Aller au contenu

Meurtre de Nelly Haderer : l'ADN désigne le suspect acquitté


Messages recommandés

January Animateur 29 551 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

REBONDISSEMENT - Une trace ADN, analysée récemment, correspond au profil de Jacques Maire, définitivement blanchi en 2008.

L'info. C'est un coup de théâtre que la famille espérait mais qui devrait néanmoins la décevoir. 27 ans après le meurtre de Nelly Haderer, une jeune mère de famille, à Nancy, des analyses ADN ont permis de mettre un nom sur un suspect, révèle L'Est Républicain. Le hic : il s'agit de Jacques Maire, l'homme qui a été définitivement blanchi par la justice en 2008. Une information dont Europe 1 a eu confirmation jeudi matin.

Le crime. Le 31 janvier 1987, le corps de Nelly Haderer est découvert dans une décharge à Rosières-aux-Salines, à côté de Nancy. La jeune mère de 22 ans a été tuée de deux coups de carabine 22 LR et son corps découpé en morceaux. Un homme est arrêté, soupçonné du meurtre de Nelly mais aussi de la disparition d'une autre jeune femme. Mais Jacques Maire nie les faits. Après trois procès, la justice le blanchit définitivement.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Meurtre-de-Nelly-Haderer-l-ADN-designe-le-suspect-acquitte-1786225/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
charles francois Membre 3 605 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Il est définitivement acquitté !

La présence de cet adn ( une tache ) ne prouve rien, les scellés ayant été baladé et re-baladé au cours des multiples procès. crying8vr.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 30ans
Posté(e)

Il y a un truc curieux. En général, quand on a un doute, il y a non-lieu. Là, il a été acquitté. Faudrait comprendre exactement pourquoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animateur 29 551 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Il est définitivement acquitté oui. Ca doit être dur ce rebondissement pour les proches de la victime. Se faire à quelque chose pendant des années, puis..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3 605 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Il y a un truc curieux. En général, quand on a un doute, il y a non-lieu. Là, il a été acquitté. Faudrait comprendre exactement pourquoi.

oui ! Et acquitté la dernière fois après cassation sur un jugement en appel.

C'est pourquoi la presse encore une fois balance du sensationnel sans autre forme d'explication.

Donc les gens sautent sur une info incomplète qui ne privilégie que le sensationnel,

= Ce n'est pas de l'information, comme le dirait monsieur Beuves Mery, certain papier ne devraient se trouver que dans une cabane au fond du jardin!

Modifié par charles francois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animateur 29 551 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Jacques Maire a été condamné en première instance en 2004 à 15 ans de réclusion criminelle pour enlèvement et séquestration sur la personne d'Odile Busset. Il a été acquitté du meurtre de Nelly Haderer mais en 2006, le procès en appel le condamne à 20 ans de réclusion criminelle à la fois pour enlèvement et séquestration sur Odile Busset, et pour enlèvement et meurtre sur Nelly Haderer. La décision de la cour d'appel fut cassée pour vice de procédure en septembre 2007 (une trentaine de pages n'étaient pas signées par la greffière).

Lors du troisième procès en 2008, il est acquitté.

Modifié par January

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 30ans
Posté(e)

Quelques informations supplémentaires:

Jacques Maire a connu quatre procès.

Le premier procès l'a condamné à 15 ans pour l'enlèvement et la séquestration d'une femme, et l'a acquitté concernant Nelly Haderer.

Le second procès (appel) l'a condamné à 20ans pour l'enlèvement et la séquestration de ces deux femmes, + le meurtre de Nelly Haderer.

La cour de cassation a cassé le procès en appel suite à un vice de procédure

Le troisième procès a vu l'acquittement de Jacques Maire. Impossible de trouver pourquoi en revanche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 15 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

Ridicule, on ne sort pas une accusation 27 ans après, avec un ADN qui ne veut plus rien dire du tout:hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Didith Membre 158 messages
Forumeur inspiré‚ 60ans
Posté(e)

Il est définitivement acquitté !

La présence de cet adn ( une tache ) ne prouve rien, les scellés ayant été baladés et re-baladés au cours des multiples procès. crying8vr.gif

--- D'accord. Mais, si il y a scellé, il y a preuve protégée. Un Jean ou autre, qui est une preuve, ne se ballade pas au Tribunal "à jour" : cette preuve est scellée (dans un plastique ou autre). Alors pourquoi retrouve-t-on l'A D N de Maire dessus ? Si cette preuve n'a pu être souillée lors des parutions au Tribunal, il y a quand-même question.

... La décision de la cour d'appel fut cassée pour vice de procédure en septembre 2007 (une trentaine de pages n'étaient pas signées par la greffière).

Lors du troisième procès en 2008, il est acquitté.

--- Alors là, oui, je m'en souviens de cette histoire de vice de procédure. C'est un peu comme l'A D N que l'on vient de trouver sur un Jean et que tout le monde affirme que de toutes façons, tout le monde a touché ce Jean lors des audiences, même Maire.

C'est vraiment du n'importe quoi cette Justice. Je plains les familles parce que, malgré ce que l'on raconte, on n'a toujours pas retrouvé le meurtrier aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michael Westen Membre 3 556 messages
Iceman‚ 28ans
Posté(e)

A part remuer le couteau dans la plaie... ça changera plus rien vu l'acquittement.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 30ans
Posté(e)

--- D'accord. Mais, si il y a scellé, il y a preuve protégée. Un Jean ou autre, qui est une preuve, ne se ballade pas au Tribunal "à jour" : cette preuve est scellée (dans un plastique ou autre). Alors pourquoi retrouve-t-on l'A D N de Maire dessus ? Si cette preuve n'a pu être souillée lors des parutions au Tribunal, il y a quand-même question.

Parce que les preuves n'étaient pas protégées d'une telle manière à l'époque, vu qu'il n'y avait pas d'ADN. Celui-ci avait été mis en place deux ans auparavant, et n'était pas encore réellement connu. Du coup, les scellés ont tout à fait pu être souillés en effet.

C'est couillon, mais l'argument reste en effet valable. Maintenant, c'est triste, ça c'est clair.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amarok59 Membre 1 992 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

il faudrait peut-être adapter la justice française aux évolutions scientifiques en matière de résolutions de crimes

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animateur 29 551 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Georges Fenech, ancien magistrat, estime que «les progrès scientifiques, notamment en matière d'expertise ADN, doivent être pris en compte pour réparer également l'injustice envers les victimes que représente un coupable en liberté». Il défendra sa proposition le 27 février, quand l'Assemblée nationale examinera une proposition de loi des radicaux de gauche sur «la réforme des procédures de révision et de réexamen d'une condamnation pénale définitive».

La France pourrait ainsi s'inspirer du Royaume-Uni, où une telle possibilité existe déjà. La protection du «double péril» («double jeopardy»), qui existait depuis près de 800 ans, a en effet été modifiée en 2003 via le "Criminal Justice Act". Ce dernier, entré en vigueur en 2005, permet à la cour d'appel d'ordonner un nouveau procès dans les affaires les plus graves (meurtre, viol, crime de guerre…) quand il y a eu un acquittement, si de nouvelles preuves comme des tests ADN ou des aveux, changent la donne. Une personne acquittée ne peut toutefois être rejugée qu'une fois.

http://www.lefigaro....st-possible.php

Modifié par January

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Didith Membre 158 messages
Forumeur inspiré‚ 60ans
Posté(e)

Et oui, on pourrait s'inspirer de l'Angleterre. Au moins, cette fois-ci, le modèle serait intelligent à copier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 9 317 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

http://www.youtube.com/watch?v=126lN9CLDM8&feature=share&list=UUXUSLU65KYElvyrrbQA1KIw



Histoire de résumer, au sujet de ce Jacques Maire, qualifié de prédateur, psychopathe violent et pervers par un psychiatre, placé en foyer à 10 ans pour agression sexuelle sur sa propre sœur (selon certaines rares sources), et trainant derrière lui une réputation sulfureuse de voyou armé, d'ivrogne agressif, bagarreur, harceleur sexuel, aux différentes facettes :

- En 1996, un témoin déclare à la police avoir vu une voiture rouge ou orange garée à proximité d'Odile Busset, le soir de sa disparition en 1983. Elle a reconnu Jacques Maire, figure du milieu local, à l'intérieur du véhicule alors qu'elle s'en était approchée pour lui demander du feu. A l'époque, celui-ci avait bien une voiture rouge orangée, et était connu d'Odile Busset, qu'il harcelait, voyant ses avances sans cesse repoussées de la jeune femme de 20 ans.

- Suite au meurtre de Nelly Haderer, des témoins ont vu Jacques Maire dans sa voiture devant l'immeuble de la jeune femme la nuit même de sa disparition. Pour couronner le tout, on vient de découvrir du sang de ce Jacques Maire sur le pantalon de cette personne.

- Cet individu est soupçonné également dans la disparition d'une adolescente de 16 ans.

Au final, pour une bourde de greffier, Jacques Maire gagne le procès ultime et perçoit 200.000 € de dédommagement pour incarcération injustifiée. Il est à présent libre comme l'air. Et ne parlez surtout pas à la justice d'accorder ses violons avec la police scientifique, laquelle n'a cessé de faire des progrès depuis, ce serait trop de boulot.










Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3 605 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

--- D'accord. Mais, si il y a scellé, il y a preuve protégée. Un Jean ou autre, qui est une preuve, ne se ballade pas au Tribunal "à jour" : cette preuve est scellée (dans un plastique ou autre). Alors pourquoi retrouve-t-on l'A D N de Maire dessus ? Si cette preuve n'a pu être souillée lors des parutions au Tribunal, il y a quand-même question.

..../....

Sauf que les fameux scellé furent ouvert - donc pollués - plusieurs fois, il suffit de se pencher sur les minutes de la procédure, ce n'est pas en regardant les médias - fort de sensationnel mais pas de la réalité- il suffit de suivre l'affaire de la chevaline hors des média pour comprendre les différents hiatus de procédures blush.gif

Modifié par charles francois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 9 317 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bon, admettons. Alors en somme, une cabale de malfaisants auraient été récupérer du sang dudit Jacques Maire (dans un labo ou autre, ce qui aurait exigé un certain temps consacré à observer ses allers et venues, entre autres), pour aller en mettre sur le pantalon de la victime, profitant de l'ouverture des scellés ?

Ne serait-ce pas plutôt ce Jacques Maire qui, à l'instar de tout tueur en série qui se respecte, serait un manipulateur impénitent, et profiterait de l'angélisme d'une justice complètement dépassée pour faire croire à son innocence dans l'affaire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charles francois Membre 3 605 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Bon, admettons. Alors en somme, une cabale de malfaisants auraient été récupérer du sang dudit Jacques Maire (dans un labo ou autre, ce qui aurait exigé un certain temps consacré à observer ses allers et venues, entre autres), pour aller en mettre sur le pantalon de la victime, profitant de l'ouverture des scellés ?

Ne serait-ce pas plutôt ce Jacques Maire qui, à l'instar de tout tueur en série qui se respecte, serait un manipulateur impénitent, et profiterait de l'angélisme d'une justice complètement dépassée pour faire croire à son innocence dans l'affaire ?

Voilà bien l'exemple d'un "tissus de fariboles" pour dans le temps faire naître une légende, la réalité est bien plus simple:

le jean (sortit des scellés - ce qui n'aurait jamais du être- mais c'est un fait, écrit dans les minutes d'auditions ) mis sous les yeux du suspect et qui le repousse en ayant une plaie très récente à la main (là c'est une supposition mais vraisemblable).

Vous pouvez toujours fantasmer, les faits sont là et jugés de façon irrévocable.

Et au pire souvenons nous de la maxime «Mieux vaut dix criminels en liberté qu'un seul innocent écroué injustement»

Et que vous n'acceptiez pas ce principe est bien dommage !.

Modifié par charles francois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 9 317 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
le jean (sortit des scellés - ce qui n'aurait jamais du être- mais c'est un fait, écrit dans les minutes d'auditions ) mis sous les yeux du suspect et qui le repousse en ayant une plaie très récente à la main (là c'est une supposition mais vraisemblable).
Du sang a été retrouvé à l'intérieur de la poche de la victime. L'homme aurait-il poussé jusqu'à fouiller dans les poches de son pantalon avant de le repousser, une plaie sanguinolente à la main ?
Une expertise ordonnée en 2011 avait notamment mis en évidence un profil ADN masculin grâce à une tache de sang retrouvée sur la poche intérieure du jean que portait la jeune femme.
C'est ce qu'on peut lire dans les journaux. (Le Nouvel Obs me concernant).

On n'est pas en train de dire que c'est lui, mais comment ne pas le soupçonner après ça ?

Comment ne pas se demander si la justice ne ferait pas mieux de rouvrir l'enquête ? Après tout, le seul témoin ayant disculpé l'individu en question est sa femme, qui affirme qu'il était avec elle (qui dormait profondément) la nuit du meurtre, quand tous les autres témoins ont reconnu ET la voiture de J. Maire ET J. Maire lui-même !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×