Doit-on uniformiser l'éducation garçon-fille?

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

J'ai l'impression qu'on se rapproche de l'unisexe (mais pas tout à fait heureusement :smile2:).

Il est de plus en plus difficile de distinguer une fille d'un d'un garçon tant les "extrêmes" se rapprochent dans l'attitude.

Finalement ne doit-on pas en venir à une éducation identique pour les garçons et les filles:

faire disparaître les marques "sexistes" du type une poupée pour une fille et une voiture pour le garçon, le foot pour lui et la danse pour elle...

?

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Cyphilis Membre 2 595 messages
Davs <3 ‚ 24ans
Posté(e)

Oui sa éviterais que l'on me traite toujours de garçon manqué :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guitariste25 Membre+ 4 935 messages
- .inusable. -‚ 31ans
Posté(e)

ça me ferais bien chier de devoir élever mon fils avec une barbie et que quand il rentre en fac il me présente sont petit copain :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Oui sa éviterais que l'on me traite toujours de garçon manqué :smile2:
Si on te traite de garçon manqué, c'est que tu es bien identifiée comme une fille ! L'éducation n'a rien à voir. Il y a des filles plus féminines que d'autres, des garçons plus turbulents. Qu'est ce que ça peut faire s'ils sont bien dans leur peau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
ça me ferais bien chier de devoir élever mon fils avec une barbie et que quand il rentre en fac il me présente sont petit copain :smile2: :o°

Il en aurait bien le droit:

j'entends jouer à la poupée barbie et te présenter son petit copain. :sleep:

M'enfin, c'est mon avis. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
ça me ferais bien chier de devoir élever mon fils avec une barbie et que quand il rentre en fac il me présente sont petit copain :smile2: ;)
Parce que tu penses qu'un garçon qui joue avec une poupée devient homo ? Je suis surpris qu'un jeune de ton age ait des idées aussi arriérées. Et une fille qui joue au foot, ça devient quoi, un routier ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guitariste25 Membre+ 4 935 messages
- .inusable. -‚ 31ans
Posté(e)

c'est bon oh, on peut plaisanter :smile2: aucun humour ;) mais je t'en veux pas :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Désolé, je n'avais pas compris que tu faisais de l'humour :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je suis pour une éducation qui ne cloisonne pas les filles aux "trucs" de fille et les garçons aux "trucs" de garçon, mais je ne pense pas que ça évite réellement la différenciation sexuelle. Et supprimer celle-ci est-ce forcément un bien?

On parle de bandes de filles dans des cités qui castagnent autant que les garçons. Est-ce une avancée? Et un changement dans l'éducation aidera-t-il les filles à investir des métiers masculins et les garçons des métiers plutôt féminins?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

l'education est une science trop abstraite et subjective pour etre soumise à une question du type "DOIT-ON...? ou FAUT-IL...?"

je pense qu'en matière d'instruction des enfants, faute d'avoir des "écoles de parents" on est libre d'inculquer ce qu'on veut à ces êtres en construction tant que l'on pense que ce nuira pas à leur caractère futur.

(>>> ne pas créer des psychopathes ou skyzophrènes en puissance)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
ça me ferais bien chier de devoir élever mon fils avec une barbie et que quand il rentre en fac il me présente sont petit copain ;):sleep:

Mouis.......... même si c'est "tendance", je comprend..........

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Eduquer de façon neutre n'équivaut pas à effacer les différences mais plutôt à leur donner la chance de s'épanouir.

Je pense que si j'ai des enfants, je ferais ... de mon mieux , comme tout le monde ;)

En tout cas, j'essaierais de cultiver l'ensemble de ses richesses et de ses différences plutôt que de me concentrer sur une avec des principes débiles.

Si jamais j'ai une fille et qu'on la qualifie de garçon manqué, je lui dirais que c'est surtout une fille réussie :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Finalement ne doit-on pas en venir à une éducation identique pour les garçons et les filles:

faire disparaître les marques "sexistes" du type une poupée pour une fille et une voiture pour le garçon, le foot pour lui et la danse pour elle... ?

Ta question est un peu caricaturale...

Ce qui est sur, c'est qu'il faut garder une neutralité de traitement des individus dans l'éducation. Filles et garçons doivent pouvoir avoir accès à tous les domaines de l'éducation. Il ne faut pas interdire la poupée aux petits mecs, en gros.

Mais le sujet est à prendre à l'envers : même avec une éducation neutre, garçons et filles se différencieront très bien. C'est mécanique, je dirais.

C'est de cette différenciation même que sont nées les divergences de genre dans les façons d'éduquer.

Le garçon est comme ça ? Et bien on lui donnera ça pour qu'il soit un garçon !

C'est un cercle.

En tout cas, on se doit de réclamer l'égalité des sexes et encore plus en ce qui concerne l'éducation. Ce qui semble être globalement la tendance (partage des taches ménagères, meilleure reconnaissance des filles sportives,... )

=================

Pour ce qui est du problème des bandes de nanas racailles, le problème n'est pas une perte d'identité sexuelle. C'est juste un contexte qui incite au regroupement, au clanisme et à la violence. Attaquer avant d'être attaqués.

D'ailleurs, les bandes de mecs sont dans la même optique. La preuve en est que ce n'est pas un symbole de masculinité aux yeux de la société, mais un symbole de malaise social.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Pour ce qui est du problème des bandes de nanas racailles, le problème n'est pas une perte d'identité sexuelle. C'est juste un contexte qui incite au regroupement, au clanisme et à la violence. Attaquer avant d'être attaqués.

D'ailleurs, les bandes de mecs sont dans la même optique. La preuve en est que ce n'est pas un symbole de masculinité aux yeux de la société, mais un symbole de malaise social.

Je me le demande. Ces phénomènes sont récents (les racailles filles qui font preuve de violence), pas le malaise social.

Pour le sociologue Sebastian Roché, ce phénomène répond surtout à une «masculinisation» des comportements féminins. Il serait dû, selon lui, à «une moindre différenciation entre les sexes dans l'éducation des enfants» et à une «influence des cités, où de nombreuses adolescentes adoptent le modèle dominant du garçon qui sait se faire craindre». Au besoin, avec une arme.

source lefigaro.fr

Je pense qu'il y a un peu des deux. Mais si elles ne cherchaient pas le respect des mecs, elles ne seraient pas si violentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
Mais le sujet est à prendre à l'envers : même avec une éducation neutre, garçons et filles se différencieront très bien. C'est mécanique, je dirais.

C'est de cette différenciation même que sont nées les divergences de genre dans les façons d'éduquer.

Le garçon est comme ça ? Et bien on lui donnera ça pour qu'il soit un garçon !

C'est un cercle.

Comment tu le sais, tu y étais ? :smile2:

Je dirais plutôt que ces différenciations ont été entretenues parce qu'elles correspondaient à des besoins sociaux à une époque où les différences physiques avaient une réelle importance ( la force physique de l'homme qui chassait ou se battait , et la femme "plus faible" qui restait au foyer pour s'occuper des enfants etc etc. ).

Avec l'évolution de la société et les équipements disponibles, ces différenciations volontaires ne sont plus nécessaires.

De toute façon, l'uniformisation totale n'est pas possible, simplement parce que la différence de developpement physique et hormonal intervient à un moment où un autre selon le genre, mais on surévalue énormement cette différence, à mon humble avis.

Notre patrimoine génétique nous différencie aussi plus ou moins des autres physiquement et moralement et ça ne nous empêche pas d'avoir appliqué pendant des siècles une éducation "pour les garçons" et une éducation "pour les filles" en occultant totalement le reste. C'est cette uniformisation là qui "tue" le naturel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
Je pense qu'il y a un peu des deux. Mais si elles ne cherchaient pas le respect des mecs, elles ne seraient pas si violentes.

Ce n'est pas l'uniformisation des sexes qui provoque ce type de comportement, c'est l'écrasement du sexe féminin dans certains endroits ou toute expression de féminité te vaudra le doux qualificatif de "pute" , et justifiera l'agression sexuelle tant aux yeux des garçons qu'à ceux des filles.

Dans un milieu hyper agressif , il vaut mieux avoir l'air d'un loup que d'une brebis, et c'est quand même plus facile de te battre avec un jogging et des grosses pompes , qu'avec une robe et des escarpins.

Ce n'est pas une question d'éducation "différienciée", le problème est beaucoup plus profond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Comment tu le sais, tu y étais ? ;)

Peut-être ! :smile2:

Je dirais plutôt que ces différenciations ont été entretenues parce qu'elles correspondaient à des besoins sociaux à une époque où les différences physiques avaient une réelle importance ( la force physique de l'homme qui chassait ou se battait , et la femme "plus faible" qui restait au foyer pour s'occuper des enfants etc etc. ).

Avec l'évolution de la société et les équipements disponibles, ces différenciations volontaires ne sont plus nécessaires.

Oui, bien sûr, l'éducation à servi à entretenir la sexualisation de tels ou tel comportements. Mais ça n'est pas né du néant.

Et justement une fois qu'on aura désexualisé toutes les choses qu'on a -peut-être- injustement cloisonnées par genre, il restera la distinction biologique intrinsèque qui fera que les femmes iront plus vers certains comportements innés et les hommes vers d'autres.

Et on en établira surement d'autres codes -peut-être plus respectueux de l'individu, puisque l'humain a besoin de tout ordonner. De Charybde en Scylla.

De toute façon, plus s'est éloigné de l'ordre naturel basique (chasser, enfanter,...), plus la définition des sexes et le partage des taches a été artificiel, parasité par diverses idéologies et intérêts masculins.

Et l'identité sexuelle moderne entre en conflit avec l'identité sexuelle établie jusqu'alors. L'homme à la popote est encore perçu comme une féminisation du mâle alors que ce comportement a été sexué arbitrairement.

De toute façon, l'uniformisation totale n'est pas possible, simplement parce que la différence de developpement physique et hormonal intervient à un moment où un autre selon le genre, mais on surévalue énormement cette différence, à mon humble avis.

Oui et non.

Il y a des comportements instinctifs gravés dans nos physiologies. La société n'en est peut-être pas un bon reflet, mais ils sont fort.

Ce n'est pas l'uniformisation des sexes qui provoque ce type de comportement, c'est l'écrasement du sexe féminin dans certains endroits ou toute expression de féminité te vaudra le doux qualificatif de "pute" , et justifiera l'agression sexuelle tant aux yeux des garçons qu'à ceux des filles.

Dans un milieu hyper agressif , il vaut mieux avoir l'air d'un loup que d'une brebis, et c'est quand même plus facile de te battre avec un jogging et des grosses pompes , qu'avec une robe et des escarpins.

Ce n'est pas une question d'éducation "différienciée", le problème est beaucoup plus profond.

Je suis d'accord.

Puisque le même schéma fait basculer des jeunes hommes "faibles" dans une mécanisme de regroupement et d'attaque pour survivre en milieu hostile. L'abolition de la féminité (perçue comme une faiblesse, un risque) est due à ce climat.

Ce n'est pas pour "faire comme les mecs", mais plutôt pour ne pas être victime.

D'ailleurs, les bandes de nanas s'attaquent aux jeunes femmes féminines, à celles qu'elles traitent de "petites bourges" ou de "putes".

La fringue est un uniforme. L'attitude agressive est un bouclier. Mais au fond, les jeunes femmes et hommes restent des jeunes femmes et hommes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
Il y a des comportements instinctifs gravés dans nos physiologies. La société n'en est peut-être pas un bon reflet, mais ils sont fort.

Lesquels ?

Si tu es intimement persuadés que certains comportements "forts" sont instinctifs, j'imagine que tu as une idée précise de ces comportements. Hors, chaque comportement trouvera toujours son exception. Reste à évaluer le "nombre" des exceptions pour considérer qu'il s'agit réellement d'une exception qui confirme la règle ou d'une règle faussement proclamée.

Je pense que l'être humain s'adapte aux besoins de son époque, il change selon les évolutions en fonction de ce qui lui semble le plus interessant.

Je ne suis pas certaine que l'instinct de l'homme soit si fort et si partagé par tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité insumisa34
Invité insumisa34 Invités 0 message
Posté(e)

à mon avis,non,l'unisexualisation dans l'éducation c'est pas terrible!

l'égalité des sexes,ce n'est pas de transformer la femme en second homme,(c'est déjà reconnaitre l'homme en tant que modèle du coup)

mais de reconnaitre à chaques sexes,ses compétences innées propres....et de les assumés!

Modifié par insumisa34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Si on considère qu'un homme peut rester au foyer et s'occuper des enfants, je ne vois pas où se trouverait une uniformisation "masculine" ... si on laisse les petites filles jouer au foot ou au rugby , on peut aussi laisser les petits garçons faire de la danse si ça leur plaît. Ca va dans les deux sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant