Aller au contenu

M.Aubry et la retraite sur France 2

Messages recommandés

Hixelor Membre 85 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Martine Aubry a appelé jeudi soir sur France 2 le président Sarkozy à "remettre à plat" la réforme des retraites, sans pour autant demander le retrait pur et simple du projet gouvernemental comme certains au PS le réclament, mais en privilégiant la renégociation. Pour son grand retour médiatique avec é vous de juger, après sept jours de repos forcé - elle avait dû annuler in extremis la semaine passée cette émission en raison d'un problème oculaire -, la première secrétaire s'est jetée dans le bain des retraites.

Le 9 septembre, pour la même émission, elle avait laissé sa place à Ségolène Royal, qui avait alors marqué des points en défendant avec fougue le projet du PS sur les retraites. Cette fois la patronne du PS a demandé au chef de l'état "de suspendre les discussions au Sénat, mais aussi de mettre aussitôt les syndicats autour de la table, de remettre tout à plat". "Il faut une réforme des retraites, on est tous d'accord. Pour la faire, il faut discuter, il faut négocier, et il faut surtout la justice", a-t-elle dit, en appelant le gouvernement à "ne pas jouer la politique du pire".

Martine Aubry a semblé ainsi donner raison à ceux qui, au PS, essentiellement des parlementaires, prônent la renégociation de la réforme et non son retrait pur et simple, comme le porte-parole du parti Benoît Hamon, un des représentants de l'aile gauche du PS. Mardi, la première secrétaire avait demandé le retrait du projet comme Ségolène Royal. Jeudi matin, le chef de file des députés PS, Jean-Marc Ayrault, avait expliqué que "tout n'(était) pas forcément à rejeter" dans le projet gouvernemental. "On gèle le texte tel qu'il est aujourd'hui", mais sur "les principales mesures, les mesures d'âge (62 ans et 67 ans) qui ne sont pas acceptables" il faut reprendre "les discussions avec les organisations syndicales et patronales", a-t-il fait valoir, demandant d'essayer "de trouver un compromis" car il en va de "l'intérêt général du pays".

Difficile de trouver un accord au PS

Même tonalité chez le député-maire d'Evry, Manuel Valls, qui a exhorté ses amis socialistes "à ne pas demander le retrait du projet, parce qu'il faut le remettre à plat et parce qu'il faut une réforme des retraites". Dans le même sens, l'ex-numéro un du parti, François Hollande, avait réclamé mercredi que "la porte du gouvernement s'ouvre et qu'une discussion sur la base du projet actuel puisse se faire avec le gouvernement d'un côté et les partenaires sociaux" de l'autre.

Sur ce dossier des retraites, les socialistes ont quelque peine à être d'accord. Et à mesure que les manifestations se succèdent et rencontrent un succès certain, la fracture entre l'aile gauche du parti, et les autres, plus dans la mouvance sociale-démocrate, s'est accentuée. Déjà, au printemps, Martine Aubry avait provoqué des remous au PS lorsqu'elle avait évoqué la possibilité de travailler jusqu'à 62 ans. L'UMP y avait vu l'acceptation d'un report de l'âge légal de départ à la retraite.

Elle avait dû expliquer qu'elle parlait de l'âge effectif de départ, et en aucun cas d'une remise en cause des 60 ans, un marqueur politique important pour nombre de militants socialistes. Jeudi, elle a clairement dit que le projet socialiste incluait l'allongement de la durée de cotisations, sujet sur lequel un certain flou avait été entretenu. Martine Aubry a cependant hésité dans son expression, parlant d'âge légal au lieu d'âge effectif de départ, avant de rectifier, et de retraite à taux plein à 65 ans au lieu de retraite sans décote.

LE POINT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
STEINOU Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

moi j'ai entendu toujours la même chose depuis 40 ans au PS. "prendre aux riches pour donner aux pauves". quant à son exposé sur la retraite, bienheureux celui qui aura compris et saura ce matin avec la méthode Aubry à quel âge il pourra partir.

mais je suis de bonne foi, j'ai aussi entendu des choses très bien. Rémunérer les jeunes stagiaires en fin de cursus dans les entreprise me semble une priorité absolue et tenir compte de ces années de stage dans le calcul de la retraite aussi.

relever la TVA dans la restauration puisque cette mesure n'a eu aucun impact sur l'emploi.

quant à taxer fortement les bénéfices des grosses entreprises, ça, c'est pas une bonne idée. les grosses entreprises en france restent quand même les plus gros créateurs d'emplois. attention de ne pas faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état qui sera immédiatement reversé au pôle emploi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

Suis pas du tout sur le sujet , mais en parlant de "politiques" et de retraite, je me suis amusé via wikipédia à regarder la moyenne d'age de nos hommes ( et femmes ) politique tous bords confondus ...

Ben sont à fond concernés dites donc ... ça sent l'hospice dans la classe Politique Française ...

éa tourne grosso merdo autours de 60 ans .... sont en colère car ils pensaient partir se dorer la pilule ?

Ou alors la retraite s'applique pas à ces gens là ?

Enfin, ça débat sur la retraite et visiblement ce sont les premiers concernés qui en discutent ... c'est beau le monde politique dirigés par des "vieux" :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kub Membre 62 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

le PS n a pas besoin de programme ils seront quand meme elus , alors pourquoi se fatiguer ? le PS peut cumuler , peut tricher en bourrant les urnes , peut raconter n importe quoi pourvu qu ils s indignent aux bons moments MEDIATIQUEMENT rentables ! Que prone le PS pour quoi que se soit , je ne sais pas , ils n ont pas besoin de projets a moyen ou long terme , ce qu ils veulent c est etre elus , et ils le sont ! juste parce qu ils se disent de gauche ( comprenez les gentils ) pas besoin de se tracasser , chercher des idees , ce serait meme trop risque , ca pourrait leur faire perdre des voix ! c est triste , mais ca rapporte gros !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9 023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

en réalité le ps n'a pas de programme. il sait que la loi sur les retraites doit être faite, d'une façon comme d'une autre.

mais le ps veut gagner les prochaines élections, et le petit peuple est prêt à avaler n'importe quelle couleuvre pourvu qu'on lui promette du social. il n'y a plus que ça qui compte le social.

les politiques ne sont plus élus parce que ils feront de bonnes choses pour la france mais parce qu'ils feront de l'aide sociale a outrance : pour ceux qui ne peuvent, ne veulent pas travailler, ceux qui arrivent en masse ds notre pays et qui bénéficient de l'AME tant et plus et qui nous ruine. et puis à partir du moment ou on parle de prendre 4 sous à celui qui en a 5 tout va bien.

qui trinque ? toujours le français moyen comme d'hab.

prenons l'argent aux "gros" riches, oui c'est facile à dire et ce serait bien. mais si on fait ça, les capitaux vont fuir à l'étranger comme c'est déjà le cas et on se retrouvera encore et toujours à payer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10 360 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)

Pour ceux qui n'ont rien compris, je reprends les propositions de Martine à savoir :

- Augmentation de la durée de cotisation à 41ans 1/2, avec possibilité de prendre la retraite à 60 ans pour ceux qui remplissent cette condition et ceux qui souhaitent la prendre avec une décote.

C'est tout simple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
idéerecues Membre 378 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

bien moi cotiser plus longtemps revient a voir un départ plus tardif si l'on veut sa retraite à taux plein!!! C'est un peu se ficher des gens!!!

Est une proposition sérieuse de partir à 60 ans avec une décotte alors meme que le ps juge les pensions insuffisante???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grapkiks Membre 452 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

C'est bizarre ont arrive a débloquer des fonds pour la Grèce mais pas pour les retraites...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
STEINOU Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Pour ceux qui n'ont rien compris, je reprends les propositions de Martine à savoir :

- Augmentation de la durée de cotisation à 41ans 1/2, avec possibilité de prendre la retraite à 60 ans pour ceux qui remplissent cette condition et ceux qui souhaitent la prendre avec une décote.

C'est tout simple

tu en connais beaucoup de gens qui ont ou auront cotisé 41 ans 1/2 à 60 ans ??? moi, c'est mon cas mais bientôt nous serons une espèce en voie de disparition, vue l'âge moyen auquel les jeunes commencent à travailler aujourd'hui.

et tu connais aussi des gens qui accepteront de partir avec une décote ?

moi oui : LES RICHES qui pourront se permettre de laisser quelques miettes en partant.

C'est pour ça que vous gueulez dans la rue depuis un mois ????

mort de rire..... :yahoo::rtfm::o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alex de chasnay Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 73ans
Posté(e)

"le PS n a pas besoin de programme ils seront quand meme elus , "

hum , il y a loin de la coupe aux levres.. a mon avis ils sont tres loin d'etre élus.. ça va meme swinguer grave

il ne faut pas croire ce que dit la presse parisienne, faut aller se balader dans les campagnes.. a mon avis c'est tres loin d'etre si simple :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 684 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Que prone le PS pour quoi que se soit , je ne sais pas , ils n ont pas besoin de projets a moyen ou long terme , ce qu ils veulent c est etre elus , et ils le sont ! juste parce qu ils se disent de gauche ( comprenez les gentils )

Se dire de gauche est une très bonne raison pour être élu. L'être serait encore mieux.

en réalité le ps n'a pas de programme. il sait que la loi sur les retraites doit être faite, d'une façon comme d'une autre.

La loi sur les retraites ?

Laquelle ?

La droite a déjà fait voté de nombreuses lois, et édicté de nombreux décrets, depuis 1993, pour réduire le montant des pensions, et repousser l'âge auquel on peut y prétendre.

prenons l'argent aux "gros" riches, oui c'est facile à dire et ce serait bien. mais si on fait ça, les capitaux vont fuir à l'étranger

La richesse d'un pays n'est pas le compte en banque des très riches, mais la source de leurs revenus : les grandes entreprises qui leur versent des dividendes. Les riches peuvent partir, ils peuvent emporter leur compte en banque (encore que...), mais il ne peuvent pas emporter avec eux les entreprises, les salariés.

Pour ceux qui n'ont rien compris, je reprends les propositions de Martine à savoir :

- Augmentation de la durée de cotisation à 41ans 1/2, avec possibilité de prendre la retraite à 60 ans pour ceux qui remplissent cette condition et ceux qui souhaitent la prendre avec une décote.

C'est tout simple

C'est moins pire que ce que tente de nous imposer la droite, mais c'est insuffisant.

Quand la durée réelle moyenne de cotisation est de 37 ans, exiger 41 ans de cotisation pour avoir une retraite à taux plein, c'est du foutage de gueule.

Une réforme juste ramènerait à 37 la durée de cotisation, et à 55 ans le droit de partir à la retraite.

tu en connais beaucoup de gens qui ont ou auront cotisé 41 ans 1/2 à 60 ans ??? moi, c'est mon cas mais bientôt nous serons une espèce en voie de disparition, vue l'âge moyen auquel les jeunes commencent à travailler aujourd'hui.

Le fait que les gens qui auront 41 ans 1/2 à 60 ans va se réduire dans les décennies qui viennent n'est certainement pas une bonne raison pour empêcher ceux qui le peuvent de partir aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)
C'est moins pire que ce que tente de nous imposer la droite, mais c'est insuffisant.

Quand la durée réelle moyenne de cotisation est de 37 ans, exiger 41 ans de cotisation pour avoir une retraite à taux plein, c'est du foutage de gueule.

Une réforme juste ramènerait à 37 la durée de cotisation, et à 55 ans le droit de partir à la retraite.

au risque d'avoir l'air d'une quiche sans lardons aux yeux de certain économiste patenté (ce n'est pas de toi dont je parle), puis-je te poser une question?

puisqu'il faut un nombre déterminé de trimestres, pourquoi faut-il travailler plus longtemps, après les avoir réunis?

je devine qu'on va me répondre que c'est pour mettre des sous dans la caisse

mais depuis le temps que les travailleurs bossent plus longtemps qu'il n'est nécessaire, de l'argent, il devrait y en avoir, dans les caisses

or, il n'y en a pas, à entendre le gouvernement

tu peux m'expliquer ce phénomène?

Modifié par pyrenne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 684 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
mais depuis le temps que les travailleurs bossent plus longtemps qu'il n'est nécessaire, de l'argent, il devrait y en avoir, dans les caisses

or, il n'y en a pas, à entendre le gouvernement

tu peux m'expliquer ce phénomène?

Les travailleurs bossent précisément moins que ce que les lois sur les 41 ans de cotisations le prétendent. Ils ne bossent que 37 ans, en moyenne. L'allongement de la durée légale de cotisation n'a pas eu pour conséquence d'allonger la durée réelle moyenne de cotisation.

Ensuite, les caisses de la sécu ne sont pas aussi vides que ne le laisse entendre le gouvernement. Mais surtout, il ne faudrait qu'un peu de bonne volonté pour les remplir, et de façon durable : les gains de productivité dans les pays développés (2% par an) sont plusieurs fois supérieurs à ce qui est nécessaire pour financer les hausses de cotisations nécessaires au maitien du niveau de retraites.

Il suffirait pour remplir durablement les caisses d'augmenter un poil tous les ans les taux de cotisation.

Il existe aussi d'autres solutions plus pertinentes à court terme : réduire le chômage, faire cotiser tous les revenus etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

merci !

donc, ceux qui disent qu'il existe d'autres soluces ont raison

et les grévistes aussi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 12 612 messages
Explorateur de Nuages‚ 41ans
Posté(e)
merci !

donc, ceux qui disent qu'il existe d'autres soluces ont raison

et les grévistes aussi

Ben au final il n'y a que le gouvernement qui martèle depuis des mois qu'il n'y a qu'UNE solution, la sienne.

Et sur un sujet aussi important et primordial que NOS retraites.

Et une réforme qu'il a seul décidé de mettre en place, sans aucun mandat clair pour ce faire (et en opposition avec ses promesses précédentes).

Bref, j'impose, je décide tout seul, et je n'écoute pas. Super méthode.

Un cas d'école du foutage de gueule et de l'arrogance dont ce gouvernement a fait sa principale qualité durant ces dernières années.

Mais un cas d'école sur un sujet de première importance, sensible : les grévistes, les manifestants, les syndicats, les lycéens, etc ... ont bien raison de s'opposer à cet autisme totalement irrespectueux de l'esprit démocrate.

moi j'ai entendu toujours la même chose depuis 40 ans au PS. "prendre aux riches pour donner aux pauves"

Oui, c'est une valeur de gauche, ça s'appelle la redistribution.

relever la TVA dans la restauration puisque cette mesure n'a eu aucun impact sur l'emploi.

C'est même pire, puisqu'a priori les prix auraient même parfois augmenté.

quant à taxer fortement les bénéfices des grosses entreprises, ça, c'est pas une bonne idée. les grosses entreprises en france restent quand même les plus gros créateurs d'emplois.

Ah, ben la pub disait que c'était l'artisanat ... :yahoo:

Plus sérieusement, taxer "plus fortement" les entreprises ne veut pas dire taxer "fortement" les entreprises. Mais il est logique de faire au minimum cofinancer la réforme par les salariés et par le capital ?

Mais tout cela se doit d'être discuter : c'est une question de financement, un compromis, un équilibre doit être trouvé. La présente réforme n'est aucunement un compromis.

attention de ne pas faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état qui sera immédiatement reversé au pôle emploi.

C'est pourtant exactement le mécanisme de la réforme que le gouvernement veut mettre en place : en voulant économiser en augmentant la durée de cotisation, nous allons augmenter considérablement le nombre de séniors demandeur d'emploi .... et donc l'économie réalisée d'un côté nécessitera un financement pour les allocations chômages de ces séniors, rejetés par le monde du travail et dans l'impossibilité de prendre leur retraite.

le PS peut cumuler , peut tricher en bourrant les urnes , peut raconter n importe quoi pourvu qu ils s indignent aux bons moments MEDIATIQUEMENT rentables ! Que prone le PS pour quoi que se soit , je ne sais pas , ils n ont pas besoin de projets a moyen ou long terme , ce qu ils veulent c est etre elus , et ils le sont ! juste parce qu ils se disent de gauche ( comprenez les gentils ) pas besoin de se tracasser , chercher des idees , ce serait meme trop risque , ca pourrait leur faire perdre des voix ! c est triste , mais ca rapporte gros !

Ben Sarko est aussi dans ce cas. Une petite loi de circonstance sur le voile, du tapage au sujet des Roms, tout ça "aux bons moments MEDIATIQUEMENT rentables" .... pas besoin "de se tracasser , chercher des idees" ... jouer l'insécurité.

Bon par contre, effectivement, mauvaise stratégie pour le coup cette réforme, ça n'est pas passé comme voulu, et ça se retourne un peu contre lui.

Enfin, encore faut-il savoir quel était le but véritable de cette réforme sortie de nulle part et surtout de la volonté de l'imposer au forcing ... je suis perplexe ...

il n'y a plus que ça qui compte le social.

Disons que c'est ... important dans une société :rtfm:

Et c'est étrange de reprocher aux socialistes de faire .... dans le social :o°

prenons l'argent aux "gros" riches, oui c'est facile à dire et ce serait bien. mais si on fait ça, les capitaux vont fuir à l'étranger comme c'est déjà le cas et on se retrouvera encore et toujours à payer.

Comme tu le dis, c'est déjà le cas. Ca l'était moins avant.

Qu'est-ce qui a changé ? Tout simplement le politique s'est effacé devant le monde de la finance. On a plongé tête baissé dans la mondialisation, mais sans essayer de garder un certain contrôle : or, si les gouvernement sont censés défendre les intérêts des nations, les financiers n'ont pour intérêts que les leurs.

Bref, laisser "les riches" augmenter encore davantage leur part des bénéfices, c'est tout simplement abandonner à long terme l'idée d'assurer l'intérêt des populations (nous sommes en plein dans ce schéma : problème de financement des retraites car on a laissé s'engraisser davantage le capital et qu'on n'ose pas lui demander une maigre participation, problème de financement du chômage parce qu'on laisse les boîtes délocaliser, parce que l'on plie le droit du travail à leurs exigences afin de créer davantage de précarité et de payer derrière les pots cassés).

Est une proposition sérieuse de partir à 60 ans avec une décotte alors meme que le ps juge les pensions insuffisante???

Le but est de conserver UN droit, pas d'imposer un départ qui serait obligatoire.

Deux cas :

- soit on arrive à 60, et on les 41,5 annuités (si on a commencé à travailler à 18 ans par exemple ... ou bien avant pour les apprentis : et oui, il y'en aura encore dans 20,30,40 ans qui commenceront à cet âge). Garder les 60 ans est avant tout une garantie pour ces salariés qui ont cotisé leur dû.

(Mais effectivement, je me demande personnellement s'il ne serait pas plus simple et juste de ne pas fixer de limite minimale à atteindre, si ce n'est le nombres d'années cotisées).

- soit on arrive à 60 ans et il nous manque des annuités. Par exemple, si l'on a commencé à 23 ans.

Effectivement, la décote fera sans doute continuer la majorité. Reste que ceux qui voudront tout de même partir plus tôt, malgré une pension nettement plus faible, pourront tout de même le faire.

D'ailleurs, ton argument se révèle davantage judicieux dans le passage de 65 ans à 67 ans pour la retraite : ceux qui n'auront pas leurs 41.5 annuités à 65

ans, devront continuer jusqu'à 67 ans ... car soi-disant l'espérance de vie s'allonge (pour tout le monde de la même manière ??). S'ils ne le peuvent pas, ils devront se contenter de pensions au rabais.

Mais bon, la théorie c'est bien beau, la réalité c'est tout de même plus utile !!

Soyons un poil lucide : qui, actuellement, part à la retraite à 65 ans ?? Cela ne concerne qu'une minorité de salariés (10%, 15% ?), et essentiellement des femmes qui cherchent à obtenir une retraite sans décote, possédant souvent des carrières incomplètes (à ce titre, apparemment nombre de pays européens ont des âges de départ à la retraite légal inférieur de 5 années pour les femmes par rapport aux hommes). Et donc plus généralement ceux qui ont connus des carrières accidentées, donc incomplètes.

Et parallèlement à tout ça, on sait que passés 58 ans les salariés se voient gentiment présenter la porte de sortie des entreprises (et fermer bien sûr les portes d'entrée). Bref, c'est parti pour une dizaine d'années de chômage et de petits boulots, jusqu'à ses 67 balais ?

En termes clairs : travailler plus, peut-être, mais repousser les bornes ne sert à rien ! C'est une pure illusion, en décalage avec la réalité.

Cela reviendrait à prendre un pull déjà distendu et à tirer davantage dessus : on agrandit les trous, on risque de l'éclater, mais on a pas plus de tissu au final. Car la solution n'est encore une fois pas nouvelle : ce n'est pas les gens de 64,65,66 ou 67 ans qu'il faut faire bosser (de toutes façons les entreprises n'en veulent pas, et eux-mêmes ont pour la plupart l'âge de profiter de leur retraite), mais ce sont les jeunes, les "séniors" de moins de 60 ans.

Ceux là même qui font parti des plus touchés par le chômage dans notre pays, recordman du fait en Europe.

Donc, une vrai réforme des retraites ne peut être séparée de mesures liées à l'emploi, à la formation, la reconversion, etc ...

Le problème actuel du financement (outre une répartition scandaleusement injuste de la facture), reste le chômage.

Augmenter l'âge de départ à la retraite n'apporte aucune solution : pire, cela empire la problématique.

Par ailleurs, la démarche du PS n'est pas du tout idiote : plutôt que d'imposer un âge limite que la plus grande majorité n'atteindra pas, il est plus judicieux de garantir une borne réaliste TOUT en favorisant ceux qui veulent (et peuvent) travailler plus longtemps (le fameux système de points, de retraite "à la carte").

Le problème des retraites ne peut se résoudre par la fixation arbitraire d'une règle inadaptée et au final improductive.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 340 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 49ans
Posté(e)
Donc, une vrai réforme des retraites ne peut être séparée de mesures liées à l'emploi, à la formation, la reconversion, etc ...

Le problème actuel du financement (outre une répartition scandaleusement injuste de la facture), reste le chômage.

Augmenter l'âge de départ à la retraite n'apporte aucune solution : pire, cela empire la problématique.

Par ailleurs, la démarche du PS n'est pas du tout idiote : plutôt que d'imposer un âge limite que la plus grande majorité n'atteindra pas, il est plus judicieux de garantir une borne réaliste TOUT en favorisant ceux qui veulent (et peuvent) travailler plus longtemps (le fameux système de points, de retraite "à la carte").

Le problème des retraites ne peut se résoudre par la fixation arbitraire d'une règle inadaptée et au final improductive.

Entièrement d'accord ,un aspect occulté est le financement par l'emploi ;

si il y a plus d'actifs , il y a beaucoup plus de cotisations et le système par répartition fonctionne, mais ce système est apparemment jugé trop solidaire et trop peu précaire et rentable ,rentabilisé sur les conditions de vie ,de travail et de fin de vie pour être mis en évidence par la politique actuel et plus précisément par le pouvoir en place,sans compté les lobbys de groupes privés qui poussent dans ce sens un gouvernement proche ,voir très proche... de l'accaparement d'un beau pactol au prix de la précarisation.

La marchandisation de l'humain n'est pas effectué si la société est solidaire et si elle a dans l'optique de fournir un emploi et par extension un avenir et cette réforme détruit et va détruire de plus en plus cette solidarité au fil des années.

Si on extrapole , la soi-disante durée de vie qui s'allonge (pour qui ,dans quels conditions,avec quels moyens ,dans quels états de santé ?) ne peut en aucun cas être un facteur d'allongement de la durée du travail et à fortiori ,de l'âge de départ à la retraite ,

car si ,par ex. en 2100 l'emploi stagne et / ou se raréfie ,en tout cas, qui soit dans ce schéma adopté pour établir cette réforme de la droite ,

et qu'en admettant que la durée de vie ( autre facteur adopté par ce gouvernement ) s'allonge et puisse s'allonger de 20 ans ,voir s'allonger de plus en plus ,c'est ce qui semble être mis en avant dans le martelage de cette réforme ,

il n'y aura plus de départ à la retraite car l'âge du départ sera l'âge d'usure au travail , il n'y aura que la condition physique qui décidera de l'âge de départ , départ soit direct dans un cercueil ,soit à l'hôpital ,bref une vie de travail aliénante et à tendance esclavagiste .

Optons pour un départ à la retraite à 80 ans en 2100 , qui peut croire et défendre ce système basé sur une folie ?

Cette réforme sur les retraites à la façon Sarkosy, n'est pas pérenne dans le temps car elle ne fonctionne pas dans le futur avec ses propres critères .

Elle est voué à l'échec pour la condition humaine mais c'est voulu , l'humain n'est pas au centre des préoccupations ,la société n'est pas l'enjeu ,

cette réforme n'est qu'un moyen de rentabilité et d'enrichissement de quelques uns et

aussi surtout la précarisation ,l'obligation de travailler pour subvenir à ses besoins, le travail forcé pour éviter cette précarisation ,c'est de la marchandisation, ni plus ni moins, de l'espèce humaine .

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gravellegg Membre 24 565 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
en réalité le ps n'a pas de programme. il sait que la loi sur les retraites doit être faite, d'une façon comme d'une autre.

mais le ps veut gagner les prochaines élections, et le petit peuple est prêt à avaler n'importe quelle couleuvre pourvu qu'on lui promette du social. il n'y a plus que ça qui compte le social.

les politiques ne sont plus élus parce que ils feront de bonnes choses pour la france mais parce qu'ils feront de l'aide sociale a outrance : pour ceux qui ne peuvent, ne veulent pas travailler, ceux qui arrivent en masse ds notre pays et qui bénéficient de l'AME tant et plus et qui nous ruine. et puis à partir du moment ou on parle de prendre 4 sous à celui qui en a 5 tout va bien.

qui trinque ? toujours le français moyen comme d'hab.

prenons l'argent aux "gros" riches, oui c'est facile à dire et ce serait bien. mais si on fait ça, les capitaux vont fuir à l'étranger comme c'est déjà le cas et on se retrouvera encore et toujours à payer.

je suis assez d,accord avec ce que tu dit,de toute facon le couloir de la retraite

ouvre grand la porte au ps

beaucoup de personnes,tout le monde est concerné,et ils voterons pour ce qui leurs semble le mieux

il suffit pour les élus de trouver vraiment quelques chose qui tienne la route et de s,y tenir,pas vraiment insurmontable :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pilgrim Membre 1 003 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Et si on laissé les gens pouvoir travaillé avec leurs retraites si ils veulent. Cela se fait au Canada.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 684 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Grâce à la réforme de l'autoentrepreneur, c'est aussi le cas en France. Est-ce une bonne nouvelle ?

D'un côté, on vote des « réformes des retraites » pour diminuer le montant des pensions. De l'autre, on donne aux vieux la « liberté » de travailler jusqu'à la mort.

Vive les « réformes » !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10 360 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)
tu en connais beaucoup de gens qui ont ou auront cotisé 41 ans 1/2 à 60 ans ??? moi, c'est mon cas mais bientôt nous serons une espèce en voie de disparition, vue l'âge moyen auquel les jeunes commencent à travailler aujourd'hui.

et tu connais aussi des gens qui accepteront de partir avec une décote ?

moi oui : LES RICHES qui pourront se permettre de laisser quelques miettes en partant.

C'est pour ça que vous gueulez dans la rue depuis un mois ????

mort de rire..... :yahoo::rtfm::o°

Si vous n'êtes pas mort de rire, je vais vous achever complètement ainsi:

La position officielle affirme que pour payer les retraites il faut augmenter l'activité des salariés.

Alors pourquoi ont-ils dispensé les heures supplémentaires de cotisation?

Pourquoi les députés ont-ils rejeté le 3 septembre 2010 l'amendement qui proposait d'aligner leur régime de retraite sur le régime général?

Puisqu'ils nous affirment que c'est une question de survie de notre régime.

Vous pourrez me répondre quand vous aurez récupéré votre souffle :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité