Aller au contenu

Messages recommandés

Yavin VIP 32683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
b632754.jpg

Le syndrome «Tanguy» s'accentue en Europe


Samedi 09 octobre - 12:52

© DR | Un tiers des trentenaires en Europe vit encore chez ses parents.



Trentenaires | Un tiers des trentenaires européens vit encore chez ses parents, la plupart pour des questions de nécessité. Le phénomène est le plus fort en Europe de l'est et du sud.


ATS
Suite de l'article...
Source: 24heures.ch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Timo-I Membre 23328 messages
Inspecteur Clouseau‚ 30ans
Posté(e)

Mais je pense que bientôt on finira tous comme ça.

Pourquoi ? Eh bien parce que l'on aura plus les moyens budgétaires pour vivre sans les aides des parents.

C'est le cas en Europe de l'est et bientôt ce sera le cas en France, je vous le dit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1451 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Y'a ptet aussi une montée de l'assistanat. Et du syndrome "je veux tout tout de suite"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 103ans
Posté(e)

Il y a 200 ans, ça se passait comme ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7606 messages
Anarchiste épistémologique‚ 45ans
Posté(e)
Mais je pense que bientôt on finira tous comme ça.

Pourquoi ? Eh bien parce que l'on aura plus les moyens budgétaires pour vivre sans les aides des parents.

C'est le cas en Europe de l'est et bientôt ce sera le cas en France, je vous le dit.

C'est deja le cas en France.

En faite, le meme phenomene, la meme logique qui oblige maintenant les femmes a travailler va pousser les jeunes a rester tres longtemps avec leur parents.

Le feminisme a permi le travail des femmes. Avant la plupart des femmes ne travaillaient pas et restees a la maison. Economiquement, cela signifiait qu'UN salaire suffisait pour faire vivre une famille. Avec l'avenement des idees feministes (augmentation du taux de travail des femmes, augmentation de leur salaire, etc..) le systeme economique s'est ajustee et aujourdhui il est quasiment impossible de vivre avec seulement UN salaire. La norme est devenue deux parents qui travaillent.

Les jeunes ont a faire face a deux handicaps: leur manque d'experience professionel et le faite que le cout de la vie s'est adapte a une situation ou deux salaires sont necessaires pour vivre (il est ainsi quasi-impossible de pouvoir s'acheter une maison avec un seul salaire, ou meme louer un appartement dans une zone raisonablement "safe"). Donc a moins de cohabiter avec des potes ou leur copain/copine, un jeune a tres peu de chance de s'en sortir avec son maigre salaire. Du coup, il revient chez ses parents. Ce qui en retour fait augmenter tous les prix et qui va resulter dans la situation ou 2 salaires ne seront pas suffisant pour vivre decement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 103ans
Posté(e)
Avant la plupart des femmes ne travaillaient pas et restees a la maison.

:yahoo::rtfm::o°

Revoie ton histoire.

Les seules femmes qui ne travaillaient pas, c'était dans les milieux très aisés. Dans les milieux pauvres, les femmes ont toujours travaillé. Economiquement, il n'est pas possible qu'une population survive si seulement la moitié travaille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

autre temps autre moeurs : avant, ce sont les parents âgés que l'on prenait à la maison. maintenant, on les place dans les maisons de retraite. et les jeunes adultes ont pris leur place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité AxelLeBriac
Invité AxelLeBriac Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir,

Un tiers des trentenaires européens vit encore chez ses parents, la plupart pour des questions de nécessité. Le phénomène est le plus fort en Europe de l'est et du sud.

Oui, la plupart pour des questions de nécessité ... moins d'argent, moins de liberté, moins d'indépendance, moins d'épanouissement ...etc

C'est un gâchis pour cette jeunesse qui est ainsi freinée dans son élan !

Et étrange société qui force à la surconsommation tout en de donnant pas les moyens de consommer.

Il n'y a pas mieux pour créer des frustrations et donc des conflits !

Bonne soirée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Helheim Membre 584 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)

bonsoir,

En même temps il faut faire la part des choses car il y a ceux qui subissent cette situation et ceux qui la vivent très bien...

Pour les premiers je comprends que cela doit être dévalorisant et démoralisant, j'avoue que c'était plus simple à mes 20 ans d'acceder à l'indépendance que ça ne l'est en ces temps compliqués.

Quand aux seconds, je leur "foutr.." bien un bon coup de pied au "c :yahoo: ". Je ne peux pas comprendre que les parents laissent perdurer ces situations, ce n'est pas rendre service à ses enfants que de les coucouner ainsi...

salutations

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7606 messages
Anarchiste épistémologique‚ 45ans
Posté(e)
:yahoo::rtfm::o°

Revoie ton histoire.

Les seules femmes qui ne travaillaient pas, c'était dans les milieux très aisés. Dans les milieux pauvres, les femmes ont toujours travaillé. Economiquement, il n'est pas possible qu'une population survive si seulement la moitié travaille.

Meme aujourdhui la plupart des femmes ne travaillent pas (que je parle de travail, je parle evidemement de travail salarie...etre mere est evidement un travail a temps plein en soi-meme) dans les pays pauvres (pays musulmans, certains pays de l'est, etc..).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 47ans
Posté(e)

Avant l'exode rural, les familles, toutes générations confondues, vivaient sous le même toit ... L'occupation était la terre à cultiver. Ce phénomène n'est donc pas nouveau. Cependant l'exode urbain, l'envie de liberté et d'indépendance, née à l'après guerre, permet de l'envisager autrement ! Tanguy, c'est surtout un gars insouciant, étudiant, choyé, qui refuse de se prendre en main ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mateloana Membre 646 messages
Forumeur forcené‚ 45ans
Posté(e)

Et il y a un autre phénomène, celui des études qui se rallongent. Aujourd'hui, les étudiants n'ont souvent pas les moyens de se prendre un appart', ou leurs parents n'ont pas les moyens de leur en payer un. Donc, ils restent chez leurs parents... et plus longtemps, car les études se prolongent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
godai Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚ 44ans
Posté(e)
.

C'est le cas en Europe de l'est et bientôt ce sera le cas en France, je vous le dit.

Mais c'est délà le cas pour de plus en plus de gens en France car le cout pour se loger est exorbitant tout comme en Russie .Il n'y a guère que dans certaines zones rurales que les loyers sont plus abordables mais par contre il est encore plus dure d'y trouver du travail.Il y' a d'un coté les jeunes qui partent de plus en plus tard de chez leurs parents et d'autres qui y retournent à un age avancé car petit à petit nos pays n'offrent plus les ressources suffisantes(travail,salaire,...).On ne peut pas vraiment parler de phénomène "tanguy".La plupart de ceux qui restent ou retournent au foyer familiale le font par obligation économique alors qu' un vrai tanguy reste au sein du foyer familial car il n'arrive pas à prendre la distances mentale et affective nécéssaire pour mener sa vie.Cela ne concerne finalement que quelques cas et nullement la majorité de ceux qui restent ou retourne chez leurs parents.Dans ce dernier cas se sont et les parents et les enfants qui subissent le désagrément d'une telle situation.Ce cas est également très fréquent

dans beaucoup de pays du tiers monde et cela toujours à cause d'un contexte économique défavorable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 103ans
Posté(e)
Bonsoir,

Oui, la plupart pour des questions de nécessité ... moins d'argent, moins de liberté, moins d'indépendance, moins d'épanouissement ...etc

C'est un gâchis pour cette jeunesse qui est ainsi freinée dans son élan !

Et étrange société qui force à la surconsommation tout en de donnant pas les moyens de consommer.

Il n'y a pas mieux pour créer des frustrations et donc des conflits !

Bonne soirée.

D'un autre côté, le fait de vouloir habiter en dehors du domicile familial est une pratique récente, et c'est une forme de surconsommation : il faut plusieurs domiciles pour toute la famille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 103ans
Posté(e)
Meme aujourdhui la plupart des femmes ne travaillent pas (que je parle de travail, je parle evidemement de travail salarie...etre mere est evidement un travail a temps plein en soi-meme) dans les pays pauvres (pays musulmans, certains pays de l'est, etc..).

Les femmes de paysans travaillaient à la ferme, comme leur maris. Tous comme les femmes de commerçants.

Quand les paysans constituaient la majorité de la population, la majorité des femmes travaillaient.

Seuls dans quelques professions privilégiées il y avait la possibilité de ne pas travailler pour les femmes.

Cette idée des femmes qui ne travaille pas est assez récente en fait (un ou deux siècles, depuis l'exode rural, et encore, cette idée n'a pas émergée juste après l'exode rural).

Cette possibilité de ne faire travailler qu'un individu sur deux n'est apparue que dans les sociétés industrialisées (jamais dans les pays pauvres), et est un luxe irréaliste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyrenne Membre 7025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)
D'un autre côté, le fait de vouloir habiter en dehors du domicile familial est une pratique récente, et c'est une forme de surconsommation : il faut plusieurs domiciles pour toute la famille.

non, ce n'est pas récent!

de tout temps, même dans les campagnes, l'objectif a été pour les jeunes générations de construire leur propre nid

dire qu'autrefois les enfants restaient chez les parents pour cultiver la terre est également faux

l'aîné reprenait la suite du père, oui, pour garder l'héritage terrien

mais quand il y avait plusieurs enfants, ce qui était presque toujours le cas, les suivants s'en allaient faire leur vie ailleurs, les filles se mariaient et s'en allaient aussi

cette idée de la famille rassemblant plusieurs générations sous le même toit et occupant sur la même terre une floppée de descendants est périmée depuis longtemps, faut remettre ta pendule à l'heure, Grenouille

Les femmes de paysans travaillaient à la ferme, comme leur maris. Tous comme les femmes de commerçants.

Quand les paysans constituaient la majorité de la population, la majorité des femmes travaillaient.

Seuls dans quelques professions privilégiées il y avait la possibilité de ne pas travailler pour les femmes.

Cette idée des femmes qui ne travaille pas est assez récente en fait (un ou deux siècles, depuis l'exode rural, et encore, cette idée n'a pas émergée juste après l'exode rural).

Cette possibilité de ne faire travailler qu'un individu sur deux n'est apparue que dans les sociétés industrialisées (jamais dans les pays pauvres), et est un luxe irréaliste.

oui, les femmes travaillaient...avec salaire zéro!

y compris chez les petits commerçants, où la femme était considérée comme une employée gratuite

ce n'est pas l'idée que les deux conjoints travaillent qui est apparue avec l'industrialisation, mais l'idée que la femme soit rénumérée pour son travail

nuance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Leiru Membre 1662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 200 ans, ça se passait comme ça.

Comme le dit Grenouille , il y a 200 ans c'était comme cela ! Ou alors les enfants vivaient dans la maison juste à cote de leurs parents (qui appartenait aussi aux parents) .

C'est vrai que maintenant nous avons plus l'habitude de voir cela , suite à une société qui s'individualise et qui ne connait plus trop les valeurs familiale ...

Avant nous faisions des musiques pour danser en groupe , puis des musiques pour danser à deux , et maintenant des musiques pour danser seul :yahoo::rtfm:

La musique suit souvent le mouvement de société !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyrenne Membre 7025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)
Comme le dit Grenouille , il y a 200 ans c'était comme cela ! Ou alors les enfants vivaient dans la maison juste à cote de leurs parents (qui appartenait aussi aux parents) .

il y a 200 ans, ça se passait comme ça pour certains!

pas pour tout le monde!

et même pas pour les régions les plus pauvres parce que c'est de ces régions que sont partis le plus souvent les gens loin de chez eux

et si les enfants s'installaient souvent dans le même environnement que les parents, c'est d'abord parce qu'ils avaient hérité de terres ou de biens, qu'ils se mariaient dans les proches alentours, que les moyens de voyager manquaient, et aussi parce que l'entraide était une donnée essentielle de la survie dans les campagnes

la Grenouille parle sans savoir, elle a trop lu la Veillée des Chaumières! :yahoo:

C'est vrai que maintenant nous avons plus l'habitude de voir cela , suite à une société qui s'individualise et qui ne connait plus trop les valeurs familiale ...

les valeurs familiales ne disparaissent pas

quant aux relations inter-familiales, c'est beaucoup mieux qu'avant, les moyens de déplacement, le téléphone, internet, nous donnent la possibilité d'être en contact avec les autres quotidiennement

ce qui n'était pas il y a 2 ou 3 générations en arrière

Avant nous faisions des musiques pour danser en groupe , puis des musiques pour danser à deux , et maintenant des musiques pour danser seul :rtfm::o°

La musique suit souvent le mouvement de société !

celui qui danse seul a un problème de sociabilité, ce n'est pas la faute de la musique :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Leiru Membre 1662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Essaye de danser sur de la techo ou de la house à deux ... tu finis avec des yeux au beurre noir :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyrenne Membre 7025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

euh...j'vais peut-être te donner raison, là... :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité