliquant les charges sociales de son pays d’origine!

Ce qui serait en revanche inacceptable , ce serait de donner à la Grande-Bretagne de manière directe ou détournée un droit de veto au renforcement de la zone euro que voudraient décider à l’avenir les États membres de cette zone. Les propositions que la Présidence européenne a mises sur la table sont sur ce point ambigües. La France doit tenir bon lors du prochain conseil européen.

Peut être tente-t-il de se faire bien voire ... mais ce n' est pas si évident que ça étant donné qu' aucun pseudo candidat n' a réellement à gagner à mettre ce sujet sur la table tellement il intéresse un pourcentage assez faible de Français . Alain Juppé dresse un constat censé et assez critique, voire offensif, envers nos voisins d' outre-Manche et c' est assez rare de la part des politiques pour être souligné, de mon point de vue .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Animal sauvage, Posté(e)
Mr_Fox Membre 15 182 messages
Animal sauvage,
Posté(e)

La City veut dicter le comportement de la zone euro sans en être membre pour pouvoir la sacrifier.

Elle ne permettra donc jamais la sortie de l'UE mais essaye de virer les allemands de leur siège de patron de l'UE maintenant que le couple franco-allemand n'existe plus.

Dois-je vous rappeler qu'en plus d'être la plus grosse place au monde l'angleterre qui a passé toute l'année 2009 en cessation de paiement ne doit sa survie qu'à l'émission de fausse monnaie, fausse monnaie que nous acceptons en échange de nos biens matériels, entreprise et autres valeurs.

Pour qu'ils vivent vous devez crever.

Je pense que pour débarquer avec l'arrogance qui est la leur ils ont les moyens de faire plier Merkel et d'obtenir tout ce qu'ils veulent puisqu'elle est la seule qui se dresse encore sur leur chemin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Lineole Membre 715 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Juppé se donne des airs de sage, d'homme d'état, sobre, mesuré, affirmatif et assuré. C'est un rôle, un territoire, à marquer partout où cela le démarquera. Du point de vue électoral, il a raison.

Sur le fond... L'Ecosse n'est déjà plus qu'à moitié dans le Royaume-désuni. Elle en sortira, donc un peu plus tôt ou un peu plus tard : Sans objet.

En quoi l'Europe en serait-elle affaiblie ? Tout le monde semblent adorer ce type d'affirmations vides, de sentence définitive sans contenue tant on lui suppose ainsi de poids des évidences... Mais lesquelles précisément ?

L'Europe était-elle plus faible à 15 ? Était-elle plus en crise ? Non, alors ?

L'Angleterre ne prend justement l'Europe que du bout des doigts, comme un scone à l'heure du thé ! So Queenie land ! Please yourself !

La France, dans la construction européenne, a joué avec l'Allemagne, finement croyait-elle avec toute la vanité myope d'un Mitterrand et du reste de ses élites, et a perdu. L'Angleterre ne voulait pas jouer selon les règles allemandes, et avec raison. Celles-ci sont de plus en plus féroces pour les réels compétiteurs, de même puissance, et protectrice ou dominatrice pour les petits : Italie, Hollande, Grèce, Portugal, Pologne, etc.

L'Angleterre a donc toutes les raisons de jouer le bras de fer, et de sortir le cas échéant de ce continent pan-germanique qui enchante cette Allemagne qui a réussi par la fenêtre au 21e s. ce qu'elle n'avait pu faire en défonçant la porte au 20e s.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Taib Membre 1 072 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

La France française doit emboiter le pas et sortir de l'UE qui ne sert que les multinationales et les riches et leurs affaires à eux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois après...
Membre, Posté(e)
Lutinian Membre 1 453 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)



Suite au Brexit, Juppé serait partisan d' une Europe moins large et plus fiable .
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 1ans Posté(e)
lycan77 Membre 11 925 messages
Mentor‚ 1ans‚
Posté(e)

La City veut dicter le comportement de la zone euro sans en être membre pour pouvoir la sacrifier.

Elle ne permettra donc jamais la sortie de l'UE mais essaye de virer les allemands de leur siège de patron de l'UE maintenant que le couple franco-allemand n'existe plus.

Dois-je vous rappeler qu'en plus d'être la plus grosse place au monde l'angleterre qui a passé toute l'année 2009 en cessation de paiement ne doit sa survie qu'à l'émission de fausse monnaie, fausse monnaie que nous acceptons en échange de nos biens matériels, entreprise et autres valeurs.

Pour qu'ils vivent vous devez crever.

Je pense que pour débarquer avec l'arrogance qui est la leur ils ont les moyens de faire plier Merkel et d'obtenir tout ce qu'ils veulent puisqu'elle est la seule qui se dresse encore sur leur chemin.

Pour UNE fois, entièrement d'accord avec toi ! :sleep:

Ce qu'ils veulent, ce que les conservateurs britanniques vont essayer de faire désormais, c'est de nous emmerder suffisamment longtemps pour affaiblir au maximum la stabilité financière et politique de l'UE.

Je prévois donc un divorce long, pluriannuel, douloureux, difficile et ruineux pour tous le monde. Mais ils en ont rien à fiche, ce qui les intéresse, c'est de torpiller le projet européen qui n'a jamais été le leur, pour pouvoir ensuite reconstruire sur ses cendres encore chaudes une "Europe" rétrograde", ultra-capitaliste, alignée sur Washington.

Pas plus compliqué que ça ! :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche, 53ans Posté(e)
lepequenot Membre 3 705 messages
53ans‚ Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche,
Posté(e)

Suite au Brexit, Juppé serait partisan d' une Europe moins large et plus fiable .

Il a parfaitement raison, ce fut une aberration économique de faire entrer certains pays dans l'UE. Je pense même que certaines entrées dans l'UE notamment les pays baltes, résultent d'un calcul politique pour affaiblir la Russie, mais elles risquent fort de "plomber" l'Europe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Lutinian Membre 1 453 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je dirais que la meilleure raison pour laquelle on a élargit autant l' UE, surtout à l' Est, est en effet d' affaiblir, du moins "encercler" la Russie ... Mais cela n' a rien a voire alors avec des raisons d' appartenance commune, et surtout de but commun .

Il faudrait comme le dit Juppé redéfinir un nouveau projet ...ne serait-ce que "sur papier" qui aurait un sens ; ... un projet à 7 / 8 ou 9 pays, qui ne prône non pas un élargissement mais plutôt un partenariat avec les pays voisins (comme le Royaume-Uni par exemple, ou bien la Pologne) ...

Au passage il faudrait une police des frontières européenne, plus efficace, un peu comme aux Etats Unis .

Là déjà, on tiendrait quelque chose de cohérent !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois après...
Membre, Posté(e)
PASCOU Membre 70 522 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Bonjour, je suis tombé sur cet article ou l' on peut lire e commentaire d' Alain Juppé concernant l' éventuelle sortie de la Grande Bretagne de l' UE ... en d' autres termes ce fameux "Brexit" ...

Je ne suis pas un farouche partisan d' Alain Juppé, pourtant je trouve qu' il n' a pas tort sur ce sujet :

BREXIT

0

Publié le 17/02/2016 par Alain Juppé

La Grande-Bretagne n’a jamais partagé l’idée française de la construction européenne. Nous avons fini par lui faire une place à part dans l’Union Européenne: elle n’est membre ni de la zone euro ni de l’espace Schengen ; et nous lui versons un chèque spécifique. Aujourd’hui, elle menace de quitter l’Union si nous ne consentons pas à ses nouvelles demandes. Son Premier Ministre s’est engagé à soumettre la décision à son peuple par referendum. A en croire les sondages une majorité pencherait en faveur de la sortie (Brexit).

Selon moi, ce ne serait une bonne chose pour personne . L’Union , déjà fragilisée , serait encore affaiblie. Quant au Royaume Uni, il courrait de plus grands risques encore : possible séparation de l’Écosse qui veut, elle, rester dans l’Europe, isolement de l’économie anglaise et notamment de la City.

Il est possible, à mon avis, de trouver un accord entre nous. Certaines demandes britanniques peuvent rejoindre nos préoccupations : moins de lois et de normes européennes, plus de démocratie et notamment plus grande implication des Parlements nationaux, remise en ordre des législations sociales … Nous aurions par exemple intérêt, pour notre part, à revoir la directive sur les travailleurs détachés qui aboutit à cette aberration de payer en France un travailleur européen au salaire français mais en lui appliquant les charges sociales de son pays d’origine!

Ce qui serait en revanche inacceptable , ce serait de donner à la Grande-Bretagne de manière directe ou détournée un droit de veto au renforcement de la zone euro que voudraient décider à l’avenir les États membres de cette zone. Les propositions que la Présidence européenne a mises sur la table sont sur ce point ambigües. La France doit tenir bon lors du prochain conseil européen.

Peut être tente-t-il de se faire bien voire ... mais ce n' est pas si évident que ça étant donné qu' aucun pseudo candidat n' a réellement à gagner à mettre ce sujet sur la table tellement il intéresse un pourcentage assez faible de Français . Alain Juppé dresse un constat censé et assez critique, voire offensif, envers nos voisins d' outre-Manche et c' est assez rare de la part des politiques pour être souligné, de mon point de vue .

Il ne faut pas confondre : sage et vieux!

Il était à l'époque dans l'agitation des peurs, mais comme il est nul, il croyait que le brexit perdrait.

Comme quoi peut on lui faire confiance?

Les américains oui!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Lutinian Membre 1 453 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

au touquet le PASCOU, au taquet pardon ... pour réagir au premier post en plus, lol

bref, à l' époque personne ne savait quel serait le résultat du référendum sur le Brexit ... c' était du 50/50

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×