Le réchauffement climatique en question

Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
-Les limites terre/désert , attention le désert nous prends des terres arable!

Il vrai que l'agrandissement des villes sur les terres arables sont moins importante surtout pour nous dans nos latitudes tempérés! Et qu'il est plus facile de dire augmentons nos rendements via des plans transgéniques!

-les frontières sont posés! Il ne faut surtout pas les changer!

Il est vrai que les peuples qui vont perdre des Terre doivent rester chez eux! Leur frontière sont réduite par la nature...pas grave Il nous faut lutter contre cela pour qu'il reste CHEZ EUX!

Jvois le genre... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

J'ai pas osé :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

rectification faite ^^

Et pourtant c'est pas à eux que je pensais...mais à mes frères des îles du pacifique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

;)

Euh, de ma part c'était une vanne à deux balles. De la part de LooSHA, c'était ne pas oser une vanne aussi nulle.

Maintenant, après la rectif, je ne sais plus que penser :smile2:

Parce que si le désert prend des terres arables, certes. Mais corriger en mettant des terres "arabes", je suis désolé d'avoir provoquée cette... étrangeté. Que la désertification, entre le Sahara et le proche Orient concerne particulièrement des arabes, peut être, je ne sais pas, et ce n'est pas là la question. L'expression correcte et usuelle est "le désert progresse sur les terres arables". Arable se dit d'une terre qui peut être labourée et cultivée.

Maintenant, pour les iles je crois que la moyenne des océans, c'est 10 cm en un siècle ? Deux causes : la température change le volume de l'eau. Il y a donc augmentation du volume avec la température. Deuxièmement, la fonte des glaces augmente le volume d'eau liquide. Je crois que les contributions sont 50/50. Sans être un sceptique hystérique, je crois que c'est en train de se tasser - la température moyenne des océans - malgrès l'augmentation du taux de CO2.

Pour en revenir aux problèmes de iliens, 10 cm ce n'est pas grand chose, par rapport aux élévations ou affaissements d'un certains nombre de régions. Par rapport à ce qu'ont fait les hollandais, ce n'est pas si terrible d'essayer de préserver l'habitat en question - je sens qu'on va me taxer de cynique. Et en effet, il vaut mieux aider ces populations à lutter plutôt que d'en faire des réfugiés. Ce qui est tout à fait envisageable devant les 10 cm actuels, et le risque de 10 cm supplémentaires. L'exode massif de populations ne se conçoit que dans le cas d'un mètre ou deux et là je n'y crois pas une seconde, du moins à l'échelle du siècle.

Pour en revenir aux 10 cm, je crois qu'une bonne tempête, si un certain nombre de conditions sont réunies - conjonction de la marée haute + grande marée + onde de tempête du vent + onde de pression - cause un problème qui se chiffre en mètres, alors les 10 cm...

Modifié par Agrenoble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gallium
Invité Gallium Invités 0 message
Posté(e)
Enfin j'ai eut la joie de revoir l'étude de température effectué sur Mars.

Pour rappel, il est constaté la même hausse de température que sur Terre hors nous n'y sommes pas.

C'est un peu bizarre d'aller comparer ce qui se passe sur Mars, puisque l'atmosphère Martienne qui contient 95,32 % de CO2, principal gaz à effet de serre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Je ne pense pas que c'est ce qu'il évoque.

Je pense qu'il doit faire référence aux variations de températures. Variations qui seraient dépendantes de l'activité solaire. Et qui montrerait donc que la terre, tout comme mars serait sensible aux variations de l'activité solaire.

Une étude a peut être comparé les variations de température sur la terre et sur mars en fonction des cycles solaires et constaté que mars aussi a vu sa température fortement augmenter ces dernières décennies ?

Je n'ai jamais entendu parler d'un tel article et n'ai pas cherché, mais je parie c'est de cela qu'il s'agit. Si quelqu'un a une référence la dessus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

cette étude ...je l'ai lu il y a bien 6ans ( lecture de grossesse )

Mais comme toi...j'arrive pas à remettre la main dessus.

A la base le but de l'étude était de pouvoir faire un relevé de température sur Mars comme on en fait sur Terre.

Ces données auraient ou sont (?) utilisé pour un voyage éventuel sur Mars.

Cette étude en faite fait partie d'une étude climatologique de Mars ou les températures ne sont qu'une infime parti de l'étude.

Je t'avoue ne pas savoir comment un scientifique a mis en rapport les courbes de température de la Terre et celle de Mars.

Pour répondre à Gallium

Si j'ai bien le souvenir de ce que j'ai lu.

Ils ont constaté que les Température de Mars et de la Terre augmentais dans les même proportions.

Ils ont donc cherché des explications!

Ils sont parti donc sur l'effet des gaz dit à effet de serre.

La conclusion de cette étude ( je te le fait en bref...faut vraiment que je retrouve l'étude) est que les gaz à effet de serre ne sont qu'une parti infime dans le jeu d'un climat.

Et donc ils se sont tourné vers l'activité solaire...et là ils ont des courbes qui sont des plus troublante sur

1. les hausses de température de la Terre

2. les hausses de température de Mars

3. les "oeil" du soleil

Par contre, je me souviens qu'ils attendaient d'autre courbe de température.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gallium
Invité Gallium Invités 0 message
Posté(e)

Personnellement, j'aimerai bien, comme vous, voir le rapport, parce que d'après les courbes que j'ai montré en page précédentes les conclusions peuvent différer. Il y a corrélation entre réchauffement et quantité de gaz à effets de serre, mais l'un est-il la cause de l'autre ?

Modifié par Gallium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

En faite la est encore un peu tout le débat...

je vais essayer de retrouver cela.

Ou sur le net...ou dans mes cartons...je suis que j'ai gardé ce truc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

C'est un des débats accrus entre les septiques et les GIEC men : l'influence déterminante ou non des cycles solaires sur la température moyenne.

Pour ce qui est de la corrélation CO2 et température, c'est aussi un débat : qui de l'oeuf ou de la poule ?

Le CO2 ayant un effet de serre, il est incontestable qu'il a effet positif sur la température.

Par contre, sur de longues périodes, il semble au contraire que ce soit la température qui cause plus de CO2, ceci avec un décallage de centaines d'années. C'est cette partie sur laquelle Al Gore s'est vraiment couvert de ridicule dans son film en menant deux erreurs : d'une part confondre corrélation et démonstration du fait que ce soit une variable qui en cause une autre, d'autre part prendre les carotages antartique alors que les pics de CO2 arrivent après la température.

Pour en revenir à l'hypothétique étude, quand on voit les débats et les polémiques sur le caractère significatif d'une température moyenne sur la terre, malgrès le nombre de mesures et de stations, je suis sceptique sur l'idée d'avoir une mesure précise de la température sur Mars, du moins d'une façon satisfaisante pour la comparer à celle de la terre. Qui plus est, on ne dispose certainement pas de plusieurs décennies. Il nous faudrait un astrophysicien, mais Gallium peut sans doute nous expliquer comment on évalue la température sur Mars et si l'on dispose de séries (si ces évaluations remontent à longtemps).

Modifié par Agrenoble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Inees Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Bonjour à tous,

Une récente étude japonnaise sur le réchauffement climatique, commandé par le gouvernement japonnais et entrepris par la société de l'énergie et des ressources (JSER) qui agit en comité consultatif gouvernemental, comme le fait pour l'ONU, le GIEC pour l'europe et les Usa

Ce rapport conclu que le réchauffement n'est pas du à l'homme et que la tendance au réchauffement est désormais arrétée, il critique la modélisation informatique du climat et dit aussi que les données des etats unis sur la température au sol, utilisé pour appuyer les dires de la responsabilité humaine dans le réchauffement, manque de perspicacités

La première partie du rapport stipule que l'arret du réchauffement depuis 2001, malgré la montée des émissions de CO²

Le rapport indique que le récent réchauffement est du au rétablissement de ce qu'on appelle "le petit age glaciaire" qui a lieu aux alentours de 1400 jusqu'à 1800 et fait parti d'un cycle naturel et concluent que le réchauffement est du à l'activité solaire, idée rejetée par le GIEC

L'introduction de ce rapport déclare "L'hypothèse selon laquelle la majorité du réchauffement mondial pourrait etre attribué à l'effet de serre est fausse"

Pour en savoir plus, Etude japonnaise sur le réchauffement climatique (en anglais)

Chose surprenante, ce rapport est resté complètement ignoré par la totalité des médias

Comment un rapport aussi important provenant d'un organisme de notoriété internationale, peut etre ignoré de la sorte ?

On peut voir dans cette censure, une volonté manifeste de masquer un avis contradictoire faisant l'affaire des gouvernements en instaurant une nouvelle fiscalité trés lucrative

Il est dommage également que les pro-réchauffement stigmatisent les opposants à leur théorie, les assimilants à des négationnistes ou des sympathisants des pollueurs, et visent à l'alarmisme total au mépris des enseignements de notre histoire qui nous montre au contraire que les périodes de réchauffement que notre terre a connu a été une bénédiction pour les humains autant au point de vue agriculture que de santé publique

De même l'histoire montre qu'il y a eu de nombreux réchauffement alors que l'humain ne rejetait encore pas ou presque aucun CO² dans l'atmosphère...

Personne ne dit également que sur Mars a été étudié le même type de réchauffement que sur la terre et dans les mêmes proportions, ce qui validerait plutot la théorie de l'activité solaire

Quoiqu'il en soit on peut s'intéroger objectivement sur le silence des médias sur ce rapport trés contradictoire

Fred

Tout a fais raison

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oupsss Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 44ans
Posté(e)

Le problème, à mon humble avis, il est surtout énergétique... La vraie question, c'est celle de la gestion et du partage à l'échelle de l'humanité entière d'une ressource essentielle jusqu'à aujourd'hui: les combustibles fossiles dont nous sommes jusqu'à présent totalement dépendants.

Economiser ces ressources, oui, mais nous faire croire qu'en économisant du pétrole ici, on va diminuer les émissions de CO2 sur terre, comment peut-on croire cela ??? Chaque litre de pétrole qu'on ne brûlera pas ici, on le brûlera ailleurs... On brûle sur terre chaque litre de pétrole qui est extrait et on en extrait toujours autant ! En dehors de grandes crises comme celles que nous connaissons actuellement, on arrive à peine à satisfaire la demande ! Et puis si on observais un refroidissement climatique au lieu d'un réchauffement, toutes les mesures qu'on prend actuellement seraient tout aussi pertinentes, après tout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

comment expliquez vous la corrélation qui existe entre les température et l'augmentation des gaz a effet de sert ??

commen expliquez vous l'augmentation des concentration des gaz a effet de sert dans l'atmosphère mis en évidence grace au prélèvement fait dans la glace?

et enfin pensez vus que les gaz a effet de sert on ou non une impaque sur la température?

merci pour vos réponses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)

et que pensez-vous Monsieur Nissard de l'orthographe,et accessoirement des bouleversements climatiques naturels nombreux dans l'Histoire de la Terre autant qu'inévitables?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oupsss Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 44ans
Posté(e)

L'atmosphère terrestre est composée d'un mélange de différents gaz dont les principaux sont l'azote et l'oxygène qui représentent à deux 99 % de ce mélange que l'on appelle l'air. Le dernier % comprend une série de gaz dont certains sont responsables de l'effet de serre. Parmi eux le CO2, dont l'effet de serre est faible. La plus grande partie de l'effet de serre est dû à la vapeur d'eau qui est de loin le principal gaz à effet de serre.

Ce qui est sûr, c'est que les activités humaines libèrent dans l'atmosphère terrestre de nombreux gaz, par la combustion des hydrocarbures fossiles mais aussi par diverses activités industrielles. Parmi ces gaz, le CO2, le méthane, le monoxyde de carbone, le protoxyde d'azote et bien d'autres. On mesure d'ailleurs une augmentation de leur concentration dans l'atmosphère.

Par contre,ce qui reste une question aujourd'hui, pour les scientifiques, aucune expérience n'ayant pu le mesurer, c'est quel est l'effet réel de l'augmentation de la concentration de ces gaz. On est incapable de dire qu'une augmentation de X ppm ( partie par million ) de CO2, par exemple, est responsable (ou non) d'une variation Y de la température.

Ce qui est acquis (on peut le mesurer) c'est qu'on a observé depuis plusieurs décennies une augmentation et de la température globale, et de la concentration de certains gaz à effet de serre. Par contre on ne peut pas pour autant parler de corrélation parce que l'on sait également que le climat et la température ne sont pas des choses stables et que, par exemple, au Moyen-Age la vigne était cultivée jusque dans le nord de l'Angleterre, que des vaches paissaient tranquillement dans le sud du Groenland et on a retrouvé des vestiges d'activités humaines dans les Alpes datant de cette époque à des endroits qui ont été depuis lors recouvert par des glaciers, choses impossibles avec le climat actuel.

Depuis cette époque le climat a connu un épisode nettement plus froid pendant lequel l'Europe a enduré des périodes de famines en raison d'hivers très rudes et longs et d'étés frais condamnant une grande partie des récoltes.

Les choses ne sont donc pas si simples...

Pour ce qui est des prélèvements de carottes de glace, l'analyse de la composition chimique du gaz présent dans de petites "bulles" emprisonnées dans la glace et de certains isotopes suggère des variations très conséquentes du climat et de la composion de l'atmosphère et cela selon des cycles tantôt réguliers tantôt irréguliers et sur différentes échelles de temps (très longues mais parfois très courtes). Mais là encore rien ne permet de conclure sur les causes de ces variations (si ce n'est qu'à cette époque en tout cas l'homme ne pouvais pas y être pour grand chose) et encore moins sur une relation de cause à effet entre des gaz à effet de serre et les variations de températures.

Ce qui est intéressant, c'est que ces mesures démontrent que le climat est extrêmement variable et ce depuis longtemps ( les carottages les plus profonds, en Antarctique, ont permi de remonter des échantillons de glace datant de plusieurs centaines de milliers d'années ), et que les variations de températures se comptent en degrés.

D'autre part la composition de l'atmosphère connait aussi des variations significatives et notamment les concentrations de CO2... Paradoxalement, ces variations ne sont pas de nature à expliquer ce qui se passe actuellement puisqu'il semblerait que les concentrations élevées de CO2 observée au coeur des périodes les plus chaudes soient secondaire au réchauffement et non l'inverse ( Le CO2 ne s'élevant que plusieurs centaines d'années après le début du réchauffement ) L'hypothèse la plus plausible pour expliquer ce phénomène étant une libération de ce gaz par les océans qui se seraient progressivement réchauffés ( les Océans contenant l'immense majorité du CO2 de la planète, sous forme dissoute, et la fraction dissoute est inversément proportionnelle à la température de l'eau ).

Quant à votre dernière question,les gaz à effet de serre ont un effet sur la température et c'est heureux parce que dans le cas contraire il ferait probablement très, très..... froid !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fantomas007 Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 58ans
Posté(e)
Le consensus sur le réchauffement global est une escroquerie scientifique !

Comme pour le 11 septembre 2001, dès que l'on commence à s'intéresser à ce sujet, on découvre que ce que les médias rabâchent 24/24 est une vaste connerie basée sur des suppositions et non sur des preuves.

Et comment ! En fait ce ne sont pas de simples suppositions scientifiques inoffensives comme on pourrait le penser, c'est du mensonge delibere, systematique, calcule, premedite et servi aux moutons (euh je veux dire au public) a coup de matraquage mediatique. Si la tele le dit c'est que c'est vrai, voila comment fonctionne le cerveau moyen de Monsieur Toutlemonde. C'est du veritable lavage de cerveau a l'echelle planetaire.

Et ca marche, amusez vous par exemple a compter le nombre de perroquets qui repetent sans cesse "rechauffement climatique", sans se poser la moindre question et sans avoir la moindre idee de ce qui se passe vraiment. Car il est bien sur infiniment plus facile de repeter ces idioties dans tous les bars du coin, chaque fois que la tele leur montre un morceau de banquise qui flotte, que de faire ses propres recherches pour decouvrir la verite. 

Modifié par Fantomas007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Le GIEC fait un appel à auteurs pour son prochain rapport :

Accueil > Appels à projets

Envoyer par courriel Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)

Appel à auteurs pour le 5e Rapport du GIEC

Mis à jour le 08/02/2010

Date limite de réception des candidatures : 1er mars 2010 à 12h00 (UTC+1).

Le 5ème Rapport du GIEC

Le GIEC, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, rendra son 5ème Rapport en 2014. Le plan du 5ème Rapport a été défini en octobre 2009 par le GIEC.

Ce Rapport établira le bilan mondial des connaissances scientifiques sur le changement climatique : la science du climat (groupe de travail 1), les impacts, les vulnérabilités, l'adaptation (groupe de travail 2), l'atténuation du changement climatique (groupe de travail 3).

Les travaux de rédaction commenceront en 2010.

Télécharger la brochure d'information générale sur le 5ème Rapport.

L'appel à auteurs

Les gouvernements des états-membres des Nations-Unies et de l'Organisation Météorologique Mondiale sont invités à nommer des experts susceptibles d'être « Coordinating Lead Author » (CLA), « Lead Author » (LA) ou « Review Editor » (RE). Ces fonctions consistent en coordination d'auteurs, rédaction, ou travail éditorial.

Toutes les informations générales sur cet appel à auteurs, et sur les différentes voies de candidature, sont accessibles sur le site web du GIEC. .

Cet appel concerne des experts français ou travaillant en France, reconnus au niveau international, auteurs de publications dans les revues scientifiques à comité de lecture, spécialisés dans les domaines de l'évolution du climat, de l'adaptation au changement climatique, ou de l'atténuation du changement climatique.

Le champ des expertises recherchées est étendu : sciences du climat, et aspects scientifiques, techniques, environnementaux, économiques et sociaux des impacts , vulnérabilités, mesures d'adaptation, et mesures d'atténuation.

Les candidatures doivent parvenir au point focal français du GIEC avant le 1er mars 2010 à 12h00 (UTC+1).

Un comité français de nomination, dont le rôle sera principalement de vérifier la recevabilité des candidatures, établira la liste d'experts proposés au GIEC par la France pour être auteurs de l'AR5.

La désignation des auteurs (CLA, LA, RE), avec attribution de chapitres ou sections, sera faite par les Bureaux des 3 groupes de travail du GIEC, et par le Bureau du GIEC, avant la mi-2010.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
Si la tele le dit c'est que c'est vrai, voila comment fonctionne le cerveau moyen de Monsieur Toutlemonde. C'est du veritable lavage de cerveau a l'echelle planetaire.

Oui moi ce que j'en pense c'est que les gouvernement , veulent faire culpabiliser le citoyen , oui c'est la faute du citoyen avec ça petite voiture , comme ça le citoyen en ce disant que c'est de sa faute (médiat et bourage de cranne), il capitule et achète les nouvelles technologie (pour le bien du profit de nos élites), alors quand réalité si les gouvernement s'attaquait a la source qui est les entreprises de toute sorte qui eux sont coupable de 80% de la pollution ont n'aurait déjà fait un grand pas , mais n'on faut pas toucher au entreprise voyons ¿ qu'elle bande de lâche . Le profit c'est tout ce qui compte .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ELKHAYATI Membre 1 059 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

une question.

pourquoi ces gouvernants qui sont supposer avoir matraqués mediatiquement les pauvres moutons que nous sommes ont ils fait un hyper sommet pour rien(apart pour se taper des putes)alors que tout le troupeau bélait ?

pouquoi ont ils engagé tant d'energie pour nous faire accepter des mesures qui finalement ne seront pas prisent.

Modifié par ELKHAYATI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
pouquoi ont engagé tant d'energie pour nous faire accepter des mesures qui finalement ne seront pas prisent.

Cela fait partie du programme d'abrutissement des civilisations , bien oui il faut faire croire au citoyen que les gouvernement font quelque chose et leur faire croire que sens eux ont serait dans la merde , alors que c'est le contraire .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant