Pourquoi Jésus a été crucifie, et par qui?

Calms-Forte Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Il étais pas homo Ponce Pilate?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

T'as du faire une association avec le tableau "Ecce Homo" qui représente Ponce Pilate avec Jésus, parce que j'ai jamais entendu parler de son homosexualité, au contraire il me semble même qu'il était marié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
J'aimerais rajouter que non seulement son existence est attestee par la Bible (et dire qu'il s'agit d'un document historique moins important que les autres ecrits de la meme epoque est juste un prejuge)

Son existence est surtout légitimée par le nouveau testament qui n'a été rajouté à la bible que 400 ans après la naissance supposée de Jésus. Quand on sait la sélection qui a été faite pour trouver 4 bouquins qui vont dans le sens du dogme et que malgré tout ça on obtient des incohérences flagrantes; les évangiles intègrent Jésus à des évènement historiques, en recoupant les dates on s'aperçoit qu'il y a des erreurs historiques qui le font naitre tantôt sous Hérode le grand et tantôt sous Hérode Antipas (son fils), d'autres part, Jésus est connu pour ses miracles, or sur les 4 évangiles, il y a un seul miracle commun, quid des autres? Alors en vertu de l'approximation et du manque de cohésion de ces textes, on peut effectivement avoir des préjugés quant à au crédit "historique" que l'on peut leur accorder :smile2:

Je comprend que l'on ne puisse pas necessairement croire a un jesus faisant des miracles. Par contre, a part peut etre quelque revisioniste, son existence meme n'a jamais ete remis en cause.

C'est faux d'affirmer que son existence n'a jamais été remise en cause, elle l'a souvent été et elle l'est encore par des millions de gens, quant à traiter de révisionnistes ceux qui doutent simplement parce qu'il n'existe pas de preuve mais uniquement des suppositions, c'est léger comme argument et un peu démago.

Enfin, les romains n'ont jamais remis en cause l'existence de Jesus, meme Nero qui est a l'origine de la plus sanglante repression anti-chretienne.

Peut tu me fournir stp, les textes romains de l'époque qui parlent de Jésus stp? A part de faux grossiers qui ont été rajoutés au moyen age dans des écrits de Tacite ou de Pline le jeune, tu vas avoir du mal. Il faut savoir que le christianisme est né à Rome, loin de Jésus, très certainement créé par Paul de Tarse (qui n'était pas un apôtre) à partir d'un mélange de judaïsme et de culte de Mithra, alors la vérité sur Jésus dans tout ça... ;)

Un truc qui est evident avec ceux qui acceptent les differentes theories du complot (du genre les attaques du 11 septembre etait un complot du mossad, ou encore que l'on est pas alle sur la lune, etc..)

Un truc évident avec les croyants c'est qu'avec leur foi indéfectible, ils en trainent souvent une très mauvaise (foi) pour appuyer leur croyance basée sur des incertitudes et des approximations. Mettre les gens qui doutent de l'existence de Jésus dans un cadre de théorie du complot, c'est assez puéril à mon sens, et comparer ça à avec le 11/09 ou les premiers pas de l'homme sur la lune est à mon sens une argumentation fallacieuse qui n'est là que pour rassurer son auteur. Personnellement je ne souscris à aucune des deux thèses du complot que tu as mentionné, dans d'autre topics, je me suis même battu contre ces théories, et j'ai un gros avantage sur les croyants dans ma démarche, c'est que ça ne me dérangerait absolument pas que l'on apporte des preuves de l'existence de Jésus, bien au contraire. Par contre j'imagine la tronche des chrétiens si on découvrait un jour un texte attribué à Paul et qui raconte qu'il a tout inventé pour devenir célèbre ;)

Souvent rejette par la societe, ils considerent que la societe en entier est a rejetter, et dans cette optique-la se fabrique des mythes qui s'ajustent parfaitement avec leur sentiments. Ils sont plus a plaindre qu'autre chose. :o°

C'est le genre d'affirmation à effet boomerang ça, il faut faire attention à ne pas mettre trop de sentiments dans un débat, sinon ça donne des indications sur sa propre personnalité au type d'en face. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

12ansdage > relis tes classiques!!

Alexandre le Grand -356 -323 a largement fait usage du crucifiement, les Phéniciens (de -3000 à -332) de même, quant aux romains c'est eux qui abolirent ce supplice en 313.

Modifié par ManhattanStory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Un truc évident avec les croyants c'est qu'avec leur foi indéfectible, ils en trainent souvent une très mauvaise (foi) pour appuyer leur croyance basée sur des incertitudes et des approximations. Mettre les gens qui doutent de l'existence de Jésus dans un cadre de théorie du complot, c'est assez puéril à mon sens, et comparer ça à avec le 11/09 ou les premiers pas de l'homme sur la lune est à mon sens une argumentation fallacieuse qui n'est là que pour rassurer son auteur. Personnellement je ne souscris à aucune des deux thèses du complot que tu as mentionné, dans d'autre topics, je me suis même battu contre ces théories, et j'ai un gros avantage sur les croyants dans ma démarche, c'est que ça ne me dérangerait absolument pas que l'on apporte des preuves de l'existence de Jésus, bien au contraire. Par contre j'imagine la tronche des chrétiens si on découvrait un jour un texte attribué à Paul et qui raconte qu'il a tout inventé pour devenir célèbre :D

C'est le genre d'affirmation à effet boomerang ça, il faut faire attention à ne pas mettre trop de sentiments dans un débat, sinon ça donne des indications sur sa propre personnalité au type d'en face. :p

Facile tous les Paul serait excommunier :D

:smile2: ;):sleep::o°;):|:| :D :bad: :o°

Non sérieux tu croie en ce que tu écrit :hu:

Que Jésus ('Issa), (INRI) et exister et un fait d'écrit par tous les 'Livres'

Les miracles mouis le recouvrement de la vue a déjà était expliqué précédemment

Le mort qui "renaît" n'importe quel coma peut l'expliquer

Marcher sur l'eau, ben............ :D

Ce qu'il faut essayer de comprendre c'est qu'il s'agit de religion

R E L I G I O N

une chose non chiffrable, classable ou même pertinente (au pire)

Bref une croyance

Modifié par Rott kiler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Pour info, INRI signifie : Iesus Nazarenus Rex Iudæorum soit Jésus de Nazareth Roi des Juifs, n'allez surtout pas croire que son pseudo était Henri (le serial killer)... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Son existence est surtout légitimée par le nouveau testament qui n'a été rajouté à la bible que 400 ans après la naissance supposée de Jésus.

Mouai..explique moi alors comment as-t-on put retrouver et dater des parchemins de l'evangile de Jean ecrit entre 100 et 150 ans apres la naissance du Christ?? :smile2:

Quand on sait la sélection qui a été faite pour trouver 4 bouquins qui vont dans le sens du dogme et que malgré tout ça on obtient des incohérences flagrantes; les évangiles intègrent Jésus à des évènement historiques, en recoupant les dates on s'aperçoit qu'il y a des erreurs historiques qui le font naitre tantôt sous Hérode le grand et tantôt sous Hérode Antipas (son fils), d'autres part, Jésus est connu pour ses miracles, or sur les 4 évangiles, il y a un seul miracle commun, quid des autres? Alors en vertu de l'approximation et du manque de cohésion de ces textes, on peut effectivement avoir des préjugés quant à au crédit "historique" que l'on peut leur accorder :sleep:

Les evenements historiques parallele a la vie de Jesus (comme par exemple l'existence de Pilate) n'ont ete que corroboree relativement recement grace a des fouilles archeologiques. Bien d'autres sites et evenements d'alors ont ete de meme recoupee. Tu raconte decidement n'importe quoi.

D'autre part, je te rappelle que si il y a 4 evangiles, c'est precisement parce que ces 4 evangiles racontent des evenements a partir de points de vue differents (comme pour le film recent "Vantage point").

Donc ca n'enleve rien a leur historicite.

C'est faux d'affirmer que son existence n'a jamais été remise en cause, elle l'a souvent été et elle l'est encore par des millions de gens, quant à traiter de révisionnistes ceux qui doutent simplement parce qu'il n'existe pas de preuve mais uniquement des suppositions, c'est léger comme argument et un peu démago.

La majorite des expert en la matiere reconnaissent l'historicite de Jesus tandis qu'ils rejettent les theories farfellues auxquels tu sembles adherer: Christ myth theory

The first academic advocate was the 19th century historian and theologian Bruno Bauer. Proponents such as Arthur Drews were influential in biblical studies during the early 20th century. Authors such as Earl Doherty, Robert M. Price and George Albert Wells have recently re-popularised the theory. A large majority of biblical historians and scholars are dismissive of the theory.[8][9][10][11][12]
Peut tu me fournir stp, les textes romains de l'époque qui parlent de Jésus stp? A part de faux grossiers qui ont été rajoutés au moyen age dans des écrits de Tacite ou de Pline le jeune, tu vas avoir du mal. Il faut savoir que le christianisme est né à Rome, loin de Jésus, très certainement créé par Paul de Tarse (qui n'était pas un apôtre) à partir d'un mélange de judaïsme et de culte de Mithra, alors la vérité sur Jésus dans tout ça... :o°

- Flavius Joseph:

There is one main reason to believe Josephus did originally mention Jesus and that the passage was later edited by a Christian into the form we have now. There is a passage from a 10th century Arab historian named Agapius of Manbij who was a Christian. He cites Josephus as having written:

At this time there was a wise man who was called Jesus. And his conduct was good, and (he) was known to be virtuous and many people from among the Jews and the other nations became his disciples. Pilate condemned him to be crucified and to die. And those who had become his disciples did not desert his discipleship. They reported that he had appeared to them three days after his crucifixion and that he was alive; accordingly, he was perhaps the Messiah concerning whom the prophets have recounted wonders.[53]

The text from which Agapius quotes is more conservative and is closer to what one would expect Josephus to have written. The similarities between the two passages imply a Christian author later removed the conservative tone and added interpolations.[54]

- Tacite:

Tacitus (c. 56¿c. 117), writing c. 116, included in his Annals a mention of Christianity and "Christus", the Latinized Greek translation of the Hebrew word "Messiah". In describing Nero's persecution of this group following the Great Fire of Rome c. 64, he wrote:

Nero fastened the guilt of starting the blaze and inflicted the most exquisite tortures on a class hated for their abominations, called Christians [Chrestians] by the populace. Christus, from whom the name had its origin, suffered the extreme penalty during the reign of Tiberius 14-37 at the hands of one of our procurators, Pontius Pilatus, and a most mischievous superstition, thus checked for the moment, again broke out not only in Judaea, the first source of the evil, but even in Rome, where all things hideous and shameful from every part of the world find their centre and become popular.[57]

There have been suggestions that this was a Christian interpolation but the vast majority of scholars conclude that the passage was written by Tacitus.[58] For example, R. E. Van Voorst noted the improbability that later Christians would have interpolated "such disparaging remarks about Christianity".[59]

-Thallus

Thallus, of whom very little is known, wrote a history from the Trojan War to, according to Eusebius, 109 BC. No work of Thallus survives. There is one reference to Thallus having written about events beyond 109 BC. Julius Africanus, writing c. 221, while writing about the crucifixion of Jesus, mentioned Thallus. Thus:

On the whole world there pressed a most fearful darkness; and the rocks were rent by an earthquake, and many places in Judea and other districts were thrown down. This darkness Thallus, in his third book of History, calls (as appears to me without reason) an eclipse of the sun.[74]

-Lucian

Lucian, a second century Romano-Syrian satirist, who wrote in Greek, wrote:

The Christians, you know, worship a man to this day ¿ the distinguished personage who introduced their novel rites, and was crucified on that account¿ You see, these misguided creatures start with the general conviction that they are immortal for all time, which explains the contempt of death and voluntary self-devotion which are so common among them; and then it was impressed on them by their original lawgiver that they are all brothers, from the moment that they are converted, and deny the gods of Greece, and worship the crucified sage, and live after his laws.[75]

Celsus wrote, about 180AD, a book against the Christians, which is now only known through Origen's refutation of it. Celsus apparently accused Jesus of being a child and a sorcerer[76] and is quoted as saying that Jesus was a "mere man".[77]

-Le talmud juif (pas des grand fan du christ non plus):

The Talmud Sanhedrin 43a, which dates to the earliest period of composition (Tannaitic period) contains the following:

On the eve of the Passover, Yeshu was hanged. Forty days before the execution took place, a herald went forth and cried: "He is going forth to be stoned because he has practiced sorcery and enticed Israel to apostasy. Any one who can say anything in his favour, let him come forward and plead on his behalf." But since nothing was brought forward in his favour he was hanged on the eve of the Passover.[81]

Between A.D. 70 and 200, Jews developed a code of religious jurisprudence called the Mishnah. The Gemaras, a separate body of commentaries on the Mishnah, was composed during and after the same period. Together both works are called the Talmud.

+ toutes les preuves archeologiques relatif au recit lui meme....

Edit: desole pour le probleme avec les quotes. J'etais au travail et il ne m'a pas ete possible de modifier mon message par la suite. ;)

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Que Jésus ('Issa), (INRI) et exister et un fait d'écrit par tous les 'Livres'

Non ça c'est ce dont tu te persuades, sinon tu aurais cité tous les livres. "Oui oui au pays des jouets" décrit la vie d'un petit bonhomme et de son copain Potiron, on parle même d'eux dans d'autres ouvrages, ça ne veut pas dire pour autant que dans 2000 ans, il faudra croire qu'ils aient existé. Sinon, pour info, Manhattanstory t'a donné la signification de "I.N.R.I" et "Issa" est la traduction du nom de Jésus en arabe, le fait de l'écrire ainsi n'est pas une preuve de son existence, mais par contre le fait de le faire plusieurs fois serait plutôt un aveu sur ton manque d'argument, tu peux envoyer tous les smileys ricaneurs ou toutes les appréciations méprisantes que tu voudras, ça fonctionnera peut être avec certains mais pas avec tout le monde, c'est juste du remplissage quand on n'a pas grand chose à exprimer :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Pour info, INRI signifie : Iesus Nazarenus Rex Iudæorum soit Jésus de Nazareth Roi des Juifs, n'allez surtout pas croire que son pseudo était Henri (le serial killer)... :smile2:

Jésus de Nazareth :sleep: né à Bethléem ;)

Alors qu'il était d'usage certain que le lieu de naissance était "rajouté" au nom

Non ça c'est ce dont tu te persuades, sinon tu aurais cité tous les livres. "Oui oui au pays des jouets" décrit la vie d'un petit bonhomme et de son copain Potiron, on parle même d'eux dans d'autres ouvrages, ça ne veut pas dire pour autant que dans 2000 ans, il faudra croire qu'ils aient existé. Sinon, pour info, Manhattanstory t'a donné la signification de "I.N.R.I" et "Issa" est la traduction du nom de Jésus en arabe, le fait de l'écrire ainsi n'est pas une preuve de son existence, mais par contre le fait de le faire plusieurs fois serait plutôt un aveu sur ton manque d'argument, tu peux envoyer tous les smileys ricaneurs ou toutes les appréciations méprisantes que tu voudras, ça fonctionnera peut être avec certains mais pas avec tout le monde, c'est juste du remplissage quand on n'a pas grand chose à exprimer :o°

Les écrivains romains

Aux côtés des sources chrétiennes, d'autres écrits mentionnent la personne de Jésus, d'une façon qui n'est pas toujours élogieuse, ce qui peut apparaître comme une autre preuve de son existence. Il est notamment cité par trois écrivains romains : Pline le Jeune, gouverneur romain vers 112 après J.-C., l'historien Tacite, qui aborde la mort de Jésus dans ses "Annales" écrites vers 115, et Suétone, autre historien qui évoque les Chrétiens dans "La vie des douze Césars".

Bien tu illustre frustration ne sera que plus grande après les écrit ci-dessus ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Non ça c'est ce dont tu te persuades, sinon tu aurais cité tous les livres. "Oui oui au pays des jouets" décrit la vie d'un petit bonhomme et de son copain Potiron, on parle même d'eux dans d'autres ouvrages, ça ne veut pas dire pour autant que dans 2000 ans, il faudra croire qu'ils aient existé. Sinon, pour info, Manhattanstory t'a donné la signification de "I.N.R.I" et "Issa" est la traduction du nom de Jésus en arabe, le fait de l'écrire ainsi n'est pas une preuve de son existence, mais par contre le fait de le faire plusieurs fois serait plutôt un aveu sur ton manque d'argument, tu peux envoyer tous les smileys ricaneurs ou toutes les appréciations méprisantes que tu voudras, ça fonctionnera peut être avec certains mais pas avec tout le monde, c'est juste du remplissage quand on n'a pas grand chose à exprimer ;)

Oups encore un détail

Manhattanstory a donné la signification aux lecteur qui ne savait pas

et " 'Issa" s'écrit avec le " ' " يًسُوع que tu ne sait pas

d'ailleurs visiblement tu ne sait rien :smile2:

par ailleurs pour donner plus de poids voici le lien qu'avais mis notre ami "david79" le 30/12/08

Jésus

Modifié par Rott kiler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)

"LA DOCUMENTATION HISTORIQUE RESTE éTRANGEMENT MUETTE LORSQU'IL S'AGIT DE TROUVER DES INDICES FIABLES PERMETTANT DE CONFIRMER L'EXISTENCE RéELLE DE JéSUS CHRIST. MYSTéRE, MYSTéRE ...

Avant de parler de la résurrection de Jésus ou d'examiner sa négritude, il faut tout d'abord démontrer son existence terrestre, et c'est là qu'il y a anguille sous roche. Car mis à part la Bible, aucun autre ouvrage historique ne fait mention de son existence.

Un tel personnage devait assurément retenir l'attention des historiens de son époque, et pourtant...

Tout homme religieux, qu'il soit juif, chrétien ou musulman parle de Jésus comme étant un personnage historique. Or, nous ne possédons aucune preuve de son existence.

Quel est le fond du problème ?

On prétend que Jésus a vécut sous la domination romaine. L'historien des religions que je suis, se demande alors humblement pourquoi son nom et l'histoire de sa vie ne figurent dans aucun des écrits des trois plus grands historiens de son époque, à savoir :

- Philo Judaeus,

- Flavius Josèphe

- Juste de Tibériade

Jésus a multiplié les pains, marché sur l'eau, ressuscité les morts, rassemblé des foules nombreuses et rien de tout cela ne figure dans les récits historiques de son époque.

Voyons cela de près :

- L'historien Philo Judaeus, qui est mort 20 ans après la date de la crucifixion de Jésus, ne fait aucune mention de ce dernier dans son encyclopédie historique en 38 volumes. Pourtant son fils avait épousé l'une des petites-filles du roi célèbre Hérode et son propre frère n'était autre que le chef de la communauté juive installée en Egypte à Alexandrie. Etonnant non ?

