Aller au contenu

Le réchauffement climatique

Messages recommandés

Annonces
Maintenant
crayon rouge Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Pour ce faire une opinion sur un sujet, on étudie (rapidement ou précisément) et on écoute les opinions d'autres personnes.

Or pour le réchauffement climatique, les causes sont discutables et discutées.

C'est pour cela que j'ai affirmé que pour pouvoir émettre son opinion et l'affirmer comme sûre il fallait exécuter la méthode que tu as si bien cité, autrement il me semble qu'elle n'a aucune valeur et ne dois pas en avoir pour le lecteur.

Mais je n'ai pas fait d'affirmation sur les causes du réchauffement climatiques ( contrairement à ce que tu dis :" Puisque tu dis que tu n'affirmes aucune choses alors qu'est ce que ceci????: " ( tu n'as pas très bien compris d'ailleurs ce que je disais à ce propos )).

(et j'ai lu tous tes messages sur le sujet, le facteur aggravant je l'ai lu)

Et puis Svensmark ne parle pas (dans ce que j'ai lu) de la position du système solaire, mais que lorsque les rayons cosmiques entrent dans le système solaire, le champ magnétique du soleil dévie ces flux de particules. Or Svensmark a remarqué que ce champ était variable et que la quantité de flux de particules arrivant sur atmosphère terrestre était différente provoquant la plus ou moindre quantité de nuage.

J'aimerais donc que tu m'explique ce que tu as trouvés.

Et puis je me pose des questions en lisant ça "mais il n'y a pas de preuves concrètes comme quoi seul le CO2 est responsable du réchauffement en tout les cas, pas à la lumière de toutes les découvertes."

Car si tu avais suivi l'actualité scientifique tu aurais pu voir que de nombreux scientifiques ne croit plus à un réchauffement simplement du au CO2 mais que les facteurs naturels jouait un rôle plus important. Le Giec a commence déjà des recherches sur le soleil et d'autres facteurs...

Pour les crédits, tu as en partie raison mais comment expliquer qu'une équipe du Cern effectue des recherches sur les rayons cosmiques qui pourraient compromettre fortement le facteur CO2 dans les modèles actuels.

Et puis pour Dalis il suffisait de lire la phrase suivantes pour comprendre son raisonnement:

" Faisons donc face, avec une approche quasi-similaire que pour le réchauffement climatique, aux défis et problèmes que seront confrontés l'humanité plus tard:"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Disons que les gens s'engouffre dans la croyance du réchauffement anthropique pour montrer qu'ils se soucient des problèmes de la planète sans plus se poser de question. C'est un peu comme la Foi dans les religions. Le doute, c'est mal. Si on est sceptique, c'est qu'on a une incapacité à croire, pas qu'on a une capacité à réfléchir. En tout cas, au début c'était comme ça. Mais vu que ça a pas marché de simplement traiter de cons les personnes sereines à propos du CO2, ils ont adapté leur tactique. A présent, le débat c'est bien. Mais ils essayent à tout prix de garder l'avance et d'utiliser les acquis de la propagande climatique pour faire passer la taxe carbone et la gouvernance verte. Stratégiquement, ils sont pas bêtes, mais c'est un peu gros. Ils lâchent du leste quand c'est nécessaire, c'est tout. Les grenouilles de bénitier ne veulent pas le voir, parce que cela remet en cause leur chateau de carte mental de bonne conscience. Cela peut se comprendre.

La bonne conscience, c'est n'est pas nouveau qu'on l'utilise en politique. Il y a déjà l'aide au pays en développement (APD) dont seuls quelques miettes profitent aux peuples des pays qu'on "aide". Parallèlement, on maintien des dictateurs pour l'intérêt des multinationales. On exploite, donc, mais avec bonne conscience. Ouf alors. Mais bon, ces sujets ne sont pas très abordés, curieusement, au journal télévisé. Faut dire qu'entre les chaines privées et les chaines publiques, dans les deux cas, il y a des intérêts à préserver. Mais bon, vous savez, les dominants n'aiment pas qu'on s'intéresse à ces questions. Les gens du peuple doivent rester à leur place.

Ah oui, et les investissements responsables. Merveilleux comme idée. Avec Vigeo qui tamponne les bonnes entreprises. Figurez vous que Total est tamponné comme entreprise responsable. Et, comme c'est étonnant, Total est actionnaire de Vigeo. Ils sont forts, ils se blanchissent eux-mêmes en créant les instituts qui affirment leur innocence. Eh bien oui, quand on a le pouvoir, on a la bonne conscience. Suffit d'y mettre les moyens, et voilà.

Avec le business vert, la finance effectue un tour de force. Elle n'affirme plus simplement respecter l'éthique et la morale, elle affirme être la morale, alors qu'au même moment se développe comme un virus planétaire les dérivés de crédits et autres non sens financiers comme les credit default swaps ou l'on ne distingue plus une créance qui a du sens et une créance qui n'a pas de sens. Mais vous savez, les financiers ne s'intéresse pas à l'économie réelle. Ils parient sur la baisse comme sur la hausse des actions avec les options de vente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Saint Juste Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 50ans
Posté(e)

Alléluia, enfin quelqun qui a compris la gigantesque magouille de l'écologie

:blush: :coeur::coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le fascisme ferme les yeux, l'écologie les ouvre ! (Windust). :blush:

Certes, mais on ne parle ici ni d'écologie ni de fascisme. On parle de théories climatiques et de propagande. Je ne comprends pas l'intérêt de ton lien. Allègre n'est pas un saint, et puis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
windust Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,

Mais par ceux qui les regardent sans rien faire ! (A Einstein)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Alléluia, enfin quelqun qui a compris la gigantesque magouille de l'écologie

Merci, mais heureusement, je ne suis pas le seul...

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,

Mais par ceux qui les regardent sans rien faire ! (A Einstein)

Einstein, un des architectes de la bombe atomique. C'était sans doute un gentil.

Le monde ne sera pas détruit, windust, ne t'inquiètes pas pour ça. Ce serait quand même très orgueilleux de penser que nous, petits humains, puissions détruire l'univers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chasing Membre 2229 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,

Mais par ceux qui les regardent sans rien faire ! (A Einstein)

Einstein était une référence en science physique, surtout ce qui concerne la gravitation. Pour le reste il ne valait pas plus qu'un individu lambda. Donc quand tu le cites, parle de physique, de gravitation quitte à faire. Pour le reste tu repasseras.

:blush:

Merci, mais heureusement, je ne suis pas le seul...

Einstein, un des architectes de la bombe atomique. ...

huhu !

il n'a jamais été architecte de la bombe A, il a juste émis l'hypothèse qu'elle était réalisable. Mais il n'a rien construit, il en a juste parlé théoriquement.

Modifié par Chasing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
windust Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

La fourmi rouge, la noire, la blanche et la Reine !

Il était une fois une fourmilière pas ordinaire.

La seule d'un grand territoire ! La terre des fourmis.

La seule qui n'était ni rouge, ni noire, ni blanche !

Grand nombre de ses occupants étaient des migrants.

Les Blanches étaient les survivantes d'une histoire chaotique.

Pour leurs reines ou par foi de roi et de saigneurs de guerre assoiffés.

Comme il ne pouvait y en avoir qu'un ! D'après leurs lois narcissiques.

Ils s'entretuèrent naguère ! Et prospérèrent sur le dos des colorés.

Les Noires avaient quitté, les guerres de ses s¿urs et de leur mère.

Trop guerrières, trop de misère des mers et des terres surexploités ;

Une vie trop galère pleine de peurs et d'horreurs identitaires,

Une vie trop austère, dans des républiques sectaires ou bananières.

Les Rouges déçues par ses camarades de combats et de révoltes,

Qui pouvoir reçu ! Deviennent des fonctionnaires zélés et tortionnaires ;

Sur des critères de cliques corrompus ou de nationalisme primaire !

Pour endoctriner ou envoyer au cimetière : Les contre-révolutionnaires.

Très Métissée maintenant ! Cette fourmilière multiculturelle avait survécue :

Par ses sciences, ses armes et les images factuelles des guerres perdues.

Ils observaient les autres s'entretuer par faim, pour les miettes des pillages :

Que leurs anciens avaient fait soit par intérêts, soit sur des idées prés conçues.

Comme un miroir aux alouettes ! Elle attirait ceux et celles qui en quête ;

D'une nouvelle vie. La mort souvent en enjeux à la roulette de la chance afin :

De franchir ses frontières, par désespoir ou espoir de lendemain plus chouette.

Plus cela allez, plus le nombre croisé, plus les opinions divergées en son sein.

Les Noires reprochées aux Blanches ou aux Rouges leurs histoires passées !

Les Blanches leur rétorquaient que leurs anciens n'avaient pas été meilleurs !

Les Rouges disaient : Les miens se sont fait avoir par bien des promesses.

Et tous ! Reprochaient aux nouveaux d'être des délinquants et des trafiquants.

Un vieux refrain et bien des risques pour ce havre de paix ! Ce dit la reine.

Elle fit appel à ses conseillères noires, rouges, blanches et métissées !

Dans l'urgence d'un problème, qui ne faisait qu'en empirant. Et comme hier !

Pas d'histoire d'expulsions à faire ou des nouveaux efforts de guerres.

Ou encore repousser à demain ! Puisque nous n'avions pas trouvé Solution !

Elles Proposèrent : Ralentir votre ponte pour faire place ! Ho Reine Mère.

Vous savez très bien que dehors, elles ne le feront point du jour au lendemain.

Ils n'ont rien voulu entendre avant ! Aujourd'hui déjà nous prélevons tant et plus !

Sur nos générations futures pour survivre, ou calmer leurs appétits sanguinaires.

Que faire se dit la grande Reine ? Il s'agit ici de guérir pas de prévenir. Rester, Partir !

Il n'en avait plus les moyens, sur cette terre inhospitalière, qu'il n'avait fait que détruire.

Elle convoqua ses savants : Qui lui dirent que partir par manque de temps et de budgets,

Ils ne pourraient jamais ! Ils avaient par contre une arme suprême ! Une bombe propre.

Si cette histoire n'a pas de fin, pas de morale, pas de suite, c'est qu'elle reste à écrire.

Car nous sommes des hommes à la croisée des chemins ! Et pas des vieilles fourmis.

A moins : Qu'il ne repousse toujours au lendemain, ce qu'il aurait due faire la veille !

Pour laisser aux futures générations le soin de déterminer : « Le point de non retour »

L'homme d'aujourd'hui est le prédateur suprême. Donc ! Son seul prédateur demain.

De Fascistes, de racistes, d'extrémistes seront traités alors ceux qui se seront mobilisés.

Qu'ils soient Rouges, blancs, noirs ou métis ! Mêmes s'ils n'ont jamais gouvernés.

Cherchez le mobile, cherchez l'intérêt et vous aurez de vrais intimes convictions.

Ils n'ont aucun autre argument, mais vont manipuler sur des bases humanistes.

Le fascisme ferme les yeux ! L'écologie les ouvre. (Windust)

Ce qui détruira le monde ce n'est pas ceux qui font le mal !

Mais ceux qui les regardent sans rien faire (A. Einstein)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il n'a jamais été architecte de la bombe A, il a juste émis l'hypothèse qu'elle était réalisable. Mais il n'a rien construit, il en a juste parlé théoriquement.

On m'aurait menti ?  :blush: Ah ben c'est vrai, il a même pas inventé la relativité restreinte, c'est Poincaré qui l'a trouvé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chasing Membre 2229 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

C'est une idée reçue comme beaucoup d'autres qu'il est l'inventeur de la bombe A, il a juste dit que c'était faisable, c'est tout, il n'a en rien participé à sa réalisation.

Quant à la relativité restreinte Poincaré n'était pas loin de la découvrir mais il n'avait pas terminé sa construction théorique, Einstein l'a fait avant lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 12856 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
il n'a jamais été architecte de la bombe A, il a juste émis l'hypothèse qu'elle était réalisable. Mais il n'a rien construit, il en a juste parlé théoriquement.

pour ajouter, il a meme ecrit au president americain pour le prevenir que les allemands avaient bien avances dans le projet de bombe nucleaire

mais jamais il n en a ete un de ses architecte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Eh bien c'est un hors sujet très intéressant.  :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
windust Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Einstein était une référence en science physique, surtout ce qui concerne la gravitation. Pour le reste il ne valait pas plus qu'un individu lambda. Donc quand tu le cites, parle de physique, de gravitation quitte à faire. Pour le reste tu repasseras

Je repasse "il ne valait pas plus qu'un Individu Lambda UFFF UFFF :coeur: ! Si c'était vrai niveau QI

vous auriez une meilleure analyse.

Révisionniste aussi : Je le cite parce qu'il l'a dit ! Point :blush: même si cela dérange

Modifié par windust

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mikael35 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour,

Je fais également partie de ce groupe de personnes qui pensent que l'homme accélère le réchauffement climatique.

Certes l'activité humaine émet du CO2, c'est inévitable. Ce sont les émissions directes!

Et puis, il y a aussi les émissions de CO2 indirectes.

Par exemple, les sols de la toundra (paysage polaire avec peu de végétation) et de la taïga (paysage de pins, sapins aux latitudes arctiques pour faire simple) sont des sols qui se nomment les permafrosts (dont la température est de 0°C pendant une durée de deux ans au minimum).

Sous l'effet du réchauffement climatique, ces sols "gelés" vont donc émettre eux aussi des quantités de CO2

et de méthane qui étaient piégés depuis bien longtemps!

Ces émissions indirectes sont aussi préoccupante que les émissions de CO2 provoquées par l'activité humaine!

Que faut il faire pour limiter ces émissions indirectes?

C'est une question bien compliquée!! Si quelqu'un à des réponses ou des compléments d'informations, n'hésitez pas à les laisser sur ce forum!

:blush:

Laissez y vos témoignages et vos avis sur les articles proposés!!

Bon dimanche!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Einstein était une référence en science physique, surtout ce qui concerne la gravitation. Pour le reste il ne valait pas plus qu'un individu lambda. Donc quand tu le cites, parle de physique, de gravitation quitte à faire. Pour le reste tu repasseras

lol c'est bien toi qui a amené Einstein dans le débat du réchauffement climatique, ou bien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
windust Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

:coeur: C'est à "Ginsbar" que je répondais ! Pas à t :coeur: i !

Il l'a dit : "Alors tu repasseras" et je suis repassé :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
crayon rouge Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Tu as tout à fait raison Mikaël35 sur le fait que le réchauffement provoquent de nombreuses émissions indirects:

SOURCE

De nouvelles recherches menées par une équipe internationale de scientifiques indiquent que la fonte du permafrost libérera plus de gaz à effet de serre dans l'atmosphère que prévu.

Selon l'étude publiée par les chercheurs dans la revue BioScience, on estime à près de 1672 pétagrammes (1 pétagramme équivaut à 1 milliard de tonnes) la quantité de carbone stocké dans le permafrost des régions environnantes du pôle Nord. Cette estimation, qui prend en compte le carbone stocké dans les profondeurs du permafrost, représente plus du double des estimations précédentes pour cette région et plus du double de la taille de l'intégralité du bassin de carbone atmosphérique.

Les scientifiques savent que la fonte du permafrost se traduira par une libération importante de dioxyde de carbone, qui correspondrait à environ la moitié des gaz rejetés par les changements d'exploitation des sols tels que la déforestation.

Les chercheurs nous préviennent que «malgré les mécanismes qui pourraient en partie compenser certains des effets de la fonte du permafrost sur le climat, la libération du carbone dans l'atmosphère est susceptible de devenir une source importante de carbone au cours du siècle prochain».

Par permafrost, on entend un sous-sol gelé dont la température ne dépasse pas 0 degré Celsius pendant au moins deux années consécutives. Le permafrost s'étend sur une bonne partie de l'Arctique et des régions environnantes, et compte pour plus d'un cinquième de la superficie des sols dans l'hémisphère Nord. Dans ce sol gelé, les processus à l'origine de la libération du carbone dans l'atmosphère, tels que la décomposition, sont considérablement ralentis.

é mesure que la planète se réchauffe, le permafrost dégèle et la décomposition s'accélère, libérant des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Certains modèles climatiques estiment que la hausse des températures pourrait atteindre les 8°C d'ici la fin du siècle dans l'Arctique.

Certains effets de la fonte du permafrost sont d'ores et déjà visibles dans les modèles géographiques appelés thermokarsts, qui parsèment certaines parties de l'Alaska et de la Sibérie. Des dépressions et des trous sont visibles sur les sols des régions où subsistent les traces du permafrost qui a fondu, provoquant l'affaissement du terrain en amont. Dans les régions boisées, la fonte du permafrost provoque un phénomène que l'on appelle «les forêts ivres», où les arbres se penchent à des angles surprenants. Les routes traversant ces terrains s'affaissent en raison des thermokarsts ; en outre, les maisons construites sur le permafrost risquent de s'incliner et, à terme, de s'affaisser, si un thermokarst se trouve sous les fondations.

Lors de cette étude, les chercheurs ont pris en compte les processus complexes à l'origine du mélange des sols à différentes profondeurs à mesure que le permafrost fond et gèle. Lorsque le permafrost fond, le sol se retourne, acheminant la matière organique à la surface.

La réduction du permafrost conduira probablement au déplacement des arbres vers de nouvelles régions, lesquels absorberont le dioxyde de carbone pendant ce processus. Toutefois, les scientifiques nous préviennent que ce phénomène ne compensera en aucun cas le carbone libéré par la fonte du permafrost.

Notes

Cette étude est une contribution au groupe de travail sur la «vulnérabilité du carbone dans le permafrost» dans le cadre de l'Année Polaire Internationale, qui s'étend sur la période 2007-2008.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité