Aller au contenu

L’intelligence et son utilisation ?


nolibar

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Posséder de l’intelligence c’est bien ; mais lui assigner des buts autres que ceux de servir des pulsions primaires (animalesques) telles que celle du besoin de domination (amasser toujours plus de richesses, toujours plus de pouvoir sur les autres, etc.) c’est encore mieux.

L’utiliser, par exemple, pour construire une organisation de notre Société plus harmonieuse, parce-que plus rationnellement et pragmatiquement organisée, soucieuse de protéger le reste de la biodiversité et optimisée pour réduire au strict minimum les pollutions et les gaspillages de toutes sortes, serait déjà un bon début.

Lorsque l’Homme aura acquis suffisamment de lucidité et donc aussi d’intelligence pour comprendre qu’il doit, pour que son espèce ne s’autodétruise pas à cause de ses comportements stupides, se protéger de lui-même et plus particulièrement de ses besoins pulsionnels de domination, il aura alors fait un grand pas en avant dans l’évolution. Il sera alors grand temps pour lui de se construire une organisation où le pouvoir sur les autres quel qu’il soit sera proscrit, sauf, bien sûr, celui qui permettra à la Société de veiller à ce que les règles et les lois, pour que règne une bonne harmonie, soient respectées par tous.

Simple opinion d’un esprit inculte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 014 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

J'aurais mieux compris : la Raison est son utilisation intelligente. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme." "La manque de biens est plus facile à guérir que le manque d'intelligence." "Il est advenu aux gens véritablement savants, ce qui advient aux épis de blé: ils vont s'élevant et se haussant la tête droite et fière, tant qu'ils sont vides, mais quand ils sont pleins et grossis de grain en leur maturité, ils commencent à s'humilier et baisser les cornes."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 456 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

Vous parlez d'abus de pouvoir si je comprend bien. Et bien je dis que ce sera chose du passé en gros avec le mode de vie qui changera soudainement sur Terre suite à la crise du transport.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 110 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

En quelque éventualité que ce soit, prime est donnée aux esprits ineptes qui s' inscrivent dans le mouvement et l' action, prenant l' ascendant sur ceux certes en intelligence mais soumis aux lois de l' impuissance de l' immobilisme, constat déjà formulé trivialement par la locution proverbiale "un con qui marche ira toujours plus loin que deux "intellects" assis"...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Dompteur de mots Membre 1 788 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Simple opinion d’un esprit inculte.

Justement, une opinion, ce n'est pas de la philosophie. D'ailleurs, il n'est pas difficile de se rendre compte que tu parles toujours complètement au travers de ton chapeau. Cela parce qu'avant même d'avoir réfléchi, d'avoir établi quel est au juste le problème en cause, quel est le questionnement qui nous occupe, tu veux déjà atteindre la cible en nous balançant une pensée toute faite. Ce faisant, tu n'arrives qu'à des amas de clichés indigestes.

Pour paraphraser un philosophe que j'aime beaucoup et qui tenait ici récemment des propos éclairants sur le narcissisme social, tu es comme un amant qui baise la philosophie avec l'image de sa propre jouissance en tête. Tu manques de considération pour tes pensées, fragiles pensées, qui demandent murissement, patience, délicatesse. Tu te comportes comme un despote qui envoie les enfants de sa patrie au front avant même qu'ils n'aient commencé à savoir ce qu'est la vie. D'ailleurs, l'observateur attentif aura remarqué que ton texte contient tous les ingrédients conceptuels essentiels à toute légitimation du despotisme.

J'ajoute que personne n'est dupe que ce qui se veut marque d'humilité dans tes signatures n'est en fait que le signe de l'hypocrisie qui t'anime.

Cela dit en tout respect,

Au plaisir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Vous aurais-je atteint dans votre dignité de mâle dominant ? Voue m’en voyez désolé !

" quel est le questionnement qui nous occupe "

Mais je me fou pas mal du questionnement qui vous occupe, le mien de questionnement me suffit amplement… et je suis désolé que mon questionnement vous afflige à ce point, il est évident que j’ai touché un point sensible chez vous.

Si j’en juge d’après les post que j’ai lu de vous, vous aimez apparemment patauger, vous vautrer dans les turpitudes pulsionnelles humaines et donc animales. Désolé, mais ce n’est pas mon cas.

Personnellement, je préfère, et de loin, les comportements rationnels et pragmatiques surtout s’ils sont empreint de compréhension face à la nature humaine. Mais cela ne m’empêche pas de porter un jugement sévère sur cette même nature humaine qui me désespère tellement je la trouve stupide.

" J'ajoute que personne n'est dupe que ce qui se veut marque d'humilité dans tes signatures n'est en fait que le signe de l'hypocrisie qui t'anime. "

Grossière erreur ! Je ne fais qu’aviser mais lecteurs potentiels qu’ils n’ont pas à faire à un érudit, ce qui est normal puisque j’ai arrêté d’user les bancs des écoles de l’éducation nationale à 14 ans. Se faisant, je reconnais que je tente de m’attirer un peu leur indulgence. Mille excuses !

Cela dit en toute modestie et profond respect, Votre Seigneurie !

Rajouter « Au plaisir » serait peut-être un peu exagéré ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, If you don't want, you Kant..., Posté(e)
deja-utilise Membre 5 386 messages
If you don't want, you Kant...,
Posté(e)

Posséder de l’intelligence c’est bien ; mais lui assigner des buts autres que ceux de servir des pulsions primaires (animalesques) telles que celle du besoin de domination (amasser toujours plus de richesses, toujours plus de pouvoir sur les autres, etc.) c’est encore mieux.

Oui, je suis d'accord avec toi, mais c'est pas prêt de changer, j'en arrive à croire que depuis Cro-Magnon nous n'avons quasiment pas évolué, sur nos appétits bestiaux.

L'intelligence c'est une chose, ce que l'on en fait en est une autre, qui viendra elle aussi se faire juger à l'aune de cette même intelligence...

Lorsque l’Homme aura acquis suffisamment de lucidité et donc aussi d’intelligence pour comprendre qu’il doit, pour que son espèce ne s’autodétruise pas à cause de ses comportements stupides, se protéger de lui-même et plus particulièrement de ses besoins pulsionnels de domination, il aura alors fait un grand pas en avant dans l’évolution.

Entre autre, mais c'est bien insuffisant pour pouvoir se reposer sur ses lauriers.

Simple opinion d’un esprit inculte.

La culture n'est rien, si on ne sait pas s'en servir, vaut mieux donc avoir un esprit critique inculte, qu'une culture que l'on étale devant soi pour cacher l'inanité de ses pensées.

Par contre la philosophie demande que l'on aille bien au-delà d'une simple opinion.

Personnellement, je préfère, et de loin, les comportements rationnels et pragmatiques surtout s’ils sont empreint de compréhension face à la nature humaine. Mais cela ne m’empêche pas de porter un jugement sévère sur cette même nature humaine qui me désespère tellement je la trouve stupide.

Je te rejoins sur la nature très versatile de l'Homme, à la fois crétin et parfois génial.

Toutefois, toute approche de la vie, ne réclame pas une attitude rationnelle ou pragmatique, des fois, par respect pour un principe qui nous est cher, nous allons être conduit à avoir un comportement qui s'en éloignera, car l'éthique surpasse toute méthode fixée d'avance, ou encore dans un cas qui toucherait à la chair de notre chair, nous pourrions également avoir une attitude contraire à une approche raisonnée/raisonnable, car l'instinct de protection se fiche du meilleur moyen, seul le résultat est important.

Je ne fais qu’aviser mais lecteurs potentiels qu’ils n’ont pas à faire à un érudit, ce qui est normal puisque j’ai arrêté d’user les bancs des écoles de l’éducation nationale à 14 ans. Se faisant, je reconnais que je tente de m’attirer un peu leur indulgence.

Dans ce cas, il n'y a pas à rougir de ta prestation, c'est même fort honorable de ta part, de venir te frotter à une discipline aussi difficile, avec un tel " handicap " de départ.

Selon moi, il faut quand même accepter de se plier à la rigueur démonstrative, justificative ou argumentative, sur tes commentaires/messages, sans vouloir te donner d'ordre. ;) Pas besoin de citations, ton expérience décortiquée, analysée est suffisante, si tu as assez de recul dessus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anruadebobdny Membre 567 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

l'intelligence est au service de l'intelligence elle-même.

Il ne s'agit pas de soit, de Sa volonté par rapport au monde, les autres, la société etc.

Il s'agit de l'intelligence. C'est d'abord et uniquement l'intelligence au nom de l'intelligence.

