Aller au contenu

Hongrie : Cohn-Bendit compare Orban à Chavez et Castro


latin-boy30

Messages recommandés

Membre+, Jeteur de pavés dans les mares, Posté(e)
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares,
Posté(e)

http://www.leparisie...012-1817643.php

Viktor Orban, le Premier ministre conservateur hongrois, s'est invité ce mercredi au Parlement européen, alors que plusieurs lois de la nouvelle Constitution appliquée depuis le 1er janvier sont jugées «liberticides» par beaucoup d'eurodéputés.

Le débat promettrait donc d'être animé, même si le chef du gouvernement hongrois s'est dit prêt à modifier ces lois en fonction des remarques de l'exécutif européen.

Le coprésident des Verts européens, Daniel Cohn-Bendit, a vite haussé le ton. «Un renouvellement (de la Constitution, ndr) peut être dans la bonne ou la mauvaise direction. Et nous vous disons que vous allez dans la direction de MM. Chavez, Castro, et de tous les régimes totalitaires et autoritaires de ce bas monde», a lancé le leader écologiste au dirigeant hongrois, à propos des modifications apportées à la Constitution. Le Parti Populaire européen (PPE) qui regroupe le Fidesz, le parti d'Orban mais aussi l'UMP ou ou encore des chrétiens-démocrates allemands de la CDU-CSU d'Angela Merkel, fait confiance au Premier ministre hongrois et à ses valeurs européenne pour modifier les lois, avec quelques exceptions, semble-t-il.

Libéraux, Verts et extrême-gauche appellent le Parlement à enquêter pour conclure «si oui ou non il y a un clair risque de violation des valeurs» démocratiques de l'UE en Hongrie. Ce qui ouvrirait la porte à des sanctions politiques très lourdes: la suspension des droits de vote du pays dans l'UE, prévue à l'article 7 du Traité de Lisbonne. Le parti socialiste espagnol «l'envisage».

Cohn-Bendit : «Les minorités ont le droit de ne pas avoir peur» en Hongrie. Il a proposé d'envoyer une délégation parlementaire sur place pour vérifier «pourquoi les sans-abri en Hongrie ont peur, pourquoi des intellectuels ont peur, pourquoi des gens de ma famille et des gens que je connais, des Juifs en Hongrie, ont peur aujourd'hui». «Les minorités ont le droit de ne pas avoir peur dans votre pays, M. Orban», a-t-il conclu. «L'Union européenne n'est pas un paillasson sur lequel on s'essuie les pieds, mais c'est une maison commune que l'on construit ensemble», lui a encore asséné l'ancien leader du mouvement de Mai 68 en France. Il y a un an, presque jour pour jour, l'eurodéputé avait vertement critiqué comme une nouvelle loi hongroise sur les médias.

Les libéraux-démocrates : Orban est «sur le mauvais chemin». Le président du groupe libéral-démocrate, le Belge Guy Verhofstadt, a emboîté le pas à Daniel Cohn-Bendit. Lui aussi estimé que Viktor Orban était «sur le mauvais chemin», appelant le Parlement à enquêter pour conclure «si oui ou non il y a un clair risque» d'infraction aux valeurs démocratiques de l'UE en Hongrie. Ce qui pourrait ouvrir la voie à des sanctions politiques très lourdes, avec la possibilité de mettre la Hongrie au ban de l'Europe, conformément à l'article 7 du Traité de Lisbonne.

Les socialistes timorés. Les socialistes, eux, peuvent «l'envisager». Quant au chef de file des socialistes (PSE), le social-démocrate autrichien Hannes Swoboda, il a été plus timoré : il a simplement estimé que la Hongrie de 2012 n'aurait «pas été admise» dans l'Union européenne si elle avait posé sa candidature aujourd'hui. Selon un tweet du journaliste de «Libération» Jean Quatremer, la gauche avait «largement déserté l'hémicycle. Je ne vois plus de socialistes français...»

L'aval des conservateurs. Orban a pu compter en revanche sur le soutien de son camp politique. Le Français Joseph Daul, chef du groupe conservateur du Parti Populaire européen (PPE), s'est dit «sûr» que Viktor Orban «nous prouvera que lui aussi souscrit à ces principes et à ces valeurs» de l'UE. Sur son fil Twitter, Jean Quatremer commente : «Les conservateurs GB critiquent Orban. Ils ont plus d'honneur que la droite française». Toutefois, selon le tout nouveau président socialiste du Parlement européen Martin Schulz, il y a au sein du PPE «différentes opinions». Certains seraient même favorables à de lourdes sanctions selon le président.

La lettre d'Orban à Barroso. Face à l'ouverture, mardi à Bruxelles, de trois «procédures d'infraction» à l'encontre de Budapest concernant les réformes de la banque centrale, de la justice, et de l'autorité hongroise de protection des données, Viktor Orban a écrit au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Le Premier ministre hongrois «m'a indiqué son intention de modifier les législation concernées et de travailler avec la Commission européenne au cours des prochains jours afin de trouver des solutions juridiques aux questions soulevées», a déclaré le Portugais devant les eurodéputés. José Manuel Barroso a toutefois jugé, lui, qu'il y avait une dimension politique au problème soulevé en Hongrie. «J'appelle instamment les autorités hongroises à respecter les principes de démocratie et de liberté et de les mettre en œuvre en pratique dans ce pays», a-t-il dit.

Varsovie à la rescousse de Budapest. «Dans le contexte des initiatives de la Commission européenne et d'une atmosphère parfois hystérique au Parlement européen (...) et si le Premier ministre Orban et la Hongrie sont intéressés, la Pologne offrira son soutien politique pour que ces réactions face à la situation en Hongrie ne soient pas exagérées», a déclaré le Premier ministre polonais, Donald Tusk, lors d'une conférence de presse. «Ce n'est pas à moi de commenter les décisions du Premier ministre Orban et de la majorité parlementaire hongroise, mais nous devons constater très clairement que la Hongrie représente toujours au niveau européen les standards démocratiques», a-t-il poursuivi. Lors des législatives d'avril 2010, le Fidesz d'Orban a en effet obtenu plus des deux-tiers des sièges au Parlement de Budapest.

___________________________

Avis perso :

D'un certain point de vue, il n'a pas tord. Il a compris ce que c'est que des pays qui décident de ce qui se passe chez eux, en l'occurrence la Hongrie, le Vénézuéla et Cuba.

Cela dit, Dany le Rouge-Vert devrait se rendre compte que sa candidate Eva Joly est aussi radicale que Chavez dans ses idées ......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Comme toujours au parlement européen, beaucoup de paroles en l'air mais aucune action.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Jeteur de pavés dans les mares, Posté(e)
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares,
Posté(e)

Reconnais que Chavez et Orban se rapprochent au niveau de l'intensité de leur politique. Peu importe que l'un soit à gauche et l'autre à droite ... (toutes façons c'est déjà obsolète le clivage droite gauche)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Ben oui aujourd'hui c'est le clivage libéralisme anti-libéralisme.

Mais soit, j'admets que ce sont tous les deux des autoritaires mais Chavez est beaucoup plus populaire dans son pays qu'Orban qui est très impopulaire.

Il y a surement une raison pour ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
williama Membre 3 892 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

On n'a pas entendu Dany hurler lorsque ses cousins de Goldman Sachs ont avancé leurs pions en Italie, Espagne ou Portugal ...

Son intervention pleine de trémolos est ridicule et le couplet sur sa famille juive de Hongrie qui est morte de trouille est proprement scandaleuse!

Lorsque des peuples européens rappellent démocratiquement leurs origines et leurs racines, ils sont immédiatement voués aux gémonies de la nouvelle aristocratie bureaucratique européenne ...

aujourd'hui c'est la Hongrie d'Orban, hier c'était l'Autriche de Jorg Haider ou encore la Pologne des jumeaux Kaczinski ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
Donny Membre 621 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

On n'a pas entendu Dany hurler lorsque ses cousins de Goldman Sachs ont avancé leurs pions en Italie, Espagne ou Portugal ...

Son intervention pleine de trémolos est ridicule et le couplet sur sa famille juive de Hongrie qui est morte de trouille est proprement scandaleuse!

Lorsque des peuples européens rappellent démocratiquement leurs origines et leurs racines, ils sont immédiatement voués aux gémonies de la nouvelle aristocratie bureaucratique européenne ...

aujourd'hui c'est la Hongrie d'Orban, hier c'était l'Autriche de Jorg Haider ou encore la Pologne des jumeaux Kaczinski ...

plus.gif

Et puis même, Orban a bien pris exemple sur les dirigeants européens pour la plupart de ses réformes controversés, la justice, le parrainage, les règles électorales, les médias. Il a pris un peu de Berlusconi, un peu de Sarkozy... là où ça coince, et c'est pour ça que ça fait autant de bruit, c'est l'indépendance de la Banque Centrale, le graal de nos dictateurs en jupette bruxelloise, ce qui n'a pourtant rien à voir avec une dérive autoritaire et/ou nationaliste. Il est plutôt scandaleux que le pouvoir souverain de la monnaie n'ait aucun lien avec l'électeur, plutôt que le contraire.

Maintenant, à la vue de ce qui se passe en Italie et en Grèce, on peut penser qu'Orban en a eu peur, et qu'il est peut-être sincère dans la volonté de protéger son peuple. C'est toujours le même homme qui avait combattu le communisme et la main mise de l'URSS sur la Honrie. Quoi de plus normal que de combattre la main mise de l'UE, quand on voit comment est traité l'Italie et la Grèce. Ensuite, les mesures visant à contenir le Jobbik ne sont pas forcément une bonne chose. Mais c'est toujours mieux que le Jobbik lui même.

Quand les peuples en Grèce, en Italie ou ailleurs, n'auront plus rien à perdre, les mouvements politiques qui en émergeront feront regretter la modération d'un Victor Orban, je le crains.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
chimeria Membre 2 273 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

Cet homme devrais être en prison pour son apologie à la pédophilie ,il a pas le droit en tant que rebus de l'humanité d'avoir une autre fonction que cadavre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

Je crois que les dérives d'Orban sont plus grave que les idéollogies contestables de Dany le Rouge : Orban est à la tête d'un Etat de l'UE et qui se croit revenu au bon vieux temps de l'URSS...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
williama Membre 3 892 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Orban tente de renationaliser l'économie hongroise qui est très mal en point. .. La renationalisation d'une économie passe par une relocalisation culturelle et nationale, c'est un chemin qui n'a rien de scandaleux ... La Hongrie avait une base industrielle avant d'être sous le joug soviétique. Dans le bloc de l'est, elle faisait figure d'un pays à part où l'on pouvait encore respirer ... Depuis la chute du mur de Berlin et l'adhésion à l'Europe le pays n'en finit plus de plonger .. Les hongrois ne sont pas heureux, pourquoi maintenant n'auraient-ils pas le droit de choisir leurs dirigeants et leurs politiques?... Les pays de l'est ne doivent pas être perçus comme des états vassaux de ceux de l'ouest qui s'en servent comme exutoires à délocalisations ...

Si certains jugent que les solutions apportées par Orban sont trop à droite, alors j'aimerai entendre quelles sont les solutions proposées par la gauche européenne de Dany face aux tourments que connaissent les pays d'Europe de l'est et de l'Europe tout court ... a part emboiter le pas à Goldman & Sachs je ne lis pas grand chose!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

La renationalisation de l'économie hongroise n'a pas à passer par le travail obligatoire des minorités ethnique, par la résurection des milices et par le muselage des différents médias d'informations, d'opposition en particulier. Ce genre de décision est scandaleuse de la part d'un pays membre de l'UE !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
williama Membre 3 892 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Qu'il y a t-il de scandaleux à vouloir faire travailler ceux qui perçoivent un RSA. On voit d'ici ceux qui poussent des cris d'orfraie dès qu'il s'agit de toucher au roms ... mais ces derniers en Hongrie sont en état de clochardisation . Les rapports entre hongrois et roms sont mauvais ils n'existent qu'à travers la délinquance. Les roms avaient des emplois qui leur étaient dévolus pendant la période socialiste alors que l'Europe d'aujourd'hui ne fait rien d'autre que de les "exporter" béatement d'est en ouest. Vu d'ici la notion de "travail obligatoire" choque mais croyez vous que l'absence de solutions, l'oisiveté et la délinquance que nous tolérons dans notre pays soient plus louables?

Sur le muselage des médias? ... En France nous allons plus loin que les hongrois. Le Président de France Télévision est nommé par le Président de la république en personne ... allons nous entendre aussi les remontrances d'un Dany à ce sujet ?...

Sur le muselage de l'opposition? ... De Gaulle et Mitterand ont  chacun à leur tour modifié la loi électorale en leur faveur sans engendrer un péril fasciste pour autant ... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
chimeria Membre 2 273 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

Je crois que les dérives d'Orban sont plus grave que les idéollogies contestables de Dany le Rouge : Orban est à la tête d'un Etat de l'UE et qui se croit revenu au bon vieux temps de l'URSS...

Donc,entre un pédophile et un nationaliste ,faut choisir ? si l’Europe donne,en connaissance de cause,la parole à un rebus violeur d'enfant,alors Orban a raison de ne pas l'écouté ,votre haine du nationalisme (justifier ou pas) vous pousse à considérer la pédophilie de cette homme comme étant un moindre maux.. pour l'instant,Orban a rien fait de répréhensible et si le sentiment nationaliste monte partout en europe,c'est que Bruxelle a mal fait son travaille et s’aperçoit que les peuples tiennes à ce qu'ils sont ,c'est à Bruxelles de s'adapter en virant déjà tout les pourris en son sein ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Jeteur de pavés dans les mares, Posté(e)
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares,
Posté(e)

Le parrain à Marine il est proxénète c'est pas mal aussi dans le genre :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
economic dream Membre 3 028 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

En ce moment, l'opposition ne veut pas s'unir pour gagner les élections et si jamais il y en a, c'est surement Jobbik qui gagnera.

Et là, ça sera le misère puisqu'ils auront quasi le controle total du pays.

D'ailleurs, l'UE peut critiquer Orban et diminuer les envellopes financières au pays, mais obliger Orban à démissioner sera la victoire assurée de Jobbik + un Orban encore radicalisé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

pour l'instant,Orban a rien fait de répréhensible

:hu: :hu: :hu:

Museler l'opposition et la presse, mettre au travaux forcés une population non pas en raison de sonniveau de pauvreté mais en raison de son appartenance ethnique ne sont pas répréhensibles ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
williama Membre 3 892 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Cohn Bendit n'est pas pédophile , il se laisse parfois emporter par son côté provoc jusqu'à se prendre les pieds dans le tapis ..

Exemple :

Orban se présente comme un défenseur des valeurs chrétiennes en Europe ce a quoi Cohn Bendit lui a répondu " "Un Etat moderne ne peut pas se fonder sur une seule religion", ... Bon maintenant on veut la liste complète Dany :o°...va falloir faire le ménage même là où t'as pas trop envie ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 36ans Posté(e)
chimeria Membre 2 273 messages
Baby Forumeur‚ 36ans‚
Posté(e)

pour l'instant,Orban a rien fait de répréhensible

:hu: :hu: :hu:

Museler l'opposition et la presse, mettre au travaux forcés une population non pas en raison de sonniveau de pauvreté mais en raison de son appartenance ethnique ne sont pas répréhensibles ?

Ou je peut trouver ce genre de fait ? avérer et de source objective stp ? si tel est le cas,réellement,alors je changerais de position mais tu conviendras néanmoins que celui qui est le moins crédible à condannés un ou des actes répréhensible,c'est bendit ,je le redit,ont oublie ..enfin vous oubliez tous l'ordure que c'est .

Cohn Bendit n'est pas pédophile , il se laisse parfois emporter par son côté provoc jusqu'à se prendre les pieds dans le tapis ..

Exemple :

Orban se présente comme un défenseur des valeurs chrétiennes en Europe ce a quoi Cohn Bendit lui a répondu " "Un Etat moderne ne peut pas se fonder sur une seule religion", ... Bon maintenant on veut la liste complète Dany :o°...va falloir faire le ménage même là où t'as pas trop envie ...

Il a des écrits et des vidéos ou il en fait l'apologie alors si lui condanne tout ceux qui font l'apologie du nazisme,moi j'ai le droit de le condannés de son apologie de la pédophilie et cet chose immonde sur pattes ,ne doit pas avoir quelque responsabilité politique que ce soit au contraire,il devrais etre en prison à vie

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tu n'auras d'autre batracien devant ma face, 106ans Posté(e)
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
106ans‚ Tu n'auras d'autre batracien devant ma face,
Posté(e)

Ce n'est pas très charitable et même injurieux. Cohn Bendit aimerait-il qu'on le compare à Dutroux ? :mef:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

La Hongrie a été le premier pays d'Europe a "accueillir" un dictateur après la guerre de 14 : le régent Horthy, en 1920. Deux ans avant Bénito en Italie. L'Histoire se répèterait-elle ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
williama Membre 3 892 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

en réponse à

"La Hongrie a été le premier pays d'Europe a "accueillir" un dictateur après la guerre de 14 : le régent Horthy, en 1920. Deux ans avant Bénito en Italie. L'Histoire se répèterait-elle ?"

oui et alors? ... on ne va pas faire du délit de sale gueule historique à chaque fois qu'un gouvernement populiste pointe son nez?? .... La Hongrie est restée très longtemps sous occupation turque aussi, si on va par là ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×