Aller au contenu

"La colonisabilité est restée intacte dans un grand nombre de pays arabo-musulmans"

Messages recommandés

Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

http://oumma.com/222357/entretien-n-boukrouh-disciple-de-malek-bennabi-coloni

Disciple de Malek Bennabi, Noureddine Boukrouh est également un intellectuel de premier plan en Algérie où il se distingue par des écrits pointus et des interventions dans les médias d'une grande hauteur de vue. Dans cet entretien accordé à Oumma.com, dont nous diffusons la première partie, il rend hommage à la personnalité de Malek Bennabi en révélant des anecdotes personnelles. Il revient sur le concept de "colonisabilité" créé par le grand penseur, analyse les causes de la décadence du monde musulman, ainsi que la pauvreté du discours religieux de certains Oulamas.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Gouderien Membre 11 556 messages
Obsédé textuel‚ 66ans
Posté(e)

Faudra quand même un jour que les Arabes arrêtent de se trouver des mauvaises excuses. (Pourquoi "colonisabilité"? "colonisabilation" ça serait mieux, non? Ou "colonisabilatisation"? Ouais, ça c'est chouette.)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Serguei Zoubatov Membre 4 385 messages
Marchombre‚ 26ans
Posté(e)

La colonisation a surtout permis aux pays colonisés de sortir de la barbarie. Ils semblent qu'ils se soient empressés d'y retourner depuis.

  • Like 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 187
Invité 187 Invités 0 message
Posté(e)

Et les berbères devraient porter plainte contre les arabos-musulmans pour la colonisation !

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abu nuwas Membre 2 439 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

http://oumma.com/222357/entretien-n-boukrouh-disciple-de-malek-bennabi-coloni

Disciple de Malek Bennabi, Noureddine Boukrouh est également un intellectuel de premier plan en Algérie où il se distingue par des écrits pointus et des interventions dans les médias d'une grande hauteur de vue. Dans cet entretien accordé à Oumma.com, dont nous diffusons la première partie, il rend hommage à la personnalité de Malek Bennabi en révélant des anecdotes personnelles. Il revient sur le concept de "colonisabilité" créé par le grand penseur, analyse les causes de la décadence du monde musulman, ainsi que la pauvreté du discours religieux de certains Oulamas.

bsr chaouiya,

un jour, un ancien de la guerre d’Algérie, m'a dit, c'est beau ce que vous avait fait en Algérie, vous avez réussis a chasser le colonisateur français, mais malheureusement, vous avez été immédiatement colonisé par les votres

cet homme là a vu juste, c'est la vérité, le pays est toujours colonisé par des fossoyeurs, sauf qu'ils sont algériens

feu Boudiaf les avaient nommés (les fossoyeurs) les chats, au nombre de quinze, et il les as tous cité publiquement, en demandant au peuple de l'aider dans sa démarche, a croire que le peuple vivait sous colonisation

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
art-chibald Membre 3 636 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La colonisation a surtout permis aux pays colonisés de sortir de la barbarie. Ils semblent qu'ils se soient empressés d'y retourner depuis.

De s'emparer de toutes les richesses d'abord, tu serais naïf au point de croire qu'ils sont allés dans le noble but de les faire évoluer ? Tu devrais aterrir.

Faudra quand même un jour que les Arabes arrêtent de se trouver des mauvaises excuses. (Pourquoi "colonisabilité"? "colonisabilation" ça serait mieux, non? Ou "colonisabilatisation"? Ouais, ça c'est chouette.)

Néologisme qui signifie aptitude ou ayant un profil à se faire coloniser, je suppose, l'apparition de ce terme implique qu'il n'y a eu d'évolution depuis leur libération.

bsr chaouiya,

un jour, un ancien de la guerre d’Algérie, m'a dit, c'est beau ce que vous avait fait en Algérie, vous avez réussis a chasser le colonisateur français, mais malheureusement, vous avez été immédiatement colonisé par les votres

cet homme là a vu juste, c'est la vérité, le pays est toujours colonisé par des fossoyeurs, sauf qu'ils sont algériens

feu Boudiaf les avaient nommés (les fossoyeurs) les chats, au nombre de quinze, et il les as tous cité publiquement, en demandant au peuple de l'aider dans sa démarche, a croire que le peuple vivait sous colonisation

a+

Bien vu abu nuwas :bo:

Finalement la chaouiya remonte dans mon estime, après avoir manifesté un racisme anti-blanc primaire qui a été source d'un différend entre nous.

Ses derniers messages prouvent qu'elle n'est pas idiote et ce dernier sujet le confirme. Si Boudiaf a initié le FLN, lui était animé de bonnes intentions, un idéaliste sans doute, mais des opportunistes se sont engoufrés dans la brèche et ont pris les commandes.

Un sous-lieutenant du groupe d'intervention spécial (GIS), Lambarek Boumaarafi, jeta une grenade pour faire diversion et tira à bout portant sur le président le tuant sur le coup. La motivation de son assassinat est sujette à controverse, entre la piste d’une action isolée commise par un militaire ayant des sympathies islamistes et celle d’un complot plus vaste impliquant des généraux de l'armée. Sans faire la lumière sur l'assassinat de Boudiaf, la commission d’enquête instituée par le gouvernement algérien écarte la thèse de l’« action isolée » d’un officier de l’armée ayant agi pour des motifs strictement religieux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Boudiaf

L'Algérie avait son "De Gaulle" mais la corruption ( j'entends par là les militaires opportunistes plus intéressés par leur petite personne que l'intérêt de l"Algérie ) a eu raison de lui. Il n'aura pas échappé à son "Petit Clamart", lui.

Modifié par art-chibald

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abu nuwas Membre 2 439 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

De s'emparer de toutes les richesses d'abord, tu serais naïf au point de croire qu'ils sont allés dans le noble but de le faire évoluer ? Tu devrais aterrir.

Néologisme qui signifie aptitude ou ayant un profil à se faire coloniser, je suppose, l'apparition de ce terme implique qu'il n'y a eu d'évolution depuis leur libération.

Bien vu :bo:

Finalement la chaouiya remonte dans mon estime, après avoir manifesté un racisme anti-blanc primaire qui a été source d'un différend entre nous.

Ses derniers messages confirment qu'elle n'est pas idiote et ce dernier sujet le confirme. Si Boudiaf a initié le FLN, lui était animé de bonnes intentions, un idéaliste sans doute, mais des opportunistes se sont engoufrés dans la brèche et ont pris les commandes.

Un sous-lieutenant du groupe d'intervention spécial (GIS), Lambarek Boumaarafi, jeta une grenade pour faire diversion et tira à bout portant sur le président le tuant sur le coup. La motivation de son assassinat est sujette à controverse, entre la piste d’une action isolée commise par un militaire ayant des sympathies islamistes et celle d’un complot plus vaste impliquant des généraux de l'armée. Sans faire la lumière sur l'assassinat de Boudiaf, la commission d’enquête instituée par le gouvernement algérien écarte la thèse de l’« action isolée » d’un officier de l’armée ayant agi pour des motifs strictement religieux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Boudiaf

L'Algérie avait son "De Gaulle" mais la corruption ( j'entends par là les militaires opportunistes plus intéressés par leur petite personne que l'intérêt de l"Algérie ) a eu raison de lui. Il n'aura pas échappé à son "Petit Clamart", lui.

bsr art-chibald,

les janviéristes en faisant appel a feu Boudiaf avait besoin d'une figure emblématique, en pensant que le poids des années en avait fait un homme de paille, ils ont juste omis un détail, Boudiaf est le père de la révolution, le 1er novembre 54, il dira, "que ceux qui veulent me suivre, le fasse, pour les autres je les passerais moi même par le crible de mon fusil"

vieux et arrivé au pouvoir en algérie, il repondra a un journaliste français qui lui reprochait de ne pas entamer un dialogue avec les djihadistes algériens, "je ne discute pas avec un homme armé"

enfin la dernière phrase avant de mourir, alors que la question lui est posé a propos de l'islam sera, "le bien est en nous, le mal est en nous"

il n'aura pas echappé a son petit Clamart, en effet

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 9 094 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

on voit que les 3 premiers n'ont pas lu l'article et le sens donné à ce mot par l'auteur

Vous l'avez eu dans le colon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je résume l'article: long dégueulis de propagande en faveur des thèses fondatrices des Frères Musulmans.

Nationalisme, Unité de l'Oumma, Xénophobie, Révisionnisme, et désir avoué de restaurer un genre de califat idéal sous domination exclusivement arabe.

Voilà.

Modifié par Zelig
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 19 285 messages
Voyageur‚ 63ans
Posté(e)

Encore un coup du FN certainement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:hu:

Dans son ouvrage, écrit en langue anglaise et intitulé «Judging War Crimes and Torture, French Justice and International Criminal Tribunals and Commissions (1940-2005), Martinus Nijhoff Publishers, Leiden, Pays Bas, 2006,» Yves Beigbeder, universitaire et chercheur français, qui occupa, entre autres, la fonction de secrétaire du juge français auprès du Tribunal Militaire International de Nuremberg, rappelle que Paul Ricoeur (1913-2005), philosophe, fut, parmi les intellectuels français, l'un des plus ardents adversaires du colonialisme.

Dans son ouvrage, Beigbeder cite un article publié par ce philosophe dans la revue « Réforme,» du 20 septembre 1947, article dans lequel il déclare, en résumé ce qui suit :

« - le péché originel du colonialisme précède toutes les attaques unilatérales des colonisés.

« - l'exigence de liberté, même prématurée, a un doit moral supérieur à toute l'œuvre civilisatrice des colonisateurs.

« - le vice des Français dans leurs colonies est le racisme. » (p.53)

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5208308

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

Je résume l'article: long dégueulis de propagande en faveur des thèses fondatrices des Frères Musulmans.

Nationalisme, Unité de l'Oumma, Xénophobie, Révisionnisme, et désir avoué de restaurer un genre de califat idéal sous domination exclusivement arabe.

Voilà.

Le croyant a été ainsi subrepticement mis sous une double tutelle : celle du calife, de l’Emir, du roi, du gardien des lieux saints, de l’imam infaillible ou du président de la République à vie d’un côté, et de l’autre celle du « alem », de l’imam, du mufti, du da’iya, du télécoraniste et du cheikh de la rue. Le glaive et la sabha se sont partagé les rôles pour confiner les musulmans dans la peur de l’enfer, de l’au-delà, de la transgression des ordres du détenteur du pouvoir assimilé au Prophète et parfois à Dieu, et les réduire ainsi au rang de bêtes de somme, taillables et corvéables à merci.

Le premier au moyen de la répression, le gourdin et les armes, les seconds avec le Coran, les hadiths et le « ilm » auxquels ils font dire ce qu’ils veulent, ce qui plaît au souverain, ce qui maintient l’ordre social archaïque et théocratique. Il n’y a pas mieux que l’argument du « respect de la tradition et du salaf » pour endormir et asservir une nation. Le salafisme et le wahhabisme sont des incitations à ramener les musulmans au mode de vie pratiqué par les musulmans de la première époque, jugée sacrée et à jamais emblématique, et au savoir d’Abu Hurayra. Tout ce qui en sort, tout ce qui dépasse est qualifié de déviance, d’innovation blâmable et d’apostasie passible de la peine de mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
art-chibald Membre 3 636 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

« - le vice des Français dans leurs colonies est le racisme. » (p.53)

Salut béna

C'est vrai pour tout colonisateur, on ne colonise que ceux qu'on considère comme inférieurs. Les anglais sont maîtres dans le domaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
regardpersant Membre 618 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Celui que l'on dit "sage", regarde avec dédain, l'homme simple du haut de la montagne des ses croyances.

Je ne suis qu'un ignorant, qui ne sait que se qu'il a vécu.

L'intellect, c'est l'art d'apprendre.

L'intelligence, c'est l'art de comprendre.

Encore un intello.... qui croit avoir tout compris, alors qu'il ne sait pas plus qu'un autre...

:smile2: :smile2: :smile2:

"Méfie-toi de celui qui gagne son argent avec sa bouche, car c'est par le verbe que passe le mensonge... surtout, si il sait faire de belles phrases qui endorment si bien !" me disait mon pépère, qui n'était qu'un simple paysan, n'ayant que le certificat d'études

Modifié par regardpersant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:hu: APOCALYPSES NOW ?

Avis : Pour mieux connaître le colonialisme et le racisme blanc et le néocolonialisme. Pour mieux comprendre l'Afrique et l'Africain contemporains. Livre difficile à lire mais enrichissant, aujourd'hui encore bien plus qu'hier.

L'Afrique décolonisée ! L'auteur nous la présente à travers un essai magnifiquement écrit, bien que compliqué comme tout essai politico-philosophique rédigé par un intellectuel de haut niveau.

L'essai commence sur un registre narratif et autobiographique. Début du moment post-colonial. La décolonisation -surtout là où elle fut octroyée- prit «l'allure d'une rencontre par effraction avec soi-même». Les deux chapitres qui suivent examinent les paradoxes de la «postcolonialité» chez une puissance (la France) qui «décolonisa sans s'auto-décoloniser», d'où l'impuissance à écrire une histoire commune à partir d'un passé commun.

Sortir de la grande nuit. Essai sur l'Afrique décolonisée. Ouvrage de Achille Mbembe. Chihab Editions, Alger 2013, 254 pages, 1.000 dinars

...

L'Empire des hygiénistes. Vivre aux colonies. Essai de Olivier Le Cour Grandmaison. Editions Apic, Alger 2015, 300 pages, 700 dinars

Voilà donc un troisième (et dernier ?) volume de l'auteur sur les aspects peu connus ou esquivés de la colonisation française. Cette fois-ci, il s'appuie sur un corpus négligé : les ouvrages de médecine, les manuels universitaires, les débats politiques tout au long de la période Un ouvrage, comme les précédents, qui prend et noue les tripes, car à travers tout ce qu'il présente comme faits et discours, comme références, sont les preuves irréfutables et monstrueuses de ce qu'ont subi comme souffrances les peuples colonisés.

Au départ, la France, deuxième puissance coloniale au lendemain de la Commune de Paris ! A la conquête succède l'exploitation des colonies Les sciences dites «coloniales» prospèrent, sur fond de racisme (inégalités des races, caractères physiques et biologiques différents). Une conception hiérarchisée du genre humain qui se traduit par la séparation stricte (ségrégation) entre Européens et «indigènes» en vertu de considérations hygiénistes : pratique courante du travail forcé, par des quartiers différents et éloignés les uns des autres, «séparés complètement» (recommandation, en 1905, de la section médicale du Congrès colonial français), maintien de l'esclavage domestique malgré son abolition en 1848, etc.

...

L'Algérie n'est pas oubliée. Le même calvaire ! Pis encore, des pratiques similaires à celles mises en œuvre en colonie sont importées sur le territoire métropolitain (France) afin de «gérer «les «immigrés» (22.000 en 1946, près de 300.000 en 1954). Des «allochtones» à la religion qui, déjà, dérange et est jugée menaçante pour l'ordre et la sécurité. Un «village arabe» (masures en bois recouvertes de papier goudronné) est signalé à Genevilliers en 1931 dans une thèse de droit. La tuberculose fait des ravages. Du personnel français arrivé d'Algérie encadre et surveille cette main-d'œuvre. En 1954, les Nord-Africains sont rangés au neuvième rang de sympathie parmi dix nationalités. Ils sont en France, mais pas de France.

L'Auteur : Né à Paris en septembre 1960. Universitaire (français), politologue, spécialiste des questions de citoyenneté et des questions ayant trait à l'histoire coloniale. Il a critiqué la loi de 2005 sur la colonisation et il a été également un militant engagé pour la régularisation des immigrés clandestins. Auteur de deux essais à succès : en 2005, «Coloniser, exterminer : sur la guerre et l'Etat colonial», et en 2009, «La République impériale. Politique et Racisme d'Etat», les deux édités en arabe en Algérie.

:hu:

http://www.lequotidien-oran.com/?news=5223672

Modifié par bena11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Serguei Zoubatov Membre 4 385 messages
Marchombre‚ 26ans
Posté(e)

De s'emparer de toutes les richesses d'abord, tu serais naïf au point de croire qu'ils sont allés dans le noble but de les faire évoluer ? Tu devrais aterrir.

Non, je ne suis pas naïf à ce point là. Je le suis même moins que vous puisque je sais que la colonisation a, globalement, coûté bien plus d'argent à la France (l'Etat) qu'elle n'en a gagné.

Mais il n'en reste pas moins que c'est à travers la colonisation que ces pays ont obtenu la médecine, une meilleure architecture, une certaine éducation, et énormément d'infrastructures. Qu'ils se sont empressés de gaspiller depuis.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bena11 Membre 3 087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Non, je ne suis pas naïf à ce point là. Je le suis même moins que vous puisque je sais que la colonisation a, globalement, coûté bien plus d'argent à la France (l'Etat) qu'elle n'en a gagné.

Mais il n'en reste pas moins que c'est à travers la colonisation que ces pays ont obtenu la médecine, une meilleure architecture, une certaine éducation, et énormément d'infrastructures. Qu'ils se sont empressés de gaspiller depuis.

:noel: Сергей Васильевич Зубатов

Complètement à coté de la traque ...

:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 9 735 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Je suis entièrement d'accord avec tout le monde. Et il est temps de rétablir l'esclavage chez les bamboulas des Caraïbes.

Il y a pas mal de français qui sont cons comme pas permis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 21 148 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

L'Afrique n'intéresse plus guère les pays occidentaux qui ont préféré construire l'Europe,c'est plus rentable!On ne reviendra plus vous apporter nos ressources.

Il ne vous reste qu'à vous débrouiller avec les infrastructures vieillies que nous vous avons laissées,avec votre natalité galopante ,famines et guerre civiles!Le sale colon payeur en a marre d'être pris pour une poire!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
voileux Membre 2 527 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La colonisation a surtout permis aux pays colonisés de sortir de la barbarie. Ils semblent qu'ils se soient empressés d'y retourner depuis.

Cela ce n'est que du raisonnement à deux balles , en CI l'armée française met la pression pour que les Bouygues Bolloré et consorts continuent à s'enrichir sans payer d'impôts en France, mais évidemment ils font un chèque royal à nos pourris de politiques , pour que cet esclavagisme perdure...Un simple exemple les Cémoi ,Suchard et consorts devaient investir 3 % pour l'éducation , au lieu et place il paient les instits qui exploitent des gamins de 5 à 12 ans ,le chocolat cela rapporte à des pourris....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation