Aller au contenu

Le problème légal et statistique de l'inégalité homme femme.

Messages recommandés

Constantinople Membre 11 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Inutile de préciser que statistiquement, vu les conditions incroyablement avantageuses des femmes face à la loi, dans environs 75 % des cas ce sont les femmes qui demandent le divorce, que dans 85 % des cas, elles obtiennent la garde du ou des enfants.

Le service des statistiques du Ministère de la Justice a publié les chiffres sur le divorce de 1996 à 2007 dans infostat justice de janvier 2009 (fichier à télécharger ci-dessous).

Outre les informations générales sur les divorces, qui ont été fort bien relevées sur le blog de Me LO-RE, et avec les précautions nécessaires à toute statistiques, les chiffres donnés en matière de résidence des enfants et de pension alimentaire questionnent.

En effet, bien qu'il soit précisé que certains éléments ne sont basés en fait que sur 30% des cas, on relève une inégalité flagrante tant dans la résidence des enfants que dans l'attribution des pensions alimentaires.

En effet, on voit qu'une énorme majorité des enfants résident chez leur mère, et que lorsque les enfants résident chez le père, majoritairement il ne perçoit pas de pension alimentaire.

Au delà des lourdeurs sociales évidentes, cela fait clairement apparaître (ce qui pour les praticiens n'est pas une surprise) que la résidence alternée est dans près de 10% des cas un véritable enjeu de négociation puisque les consentements mutuels prévoient le double de résidence alternée que les autres divorces.

Quand au problème des pensions, il est juridiquement incompréhensible. En effet légalement chacun des parents doit participer à l'entretien et l'éducation des enfants en fonction de ses facultés contributives. Que certains n'aient aucun moyen est évident et explique possiblement les 16,1% d'absence de contribution lorsque l'enfant réside chez la mère, mais en aucun cas cela ne peut expliquer les 74,7% d'absence de contribution quand l'enfant réside chez le père...

Il y a donc là une aberration et il est nécessaire que les pouvoirs publics attirent l'attention des magistrats afin que la barre soit redressée.

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
soisig Membre 931 messages
Devezh mat‚
Posté(e)

ça veut peut être dire que 75% des hommes sont de mauvais maris et que seulement 15% des hommes s'occuperaient mieux des enfants que leurs femmes. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)

Ou que la discrimination en fonction du genre n'est mal vue que lorsqu'elle est en faveur de l'homme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ça veut peut être dire que 75% des hommes sont de mauvais maris et que seulement 15% des hommes s'occuperaient mieux des enfants que leurs femmes.

Propos dégoulinants de misandrie.

Tu ne sais pas ce que cela veut dire ? Normal. En France, seul la misogynie est obscène.

Modifié par Constantinople
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

Inutile de préciser que statistiquement, vu les conditions incroyablement avantageuses des femmes face à la loi, dans environs 75 % des cas ce sont les femmes qui demandent le divorce, que dans 85 % des cas, elles obtiennent la garde du ou des enfants.

d un autre coté c est plus facile de reconstruire sa vie quand on a pas les gosses au quotidien ... je sais pas si c est vraiment un "avantage" dans le fond ni pour l un ni pour l autre

se retrouver seul d un coté sans voir ses enfants de façon reguliere

et de l autre se retrouver seul(e) en les ayant au quotidien et seul justement , pas évident

ca coute les enfants , et parfois les ex on tendance a oublier que la pension c est pas un luxe , et qui n est pas toujours adapter a la réalité des dépense voir dans des cas pas si rare que ca ou l ex fo lui courir derrière pour qu il paye

posé le debat comme tu le fait c est juste une facon de regler un compte avec les féministe en oubliant qu elle sont les premiere a avoir reclamer de la justice une egalité dans le sens ou l emancipation de la femme passe par son autonimie et qu etre réduit a etre la nounou des gosses , c est a mon avis plus une vision sexiste de la société qui par traditions donne la garde a la mere , car la femme si elle n est pas epouse doit au moins etre mere ... et ca c est un fondement du patriarcat

Modifié par nietzsche.junior

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
d un autre coté c est plus facile de reconstruire sa vie quand on a pas les gosses au quotidien ... je sais pas si c est vraiment un "avantage" dans le fond ni pour l un ni pour l autre se retrouver seul d un coté sans voir ses enfants de façon reguliere et de l autre se retrouver seul(e) en les ayant au quotidien et seul justement , pas évident

ca coute les enfants , et parfois les ex on tendance a oublier que la pension c est pas un luxe , et qui n est pas toujours adapter a la réalité des dépense voir dans des cas pas si rare que ca ou l ex fo lui courir derrière pour qu il paye

Commenter de tels propos traitant les enfants de boulets à traîner, sans déraper..Difficile, alors je ne vais pas faire de morale juste ajouter que si la femme ne veut pas de la garde, elle peut toujours ne pas la demander au passage.

qu elle sont les premiere a avoir reclamer de la justice une egalité dans le sens ou l emancipation de la femme passe par son autonimie et qu etre réduit a etre la nounou des gosses ,

Sauf en cas de divorce, évidemment.

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1 068 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Si la culture persiste malgré les lois en matière d'inégalités de salaires dans un sens, ou d'accès à des positions élevées dans l'entreprise ... elle persiste aussi dans l'attribution de la garde des enfants, principalement par le fait de l'ex conjoint qui considère souvent que les enfants "seront mieux chez leur mère". Cela dit, les juges étant pétris des mêmes préjugés que le reste de la population, il est clair que des inégalités de traitement touchent les hommes à ce niveau.

Concernant le paiement de la pension alimentaire, il faudrait quand même établir un constat entre les pensions réellement versées et celles supposées l'être.

La différence de revenus encore existante entre hommes et femmes peut être la cause d'un moindre versement de pension du côté des femmes. Je ne connais pas la base de calcul pour ce genre de choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'article le prends en compte, sur les revenus : on est effectivement dans l'inégalité la plus totale.

L'inégalité des salaires, c'est lié à ce fait automatique que celle qui va avoir les enfants quoi qu'il arrive c'est la femme, automatiquement, je fais le lien de cause à effet mais à l'envers : si légalement, la situation se rééquilibre dans les droits sur l'enfant entre l'homme et la femme ,el reste suivra automatiquement.

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 931 messages
Devezh mat‚
Posté(e)

Propos dégoulinants de misandrie.

Tu ne sais pas ce que cela veut dire ? Normal. En France, seul la misogynie est obscène.

oui peut être que tu as raison, on sait que la justice est toujours en faveur des femmes, c'est sans doute la raison qui fait que tant d'hommes sont condamnés pour violence conjugale, contre peu de femmes, tant d'hommes en prison, contre si peu de femmes, tant d'hommes sous payés alors que les femmes gagnent tellement plus, à boulot égal, tant de femmes responsables d'accidents de la route mortels, contre si peu d'hommes, enfin, tant d'hommes font le ménage, la lessive et le repassage en rentrant du boulot, alors que les femmes s'installent dans le fauteuil pour siroter une bière.

Pauvres hommes brimés face aux femmes qui ont tous les droits...:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 19 773 messages
Greuh‚ 37ans
Posté(e)

les inégalités homme/femme ne sont pas encore éradiquée, dans un sens comme dans l'autre, c'est comme ça, la connerie c'est comme les blattes, quand il y en a, c'est très difficile de les faire disparaitre

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1 068 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Donc , il faudra passer par l'égalité sur le seul plan où les hommes ne sont pas les mieux lotis dans l'application de la loi pour que l'ensemble des problèmes mettant les femmes en infériorités soient réglés ?

:smile2:

La bonne blague.

Le problème est inverse : l'égalité des sexes doit être effectivement reconnue et appliquée, pour qu'alors il soit considéré que les hommes comme les femmes peuvent éduquer aussi bien des enfants. Il faut que les hommes et les femmes aient des moyens équivalents pour participer financièrement à l'éducation de ces enfants. Que les femmes aient un accès équivalent au marché de l'emploi...etc. etc.

Reste à voir si les pères tiennent tant que ça à avoir la garde des enfants. C'est parfois le cas, mais ça n'est pas le cas à part égale encore aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zeds_Dead Membre 4 003 messages
En désaccord‚ 40ans
Posté(e)

On pourrait ajouter que les magistrats sont des magistrates, mais ça serait sexiste :

http://www.ihej.org/...tieux-familial/

On pourrait aussi ajouter que les avocates demandent à leurs clientes de prétendre que le mari les frappe, voire les encouragent à se faire frapper délibérément afin d'obtenir un certificat médical qui garantit la garde des enfants.

On pourrait le dire, mais ça serait sexiste.

Modifié par Zeds_Dead
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 113 messages
Le Dieu Lapin‚ 30ans
Posté(e)

Donc , il faudra passer par l'égalité sur le seul plan où les hommes ne sont pas les mieux lotis dans l'application de la loi pour que l'ensemble des problèmes mettant les femmes en infériorités soient réglés ?

:smile2:

La bonne blague.

Le problème est inverse : l'égalité des sexes doit être effectivement reconnue et appliquée, pour qu'alors il soit considéré que les hommes comme les femmes peuvent éduquer aussi bien des enfants. Il faut que les hommes et les femmes aient des moyens équivalents pour participer financièrement à l'éducation de ces enfants. Que les femmes aient un accès équivalent au marché de l'emploi...etc. etc.

Reste à voir si les pères tiennent tant que ça à avoir la garde des enfants. C'est parfois le cas, mais ça n'est pas le cas à part égale encore aujourd'hui.

ce qui gène, c'est de dire que les femmes ne sont pas les seules victimes de sexisme... et que les hommes ne sont pas tous des machos sexistes...

quand un traitement égal des discriminations quel que soit le sexe sera fait là on pourra avancer... (je pense notamment aux violences conjugales que l'on traduit par les seules violences faites aux femmes, alors que la réciproque existe...)

ce n'est pas un problème d'homme ou de femme, mais un problème de société...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Rien de choquant dans ces statistiques puisque l'enfant est rarement plus proche du père que de la mère. Ensuite divorcer ne signifie pas nécessairement demander une pension. Les cas de pensions définies à l'amiable sont-ils comptabilisés ? Or, la majorité des citoyens ayant un ou des enfants présentent une inégalité de base : les femmes s'arrêtent de travailler plus volontiers que les hommes pour s'occuper des enfants. Le temps partiel est d'ailleurs beaucoup plus important chez les femmes que chez les hommes.

L'article le prends en compte, sur les revenus : on est effectivement dans l'inégalité la plus totale.

L'inégalité des salaires, c'est lié à ce fait automatique que celle qui va avoir les enfants quoi qu'il arrive c'est la femme, automatiquement, je fais le lien de cause à effet mais à l'envers : si légalement, la situation se rééquilibre dans les droits sur l'enfant entre l'homme et la femme ,el reste suivra automatiquement.

C'est faux puisque à poste et contrat égaux, on constate des différences de salaire.

Sur d'autre topics tu pestais pi que pendre contre l'égalitarisme. Et maintenant il faudrait en prendre l'écharpe ? Allons... La notion d'équité me paraît infiniment supérieure. Du reste, beaucoup d'hommes sont bien contents que ce soit les femmes qui s'occupent des gosses. Ne jouons pas les Tartuffes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Donc , il faudra passer par l'égalité sur le seul plan où les hommes ne sont pas les mieux lotis dans l'application de la loi pour que l'ensemble des problèmes mettant les femmes en infériorités soient réglés ?

Non, cela veut dire que tant que la femme aura ce statut de famille par défaut en cas de divorce, et autre, de manière naturelle il sera prit en compte dans la dimension salariale, comme un rapport de cause à effet.

Sur d'autre topics tu pestais pi que pendre contre l'égalitarisme.

Trouver anormal que dans 86 %, la garde soit confié à la mére, que si la garde est confié au pére, dans 80 % des cas, aucune pension alimentaire, je ne suis pas sur que ce soit de l'égalitarisme. Et le fait que ce soit très majoritairement les femmes qui demandent le divorce ne fait que souligner la position excessivement avantageuse qu'elles ont face à la loi.

Je dénonce l'idéologie derrière cela. L'idéologie qui lèse toujours le père parce que c'est un Mâle, au nom d'une soit disante égalité sexuelle. Un père a t'il cessé d'être père après le divorce ? Oui, car on dit famille mono parentale comme si il n'y avait qu'un seul parent et que l'autre avait disparu du paysage et du droit d'exercer son rôle éducateur. Famille recomposée comme si le beau père avait un statut familial supérieur à celui du père forcément perdant dans le divorce.

Rien de choquant dans ces statistiques puisque l'enfant est rarement plus proche du père que de la mère

La notion d'équité me paraît infiniment supérieure. Du reste, beaucoup d'hommes sont bien contents que ce soit les femmes qui s'occupent des gosses. Ne jouons pas les Tartuffes.

Affirmation purement arbitraire du point de vue statistique autant que du point de vue culturel. Qu'est ce que ca veut dire proche ? Le fait que le rôle éducateur du père ne se dispense pas de la même manière que celui de la mère veut dire que celui ci est moindre ? Moins important ? Qu'il n'y a moins de considération ou d'importance donné à son enfant ?

Modifié par Constantinople
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Trouver anormal que dans 86 %, la garde soit confié à la mére, que si la garde est confié au pére, dans 80 % des cas, aucune pension alimentaire, je ne suis pas sur que ce soit de l'égalitarisme. Et le fait que ce soit très majoritairement les femmes qui demandent le divorce ne fait que souligner la position excessivement avantageuse qu'elles ont face à la loi.

Tu fais une corrélation statistique qui repose sur un présupposé personnel : en aucun cas tu ne connais la teneur des verdicts prononcés =)

Je dénonce l'idéologie derrière cela. L'idéologie qui lèse toujours le père parce que c'est un Mâle, au nom d'une soit disante égalité sexuelle. Un père a t'il cessé d'être père après le divorce ? Oui, car on dit famille mono parentale comme si il n'y avait qu'un seul parent et que l'autre avait disparu du paysage et du droit d'exercer son rôle éducateur. Famille recomposée comme si le beau père avait un statut familial supérieur à celui du père forcément perdant dans le divorce.

Allez, on a droit au couplet zemmourien. C'est drôle car moi je ne me sens pas remis en cause ni attaqué dans mon statut de "mâle" comme tu l'écris. Je crois que ce sentiment est partagé par mes amis : aucun complexe ni besoin de coup de menton pour s'affirmer. Des séparations, il y en a eu. Quand t'as affaire à un JAF, et que tu demandes la résidence habituelle, tu dois rendre compte de la manière dont tu t'occupes de l'enfant. Et on ne lui raconte pas la messe du genre :

Affirmation purement arbitraire du point de vue statistique autant que du point de vue culturel. Qu'est ce que ca veut dire proche ? Le fait que le rôle éducateur du père ne se dispense pas de la même manière que celui de la mère veut dire que celui ci est moindre ? Moins important ? Qu'il n'y a moins de considération ou d'importance donné à son enfant ?

Non, t'as des justificatifs à rendre et pas des discours creux. C'est alors que super papa sur le papier se prend les pieds dans le tapis de la justice, et que la mère qui achète fringues, conduit les mômes à l'école, aux activités périscolaires etc. etc. et qui peut apporter toutes les pièces justificatives te renvoie à tes propres négligences. L'inverse est vrai aussi et c'est là que la résidence habituelle (qui est bien moins demandée par les pères... tiens c'est curieux...) est accordée aux hommes. Dans mon entourage, ils sont au nombre de deux et témoignent de cet état de fait.

Es-tu père ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mézenc Membre 1 251 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)

oui peut être que tu as raison, on sait que la justice est toujours en faveur des femmes, c'est sans doute la raison qui fait que tant d'hommes sont condamnés pour violence conjugale, contre peu de femmes, tant d'hommes en prison, contre si peu de femmes, tant d'hommes sous payés alors que les femmes gagnent tellement plus, à boulot égal, tant de femmes responsables d'accidents de la route mortels, contre si peu d'hommes, enfin, tant d'hommes font le ménage, la lessive et le repassage en rentrant du boulot, alors que les femmes s'installent dans le fauteuil pour siroter une bière.

Pauvres hommes brimés face aux femmes qui ont tous les droits...:smile2:

Tiens, voilà un très bon réquisitoire anti-mysogyne, basé rien que sur des aprioris.. A rejeter avec mépris..!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tu fais une corrélation statistique qui repose sur un présupposé personnel : en aucun cas tu ne connais la teneur des verdicts prononcés =)
<br style="color: rgb(28, 40, 55); font-family: Tahoma, 'Lucida Grande', Helvetica, Verdana, FreeSans, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 21px;">

Je me base sur des statistique : tu les interprète en disant qu'elle reflète juste la réalité de la famille, que la mère mérite plus d'avoir la garde des enfants et que d'une maniére générale, le père n'en veut pas, sans parler de la différence des pension alimentaires. Parfait. Je ne suis pas d'accord. Mais en aucun cas je ne sort les statistiques ou les chiffres du chapeau de mon "présupposé personnel".

'est drôle car moi je ne me sens pas remis en cause ni attaqué dans mon statut de "mâle" comme tu l'écris. Je crois que ce sentiment est partagé par mes amis : aucun complexe ni besoin de coup de menton pour s'affirmer.

Donc ton avis et celui de tes amis détermine à quel point les verdicts sont justes en fonction des sexes de chacun. Si tu veux. Les statistiques ne sont juste pas du même avis que toi.

Il y a des amies dans mon entourage qui ne se sente pas du tout dans une inégalité vis à vis des hommes, et déplorent même elles aussi une attaque systématique de l'homme et son rôle de père Peut être ont elle tort aussi, je ne sais pas, mais en tout cas nos deux arguments sont vide de sens.

Non, t'as des justificatifs à rendre et pas des discours creux. C'est alors que super papa sur le papier se prend les pieds dans le tapis de la justice, et que la mère qui achète fringues, conduit les mômes à l'école, aux activités périscolaires etc. etc. et qui peut apporter toutes les pièces justificatives te renvoie à tes propres négligences.

C'est ce qe je disais plus haut. Si c'est là dessus que se base ta notion, et celle de la justice, sur savoir à quel point on est proche de la mère ou du père c'est totalement arbitraire. Parce que le mec estime que sa femme achète mieux les fringues que lui, que ses horaires de boulot ne lui permette pas de conduite les gosses à l'école, c'est un mauvais ou moins bon éducateur ?

Es-tu père ?

Non. Est tu homosexuel pour avoir une opinion sur le mariage gay ? Je suis un homme, j'ai une compagne, j'ai des amis qui vivent des situations de séparation de couples pas de façon aussi harmonieuse que ce que tu dis, et surtout, je suis un enfant qui n'a sans doute pas eu les mêmes expériences parentale que les tienne. Tu veux que je te donne ma bio complète pour que tu puisses juger si j'ai le droit d'avoir un avis ?

Modifié par Constantinople
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 31ans
Posté(e)

Comme je le disais à une amie dont la garde avait été confié à son père: "si la garde n'a pas été confié à ta mère, c'est qu'il a dû se passer quelque chose de grave".

Et c'est quelque chose de terrible que la réalité soit celle-ci.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 12 436 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)

Le droit des père est en effet l'un des pendants des discriminations faites aux hommes pas notre société, pourtant majoritairement sexiste envers les femmes.

Mais bien évidemment, il ne s'agit pas de choisir une lutte ou l'autre : les mentalités doivent globalement changer, et la demande d'égalité salariale entre hommes et femmes fait d'ailleurs bon ménage avec l'idée de ne pas exonérer par défaut les mères de verser une pension lorsque le père obtient la garde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité