Un député réclame une commission d'enquête sur la burqa

Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
J'ai encore assez de patience pour supporter la destruction à petit feu de la France. Mais bon, merci du tuyau. Le jour où j'en aurais plus, j'irais p'tet les voir!

alléluïa mes frères

Glory to the Lord! 145.gif

:smile2:

Modifié par goldored

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
la destruction à petit feu de la France.

;)

:smile2:

;)

Et, concrètement, qu'est-ce que tu fais au jour le jour pour la sauver?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Ben si, il y a des abrutis qui sont aller voir ailleurs pour payer nos retraites...

J'ai rien compris.

Et, concrètement, qu'est-ce que tu fais au jour le jour pour la sauver?

Il tue un muslimiste par jour qu'il range dans sa cave josh%20davis.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Et, concrètement, qu'est-ce que tu fais au jour le jour pour la sauver?
Autant que mes pouvoirs me le permettent. En gros, je travaille, je paye des impôts, et je vote.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
J'ai encore assez de patience pour supporter la destruction à petit feu de la France.

Sur ce point, celui des races, du nationalisme exacerbé et de l'immigration je ne suis pas d'accord avec toi. Sur le reste, ça va...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

J'ai du mal à ne pas penser de façon récurrente à ce sketch que j'ai déjà mis ici ou ailleurs :

Dans Une journée particulière, le film d'Ettore Scola, Mastroianni, poursuivi jusque dans son sixième par les gros bras mussoliniens, s'écrie judicieusement à l'adresse du spadassin qui l'accuse d'anti-fascisme : "Vous vous méprenez, monsieur : ce n'est pas le locataire du sixième qui est anti-fasciste, c'est le fascisme qui est anti-locataire du sixième." "Les racistes sont des gens qui se trompent de colère", disait, avec mansuétude, le présidant Senghor, qui est moins pianiste, mais plus nègre que Georges Rabol. Pour illustrer ce propos, je ne résiste pas à l'envie de vous raconter une histoire vraie, monsieur Le Pen, cela nous changera des habituelles élucubrations névropathiques inhérentes à ces regrettables réquisitoires.

Je sortais récemment d'un studio d'enregistrement, accompagné de la pulpeuse comédienne Valérie Mairesse avec qui j'aime bien travailler, non pas pour de basses raisons sexuelles, mais parce qu'elle a des nichons magnifiques.

Nous grimpons dans un taximètre sans bien nous soucier du chauffeur, un monotone quadragénaire de type romorantin, couperosé de frais, et poursuivons une conversation du plus haut intérêt culturel, tandis que le taxi nous conduit vers le Châtelet. Mais, alors que rien ne le laissait prévoir et, sans que cela ait le moindre rapport avec nos propos, qu'il n'écoutait d'ailleurs pas, cet homme s'écrie soudain :

"Eh bien moi, les Arabes, j' peux pas les saquer."

Ignorant ce trait d'esprit sans appel, ma camarade et moi continuons notre débat. Pas longtemps. Trente secondes plus tard, ça repart :

"Les Arabes, vous comprenez, c'est pas des gens comme nous. Moi qui vous parle, j'en ai eu comme voisins de palier pendant trois ans. Merci bien. Ah, les salauds ! Leur musique à la con, merde. Vous me croirez si vous voulez, c'est le père qu'a dépucelé la fille aînée ! ça, c'est les Arabes."

Ce coup-ci, je craque un peu et dis :

"Monsieur, je vous en prie, mon père est arabe.

- Ah Bon ? Remarquez, votre père, je dis pas. Il y en a des instruits. On voit bien que vous êtes propre et tout. D'ailleurs, je vous ai vu à Bellemare."

A l'arrière, bringuebalés entre l'ire et la joie, nous voulons encore ignorer. Las ! La pause est courte :

"Oui, votre père je dis pas. Mais alors, les miens d'Arabes, pardon. Ils avaient des poulets vivants dans l'appartement et ils leur arrachaient les plumes rien que pour rigoler. Et la cadette, je suis sûr que c'est lui aussi qui l'a dépucelée. éa s'entendait. Mais votre père, je dis pas. De toute façon, les Arabes, c'est comme les Juifs. éa s'attrape que par la mère."

Cette fois-ci, je craque vraiment :

"Ma mère est arabe.

- Ah bon ? La Concorde, à cette heure-là, y a pas moyen. Avance, toi, eh connard ! Mais c'est vert, merde. Retourne dans ton 77 ! Voyez-vous, monsieur, reprend-il, à mon endroit, à mon derrière, voulez-vous que je vous dise ? Il n'y a pas que la race. Il y a l'éducation. C'est pour ça que votre père et votre mère, je dis pas. D'ailleurs, je le dis parce que je Le Pense, vous n'avez pas une tête d'Arabe. éa c'est l'éducation. Remarquez, vous mettez un Arabe à l'école, hop, y joue au couteau. Et il empêche les Français de bosser. Voilà, 67, rue de la Verrerie, nous y sommes. éa nous fait trente-deux francs."

Je lui donne trente-deux francs.

"Eh, eh, vous êtes pas généreux, vous alors, et le pourliche !

- Ah, c'est comme ça, me vengeais-je enfin, je ne donne pas de pourboire aux Blancs !"

Alors, cet homme, tandis que nous nous éloignons vers notre sympathique destin, baisse sa vitre et me lance :

"Crève donc, eh, sale bicot."

A moi, qui ai fait ma première communion à la Madeleine !

Voilà, mesdames et messieurs les jurés, voilà un homme qui se trompait de colère. Le temps qui m'est imparti socialiste, mais pas national, c'est toujours ça de pris, ainsi que la crainte de quitter mon nez rouge pour sombrer dans la démonstration politico-philosophique m'empêchent de me poser avec vous la question de savoir si ce chauffeur de taxi était de la race des bourreaux ou de la race des victimes ou les deux ou, plus simplement, de la race importune et qui partout foisonne, celle, dénoncée par Georges Brassens, des imbéciles heureux qui son nés qui sont nés quelque part.

Alors oui, des fois, j'ai envie de faire comme lui, de dire, ben oui je suis arabo-muslimiste, voilà quoi.

Mais au lieu d'une réaction à la chauffeur de taxi, parce qu'on est sur un forum et pas sur la banquette arrière, on aurait droit à :

  • Les masques tombent !
  • Ah donc tu n'es pas complice de l'invasion bougnolo-mahométane, tu fais partie de la 5è colonne.
  • J'en étais sûr !
  • Alors, ça fait quoi d'être le représentant en France d'une théocratie islamo-fasciste ?
  • T'es circoncis ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
C'est aussi valable pour toi, qui n'aime pas la France ;)

tu lui demandes de mettre les voiles donc :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

ddr555.gif

(mais bon, déjà faite il y a peu :smile2: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
1) c'est vrai que cette doctrine NUIT (contrairement à éclaire)

Oui mais elle nuit avant tout à celles qui la pratiquent avant d'être un cancer dont les métastases ont envahi la Fraaaance ! D'ailleurs, le port de la burqa est une pratique minoritaire chez les musulmans de France qui sont eux même une minorité. Si si !

Ce n'est pas un raison pour minimiser la gravité du problème au niveau personnel et local, mais niveau ampleur -même dans 20 ans- je n'imagine pas la France vaciller sous la burqa.

Il faut éduquer les gens. La France est la terre où un femme musulmane a le droit de montrer son visage. C'est même conseillé, niveau vie sociale et intégration.

Il faut aussi leur faire comprendre que malgré les efforts faits, si ces pratiques continuent, ils continueront à être exclus.

Et se servir des asso existantes et des imams pour faire de l'éducation populaire :

-faire porter des burqa aux maris pendant un mois

-leur expliquer que c'est pas marqué dans le Coran, même en lisant à l'envers

-...

Je n'ai pas réfléchi à toutes les actions qu'on pourrait mener spécialement envers ces musulmans qui dérangent mais il y a surement plein de trucs à faire. Et étant une pratique encore peu répandue, les frais seraient minimes.

On éviterait aussi le flicage, la vie impossible pour ces femmes prises entre pression familiale et pression policière, l'impunité des hommes de cette doctrine, le repli communautariste (la France contre nous, nous contre la France).

Ce qui n'empèchera pas d'étendre aussi à certains lieux la nécessité d'identification et de neutralité, mais ne comptons pas sûr ça pour enrayer une pratique comme celle-là.

2) on se sent agressée lorsque l'on impose aux jeune filles françaises le voile, alors que cela ne répond pas à leur culture.

Ah ? C'est un problème de culture ?

Pourtant on bouffe américain, italien, arabe, grec, chinois, etc... Bien sûr, on n'est pas obligé de faire tous pareil mais la burqa n'est pas un problème culturel globale : même dans les pays arabes il y a des divisions sur cette pratique.

C'est une pratique personnelle, plutôt religieuse, peut-être "politique". En tout cas elle répond à des idéologies qu'on appelle misogynie, sectarisme,rejet/peur de l'occident...

L'intégration se fera quand l'équilibre sera trouvé et quand ces gens feront d'eux-mêmes tomber la burqa.

Une interdiction n'aurait que peu d'effets durables, risque même de nourrir cette idée de rejet de l'occident. Ce ne sont pas des monstres auxquels on a affaire, malgré les branches extrémistes.

3) il y a cependant une petite différence entre être agressé dans son pays avec ses propres coutumes et être agréssée dans un pays musulman où l'on ne respecterait pas la tradition du pays.

Définis-moi en quoi tu es agressée à part dans ta morale, dans tes idées ?

Personnellement, je ne me suis jamais senti agressé même devant des femmes en burqa où à discuter avec des gens au discours "anti-occidental" creux. Je peux me sentir agressé par des insultes, des actes de violence, des actes de provocation actifs.

cela s'appelle du protectionniste, c'est normale.

La bêtise aussi est "normale".

Seulement ce n'est pas avec un repli des deux côtés qu'on peut résoudre ces conflits. Plus de communautarisme et de protectionnisme n'a jamais crée qu'encore plus de communautarisme et protectionnisme.

ps : pour répondre au discours des femmes en mini jupe, il faudrait se demander pourquoi elles portent des mini jupes ? qui est demandeur ;)

le juste milieu ne serait-il pas la jupe en dessus du genoux, mais y a-t-il un juste milieu au faite ?

Enfin une idée constructive ! ;) Il existe un cadre qui limite la nudité vestimentaire dans l'espace public.

La limite étant l'outrage à la pudeur. Cela est accepté et apporuvé par tous.

On pourrait peut-être établir une limite sur l'autre bord (sur-habillage), seulement a poserait problème l'hiver si on veut porter une cagoule ou un passe-montagne.

Mais il y a quelquechose à creuser.

Mouarf.... Les "racistes et xénophobes" étaient tous en France avant l'arrivée des "pas content". Si ils y en a qui doivent partir, c'est certainement pas les premiers arrivés... Manquerais plus que ça que des invités se permettent de changer les règles chez moi. :smile2:

Sauf que la France c'est pas "chez toi" mais "chez nous". ;)

Et les règles (lois) n'ont pas été changées pour s'adapter. La plupart des immigrés ou français d'origine étrangère sont dans la loi. Les délinquants -d'où qu'ils proviennent- tombent sous le coup de la même loi.

Faire des femmes en burqa des délinquantes, en faisant une nouvelle loi qui les mettra en infraction permanente... sauf chez elles, me semble une très mauvaise solution. Et même dans sa nullité, cette loi est une demie loi : rien contre les maris et les tenants actifs de l'idéologie qui mène à la burqa !

On se doit de trouver mieux, dans le respect de chaque individu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tapayo Membre 162 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
ddr555.gif

(mais bon, déjà faite il y a peu :smile2: )

Bonjour,

En Iran, même les roues de mobylette sont voilées !

Tapayo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Oui mais elle nuit avant tout à celles qui la pratiquent avant d'être un cancer dont les métastases ont envahi la Fraaaance ! D'ailleurs, le port de la burqa est une pratique minoritaire chez les musulmans de France qui sont eux même une minorité. Si si !

Ce n'est pas un raison pour minimiser la gravité du problème au niveau personnel et local, mais niveau ampleur -même dans 20 ans- je n'imagine pas la France vaciller sous la burqa.

Il faut éduquer les gens. La France est la terre où un femme musulmane a le droit de montrer son visage. C'est même conseillé, niveau vie sociale et intégration.

Il faut aussi leur faire comprendre que malgré les efforts faits, si ces pratiques continuent, ils continueront à être exclus.

Et se servir des asso existantes et des imams pour faire de l'éducation populaire :

-faire porter des burqa aux maris pendant un mois

-leur expliquer que c'est pas marqué dans le Coran, même en lisant à l'envers

-...

Je n'ai pas réfléchi à toutes les actions qu'on pourrait mener spécialement envers ces musulmans qui dérangent mais il y a surement plein de trucs à faire. Et étant une pratique encore peu répandue, les frais seraient minimes.

On éviterait aussi le flicage, la vie impossible pour ces femmes prises entre pression familiale et pression policière, l'impunité des hommes de cette doctrine, le repli communautariste (la France contre nous, nous contre la France).

Ce qui n'empèchera pas d'étendre aussi à certains lieux la nécessité d'identification et de neutralité, mais ne comptons pas sûr ça pour enrayer une pratique comme celle-là.

Ah ? C'est un problème de culture ?

Pourtant on bouffe américain, italien, arabe, grec, chinois, etc... Bien sûr, on n'est pas obligé de faire tous pareil mais la burqa n'est pas un problème culturel globale : même dans les pays arabes il y a des divisions sur cette pratique.

C'est une pratique personnelle, plutôt religieuse, peut-être "politique". En tout cas elle répond à des idéologies qu'on appelle misogynie, sectarisme,rejet/peur de l'occident...

L'intégration se fera quand l'équilibre sera trouvé et quand ces gens feront d'eux-mêmes tomber la burqa.

Une interdiction n'aurait que peu d'effets durables, risque même de nourrir cette idée de rejet de l'occident. Ce ne sont pas des monstres auxquels on a affaire, malgré les branches extrémistes.

Définis-moi en quoi tu es agressée à part dans ta morale, dans tes idées ?

Personnellement, je ne me suis jamais senti agressé même devant des femmes en burqa où à discuter avec des gens au discours "anti-occidental" creux. Je peux me sentir agressé par des insultes, des actes de violence, des actes de provocation actifs.

La bêtise aussi est "normale".

Seulement ce n'est pas avec un repli des deux côtés qu'on peut résoudre ces conflits. Plus de communautarisme et de protectionnisme n'a jamais crée qu'encore plus de communautarisme et protectionnisme.

Enfin une idée constructive ! ;) Il existe un cadre qui limite la nudité vestimentaire dans l'espace public.

La limite étant l'outrage à la pudeur. Cela est accepté et apporuvé par tous.

On pourrait peut-être établir une limite sur l'autre bord (sur-habillage), seulement a poserait problème l'hiver si on veut porter une cagoule ou un passe-montagne.

Mais il y a quelquechose à creuser.

il faut surtout éduquer "les gens qui mettent des burqas", nous nous le sommes...

de même que je pense qu'ils savent que ce n'est pas écrit dans le coran, même à l'envers.... :smile2:

pour ma part, je n'ai rien contre le flicage, ça se fait déjà à Bruxelles, elles comprennent très bien, et puis cela ferait rentrer de l'argent dans les caisses ;) ...

que tu ne te sois jamais senti agressé par un fantôme de Belphégore, je veux bien le croire, mais moi si, cela m'impressionne et cela impressionne les enfants.

entendre ou lire que les jeunes filles françaises sont agressées verbalement, par des musulmans, car elle ne porte pas le voile, cela revêt d'une agression qui est contraire à notre éthique.

enfin, j'ai bien compris le problème de "mets ta cagoule", seulement il n'en demeure pas moins qu'une cagoule lorsqu'il fait 30° à l'ombre, c'est suspect. ;)

ne n'égligeons pas le côté provocateur de la burqa, donc vêtements d'été et vêtements d'hivers, seraient un bon commencement d'éducation me semble-t-il....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

quelqu'un peut me resumer les arguments des pro-burqua au fait ?

je veux dire a part:

_"laisser nous porter ce qu'on veut ou on veut!"

:smile2: svp merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
quelqu'un peut me resumer les arguments des pro-burqua au fait ?

je veux dire a part:

_"laisser nous porter ce qu'on veut ou on veut!"

:smile2: svp merci!

Qu'entend tu par pro-burqa ?

Sinon, le problème de ce topic, c'est que c'est écrit en français, ça te pose un problème ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)

Les pro burqa seront (surement) les croyants qui ont une religion qui prône le port de la burqa.

Donc "c'est écrit dans tel ou tel livre religieux" ou "c'est Dieu qui le veut"...

Mais ce n'est pas trop le débat ici puisqu'il s'agit plutôt de juger de la légitimité d'une loi interdisant la burqa en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

En effet, on peut être contre l'interdiction du FN sans être pro-FN.

De même, on peut être contre l'interdiction de la burqa sans être pro-burqa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Un compromis possible, autoriser la burqa, mais avec une immat. Qu'en pensez vous ?

Modifié par Agrenoble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Euh, je ne vois pas trop l'intérêt. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spymax Membre 509 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
En effet, on peut être contre l'interdiction du FN sans être pro-FN.

De même, on peut être contre l'interdiction de la burqa sans être pro-burqa.

alors après le t shirt de l'OM, les airbus, les bonnes s¿urs, Blanche de Castille, le pastis, l'alcoolisme, les crétins, les 4x4 et les leggins ... voilà le FN. éa nous manquait !

A qui le tour à faire des comparaisons débiles pour justifier une position indéfendable ???? laugh.gif

Une compromis possible, autoriser la burqa, mais avec une immat. Qu'en pensez vous ?

ça c'est drôle :smile2: (sans ironie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Une compromis possible, autoriser la burqa, mais avec une immat. Qu'en pensez vous ?

Et un autre compromis possible, autoriser la burka, mais garée dans des parkings souterrains. Qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Enfin côté débile et indéfendable, comment te le dire avec tact spymax ?cerveau%20du%20chaos.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant