Aller au contenu

tiwi

Membre
  • Contenus

    2015
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de tiwi

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 02/11/1973

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    le gond de la porte
  • Intérêts
    mourir

Visiteurs récents du profil

5133 visualisations du profil
  1. Le plus drôle dans l'histoire, c'est que pour un gars qui n'a pas le temps de faire "mumuse" avec des aimants, des condos et des ponts de diodes, je trouve que tu perds beaucoup de temps a jacasser dessus.
  2. Si tu as quelque chose a dire sur le schéma que j'ai fourni je serais ravi de l'écouter. Maintenant, je t'avoues que j'ai un peu lâché la lecture de vos commentaires et je ne perd pas mon temps à remonter les pages. Encore une fois, si le sujet ne t'intéresses pas, personne ne te retiens et honnêtement, tu ne vas pas de me manquer. La partie générateur reste un générateur de tension, la partie moteur peut également devenir un moteur/générateur grâce aux travaux de Bedini.
  3. Pour info, je ne pense pas qu'il soit possible d'utiliser un ampli op étant donné que la source réelle est le +/- VCC et les entrées différentielles ne sont que des arguments de traitement. Pourquoi utiliser des fils de petite section: Si on regarde la formule de l'inductance, on s'aperçoit que le facteur essentiel est le nombre de spires ensuite vient le diamètre de la bobine. La réactance de la bobine est liée a son inductance donc plus l'inductance augmentera plus la réactance augmentera. On cherche a faire un générateur de tension avec peu d'intensité. Un fil de 0,13 supporte déjà 50mA. Cet ampérage provoquera déjà une contre-réaction magnétique et donc suffit largement pour notre bobinage.
  4. Les joies de l'impression 3D: Coil Winder Usinage 1 axe Plateaux a aimants Et les regrets Bonne année à tous.
  5. Tu as déjà ton schéma et ce n'est pas parce que tu te contrefiches de quelque chose qu'il en est de même pour tout le monde. On pourrait se dire, pourquoi ne pas brancher directement un moteur a courant continu mais je pense préférable et plus amusant de s'intéresser aux travaux de mr Bedini pour le système à balancier et mr Stéorn pour un système rotatif. Sur ce, je vous laisse car j'ai du travail, et ton schéma devra attendre que j'ai fini.
  6. Je n'ai rien d'autre pour le moment, sinon, je l'aurais mis. L'intérêt du système a balancier est que je ne serai pas étonné qu'il puisse fonctionner avec de simples aimants en ferrite qui sont beaucoup moins chers car sans terre rare et ça ferait plus joli dans le salon, non ? Pour un peu, ça pourrait même donner l'heure.
  7. Pour le moment, oui. Autre genre d'idée: Ici, il ne faudra plus que compenser les pertes d'un roulement a bille et celle d'une faible contre-réaction magnétique car, une machine parfaite aurait une intensité = 0 dans le générateur or, on sait que c'est impossible.
  8. En y réfléchissant, ça existe déjà, c'est le principe des ESD (arc électrique qui se forme dans un circuit électronique quand on ne s'est pas déchargé de son électricité statique, ça fait l'effet d'une bombe sur une piste électronique).
  9. C'est même pire que ça, ton circuit étant ouvert, le générateur ne sert plus a rien. Pour utiliser un circuit ouvert, il faudrait un composant avec des fils très rapprochés afin que la différence de tension soit moindre pour produire un arc électrique. C'est le principe du brin d'herbe qui touche la clôture électrique mais une clôture électrique monte déjà au moins je pense a 10kV.
  10. Déjà, pour le coup, ta résistance va empêcher le moteur d'avoir de l'ampérage ce qui fait qu'il ne va produire aucun couple. Les deux impédances ne sont plus isolées. Tu viens de créer le moteur de tension. Le coup du générateur sans fils, elle est pas mal celle là mais j'ai une petite question. Comment ton champ magnétique va produire de l'énergie ?
  11. Je me demande s'il ne serait pas mieux d'utiliser un ampli op alimenté avec des super-condensateurs et recharger ces super-condensateurs à l'aide de l'énergie crée par le générateur. Cela demande bien sûr à charger les super-condensateurs avant que la machine ne puisse produire un système sur-unitaire. Il faudrait connaître le rendement de l'ensemble inclu l'alimentation de l'ampli op.
  12. Laisse moi le temps d'arriver quand même, je ne suis pas le nez sur l'ordi et pas la peine de s'énerver, nous sommes des gens civilisés quand même. Pour le courant alternatif, tu as raison car il serait mieux de pouvoir réutiliser la tension alternative directement mais je n'ai pas encore trouvé de solution, je pense a l'utilisation d'un condo non polarisé par exemple. Il existe des diodes dont la tension de seuil est de 0,3v. Effectivement, pas de fils, ça pourrait fonctionner, c'est le principe de la bobine Tesla. La machine parfaite, ça n'existe pas, on ne peut que limiter les pertes au maximum.
  13. Dans le cas du néodyme, son utilisation était limitée à la miniaturisation car de toute manière, plus ton champ magnétique était puissant, plus tu augmentais proportionnellement les pertes du système. Le fait de limiter la perte engendrée par la puissance de son champ magnétique a l'aide d'un générateur de tension permet maintenant d'utiliser cette sur-unité. Je pense que c'est ça le principe de base du sur-unitaire et il y a plein d'autres exemples de ce type avec des unités différentes comme le temps par exemple.
  14. Tu confonds les watts et les volts. Si ton générateur fournit 1v avec une résistance de 1 ohms, il n'est absoluement pas sûr que tu ai 1 ampère. Tu auras 1 ampère seulement si tu fournis 1 watt. Augmenter la tension sert a diminuer l'intensité qui transforme la bobine en aimant et génère la contre-réaction magnétique. Au niveau de la résistance des fils, pas de soucis, plus la résistance sera élevée plus le voltage sera haut et l'intensité basse, c'est exactement ce que l'on recherche. Des fils de petit diamètre feront augmenter la résistance de ta bobine et c'est encore mieux, pas d'intensité, pas de pertes joules, c'est pourquoi le courant est transformé en haute tension avant de voyager. Du côté tension, dis-toi que plus la résistance sera élevée mieux ça fonctionnera. On pourrait mettre une ampoule côté ampère mais comment je fais tourner mon aimant pour qu'il produise de l'énergie ? Mon plus gros problème actuellement serait plutôt le rendement du condensateur. 50% c'est pas énorme. Je ne peux pas t'assurer que ça va fonctionner mais je peux t'assurer que je vais essayer. Une machine a mouvement perpetuel ne veut pas dire une machine idéale, toute machine a des pertes. C'est simplement une machine qui utilise une unité de production d'énergie plus importante que celle nécessaire pour qu'elle produise cette énergie. J'utilise un Néodyme car il est capable de soulever plusieurs fois sa masse. Au final, il ne soulevera qu'une fois sa masse après toutes les pertes. Tu comprends la distinction ?
  15. Pour élever la tension et baisser l'intensité. U=RI. Il faudra peut-être en ajouter une petite côté moteur mais je verrais ça en temps utile. Je me suis peut-être trompé sur serie/parallèle, mes notions d'électronique sont loin aussi mais ça devrait pas être trop compliqué a corriger le cas échéant. Après verif, je crois que c'est bien comme ça.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité