Einstein, Marx, Freud, les piliers des sciences

Invité filipe59
Invité filipe59 Invités 0 message
Posté(e)
comme quoi asile/débat, la frontière est floue

C'est vrai que faire des débats dans l'asile c'est fou... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
;) ça dans "philosophie"....asile et encore, sous section chambre capitonnée.... :smile2:

Ben voyons, une question d'épistémologie dans asile. Ca aurait pu être en science ou en histoire, mais pourquoi pas philosophie. Après avoir vu les posts - de ceux qui n'avait rien à dire d'intéressant - qualifiant le sujet de limite, sans intérêt, voir raciste, je me demandais quand allait arriver une critique de la pertinence de la section.

Histoire ? religion ? science ? non asile ! Non seulement ne pas comprendre le sujet, ne rien avoir d'intéressant à en dire, ne pas comprendre les quelques post dignes d'intérêt, ça ne suffit pas, non il faut aussi asséner la quintessence du ""je n'ai rien compris mais je poste quand même un niaïserie." ;) L'asile justement, oui ma chère, l'asile!

Comment dire ? au revoir. ;)

Modifié par Agrenoble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

il est méchant quand il a pas eu ses croquettes, hein ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
comme quoi asile/débat, la frontière est floue

Je fais partie de cette frontière :smile2: .

Comment dire ? au revoir. ;)

Ne te vexes pas! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Les juifs formant souvent des communautés aux liens entretenus et étroits, solidaires.

Youssouf Fofana le sait bien :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Reste que le facteur "juif" n'est pas vraiment pertinent, surtout sa mise en relation avec "intelligence", "diplôme".

Si on occultait l'affiliation religieuse des prix Nobel on en tirerait surement de plus intéressantes constatations.

Sur des mécanismes éducatifs, peut-être, les liens familiaux entretenus -facteurs de réussite dans la vie, etc...

Donc pour répondre à ton débat, les juifs ne sont pas les plus grands génies. Et ni parce qu'ils sont juifs. ;)

Youssouf Fofana le sait bien ;)

:smile2:

Oui, mais la encore ça dépend des familles, et dans quelle limite la solidarité est active.

Pour le cas d'une prise d'otage avec demande de rançon, 'faut être un peu gland quand même, pour croire "les juifs" riches, naïfs et généreux au point de payer comme des glands ?

Ils ont fait comme tout le monde : appeler les flics.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)
il est méchant quand il a pas eu ses croquettes, hein ?

Ah ben ça les pseudos philosophes de lidl quand ça n'a pas eu ses frolic et que ça n'accepte pas autre chose que ce qu'il voulait voir écrit, ça fait de la leishmaniose assez rapidement...

Aurevoir? mais t'es "flou" toi, j'vais pas me gratter de rester, on se sent tellemnt bien dans ton salon de thé.... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
Ah ben ça les pseudos philosophes de lidl quand ça n'a pas eu ses frolic et que ça n'accepte pas autre chose que ce qu'il voulait voir écrit, ça fait de la leishmaniose assez rapidement...

Aurevoir? mais t'es "flou" toi, j'vais pas me gratter de rester, on se sent tellemnt bien dans ton salon de thé.... :smile2:

Un sucre ou pas? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Tu veux me rendre malade canaillou !! Du sirop d'érable ou une sucrette et le café crémeux et noir en même temps.

Car comprends tu le café est une philosophie de vie.

Ce nectar nullement vital à notre espèce est pourtant devenu nécessaire gustativement, socialement et psychologiquement parlant.

Le café est lui aussi un pilier majeur de la science des papilles et une base de la sociologie, en son temps le chocolat chaud a eu ses lettres de noblesse mais le café a su imposer ses dogmes, ses arômes divers et ses codes.

What else?....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Rien ne vaut le thé enfin, surtout que le marché est trusté par les croyants d'une certaine religion :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Ben voyons, une question d'épistémologie dans asile. Ca aurait pu être en science ou en histoire, mais pourquoi pas philosophie. Après avoir vu les posts - de ceux qui n'avait rien à dire d'intéressant - qualifiant le sujet de limite, sans intérêt, voir raciste, je me demandais quand allait arriver une critique de la pertinence de la section.

Histoire ? religion ? science ? non asile ! Non seulement ne pas comprendre le sujet, ne rien avoir d'intéressant à en dire, ne pas comprendre les quelques post dignes d'intérêt, ça ne suffit pas, non il faut aussi asséner la quintessence du ""je n'ai rien compris mais je poste quand même un niaïserie." ;) L'asile justement, oui ma chère, l'asile!

Comment dire ? au revoir. ;)

Par rapport au sujet , et plus encore que veut dire le concept philosophie ?

Comment l'élabore-t'on ? les recherches et questionnement ,qu'en fait-tu? Les différentes interprétations ,sic,sic? ;)

@ Je ne m'attends pas à une réponse ,comme je n'en ai pas eu avant mais c'est juste pour dire que si quelqu'un n'as rien à dire d'intelligent dans la rubrique philo c'est simplement toi ,qui veut passer un message sur les races et leurs soi-disantes aptitudes et supériorités dans certains domaines :smile2:

Tu appelles ça comment ?

Vas y ,j' attend la réponse avec impatience

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)

Marx,Freud...les sciences.

Sic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
Par rapport au sujet , et plus encore que veut dire le concept philosophie ?

"Par rapport au sujet" je comprend le début de la phrase "et plus encore" là je suis moins. "que veut dire le concept philosophie ?". Je ne suis pas sur de comprendre la question, à part que l'objet de la philosophie est de créer et de manier des concepts. En essayant de deviner : Pourquoi ce sujet est-il là ? En supposant que c'est la question, je dirais que c'est un topic d'épistémologie et de fait culturel ayant autant sa place en philo qu'en sciences.

Comment l'élabore-t'on ? les recherches et questionnement ,qu'en fait-tu? Les différentes interprétations ,sic,sic? ;)

Elaboration du concept, de sujet ? je ne comprend pas. Une fréquence statistiquement anormale pose une question, on peut y répondre plus ou moins intelligement comme l'on déjà fait un certain nombre de forumeurs. Désolé, mais je ne comprend pas votre phrase.

@ Je ne m'attends pas à une réponse ,comme je n'en ai pas eu avant mais c'est juste pour dire que si quelqu'un n'as rien à dire d'intelligent dans la rubrique philo c'est simplement toi ,qui veut passer un message sur les races et leurs soi-disantes aptitudes et supériorités dans certains domaines ;)

Tu appelles ça comment ?

Je reconnais que je pratique la causticité débridée dans les échanges, ce qui peut être abusif tout en étant éventuellement mal interprété. Maintenant, que répondre :

- Mettre en gras ses propres propos n'en augmentent pas la profondeur, sauf peut être dans l'esprit de son auteur, grand bien vous fasse.

- J'ai déjà répondu sur l'inné en disant que je ne crois pas à un facteur éthnique -mais il y a des posts déjà développés sur ce point - pour tendre une perche aux bêtas afin qu'émerge peut être 'idée que des facteurs culturels sont déterminants.

- En quelque sorte, ma démonstration essayait de démonter des mécanismes pernicieux susceptibles de contribuer à des réflexes raciste, lorsque des composantes culturelles sont incomprises et ignorées, reste l'explication raciale dans laquelles les bênets se vautrent, c'est cela qui est dangereux à mon avis, pourquoi ne pas le stigmatiser ?

- Je reste sceptique sur la thèse de Kyrilluk - mais je peux parfaitement me tromper - je ne me suis pas rué sur un "sources ?", préférant le laisser à d'autres.

Pour en revenir à la formulation provocatrice - dont j'ai parfois la mauvaise habitudes - du premier post , c'est pour, au dela du débat et des contributions intéressantes, donner l'occasion de se ridiculiser à certain et montrer aussi combien, malgrès l'enseignement de l'histoire, certains réflexes anciens sont encore présents. Je me suis trompé, car ça ne me fait pas tant rire finalement de voir cette propenssion à se ruer sur le concept de "races", concept dont je crois on a assez montré l'inanité.

Tu appelles ça comment ?

Dans votre cas, c'est bêtise ordinaire. ;)

Vas y ,j' attend la réponse avec impatience.

De rien. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Reste que le facteur "juif" n'est pas vraiment pertinent, surtout sa mise en relation avec "intelligence", "diplôme".

Et pourquoi donc?

Si on occultait l'affiliation religieuse des prix Nobel on en tirerait surement de plus intéressantes constatations.

Sur des mécanismes éducatifs, peut-être, les liens familiaux entretenus -facteurs de réussite dans la vie, etc...

Pourquoi vouloir occulter la religion alors qu'il s'agit d'un des seul points communs qui definit precisement la communaute/ethnie/etc.. que l'on appelle "juive"?

Donc pour répondre à ton débat, les juifs ne sont pas les plus grands génies. Et ni parce qu'ils sont juifs. :smile2:

Hum.. la formulation du sujet a ete faite de maniere susciter des reactions diverses: cependant je doute que qui que se soit affirme que les juifs sont "les plus grands génies". Il est plutot question du faite, et c'est un faite, que proportionellement a leur population, les juifs sont en sur-nombres parmi les prix nobels.

Je pense que la question merite de s'y interesser, alors pourquoi te contentes-tu d'egrener des generalites?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Il est plutot question du faite, et c'est un faite, que proportionellement a leur population, les juifs sont en sur-nombres parmi les prix nobels.

Je pense que la question merite de s'y interesser, alors pourquoi te contentes-tu d'egrener des generalites?

"Juif", est-ce un critère valable sans analyse de ce que ça implique (proximité relationnelle, histoire, milieux,...)?

Mais si t'as mieux à dire, n'hésite pas ! Le sujet tel quel est inintéressant à mes yeux mais si quelqu'un développe la chose... :smile2:

Genre ça :

Quelqu'un ici a dit qu'ils ne pouvaient pas être paysans donc ils ont grandi en ville ou dans des shtells, villages isolés.

La thora était apprise très tôt, 4, 5 ans ce qui donnaient des enfants instruits. L'enseignement était basé sur le décryptage des phrases de l'Ancien testament d'où un esprit caustique.

Ils étaient fabricants, commerçants et leur but suprême était que leurs enfants aient des métiers nobles : médecin, avocat, l'armée leur étant interdite.

Aujourd'hui aussi, beaucoup de découvertes scientifiques émanent de personnalités juives : professeur debré par exemple. Il est évident qu'un médecin a de plus grandes chances d'avoir un enfant doué, les générations s'améliorent.

AGrenoble a posé une excellente question.

Il faut rappeler qu'Hitler détestait les juifs des villes pour leur richesse et leur savoir : pendant la nuit de Cristal, on a brûlé des symboles, les ouvrages d'écrivains juifs.

Que dire de leur réussite ! En musique Arthur Rubinstein, Gustav Mahler, en littérature, Elie Wiezel, Stephan Swieg, Helena Rubinstein et son empire de produits cosmétiques, les banquiers : Rothchild, Hirsch, en politique Karl Marx, Trotsky, Mendès France. La liste est sans fin.

Les juifs ont toujours oeuvré pour l'humanité.

La seule intervention que je trouve riche pour l'instant. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)

riche en quoi?

Les Juifs furent très peu des agriculteurs parce qu'on leur interdisait la prorpiété terrienne.Tout simplement.C'est particulièrement vrai dans l'Europe médiévale.Ils n'avaient plus que le commerce pour prospérer.

La vérité est plus prosaïque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
"Par rapport au sujet" je comprend le début de la phrase "et plus encore" là je suis moins. "que veut dire le concept philosophie ?". Je ne suis pas sur de comprendre la question, à part que l'objet de la philosophie est de créer et de manier des concepts. En essayant de deviner : Pourquoi ce sujet est-il là ? En supposant que c'est la question, je dirais que c'est un topic d'épistémologie et de fait culturel ayant autant sa place en philo qu'en sciences.

Einstein, Marx, Freud, les piliers des sciences, les juifs sont ils vraiment plus intelligents ?

c'est bien la soi-disante question philosophique ,non?

Le hic avec cette formulation est qu'elle traite de l'intelligence en rapport avec une race :bravo: ,celle-ci ne peut être de la prédisposition d'une race ,c'est un non sens ! le questionnement devrait se baser sur l'instruction ,le milieu social etc... là oui ,il y a matière à philosopher :smile2: .

Mais ta question ,ton questionnement de départ ne fait pas appel à une largesse de questionnement , il est réducteur et s'auto-détruit .

Elaboration du concept, de sujet ? je ne comprend pas. Une fréquence statistiquement anormale pose une question, on peut y répondre plus ou moins intelligement comme l'on déjà fait un certain nombre de forumeurs. Désolé, mais je ne comprend pas votre phrase.

Ben si tu comprends pas , fais pas de philo :mouai: mais j'avais remarqué que c'était pas ton truc :sleep:

Je reconnais que je pratique la causticité débridée dans les échanges, ce qui peut être abusif tout en étant éventuellement mal interprété. Maintenant, que répondre :

- Mettre en gras ses propres propos n'en augmentent pas la profondeur, sauf peut être dans l'esprit de son auteur, grand bien vous fasse.

- J'ai déjà répondu sur l'inné en disant que je ne crois pas à un facteur éthnique -mais il y a des posts déjà développés sur ce point - pour tendre une perche aux bêtas afin qu'émerge peut être 'idée que des facteurs culturels sont déterminants.

Quels posts ? et le mot "bêtas" ,c'est dans la ligné de ta soi-disante supériorité je suppose :third: les facteurs dont tu parles vont n'être que déterminants dans l'instruction et non dans l'intelligence ;) .

- En quelque sorte, ma démonstration essayait de démonter des mécanismes pernicieux susceptibles de contribuer à des réflexes raciste, lorsque des composantes culturelles sont incomprises et ignorées, reste l'explication raciale dans laquelles les bênets se vautrent, c'est cela qui est dangereux à mon avis, pourquoi ne pas le stigmatiser ?

- Je reste sceptique sur la thèse de Kyrilluk - mais je peux parfaitement me tromper - je ne me suis pas rué sur un "sources ?", préférant le laisser à d'autres.

Je met en gras pour que ça t'aide mais apparemment rien n'y fait , mais puisque c'est pour un essayage de démonstration,alors ;) et ce dans le principal but de montrer des reflexes racistes ,et ho , elle est ou ta philo toi ?

Pour en revenir à la formulation provocatrice - dont j'ai parfois la mauvaise habitudes - du premier post , c'est pour, au dela du débat et des contributions intéressantes, donner l'occasion de se ridiculiser à certain et montrer aussi combien, malgrès l'enseignement de l'histoire, certains réflexes anciens sont encore présents. Je me suis trompé, car ça ne me fait pas tant rire finalement de voir cette propenssion à se ruer sur le concept de "races", concept dont je crois on a assez montré l'inanité.

Et gros malin , le concept de race ,c'est toi seul qui le montre :

Einstein, Marx, Freud, les piliers des sciences, les juifs sont ils vraiment plus intelligents ?

Je met en rouge tes propos pour que tu les vois bien d'une :sleep: et que ça te fasse réfléchir et t'interroges sur ce que tu écris et de deux parce qu'ils sont limites ( ils sont juifs mais moins intelligents parce qu'ils le sont ou plus intelligents parce qu'ils sont juifs ,ça ne repose sur aucunes théories scientifiques sérieuses , aussi et surtout parces que tes propos sont malvenues , lourdaux ,maladroits ,bêtes sur un plan philosophique ,très très limites sur le plan respect des races ,bref le questionnement et l'architecture interrogative n'est pas la bonne.

Dans votre cas, c'est bêtise ordinaire. :blush:

Celui qui met des brèves de comptoir et des inepties d'intelligences raciales dans le domaine philo ,tu appelles ça comment toi ?

moi j'appelle cela de la bêtise lourde ,grasse ,bien baveuse et qui sous quelques soi-disants aspects philosophiques , voudrait nous faire croire à une soi-disante supériorité raciale ,c'est toi seul qui joue sur ce registre en postant ton sujet ,tu ne peux t'en prendre qu'à toi même ,relis-toi stp ;) .

La bêtise est de se croire un brin philosophe et ayant des notions et puis finalement tomber dans les travers humains ,ce que tu fait à merveille en confondant l'intelligence avec l'instruction ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 814 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Population mondiale: 6 milliards, 576 prix nobels non juifs

Population juive dont Israël 5 millions : : 13 millions, 164 prix nobels

http://www.juif.org/le-mag/117,les-juifs-e...-prix-nobel.php

Au fur et à mesure que l'intérêt pour l'éducation avancée croît dans les diverses populations occidentales et asiatiques, la proportion des Prix Nobel juifs aura tendance à décroître. Les prochains Prix Nobel des décennies 2030 à 2050 seront désormais plus asiatiques selon des analystes. Les quelques 2,5 milliards de Chinois et Indiens sont un réservoir inépuisable de futurs doctorants nobellisables.

Ici une analyse intéressante :

http://www.harissa.com/D_forum/Judaisme/legeniuejuif.htm

" Rejetant l'explication que les Juifs sont devenus des marchands parce qu'ils étaient empêchés d'être fermiers, Botticini et Eckstein soulignent des cas où des Juifs libres de posséder de la terre et de s'engager dans l'agriculture firent le même changement vers des professions urbaines et habiles que les Juifs démontrèrent là où les restrictions étaient forcées. Au lieu de cela, ils concentrèrent leur attention sur un événement qui survint en 64 après JC, quand le sage ¿palestinien' Joshua ben Gamla publia une ordonnance mandant l'école universelle pour tous les garçons à partir de six ans. L'ordonnance ne fut pas seulement publiée, elle fut exécutée. En l'espace d'environ un siècle, les Juifs, exemple unique parmi les Peuples du monde, avaient effectivement établi l'alphabétisation et l'aptitude au calcul universelle des garçons.

L'explication des auteurs pour le changement consécutif de la ferme aux occupations urbaines se réduit à cela : si vous étiez éduqué, vous possédiez une richesse ayant une valeur économique dans les professions requérant l'alphabétisation et l'aptitude au calcul, comme celles comprenant les ventes et les transactions. Si vous demeuriez un fermier, votre éducation avait peu ou pas de valeur. A travers les siècles, la réalité économique basique a conduit les Juifs à abandonner la ferme et à s'engager dans des professions urbaines."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
A travers les siècles, la réalité économique basique a conduit les Juifs à abandonner la ferme et à s'engager dans des professions urbaines."

Je crois qu'à travers les siècles, juifs ou pas, la réalité économique basique a conduit à un exode rural général et l'industrialisation à un essor des professions urbaines..

Je ne nie pas l'intérêt sociologique de l'analyse qui pourrait être faite, je pense par contre que comme certains l'ont souligné, la formulation de la question et la conclusion que sous entend ce topic (à savoir établir un lien intelligence/juif) sont, à mon sens, dangereuses en plus d'être hasardeuses..

D'ailleurs la seule conclusion effective et vérifiable que l'on ait pu dégager jusqu'à présent en lisant les différents posts, c'est la corrélation :accès à l'enseignement => réussite...du moins à mes yeux :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ici une analyse intéressante :

http://www.harissa.com/D_forum/Judaisme/legeniuejuif.htm

" Rejetant l'explication que les Juifs sont devenus des marchands parce qu'ils étaient empêchés d'être fermiers, Botticini et Eckstein soulignent des cas où des Juifs libres de posséder de la terre et de s'engager dans l'agriculture firent le même changement vers des professions urbaines et habiles que les Juifs démontrèrent là où les restrictions étaient forcées. Au lieu de cela, ils concentrèrent leur attention sur un événement qui survint en 64 après JC, quand le sage ¿palestinien' Joshua ben Gamla publia une ordonnance mandant l'école universelle pour tous les garçons à partir de six ans. L'ordonnance ne fut pas seulement publiée, elle fut exécutée. En l'espace d'environ un siècle, les Juifs, exemple unique parmi les Peuples du monde, avaient effectivement établi l'alphabétisation et l'aptitude au calcul universelle des garçons.

L'explication des auteurs pour le changement consécutif de la ferme aux occupations urbaines se réduit à cela : si vous étiez éduqué, vous possédiez une richesse ayant une valeur économique dans les professions requérant l'alphabétisation et l'aptitude au calcul, comme celles comprenant les ventes et les transactions. Si vous demeuriez un fermier, votre éducation avait peu ou pas de valeur. A travers les siècles, la réalité économique basique a conduit les Juifs à abandonner la ferme et à s'engager dans des professions urbaines."

Il s'agit d'une explication interessante de ce qui s'est passe dans le passe. Mais je vois mal en quoi cela explique la grande proportions de juifs dans le nombres de prix Nobel octroyer pendant le 20ieme siecle.

Par exemple, en quoi le faite que les juifs avaient effectivement une culture educative en avance sur leur temps (et cela bien avant 64 apres JC puisque la Bible - un livre ecrit par les juifs- relate le faite que les enfants devait etudier et savoir lire des le plus jeune age) explique que pres de la moitiees des grand maitres d'echecs de notre epoque sont juifs?

Il n'existe pas d'explications environementale aux succes des juifs dans les domaines des mathematiques (ils ont 30% des "Fields medals"), des inventions, et des sciences en general. Il est a remarquee par ailleurs que Einstein, ainsi que bien d'autres scientifiques juifs n'ont pas ete elevee dans la tradition juive et leur parents n'etaient pas non plus de grand penseurs (le pere d'Einstein etait un commercial qui a essayer de creer sa propre entreprise d'apareille electriques, le pere de Feynman etait un homme d'affaire rate).

Donc a moins de trouver une habitude, une pratique (comme celle d'apprendre aux jeunes enfant la musique classique), quelque chose qui soit communs a la plupart des juifs ayant un fort QI, je pense que l'on peut en conclure qu'une composante innee est necessaire si l'on veut expliquer le succes des juifs dans ces domaines la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant