Aller au contenu

Orange mécanique: Un film dont je ne comprend pas le succés.


Invité christeleon

Messages recommandés

Invité christeleon
Invités, Posté(e)
Invité christeleon
Invité christeleon Invités 0 message
Posté(e)

Bon , c'est le dernier sujet de la journée , promis :blush:

Je vien de regarder "Orange mécanique" , que l'on ma conseillé car un film à grand succés et connu.

Je ne saisi pas ce qu'apporte le film , ni ce qu'il a fait pour avoir un telle succés.

Je ne dirais pas "du bruit pour rien" mais j'aimerais savoir ce qui à heurté , ce qui à changé vis-à-vis des autres film avant et aprés celui-ci.

Merci d'avance :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Tête en l'air, 39ans Posté(e)
Feuille Membre 10 893 messages
39ans‚ Tête en l'air,
Posté(e)

Je ne sais pas non plus. J'ai du voir la première minute du film, et j'ai arrêté tellement j'ai été écoeurée.

Ce qu'il apporte ? Du coup, aucune idée..; mais tu auras peut-être des réponses ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Orange_m%C3%A9canique

(PS : si tu me permets de corriger une faute parmi d'autres... dans ton titre c'est "dont", pas d'on ... )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Canis Lupus Debilus Magnificus, 35ans Posté(e)
Juyn Membre 3 431 messages
35ans‚ Canis Lupus Debilus Magnificus,
Posté(e)

faut se remettre dans le contexte ...

De nos jours, il fait surfait, mais, tous les films du genre sont basé sur ce type de scénario, il a posé les règles du film d'horreur avec suspens toussa toussa !

Comme marylin Monroe, de nos jours, hors contexte, c'est une bimbo de plus ... de son temps c'est autre chose

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur tacheté , 35ans Posté(e)
ElNix Membre 4 891 messages
35ans‚ Forumeur tacheté ,
Posté(e)

Orange mécanique est un film qui apporte une réflexion sur la violence rare dans le cinéma. Notre perception du personnage principal évolue au fil du film, la manière dont il passe du stade du bourreau le plus violent à celui de victime que l'on prend en pitié.

Sans compter que Kubrick à fait un travail cinématographique remarcable au niveau du ressenti global.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité château_musée
Invités, Posté(e)
Invité château_musée
Invité château_musée Invités 0 message
Posté(e)

j'ai regardé ce film mais pas tellement les critiques ou éloges....

je crois que c'est un film qui convenait bien à cette époque-là, et même en France lorsque le thème de l'insécurité a été débattu, mais c'était bien postérieur à la sortie du film, donc le message délivré par ce film a sans doute une portée bien plus grande qu'on aurait pu croire à l'époque

je trouve que sont bien mis en évidence le fossé entre les générations ainsi que la nature même de la violence..... on a une mise en abîme de la violence entre autres, notamment lorsque des scènes violentes (scènes de guerre si mes souvenirs sont bons, autrement dit violences auxquelles s'est livrée la société elle-même) sont montrées sur un écran au personnage principal, Alex, dans le cadre d'une "thérapie" imaginée par des toubibs un peu dépassés et orchestrée par une société largement dépassée....

la violence devient un art, notamment la scène du viol ou celle de la mise à sac d'une habitation......

une pulsion créatrice, tout dans ce film réside dans la suggestion, d'où l'effet déstabilisant

"orange mécanique" : une orange est vivante, et la mécanique est ce qui la broie, le jus d'orange comme le sang est sa succulente progéniture :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Imperoratriz à temps partiel, Posté(e)
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel,
Posté(e)

Tout à fait il faut se remettre dans le contexte.

Ce film était très osé, choquant, précurseur, atypique.

Il est certain que quand on a lu le livre de Burgess au préalable ça aide sûrement un peu plus à la compréhension du film.

Ce n'est pas un film d'épouvante, plutôt un film d'anticipation sur la délinquance et l'ultra violence des sociétés modernes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité christeleon
Invités, Posté(e)
Invité christeleon
Invité christeleon Invités 0 message
Posté(e)
Je ne sais pas non plus. J'ai du voir la première minute du film, et j'ai arrêté tellement j'ai été écoeurée.

Ce qu'il apporte ? Du coup, aucune idée..; mais tu auras peut-être des réponses ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Orange_m%C3%A9canique

(PS : si tu me permets de corriger une faute parmi d'autres... dans ton titre c'est "dont", pas d'on ... )

:coeur: Haaaa mais oui!

J'vien de m'apercevoir que ce qui ce passe dans le film , cela représente exactement la situation des jeunes d'aujourd'huis.

Les jeunes sont trés impliqués dans les domaines sexuelles dû au visionnement des films pornographiques.

Dans orange mécanique , on vois que Alex fait l'amour mais de façon "à la one-again".

Je retiens aussi que je n'avais pas remarqué que le lait qu'ils buvaient faisait référence à la drogue.

Il y'a aussi le passage où les bande s'affrontent et leurs façon à eux de s'exprimer (comme nous en verlan)

Je comprend mieu pourquoi il est dit être un film "d'anticipation".

Mais je vais pas m'arrêter là. J'vais voir ce que donne le livre et je fairais un recherche à propos de l'époque.

Merci de votre participation :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité KARBOMINE
Invités, Posté(e)
Invité KARBOMINE
Invité KARBOMINE Invités 0 message
Posté(e)

Le héros est un personnage infect mais vivant : une orange.

En trouvant les leviers pour le transformer, on le réduit à ce qu'il est : une (fine) mécanique.

Et c'est l'occasion de découvrir que le mal était ce qui le rendait vivant... Qu'on l'a tué en le rendant inoffensif. C'est tout sauf moral, ce qui est avancé là... D'autant qu'il a besoin de beauté, comme tout le monde. Transposons sur nous-mêmes, au lieu de le voir comme un autre... Le film devient fichtrement dérangeant, et donc intéressant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Imperoratriz à temps partiel, Posté(e)
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel,
Posté(e)

Ce qui est génial dans le livre, c'est le petit lexique car Burgess avait inventé un langage propre à ces jeunes, genre le lait c'était le moloko si mes souvenirs sont bons, et tu étais donc obligé de connaitre un minimum son vocabulaire inventé si tu voulais comprendre ce que tu lisais!! :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
halman Membre 2 191 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est une description des fonctionnement de la violence des jeunes, de leur manipulations à leur langage, qu'ils ne sont pas dupes et utilisent ceux qui sont censés leur vouloir du bien en leur donnant l'impression de se soumettre et de revenir à la raison.

Et c'est tellement superbement filmé par Kubrick.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité château_musée
Invités, Posté(e)
Invité château_musée
Invité château_musée Invités 0 message
Posté(e)

Shinning aussi c'est pas mal....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité PADAK
Invités, Posté(e)
Invité PADAK
Invité PADAK Invités 0 message
Posté(e)

"Dis m'en plus Georgy Boy,dis m'en plus!!" :coeur:

Cette phrase citée dans le film m'a marqué!! :blush:

A situer dans son contexte bien sûr! :snif:

Ce film est magnifique!! :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×