La religion rend-elle plus heureux ?

Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)

La religion peut venir en complément d'un équilibre de vie déjà bien construit...

Il y en a, je ne dis pas, qui tombe dans le "la bible pense à ma place", mais d'autre garde quand même le "je pense la bible".

Or, la bible peut permettre de répondre à de nombreuses questions que beaucoup se pose et n'arrive pas à comprendre...

Par exemple, la personne qui perd un être chère, peut devenir croyante simplement pour le fait de croire en ce lieu qui les réunira à nouveau. Et si cela peut lui permettre de remonter la pente et de continuer à vivre presque normalement (sauf que maintenant elle peut prier et vivre avec son "nouveau" dieu), cela n'est pas plus mal...

Idem, dans le temps, beaucoup de phénomènes scientifiques n'avaient pas de réponses, telle le tsunami, ou la tempête, et la religion a pu retirer l'ignorance qui hantaient et faisaient peur à beaucoup de gens...

Enfin bref, c'est surtout à petite dose (c'est à dire sans tomber dans le fanatisme et l'extrémisme religieux), que la religion peut venir complété une pensée de vie déjà bien roder sans l'annihiler (le pensée :smile2: ) et participer au bonheur.

EDIT: je dis la bible mais je parle de la religion en générale, désolé...;)

Modifié par Nytho_0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité filipe59
Invité filipe59 Invités 0 message
Posté(e)
tu es athée et tu dis "merci mon dieu"

perso, je ne vénère pas de dieu, car je suis le Dieu Lapin, et c'est à vous de me vénérer :smile2:

c'est pas parceque "Dieu" n'existe pas qu'il faut se prendre pour lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Bon, j'ai du mal formuler ma question : il manque quelque part "toutes choses égales par ailleurs".
Mais le "toutes choses égales par ailleurs introdui un biais, car on ignore alors l'impact de la religion sur ces autres facteurs.

Par exemple, le fait de prier de nombreuses fois par jour peut nuire à la carrière professionnelle. Le fait de ne pas faire d'emprunt pour des raisons peut avoir des conséquences sur le niveau de vie (en bien ou en mal, selon les cas).

De plus, le fait de faire partie d'une communauté religieuse peut faciliter (ou rendre plus difficile, c'est selon) la recherche d'emploi.

Ha parce que pauvre=malheureux et riche=heureux...!? :smile2:

Moi je vois pas aussi clairement le rapprochement...

Quand je parle de gens qui "meurent de faim", je doute qu'il s'agissent de "pauvres heureux". ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
Quand je parle de gens qui "meurent de faim", je doute qu'il s'agissent de "pauvres heureux". :smile2:

La corrélation que tu fais entre pauvreté et religieux ne se généralise pas au simple croyant qui meurent de faim...

Donc tu fais bien l'amalgame des riches heureux et des pauvres malheureux. ;)

C'est ce qui ressort de tes propos:

L'article ne dit pas vraiment que les croyants sont plus heureux en moyenne. Ce qui semble logique, car :

  • La quasi-totalité de ceux qui meurrent de faim sont croyants
  • Les non-croyants vivent essentiellement dans les pays riches, et sont en moyenne plus diplômés (Source : Monde des religion spécial athéisme).

La simple corrélation entre pauvreté et religion tue tout espoir de faire une moyenne à l'avantage des croyants (ce qui ne remets pas en cause les résultats de l'article que cite kyrilluk).

La corrélation qui te semble logique revient bien à faire sa :

Meurent de faim, pauvres <-> croyant <-> malheureux.

Riches <-> non croyant <-> heureux.

Comme j'ai pu dire, je ne vois pas aussi clairement les rapprochements... ;)

EDIT: Si ça peut te faire plaisir...Je met des doubles flèches ;)

Mais j'ai pas l'intention de tourner en rond, cherche pas à te rattraper tes propos arrivent bien à ce rapprochement...

Modifié par Nytho_0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est ce qui ressort de tes propos:

La corrélation qui te semble logique revient bien à faire sa :

Meurent de faim, pauvres -> croyant -> malheureux.

Riches -> non croyant -> heureux.

Tout d'abord, une corrélation est une relation symétrique (il est donc absurde de la représenter par une flèche) : une corrélation a toujours lieu dans les deux sens.

La corrélation du point 1 est :

Meurent de faim <-> croyants.

Cette corrélation me semble vérifiée, dans les pays où il y a famine il y a presque toute la population qui est croyante.

Le deuxième point ajoute deux corrélations :

Non-croyants <-> Vivent dans des pays riches

Non-croyants <-> Diplomés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeffsv Membre 275 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Mais le "toutes choses égales par ailleurs introdui un biais, car on ignore alors l'impact de la religion sur ces autres facteurs.

Vous n'avez pas compris et vous êtes en cela probablement le seul. Toutes choses égales par ailleurs signifiait de s'interroger s'il y avait une différence entre personnes en situations voisines, même culture, même ville, même genre d'emploi, ceci afin d'éviter de comparer des athés de New York avec des croyans du Darfour.

S'il je conçoit qu'être le seul à ne pas comprendre certaines choses doit par moment induire des sentiments de frustration, le mieux et d'essayer de comprendre quand même, plutôt que de se ruer comme une mouche sur de la merde pour mettre en exergue l'imprécision, l'erreur de formulation, bref, tout ce que vous semblez être impatient de corriger de votre sagacité gavée de théorèmes. Savez vous d'ailleurs ce qu'est un biais ?

Bref, comment dire, je ne partage pas exactement votre point du vue.

PS: il y a un piège dans mon texte :smile2:

Modifié par Jeffsv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tiwi Membre 1 946 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Ta question soulève deux interrogations.

Qu'est-ce que le bonheur ?

Qu'est-ce que la religion ?

Si le bonheur est l'assouvissement de ses besoins, la religion est un besoin.

Les non-croyants sont heureux sans assouvissement de besoins religieux.

En fait, ta question est du même ordre que :

Faut-il que le pauvre soit riche pour être heureux ?

Faut-il avoir une Rolex à 50 ans pour être heureux ?

Faut-il que le pied devienne chaussure pour être heureux ?

Faut-il que le musicien sourd devienne chanteur muet pour être heureux ?

Faut-il que la main gauche devienne la droite pour être heureuse ?

Faut-il aimer le camembert pour être heureux ?

Faut-il idolâtrer pour être heureux ?

Faut-il avoir faim et soif pour être heureux ?

Chaque besoin est la perte d'une partie de sa liberté.

Le bonheur est-il dans l'asservissement aveugle pour ses besoins ?

Voilà une vraie question d'actualité religion/économie/société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

C'est une question intéressante par le fait que ce n'est pas la science qui va nous dire si la vie a un sens d'une part, ni nous consoler de l'effroi que peut parfois produire l'idée de la mort d'autre part. Il est incontestable que les religions ainsi que les croyances des primitifs comportent toutes le fait qu'il y a une suite après la mort.

J'aimais bien le commentaire de Montaigne qui disait qu'on ne devrait pas s'en inquiêter au sens ou tant qu'on n'est pas mort, on n'est pas mort, et puis après... on s'en fout. C'était certainement mieux dit, et en fait ce n'était qu'une introduction du sujet, il conseillait par la suitre de se familiariser avec la mort plutôt que de l'ignorer.

Il y une chose de bien, lorsque l'on est adolescent : on est immortel. On l'est réellement, mentalement et spirituellement, c'est ça qui est bien. S'il est une caractéristique claire du monde occidental, c'est bien de prolonger l'adolescence, et donc de repousser cette question dans l'esprit des jeunes gens. Ainsi, on voit comment Tiwi ou Grenouille peuvent faire assaut d'incompréhension d'un sujet intéressant, sans pour autant nous faire grace de leur prolixité en la matière - l'incompréhension. Toutefois, une lumière semble poindre dans la nuit: cette frénésie n'est elle pas un dernier combat, le dernier moment avant que cette question prenne un vrai sens dans leur esprit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
infinis Membre 43 messages
Forumeur balbutiant‚ 23ans
Posté(e)

la religion est comme un tuteur imaginaire, si ont peut se debrouillé tout seul et qu'on est heureut tout seul ont n'a pas besoin de religion. Mais pour celui qui est malheureux, qui n'a perssonne a qui parler il va s'inventer dieux comme amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tiwi Membre 1 946 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

j'ai pas trop compris ton developpement Chi-miss.

Perso, je pense qu'un croyant est déjà mort de toute façon étant donné qu'il a perdu son libre arbitre voir même sa liberté tout court.

Le chemin que j'ai parcouru, il est fait, essai d'en faire autant l'immortelle... Aurais-tu peur de la mort ?

La mythologie est-elle une religion ? Parce que c'est la même chose et je ne suis pas sûr comme toi que toutes impliquent une résurrection.

Pour trouver le sens de la vie, tu as simplement a regarder autour de toi ou en toi, le croyant n'ouvrira jamais les yeux là dessus. Tous les croyants se prennent pour des dieux alors qu'ils ne sont que des merdes dans l'univers infini, comme tous les autres animaux. Ils sont simplement dirigés par un maître qui les rend esclave comme une meute de loups est dirigée par son chef. Passer sa vie à être esclave, très peu pour moi, merci. D'autant que tu entraîneras peut-être d'autres personnes dans tes illusions peureuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Dès fois, j'ai l'impression que les gens confondent être croyant et être obéissant.

Pour ma part, un croyant, quand il a la volonté d'agir ou de respecter telle ou telle règle, telle ou telle pratique, selon son propre choix, et pour ses propres raison. Quand il cherche à suivre sa propre interprétation des textes et règles, sa propre voie. En s'inspirant et recherchant les idées et croyances des autres pour trouver s'en inspirer et en retirer son propre cheminement spirituel.

ça ne peut qu'être bénéfique à son élévation spirituel, donc à son apaisement, et à la disparition de ses angoisses.

Par contre, quand c'est le groupe, "l'église", la "communauté" qui choisi pour toi, voire t'oblige, à agir de telle ou telle manière, de diminuer tes capacités de réflexion ou d'interprétation, et de te priver des sagesses apportés par les autres croyances et autres points de vu. Là ça ne peut que nuire.

J'ai tendance à penser que ceux qui suivent ce second chemin, malgré ce qu'ils en disent, ne suivent pas une religion, mais une organisation politico-sociale teinté de religiosité. ça, c'est plutôt générateur de frustration, de sentiments de culpabilité, de rancune, de peur (d'être rejeté par le groupe)

autrement dis, un fanatique, un "obscurci", c'est à dire tout sauf un religieux. (Pas forcément un fanatique très virulent, ni même forcément très "méchant", mais fanatique quand même.)

Je pense que tous les fanatiques (par exemple, les pseudo-scientifiques luttant à tout prix contre les religions sans réfléchir) tirent leur énergies de frustrations fortes.

Un religieux, (selon ma définition) typiquement, il est calme, ouvert, sage, pensif voir contemplatif... C'est un trais commun qu'on retrouve dans la plupart des religions. Celui là, il me semble plus heureux.

Après, où se trouve le non croyant dans tout ça ? Je ne suis même pas sûr que ça soit humainement possible de ne pas croire.

Même si c'est en une théorie scientifique, on croit nécessairement à un moment où à un autre dans quelque chose.

On croit que demain, le soleil se lèvera.

On croit que les autres existent (peut être qu'ils n'existent pas... peut être vivons nous dans un rêve...)

On croit que si on lâche une pierre, elle va tomber.

Qui sait ? Demain, peut être que l'univers passera dans une autre phase, et la gravité disparaitra !

Qui peut dire !? Personne ne sait !

On ne peut même pas faire de statistique pour savoir si c'est probable ou non !

Tout simplement, on ne sait pas. (comme disait un économiste célèbre)

La science ne croit pas, elle n'affirmerai jamais une telle chose.

Si on agit en scientifique, on pense que si on lâche la pierre, peut être ne tombera t'elle pas.

La science incite même à en faire régulièrement l'expérience, pour vérifier que la théorie est toujours valable.

Mais les humains ne se gênent pas pour croire dans les théories. (C'est la différence fondamentale entre la science et la technique... La technique étant la religion poussant à croire dans les théories scientifiques comme si elles étaient des vérités. )

Et à vrai dire, ils ont beau dire ce qu'ils veulent, s'ils font de la science, c'est pour se créer une religion derrière et y croire. Sinon, aucun chercheur ne chercherai.

ça a toujours été le moteur des humains.

Seulement, cette religion là est un peu moins "humaine" que les précédentes.

Donc de base, je répondrai que la question est absurde, parce qu'on ne peut pas ne pas croire.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Baboullinet
Invité Baboullinet Invités 0 message
Posté(e)

Que de grand discours pour expliquer l'inexpliquable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dionys Membre 992 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)

La foi est censée être aveugle. Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

Elle donne de l'espoir a ceux qui en ont besoin face a la mort.

Elle peut rendre heureux un vieillard qui va passer de l'autre côté, assuré de retrouver sa tendre.

SI la religion rendait heureux, les hommes ne se feraient pas la guerre en son nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Baboullinet
Invité Baboullinet Invités 0 message
Posté(e)
La foi est censée être aveugle. Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

Elle donne de l'espoir a ceux qui en ont besoin face a la mort.

Elle peut rendre heureux un vieillard qui va passer de l'autre côté, assuré de retrouver sa tendre.

SI la religion rendait heureux, les hommes ne se feraient pas la guerre en son nom.

Tu a tout résumé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Pour le vieux qui va retrouver sa tendre, pourquoi seulement le vieux ?

On peut tous avoir perdu des proches, même quand on est jeune.

C'est d'ailleurs une technique extrêmement efficace pour apprendre aux jeunes à surmonter un décès.

Il est d'ailleurs probable que ce soit la raison première des religions, que de nous apprendre à surmonter la tristesse et la mort.

Et ça, bien avant l'invention de la notion de Dieu.

Par contre, question guerre, les vrais religieux, ceux qui cherchent leur propre épanouissement spirituel, ne la fond jamais.

C'est les fanatisés dirigé par une organisation, qui la fond. Mais comme j'ai dis plus haut, ces personnes ne sont pas des religieux pour moi. Elle se font passer pour des religieux. Et comme les gens sont con, ils leur laissent ce droit. De définir ce qu'est être religieux.

S'ils se définissait comme des scientifiques, est-ce que vous leur laisseriez ce droit aussi ?

Je crois que la vrai lutte contre l'intégrisme, elle se situe là. Il faut leur refuser le droit de s'appeler religieux.

Sinon, questions guerres, à la réflexion, je me demande.

Je pense qu'en soit, ça pourrait être une quète spirituelle de vouloir trucider tout le monde autours de nous, et dans ce sens, quelqu'un qui suis ce chemin me semble effectivement plus heureux.

é condition bien sûr d'avoir intégrer cette quête spirituel pour lui même, et non pas pour "servir" une institution.

Je pense que c'était le cas des Vikings.

Je doute très fortement que ça soit le cas des intégristes religieux, ne serait-ce qu'à cause de la colère et de la haine.

Si quelqu'un ressent de la colère, et de la haine, c'est qu'il me semble à l'extrême opposé d'une élévation spirituelle.

Quelqu'un qui guide vers la haine et la colère n'a strictement rien à voir avec un guide qui nous aide à trouver notre élévation spirituelle (donc rien à voir avec un prêtre)

Puis de toute manière, pas besoin de réflechir sur ces détails concernant les intégristes actuels... c'est évident qu'ils correspondent plus à ma deuxième définition qu'à ma première.

Donc ce ne sont pas des religieux pour moi.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sayfdinn77 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

BIEN SUR QUE OUI.

EN PREMIER LIEU IL EST CONSEILLE DE FAIRE LES ABLUTIONS QUI PURIFIE TON AME ET LA RELIGION PRATIQUEE DONNE DE L'OXYGENE A TON AME QUI NE CESSE DE TOURNER EN ROND SANS OBTENIR DE LUMIERE.

MET TOI DANS UNE SALLE OU TOUT EST ETEINT ( NOIR COMPLET ) COMBIEN DE TEMPS RESTERA TU A L'INTERIEUR SANS PETER LES PLOMBS ? TON AME C'EST LA MEME. SANS RELIGION ELLE EST DANS LE NOIR ( TENEBRE ) ET AVEC RELIGION EST DANS LA LUMIERE.

DONC OUI LES CROYANTS SONT PLUS HEUREUX QUE LES NON CROYANTS PUISQUE EUX ILS METTENT LEUR CONFIANCE EN CE QUI LES DEPASSENT.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)
Que de grand discours pour expliquer l'inexpliquable

Alors qu'une simple photo résume la bêtise :smile2:

DONC OUI LES CROYANTS SONT PLUS HEUREUX QUE LES NON CROYANTS PUISQUE EUX ILS METTENT LEUR CONFIANCE EN CE QUI LES DEPASSENT.

Pas la peine de hurler !

Mettre sa confiance et ce qui te dépasse...

Pas mal.

Je ne partage pas, mais pour une fois qu'il se dit quelque chose d'intéressant...

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Baboullinet
Invité Baboullinet Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
DONC OUI LES CROYANTS SONT PLUS HEUREUX QUE LES NON CROYANTS PUISQUE EUX ILS METTENT LEUR CONFIANCE EN CE QUI LES DEPASSENT

Et si ça ne me dépasse pas on fait comment? :smile2: Ma confiance pour moi et pour personne d'autre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant