Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Je suis jalouse

Messages recommandés

Yucca in Bloom Membre 878 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Je suis en train de me poser une question et je vous convie à la partager.

Je me demande en effet si de savoir que quelqu'un (ou un groupe d'individu) souffre plus que nous ne nous procure pas comme une certaine satisfaction. Je me demande en effet si ce n'est pas de la méchanceté pure et si celle ci n'est pas un état naturel chez l'humain.

J'ai intitulé mon sujet avec la jalousie car je me demande si, d'une manière relativement analogue, de savoir que quelqu'un (ou un groupe d'individu) souffre moins que nous, jouie de manière plus satisfaisante de la vie, ne nous procure pas une certaine frustration.

Serions nous jaloux de nature ?

Et bien entendu lorsque une personne (ou un groupe d'individu) souffre moins que nous, n'agirions nous pas de manière assez naturelle à faire en sorte que ce ne soit plus le cas en l'affublant et en la contrariant de quelque manière que ce soit ?

Je m'interroge, je m'interroge...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
jolieBOUDIN Membre 1024 messages
Reve de devenir millionaire au poker‚
Posté(e)

Ca vas cette aprem sinon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paillette Membre 14847 messages
Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ‚ 31ans
Posté(e)

Ma grand mère m'a toujours appris qu'il fallait regarder en dessous de soit, et non au dessus.

(on croirait Lyza :D)

On trouvera toujours quelqu'un qui a une meilleure situation, et qui, ainsi, peut nous "dégoûter", mais on trouvera toujours aussi quelqu'un qui as de pires ennuis que toi, et dans ce cas, tu te dis que tes ennuis ne sont pas si graves...

C'est ça, voir le bon côté de la vie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 34879 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Si je suis bien ta question, ça équivaudrait à cette idée qu'être heureux n'est pas suffisant, il nous être plus heureux que notre voisin. Est ce bien cela?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timo-I Membre 24671 messages
Fermé temporairement.‚ 31ans
Posté(e)
Je me demande en effet si de savoir que quelqu'un (ou un groupe d'individu) souffre plus que nous ne nous procure pas comme une certaine satisfaction.

Quelqu'un qui est jaloux, ça m'étonnerait fort qu'il perçoive un groupe d'individus qui souffre plus que lui.

Ca ne veut pas dire qu'il n'y aurait pas d'individus qui souffrent plus que lui. Il pourrait très bien y en avoir, mais quand on est vraiment jaloux, on oublie tout ceux qui souffrent plus que nous.

Je parle évidemment de jalousie matérielle, car à première vue, ce sujet me fait penser à ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 5959 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le bonheur de Monsieur faisant le malheur de Madame.

Monsieur quelque peu sadique se réjouit du malheur de Madame, et Madame jalousant le bonheur de Monsieur se retrouve à penser qu'elle aurait été mieux à la place de Monsieur si ce n'est que pour se réjouir du malheur de Monsieur.

Et à la fin on ne sait plus s'il est bien d'être jaloux ou sadique.laugh.gif

Et bien entendu lorsque une personne (ou un groupe d'individu) souffre moins que nous, n'agirions nous pas de manière assez naturelle à faire en sorte que ce ne soit plus le cas en l'affublant et en la contrariant de quelque manière que ce soit ?

Je n'ai pas compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 34879 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

En quelque sorte, oui.

Du coup j'ai du mal à saisir le lien entre la souffrance qu'éprouve le jaloux et la souffrance que devrait éprouver les autres... Tu veux dire qu'on peut être satisfait que la souffrance de notre propre jalousie soit moins douloureuse ou plus jouissive si notre jalousie provoque plus de douleur chez l'autre? Un peu comme si ma nana me fait du mal en allant juste boire un verre avec un ami et que je décidais, pour me venger de la souffrance que son geste suscite chez moi, de lui pourrir la vie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
miq75 Membre 2862 messages
90°‚ 44ans
Posté(e)

Et s'il suffisait d'être heureux de ce que l'on a, mais également d'être heureux que les autres soient heureux, pour être plus heureux qu'eux ? (On appelle ça de l'empathie, non ?)

(et puis entre nous, si tu est malheureuse d'être jalouse, je vois pas trop l'intérêt de continuer à l'être....)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49415 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Je ne dois pas être normale alors. Moi quand je souffre j'en ai strictement rien à faire de savoir qu'il y a pire que moi, ça me remonte absolument pas le moral, ça me fait pas plaisir non plus, je m'en fous tout simplement. Et celui qui vient me dire "oh regarde, y a pire" : je le mords ! (même peut etre pire parce que ce genre de lieux communs au secours !!)

Par contre celui qui semble aller mieux que moi ben j'm'en fiche aussi, c'est bien quoi, pas de jalousie (attention il nous semble seulement - est ce la réalité que le voisin est plus heureux que nous ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VO2max Membre 2513 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Pour ma part, quand je suis heureuse, j'aime que les autres le soient aussi...Si ça va moins bien, il est vrai que je préfère que les autres n'affichent pas trop leur bonheur devant moi!:mouai:

Mais bon, je ne me complais jamais dans mes moments difficiles, j'essaie toujours de garder la tête hors de l'eau, et pour cela, fréquenter des gens heureux se révèlent utiles...Les gens heureux peuvent aider les "autres" à aller mieux, ne l'oublions pas...:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CYRRIC Membre 3026 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

dans l'absolue c'est pas forcement vrai, mais cela se peut oui

quand tu te sens mal, sans forcement méchanceté voir quelqu'un de plus mal que toi peut te faire "aller mieux" j'ai bien mis entre guillemet car c'est relatif, en effet c'est pas forcement allez mieux mais d'etre confronté a la souffrance d’autrui peut te faire relativisé la tienne.

apres personellement moi quand je suis heureux ou meme mal, si je peut aider quelqu'un de bon coeur sa peut aussi me faire me sentir mieux, meme si le geste n'aura aucune volonté d'etre fait dans ce sens.

quand tu est en couple par exemple meme quand tu te sens mal tu essaye de faire de ton mieux desfois pour l'autre, et ce même si la situation te rend plus mal que l'autre,

certain appellent sa de la connerie d'autre appellent sa l'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yucca in Bloom Membre 878 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

L'amour ? Ah oui, j'ai vague souvenir de cette vielle rengaine...;)

Merci à tous pour vos réponses variées.

Je ne remettrai pas en question votre sincérité à tous mais, si seulement nous étions toujours conscients de nos agissement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

Et s'il suffisait d'être heureux de ce que l'on a, mais également d'être heureux que les autres soient heureux, pour être plus heureux qu'eux ? (On appelle ça de l'empathie, non ?)

(et puis entre nous, si tu est malheureuse d'être jalouse, je vois pas trop l'intérêt de continuer à l'être....)

:plus:

quand ça na va pas trop trop, je pense à Vierzon (c'est fou ce qu'on peut la placer, celle-là :smile2: ) et je remonte la pente

bon, je recommence:

quand ça va moyen, j'aime voir les autres heureux (quand ça va aussi d'ailleurs)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yucca in Bloom Membre 878 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Ok mais moi je persiste à croire que voir quelqu'un qui en chie plus que nous nous procure un profond plaisir.

Non pas parce qu'il en chie mais juste parce qu'il en chie plus que nous. Et je suis de même persuadée que si ce n'est pas le cas nous sommes capables de milles et une ruses pour que ce le soit.

...:dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

Je ne suis pas d'accord,

même en regardant très au fond...

pas d'accord pour en faire une généralité en tout cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 34879 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

j'ai du mal aussi dans le sens où il faut, pour comparer, que les situations soient très similaire. Si j'en chie à l'usine avec les 3 huit et ma femme qui me fait chier, je ne saurais sans doute pas apprécier mon voisin médecin généraliste de campagne qui bosse 13h par jour et qui est cocu jusqu'au trognon... parce que l'herbe étant toujours plus verte ailleurs, je voudrais en plus que mon médecin gagne le smic pour véritablement apprécier sa détresse...

En outre, croiser un sdf n'est pas tellement un événement qui met du baume au cœur... les pubs pour donner des sous aux handicapés, aux enfants malades, aux victimes d'un séisme ne me font pas plaisir à voir non plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yucca in Bloom Membre 878 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Je ne résonne pas forcément dans les extrêmes. Je tente seulement de souligner un comportement subtil et vicieux. Et je n'affirme pas non plus que nous soyons en permanence à l'appliquer.

Et je crois surtout que nous en sommes pas toujours conscient.

Mais il est aussi évident que nous savons être autrement. Et heureusement d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

Je suis d'accord avec cela, mais je pense que c'est inconscient.

Quand on va mal et que les autres sont heureux, on ressent comme quelque chose de rassurant qu'il leur arrive quelque chose..

En revanche, quand j'ai ces pensées, et qu'après les rôles sont inversés, je ressent une certaine culpabilité à avoir plus ou moins désiré quelque chose de néfaste aux autres.

Faut croire que je suis naturellement sadique

Ma grand mère m'a toujours appris qu'il fallait regarder en dessous de soit, et non au dessus.

(on croirait Lyza :D)

Oh non pitié, une ça suffit :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dura Membre 49 messages
Forumeur balbutiant‚ 60ans
Posté(e)

Jaloux ou jalouse de quoi ? De la forme du cercueil ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×