Lorsque le soi est totalement impersonnel, il déclenche naturellement une intelligence très éveillée.

L'esprit est frais, disponible, vif, "à l'écoute".

Le premier acte intelligent est donc impersonnel, permettant à l'intelligence de s'exprimer.

C'est l'intelligence qui utilise l'intelligence et non soi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre, 40ans Posté(e)
Leiru Membre 1 684 messages
Forumeur Débutant‚ 40ans‚
Posté(e)

l'intelligence est au service de l'intelligence elle-même.

Il ne s'agit pas de soit, de Sa volonté par rapport au monde, les autres, la société etc.

Il s'agit de l'intelligence. C'est d'abord et uniquement l'intelligence au nom de l'intelligence.

Lorsque le soi est totalement impersonnel, il déclenche naturellement une intelligence très éveillée.

L'esprit est frais, disponible, vif, "à l'écoute".

Le premier acte intelligent est donc impersonnel, permettant à l'intelligence de s'exprimer.

C'est l'intelligence qui utilise l'intelligence et non soi.

:plus::plus: Tout est parfaitement dis !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

l'intelligence est au service de l'intelligence elle-même.

Il ne s'agit pas de soit, de Sa volonté par rapport au monde, les autres, la société etc.

Il s'agit de l'intelligence. C'est d'abord et uniquement l'intelligence au nom de l'intelligence.

Lorsque le soi est totalement impersonnel, il déclenche naturellement une intelligence très éveillée.

L'esprit est frais, disponible, vif, "à l'écoute".

Le premier acte intelligent est donc impersonnel, permettant à l'intelligence de s'exprimer.

C'est l'intelligence qui utilise l'intelligence et non soi.

« l'intelligence est au service de l'intelligence elle-même. »

Non ! L’intelligence est au service de notre survie.

C’est-elle qui nous fait adopter les comportements permettant d’assurer cette dernière. C’est pourquoi, autant que faire se peut, son niveau s’adapte à nos besoins qui sont fonction de notre environnement et de nos aptitudes physiques naturelles.

L’Homme étant certainement, de tous les mammifères, le plus démuni physiquement face aux dangers que représente son environnement (inapte à la course, à grimper sur un arbre, etc. pour échapper à un éventuel prédateur ; pas de défenses naturelles vraiment efficaces pour faire face à son agresseur, etc.), il a besoin d’une plus grande intelligence d’adaptation qu’eux pour survivre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anruadebobdny Membre 567 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Cette intelligence là tente de survivre en faisant de l'homme un survivant.

Il apparaît dans le fait que, cette intelligence là se meurt à elle-même. Car elle prend racine dans la peur. Et la peur construit en détruisant. De même qu'elle détruit l'homme lui-même par toute la construction qu'elle ajoute à son être.

La survie est quelquechose de très personnelle, d'égocentrée.

C'est un comportement animal et primitif, compulsif. Devenant une habitude.

La survie a pour résultat ; l'opposition, la division, la tension, La résistance à la vie.

L'homme qui porte la survie en lui, porte tout cela. Ainsi il porte (et apporte) le conflit.

La survie sépare les uns des autres, sépare de la vie.

L'homme lui-même devient divisé en lui même, tout comme le monde l'est. Fragmenté.

Car survivre prend racine dans la peur. Et un homme qui abrite ne serait-ce qu'un pourcentage de cette peur, sera malgré lui et aussi beau et gentil soit-il, source d'inégalité, de violence envers, lui-même, les autres et le monde, La vie.

La SURvie est quelquechose qui à été Ajouté à la vie pour ne pas être avec elle.

Nul besoin de s'organiser soi/la vie si l'on est avec elle.

Et c'est tout une Intelligence que de laisser ses préoccupations personnelles, pour être totalement vivant.

De même que c'est tout une intelligence que de voir simplement et sans condamnation, dans le moment présent, ses sensations et ses actes qui sont dictées par la survie et tout le conflit qu'elle porte.

Alors sans aucun effort, sans aucune tension et sans aucune passivité, la vie se manifeste totalement en l'homme Vivant et lui apporte naturellement tout ce qu'il faut pour être la vie, sans besoin de devenir ni survivre.

Ainsi la Vie apporte une intelligence qui est une perception fraîche, pure, actuelle, non portée par le conflit, l'opposition, la résistance, la souffrance.

Et les actes n'agissant plus à partir de l'installation de la survie, qui est dictée par la peur, n'ont alors plus rien de personnel. Et un acte impersonnel ne peut être intentionnel. L'action sait d'elle même ce qu'elle fait. Non dictée par une sensation, une impulsion personnelle consciente ou inconsciente. C'est pourquoi l'intelligence est au service de l'intelligence elle-même/de la vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

C'est pourquoi l'intelligence est au service de l'intelligence elle-même/de la vie.

L’intelligence est tout simplement au service de la vie (et encore plus de la survie).

Sans intelligence, pas de vie possible pour l’espèce animale, car pas d’adaptation possible pour maintenir la vie face à un environnement très changeant et dangereux …

https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence:

Intelligence :

« L'intelligence est l'ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir les relations entre elles et d'aboutir à la connaissance conceptuelle et rationnelle (par opposition à la sensation et à l'intuition). Elle permet de comprendre et de s'adapter à des situations nouvelles et peut en ce sens être également définie comme la faculté d'adaptation. L'intelligence peut être également perçue comme la capacité à traiter l'information pour atteindre ses objectifs, en dépensant le moins de ressources possible. »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 110 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

Selon cette définition de l' intelligence l' on peut dès lors affirmer que l' espèce humaine en serait alors totalement dénuée.... : Mon lien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Selon cette définition de l' intelligence l' on peut dès lors affirmer que l' espèce humaine en serait alors totalement dénuée.... : Mon lien

Il est certain qu’elle n’en est pas suffisamment dotée pour utiliser avec sagesse les produits issus de ses sciences et techniques.

Il faut que l’Homme soit vraiment un grand abruti pour ne pas comprendre qu’il doit maitriser, coûte que coûte, sa prolifération pour ne pas détruire la biodiversité qui fait la beauté de sa Planète et participe à la survie de son espèce…

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 74ans Posté(e)
Blaquière Membre 15 978 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)

Ouaip !

Moi aussi je trouve que c'est mal d'être bête et méchant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Ouaip !

Moi aussi je trouve que c'est mal d'être bête et méchant !

Bah ! Même si je comprend parfaitement que, dans l’absolu, nul ne peut-être tenu pour responsable de ce qu’il est, il n’empêche que je trouve que c’est encore plus mal de se comporter comme des abrutis, car ça provoque des conflits, des guerres, de la famine, de la prolifération non contrôlée, de la destruction de la biodiversité, etc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
nolibar Membre 1 121 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Oh ! Que voilà un brillant trait d'esprit !

Chapeau bas !

Mais sérieusement, selon moi en tout cas, l’Homme ne serait pas maître en son for intérieur, car piloté par ses pulsions et autres, que cela ne m’étonnerait pas outre-mesure. Son intelligence n’existant que pour permettre à ces dernières de s’exprimer au-delà de toute mesure.

Si il possédait autant d’intelligence qu’il le prétend, par simple fierté d’Homme intelligent justement, il ne supporterait certainement pas de se faire manipuler par ses pulsions et autres. Il s’efforcerait d’en prendre le contrôle pour ne laisser s’exprimer que celles qui lui sont utiles, ou en tout cas celles les moins nuisibles à lui-même et à son environnement.

Je ne pense pas que faire preuve de domination, en asservissant et/ou en exploitant les autres, soit un signe de supériorité. Bien au contraire car, selon moi, c’est démontrer que l’on est qu’un être primitif obéissant encore, servilement, à ses pulsions de domination entre-autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anruadebobdny Membre 567 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

l'innocence, la vulnérabilité, le retour au non-savoir, à la non-analyse donne très clairement la vérité, au delà des blabla, des apparences, des choses éphémères, des impressions.

L'intelligence c'est se remettre vulnérablement à l'ignorance, et laisser venir à soi simplement, la vision très claire de ce qui est vrai, actuel et sans aucun voile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 74ans Posté(e)
Blaquière Membre 15 978 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)

Pas d'accord du tout !

Qui est innocent sans "jouer l'innocence" ?

D'où je pense que l'innocence n'existe pas.

L'innocence me semble incompatible avec la conscience.

Être conscient, ce serait (à mon avis) ne pas être innocent.)

Peut-être alors que la seule innocence est animale ?

Je ne crois pas que ce soit la carte à jouer (l'animalité).

Il faut dépasser l'innocence par le haut, pas par le bas.

Mais il ne s'agit là que de banalités.(Ce que je dis.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×