- L'historien juif Flavius Josèphe, né en 37 de notre ère, originaire de la Palestine est issu d'une famille sacerdotale. Il a écrit une encyclopédie historique en 20 volumes dit « Antiquités Judaïque » qui mentionne certes Jean-Baptiste (vie et exécution) mais aucune trace de Jésus ni de l'annonciation de sa venue par Jean-Baptiste. Général de Galilée en 66 lors de la fameuse révolte juive contre les Romains, il est pourtant au c¿ur de l'action. .

- Juste de Tibériade, historien et contemporain de Joseph Flavius ne parle ni de Jésus, ni des Chrétiens dans son encyclopédie historique « Histoire de la guerre judaïque ». Tout cela est si embêtant que certains en sont réduits à donner un coup de pouce à l'Histoire en fabriquant de fausses reliques qu'ils exhibent comme des preuves de l'existence de Jésus.

La dernière imposture en date est un ossuaire qui aurait contenu les restes de Jacques, frère de Jésus. Cependant, la science n'a pas de couleur ou de religion et elle démontre que la mention « frère de Jésus » ne peut avoir été gravée avant le 3e siècle ap. J.C, faisant ainsi de cet ossuaire une imposture de plus.

L'émotion était telle non seulement dans la communauté scientifique, mais aussi chez les croyants que peu de temps après s'est posée la question de « Ce que la science sait des prophètes ». Dans le même magazine scientifique nous apprenons qu'il n'existe aucune trace, donc aucune preuve matérielle directe de l'existence des prophètes.

Concernant Jésus, l'article intitulé : « Jésus, l'insoutenable absence » nous dit :

« Le christianisme n'a cessé de vouloir prouver que ce que disent les Ecritures est précisément « parole d'Evangile. L'invention du Saint-Sépulcre, au 4e siècle, relève de cette démarche contradictoire affirmant d'un côté que seule compte la foi et, de l'autre, se fabriquant des preuves matérielles censées l'étayer. Mais quels sont finalement les témoignages historiques de l'existence du Christ, personnage sans restes physiques ?... Pas la moindre inscription contemporaine ne mentionne son nom. Ni le suaire de Turin ni les innombrables autres reliques médiévales (morceaux de la vraie croix, couronne d'épines...) ne peuvent plus, aujourd'hui, être considérés comme des preuves sérieuses.

Pour autant, est-il légitime de dire que Jésus est un mythe ?

"Les chrétiens doivent s'arranger d'un paradoxe : la disparition du corps de Jésus prouve sa résurrection, donc son existence. D'où la multiplication des « reliques ». Mais pour trouver les traces de sa réalité, c'est dans les textes qu 'il faut chercher ».

Puisque l'absence de preuves n'est pas une preuve en soit de l'inexistence de Jésus, et que c'est dans les Evangiles que se trouvent les traces de sa réalité, que disent les spécialistes de la question ?

Dans dernier ouvrage « La Véritable Bible de Moise » publié en février 2003 à compte d'auteur, je prends l'existence de Jésus comme un postulat et je démontre références bibliques à l'appui qu'il n'était pas le Messie pour les raisons suivantes :

- Premièrement, sa généalogie donnée dans les Evangiles présente des divergences et des contradictions telles qu'il n'était pas possible de la prendre au sérieux. Par contre en utilisant les indices contenus dans l'Evangile de Luc, Jésus était un membre non de la tribu de Juda, mais de celle de Lévi.

- Deuxièmement, l'inscription mortuaire le « Titulus » se trouve sous quatre versions différentes dans les quatre Evangiles.

- Troisièmement, les quatre Evangiles présentent quatre versions différentes des dernières paroles de Jésus sur la croix.

- Quatrièmement, le nom et le nombre de femmes présentent lors de la prétendue résurrection de Jésus varient d'un Evangile à l'autre.

- Cinquièmement, les circonstances de la prétendue résurrection de Jésus varient également d'un Evangile à l'autre.

Selon la tradition chrétienne, Jésus vécut dans la première moitié du ler siècle, mais les premières allusions littéraires à son sujet se rencontrent dans la première moitié du 2e siècle, soit un siècle après son existence supposée.

Il y a fort à parier que les rédacteurs des Evangiles n'étant pas des témoins oculaires de leurs propres aveux, récupérèrent l'histoire d'un prêtre, le fameux « Maître de justice » de la secte des Esséniens, puis devant l'impact de la religion égyptienne dans le bassin méditerranéen, ils intégrèrent quelques éléments de cette religion plutôt que de la combattre.

Le professeur Sarwat Anis Al-Assiouty a de son coté démontré que les Evangiles ont tout simplement acclimatés les spécificités de la spiritualité de la religion africaine de la période pharaonique, tels que

- Le nom égyptien de Marie (Mari-Amon = Aimée d'Amon en égyptien).

- Le baptême égyptien de Jésus.

- La Madone et l'Enfant, Marie et Jésus (Isis et Horus en Egypte).

- Jésus dans le sanctuaire d'Osiris à Jérusalem.

- La croix chrétienne (la croix égyptienne : le « Ankh »).

- Le poisson symbole chrétien (le poisson symbole d'Osiris).

- Les miracles de Jésus (Médecine et guérisons en Egypte).

- La Sainte Cène et la Passion de Jésus (la Passion d'Osiris).

- Jésus, dieu de la résurrection (Osiris, dieu de la résurrection).

- Jésus et le jugement dernier (le Tribunal d'Osiris).

Comme nous pouvons le constater, le personnage de Jésus tel qu'il est décrit dans les Evangiles est un savant mélange de la vie d'Osiris et de celle du « Maître de Justice » de la secte des Esséniens (Cf.La Bible confisquée, de Michael Baigent et Richard Leigh, édition Pion) . Il est intéressant de remarquer que les quatre Evangiles sont rédigés en grec et non en hébreu ou mieux en araméen."

source

Pour Flavius Josephe (juif) il est reconnu, sauf par l'église romaine' que les 3 lignes où il parle de Jésus ont été rajouté au 3 ème ou 4 ème siècle, pareil pour Tacite, je l'ai déjà mentionné dans d'autre posts, je vais pas le refaire à l'infini. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Rott > je n'invente pas et ce n'est pas moi qui ai fait la syntaxe et l'histoire :smile2:

INRI et autres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Absolument d'accord avec toi

C'est seulement l'aberration de Bethléem et Nazareth

Je suis depuis fort longtemps athée, c'est donc l'histoire qui m'intéresse et non le coté spirituel de jésus, au même titre que le "Rassoule" "رسول الله." par ailleurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Concernant l'existence de Jésus, j'ai une amie qui est ultra-athée, qui fait des études d'histoires et avec un esprit critique, et qui dit que Jésus Christ a réellement et historiquement existé, j'ai pas eu l'occasion de lui demander comment elle le savait mais je prends le risque de lui faire confiance sur ce sujet. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Athée aussi, je pense sincèrement que Jésus a existé mais sans rien de divin (ce sont les textes écrits par l'homme qui font l'histoire et quand on sait que la parole de l'homme vaut l'homme... :smile2:).

Un agitateur et un trouble fête à son époque, un brin mystique, engagé, tout cela a fait son mythe.

J'avais lu "L'homme qui devint Dieu" en 2 tomes de Gerald Messadié (journaliste scientifique (rédacteur en chef de Sciences et Vie) et c'était assez édifiant, l'auteur cherchait simplement a expliqué et retracé le parcours de Jésus avec des preuves, traces, témoignages.

Certains des miracles y étaient expliqués, en effet ça démystifie pas mal le mythe après. A lire!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Concernant l'existence de Jésus, j'ai une amie qui est ultra-athée, qui fait des études d'histoires et avec un esprit critique, et qui dit que Jésus Christ a réellement et historiquement existé, j'ai pas eu l'occasion de lui demander comment elle le savait mais je prends le risque de lui faire confiance sur ce sujet. :smile2:

Concrètement je le pense aussi, l'accumulation de mutiples éléments laisserait penser que... Le souci c'est que l'église ou des hommes au fil des siècles ont falsifié des textes pour inventer des preuves et qu'en ce moment c'est la course effrénée à celui qui trouvera le truc indiscutable qui lui rapportera le pactole et qu'on en est réduit à des suppositions . ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)

Mais c'est de ça que je parlais ^^

Un agitateur juif qui voulait "réformer" sa religion a bien exister. Stout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Athée aussi, je pense sincèrement que Jésus a existé mais sans rien de divin (ce sont les textes écrits par l'homme qui font l'histoire et quand on sait que la parole de l'homme vaut l'homme... :smile2:).

Un agitateur et un trouble fête à son époque, un brin mystique, engagé, tout cela a fait son mythe.

J'avais lu "L'homme qui devint Dieu" en 2 tomes de Gerald Messadié (journaliste scientifique (rédacteur en chef de Sciences et Vie) et c'était assez édifiant, l'auteur cherchait simplement a expliqué et retracé le parcours de Jésus avec des preuves, traces, témoignages.

Certains des miracles y étaient expliqués, en effet ça démystifie pas mal le mythe après. A lire!!

;) sauf pour Messadié qui est en 4 tomes, "le récit", "les sources","Saul l'incendiaire" et "Jésus de Srinagar" :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Metal > je sais qu'il est en 4 tomes :smile2:, je n'ai lu que les 2 premiers, ça m'avait déjà forgé dans ma conviction, mais tu as tout à fait raison de le rappeler.

Tiens d'ailleurs faudra que je m'attaque aux deux derniers....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Concrètement je le pense aussi, l'accumulation de mutiples éléments laisserait penser que... Le souci c'est que l'église ou des hommes au fil des siècles ont falsifié des textes pour inventer des preuves et qu'en ce moment c'est la course effrénée à celui qui trouvera le truc indiscutable qui lui rapportera le pactole et qu'on en est réduit à des suppositions . ;)

Contemporain de Jésus, Jean le Baptiste est décrit lui aussi comme un agitateur religieux qui suscite l'intérêt du peuple et qui, comme Jésus, est mis à mort par les autorités politiques. La notoriété de ces deux personnages devrait donc être comparable, et dans le cadre de la thèse standard, ils devraient avoir laissé dans l'histoire des traces à peu près équivalentes.

Si un auteur ne parle pas de Jean le Baptiste, il est alors tout à fait normal qu'il ne parle pas de Jésus, et celui qui prend le silence sur Jésus pour une preuve de son inexistence, devrait se sentir tenu de proclamer de la même façon l'inexistence de Jean le Baptiste, sur la foi des mêmes arguments.

Et que dire alors de Saul de Tarse, alias Saint Paul

Citoyen romain, lettré, inséré dans la société marchande de son époque, Paul avait sûrement une stature sociale bien plus importante que celle de Jésus ou de Jean le Baptiste.

Sa prédication, s'il faut en croire les témoignages, dura bien plus longtemps que celle de Jésus, et en des lieux bien plus en vue que Jérusalem : Athènes, éphèse, Corinthe, Rome... Quelle trace a-t-il laissé chez les historiens de cette époque ?

Metal > je sais qu'il est en 4 tomes :sleep: , je n'ai lu que les 2 premiers, ça m'avait déjà forgé dans ma conviction, mais tu as tout à fait raison de le rappeler.

Tiens d'ailleurs faudra que je m'attaque aux deux derniers....

Attention c'est un roman hummmmm !

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant