Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Avez vous deja été dépendant-affectif?

Dependance amoureuse   29 membres ont voté

  1. 1. Avez vous deja dépendu amoureusement de quelqu'un?

    • oui! a chaque fois.
      11
    • oui, quelque fois.
      13
    • peut etre une fois.
      2
    • non jamais.
      3

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

Salut les gens!

:coeur:

je voudrais receuillir vos temoignages sur la dépendance affective.

c'est a dire est ce qu'il vous est deja arrivé d'etre VRAIMENT "accro" a une personne.

du genre a avoir BESOIN de cette personne pour vous sentir bien.

etre litteralement drogué de votre amour envers cet autrui.

racontez moi comment ca se passe, comment vous le vivez au quotidien, ce que vous faites pour gérer cette dépendance.

merci d'avance pour vos precieux avis!

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Amazones Membre 13439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 48ans
Posté(e)

Bonsoir Femzi,

Oui, cela m'est arrivé d'être sous l'empire sentimentalement d'un garçon et cela n'a été que réjouissance et amour profond.

On ne pense qu'à lui, vit pour etre à ces côtés et on ne mange que de ces mots.

Dure, de se séparer et de ne pas avoir la possibilité d'etre à ces côtés.

Même si cela en est fini, on garde en nous, ce témoignage d'excellent moment où il est rare d'en oublier ces instants.

Je n'en dirais pas plus ;), le reste fait partie de nos êtres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anton96 Membre 1862 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

[...]du genre a avoir BESOIN de cette personne pour vous sentir bien.

Non.

Je ne savais même pas que ça existait, et l'idée ne me plait pas du tout, ça doit être plutôt angoissant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

oui ANTON96, ca l'est vraiment!

tres angoissant!

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lefleys
Invité Lefleys Invités 0 message
Posté(e)

c'est dévastateur , tout comme l'amour en général :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JayGreen
Invité JayGreen Invités 0 message
Posté(e)

ça m'est déjà arrivé ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Hé, hé, j'ai failli faire ce post il y a quelques jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

c'est dévastateur , tout comme l'amour en général :sleep:

:plus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amazones Membre 13439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 48ans
Posté(e)

Je ne pense pas que le mot angoissant, en est son terme car qu'est ce qu'il ne l'est pas, quand nous métrissons pas ce qu'il nous arrive, surtout quand cela vient du coeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blackwoman Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Salut,

Alors oui ça m'est arrivé, c'est pas angoissant à vrai dire et comme à dit AMAZONES on ne pense qu'à lui, vit pour etre à ces côtés et c'est dur de ne pas etre avec lui.:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tihaa Membre 3766 messages
la blonde chocolatée‚ 32ans
Posté(e)

je pense pas que ta description de la dependance affective soit exacte , pour moi c'est vivre a travers et que pour l'autre.. et oui je l'ais deja vecu et c'est franchement difficile a vivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

En fait en général, mes amourettes se sont bien déroulées. un début, des bons moments, une fin.

bref des relations sans prise de tête.

le vrai probleme se pose lorsqu'on est Amoureux avec un grand A et qu'hélas ce n'est pas autant réciproque.

dans ce cas là oui en effet c'est douleur, horrible, angoissant, et destructeur.

mais il parait que le temps guérrit tout.

d''ailleurs il me vient une comparaison tres forte entre la dépendance amoureuse et la dépendance parentale.

vous savez, ces gens qui ne coupent jamais le cordon ombilicale!

ca doit etre assez spéciale a vivre aussi!

:gurp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tihaa Membre 3766 messages
la blonde chocolatée‚ 32ans
Posté(e)

oui tu met en avant une des choses qui caracterise vraiment bien la dependance affective, a force de vivre a travers l'amour que l'autre peut nous porter on s'oublie sois meme mais surtout on souffre du fait que l'amour qu'on lui porte (tellement fort) soit jamais rendu vu que ca parait excessif .

Ca se travail tout ca, mais avec les déceptions amoureuses peu a peu on est plus mefiant on se protege un peu en cessant de tout donner. On vit les prochaines relations au jour le jour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui ça m'est arrivé plusieurs fois, d'autant plus que j'ai grandi dans une immense détresse affective et ai été privée d'amour toute mon enfance durant. Enfin ce n'est pas le sujet mais, pour moi, c'est à cause de ça. Donc, une fois adulte, chaque fois que j'ai rencontré un homme j'ai eu tendance à le mettre sur un piédestal, le voyant toujours mieux qu'il n'était en vérité, et ne pouvant plus me passer de lui, de ses caresses, de sa présence... Donc, après de longues années passées avec quelqu'un qui, en fait, était très prétentieux, égoïste, lâche et menteur, ce dont je ne me rendait pas compte : pour moi il m'aimait alors c'était sacré... j'ai divorcé, et ça a été très éprouvant. Seulement une épouvantable sensation de manque m'a envahie, il fallait que je reporte mon affection sur quelqu'un sans quoi je crois que je me serait vidée de toute ma vie. J'ai donc recontré un autre homme, marié celui-ci, mais qui est devenu mon amant. J'adorais cet homme, et vivait très mal ses absences, le fait qu'il pouvait se passer de moi. Je n'osais pas m'avouer que pour lui je ne comptais pas, que je n'étais qu'une distraction, que c'était un amour à sens unique. Pourtant il lui arrivait de me le faire sentir, sans aucune pitié, mais c'était comme si je n'avais rien entendu. Des gens à l'affût de tout se moquaient de moi, comme si c'était de ma faute. Enfin, cette période était d'autant plus difficile que c'était comme si personne au monde n'était capable de comprendre qu'une femme pouvait avoir un coeur trop gros, et que ce n'était en réalité pas un défaut. Il m'a fallu bien du courage pour en finir, pour me détacher de cet homme qui me vampirisait (je l'avais en secret surnommé Dracula) : ça a été l'ascension de l'Everest, du moins ça m'a donné cette impression tellement cela m'a coûté en forces et en volonté. Une fois j'ai même manqué m'intoxiquer avec du millepertuis, une plante sensée causer l'oubli. Après j'ai emménagé avec un troisième homme, dont je suis tombée amoureuse parce qu'il ressemblait au précédent, et pourtant il était violent et vulgaire, et m'a fait vivre l'enfer pendant des années. Maintenant je pense être passée en-deçà de toutes ces choses : je ne suis plus jamais tombée amoureuse d'ailleurs, et me méfie des hommes. Pas eu besoin d'un psychiatre (qui considèrent l'amour comme une folie inutile) : j'ai mûri c'est tout, et puis me suis résignée. Mais au fond de mon coeur je suis malheureuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

ton temoignage est TROP touchant LOARGAN!

:snif:

ca m'a litteralement bouleversé!

je te souhaite malgré tout bien du bonheur dans ta vie!

:coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timo-I Membre 24670 messages
Fermé temporairement.‚ 31ans
Posté(e)

Ca m'est arrivé quelques fois mais ça ne dure jamais bien longtemps.

Ce n'était même pas de la dépendance, c'était plus que ça. Il n'existe aucuns mots pour qualifier. C'était plus que excessif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je crois que la dépendance affective est partie intégrante de l'amour ... après il y a "être dépendant affectif" qui est pour moi autre chose ( = besoin des miettes d'affection de quelqu'un, toujours, n'importe qui...impossibilité d'être seul , sentiment d'abandon total face à la solitude ).

Cette dépendance à l'autre dans le rapport amoureux se ressent surtout dans les moments de crise ou de séparation forcée...quand tu as l'impression d'être seule au monde même quand les personnes auxquelles tu tiens le plus sont là, à côté de toi...même quand tu occupes ton temps. Tu marches dans la rue et tu te sens incroyablement seule et désemparée parce que l'autre n'est plus dans le champ, parce que tu regardes quelque chose, qu'une pensée te vient en tête et que tu penses à ce que tu aurais pu lui raconter. Quand tu vis des choses et que tu ne les partages plus comme tu pouvais les partager avec l'autre. Quand tu passes des moments où tu es incapable de te sentir bien parce que tu as perdu toutes tes habitudes solitaires.

Quand tu te prépares un truc à manger qui semblait sympa au premier abord ... mais qui au final est super fade, juste parce que l'autre n'est pas là pour le partager avec toi. Et puis tu aimerais bien voir ce film, mais en fait c'est moins intéressant sans la personne aimée...et puis il fait trop froid.

Y'a quelques temps, je devais faire des démarches compliquées et beaucoup de gens ont proposé de m'aider ... mais quelque chose en moi se rebellait et me disait que non ... la seule personne avec laquelle ce serait facile, c'était la personne que j'aimais. Je ne voulais pas les faire sans elle, ça me semblait inconcevable.

Pourtant, y'a quelques années, j'avais déjà fait bien plus lourd et plus long seule...mais aimer quelqu'un, construire quelque chose, devenir un "couple" ...c'est apprendre - pas forcément facilement - à penser à deux au lieu de penser uniquement pour soi. Du coup, tout notre équilibre bascule vers autre chose...de plus beau et de plus fragilisant aussi, et plus difficile.

Je suis pas particulièrement fusionnelle à la base, plutôt solitaire même ... mais l'amour ça peut vite te grignoter et changer complétement tes habitudes.

Quand j'étais en couple je regrettais souvent les moments où j'étais "tranquille", sans personne pour me casser les pieds, me demander de rendre des comptes, surveiller ma santé, appliquer des règles débiles. Beh , tous ces trucs là, ils manquent cruellement quand tu n'as plus que le silence autour. Tu arrives vite à avoir envie qu'on soit encore là pour te casser les pieds, parce que c'était pas toujours à tort non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

:cray:

ca me fends le coeur tous ces temoignages

(en meme temps javoue que j'my attendais un peu)

limite je regretterais d'avoir créer ce topic, mais quelque part aussi c'est tres "reconfortant" de savoir qu'on est pas si "seul" a concevoir l'amour de cette facon.

apres bien sur, l'idéal serait de trouver le/la partenaire qui partage cette meme vision et batir ensemble une relation durable.

hélas plus le temps s'ecoule et plus la probabillité se reduit.

:snif:

allez haut-les-coeurs!

l'espoir fait vivre.

en attendant bon courage a tous et merci pour vos posts!

:coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tihaa Membre 3766 messages
la blonde chocolatée‚ 32ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui, haut les coeurs ! Merci à toi Femzi pour ce topic, plein de bonheur à toi aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×