Faut il enseigner la religion à l'école publique ?

12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Non. Les religions ne sont pas à la base des civilisations, tout au moins les religions monothéïstes. . Elles ont au contraire été un frein. Tout avancée sociale et intellectuelle s'est faite à l'encontre de leur dogmes, de leur pensée.

Il suffit de voir la science par exemple ou la philosophie qu'elle gangraine en permanence...

Les fait historiques oui, parfaitement, il y a lieu que cela soit étudié. Les dogmes, par défaut, pour démontrer l'inanité de ces mêmes dogmes et leur rôle dans l'histoire. Mais cela ne sera que si les élèves sont bien instruit dans le domaine du doute permanent et de l'analyse pour leur permettre de comprendre les mécanismes qui ont amener les religions en général, les monothéïsmes en particulier, a remettre en cause la liberté de penser, le libre arbitre la soumission intellectuelle et physique.

L'école laïque doit permettre aux enfants de penser par eux même. Elle doit les amener à une autosuffisance critique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)
On t'a parlé du judaïsme mais pas de l'Hindouisme (beaucoup plus répandu que le judaïsme) ou du Sikhisme ?

J'ai l'impression que les cours sont très orienté "religion du Livre" et donc pas assez neutres.

C'est vrai qu'on ne nous enseigne pas grand chose sur les religions d'Asie. Peut-être parce qu'historiquement, nous les avons moins rencontrées ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sothis Membre 1 146 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Il ne s'agit pas d'enseigner la relgion elle même, mais d'en donner une définition. Les cours abordent certains thèmes comme les premières sépultures de l'homme, l'antisémitisme est abordé avec l'histoire d'Hitler ....

La religion est omniprésente dans l'histoire de l'homme, les premiers chrétiens et les conflits avec Rome par exemple, dans la France royaliste, les religieux étaient très présents (cardinaux), et de nos jours la religion est encore plus présente avec les guerres saintes.

Les religions orientales croient en la réincarnation, les juifs ne doivent jamais prononcer le nom de Dieu, ..... Il y a aussi les sectes qui ont une vision encore plus particulière de la religion, .....

Il ne faut pas oublier que la religion est souvent le départ de conflits (Croisades, conversions imposées, l'inquisition, les guerres actuelles, ....)

Je ne sais pas si certains d'entre vous ont vu le film "La controverse de Valladolid", mais il est intéressant puisqu'il concerne l'incompréhenssion et l'intolérance face à une autre religion que la sienne.

Tous ces sujets ne sont que des exemples, mais ils prouvent que la religion est abordée dans l'enseignement, mais l'est elle correctement ? Souvent il s'agit de parler des 3 "grandes" religions monothéïstes mais elles ne sont pas les seules, sans compter les différents courants qu'elles ont engendrés.

Il s'agirait de définir la religion, pourquoi a-t-elle joué un rôle si important dans notre histoire, (en évitant l'éternelle discussion de croire en Dieu ou non, ou peut être en cours de philo et de façon très encadrée bien évidemment), ce qui différencie toutes les croyances....

Maintenant resterait à savoir qui pourrait enseigner cela en restant neutre .... A mon avis ce n'est pas gagné d'avance car tout individu a un avis sur la question.... même les professeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Je crois qu'il va falloir comprendre deux ou trois choses sur les programmes au collège : tout d'abord nous ne sommes pas là pour faire des préchi-précha contrairement au catéchisme ou autres. Nous sommes là pour établir ce que fut l'apparition des monothéisme en ce sens qu'ils sont les fondements de notre civilisation, car nous sommes une civilisation judéo-chrétienne et il me semble qu'il y a plus de musulmans en France que de Sikhs????? :smile2:

Ensuite les autres monothéisme comme l'hindouisme sont enseignés et notamment en géographie comme élément de civilisation.

Au titre de la laïcité, toutes les Histoires des religions sont enseignées, et ce que certains pourraient qualifier de peu ou de beaucoup ont un mauvais souvenir ou sont des anticléricaux. Je le suis et pourtant je l'enseigne!

Un exemple : pour enseigner en 6ème la civilisation hébraïque et l'apparition du premier monothéisme, j'utilise des passages de l'Ancien testament après avoir fait comprendre que la Bible est une compilation de textes religieux, puis en parallèle je leur fait étudier des études archéologiques pour historiciser ce monothéisme et ils comprennent alors comment les Juifs croient en leur religion et ce qu'est la Torah historiquement parlant. ;):sleep:

C'est cela enseigner le fait religieux : ce que ne peut faire un curé ou un rabbin!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

A l'école, enseigne-t-on quelque chose que l'on croit, ou quelque chose dont on est sur? Non parce qu'à ce moment là, ça ne s'appelle plus "enseigner" mais "convaincre".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Non. Les religions ne sont pas à la base des civilisations, tout au moins les religions monothéïstes. . Elles ont au contraire été un frein. Tout avancée sociale et intellectuelle s'est faite à l'encontre de leur dogmes, de leur pensée.

Il suffit de voir la science par exemple ou la philosophie qu'elle gangraine en permanence...

Les fait historiques oui, parfaitement, il y a lieu que cela soit étudié. Les dogmes, par défaut, pour démontrer l'inanité de ces mêmes dogmes et leur rôle dans l'histoire. Mais cela ne sera que si les élèves sont bien instruit dans le domaine du doute permanent et de l'analyse pour leur permettre de comprendre les mécanismes qui ont amener les religions en général, les monothéïsmes en particulier, a remettre en cause la liberté de penser, le libre arbitre la soumission intellectuelle et physique.

L'école laïque doit permettre aux enfants de penser par eux même. Elle doit les amener à une autosuffisance critique.

Tu prêches donc aussi une religion, celle de la déesse science et philosophie, et qui consiste à nier et à détruire les croyances qui ne sont pas les tiennes!!...être athée ne signifie pas dénigrer ce en quoi d'autres hommes croient, sinon c'est faire du prosélytisme.....enseigner l'histoire des religions, ce n'est pas prêcher tel ou tel dogme, mais au contraire les enseigner tous, d'un point de vue critique et historique, et après chacun est libre d'adhérer ou non à telle ou telle croyance....

je ne suis pas d'accord avec toi, je pense que la religion n'est pas un frein aux progrès quels qu'ils soient, tout dépends de la façon dont on appréhende la religion et son rapport à Dieu....esprit critique et religion n'ont jamais été contradictoires, ce sont quelques hommes avides de pouvoir et de puissance qui ont fait des religions une bergerie dans laquelle enfermer et contôler le troupeau.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Asterixetperils Membre 93 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

Je ne suis pas à priori hostile à l'enseignement du fait religieux (ce qui est différent de l'enseignement d'une métaphysique religieuse), mais pour que cela soit tout à fait équitable, il faudrait dans le même cours, introduire l'enseignement de la libre-pensée, ou du moins sensibiliser et faire connaitre l'existence d'une pensée non-dogmatique.

Modifié par Asterixetperils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Un minimum de culture religieuse, mais faite de manière neutre, sans chercher à convertir. Le catéchisme quoi. Moi c'est justement quand j'en ai fait que je n'y ai plus cru.

L'histoire de la mer rouge ouverte en deux déjà, je me suis dit "laisse tomber c'est mytho..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Angie
Invité Angie Invités 0 message
Posté(e)

Je suis mosellane. Quand j'étais en primaire, les cours de religion étaient obligatoires (sauf dérogation des parents si la religion du foyer n'était pas la même) et étaient dispensés par le curé. Ils sont aujourd'hui facultatifs mais restent dispensés dans notre région.

Ils nous apprenaient des valeurs intéressantes comme le respect de l'autre, etc.. Mais ces enseignements peuvent être très bien dispensés par la famille!

Au collège c'est devenu une option, et c'était pas plus mal. Ainsi les croyants avaient leurs cours et ceux que ça intéressait pas non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Le problème, c'est qu'en primaire, tu es facilement influençable. Il suffit par exemple de dire avec des gros yeux "tu veux pas ? :smile2: " pour que le gosse change d'avis.

Disons qu'il faudrait la mettre en option au collège, une tranche d'âge où les jeunes sont plus grands, à partir de la 5ième. Soit il décide de s'intéresser et s'y inscrit de son plein gré, soit il ne s'intéresse pas, et décide de faire autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Angie
Invité Angie Invités 0 message
Posté(e)

Oui il est vrai qu'en primaire c'est trop tôt pour se décider, c'est donc les parents qui prennent la décision. Mais je garde un bon souvenir de ces cours même s'ils faisaient de nos des grenouilles de bénitier : un gosse reste facilement influençable et prend souvent les écrits pour argent comptant).

Cependant je pense que ces cours même s'ils sont controversés permettent ainsi de choisir sa voie en toute connaissance decause.

Il y a du bien et du mal dans chaque chose!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Asterixetperils Membre 93 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)
Je suis mosellane. Quand j'étais en primaire, les cours de religion étaient obligatoires (sauf dérogation des parents si la religion du foyer n'était pas la même) et étaient dispensés par le curé. Ils sont aujourd'hui facultatifs mais restent dispensés dans notre région.

J'ai déjà donné merci... ;)

Je trouve tout de même assez choquant (maintenant que j'ai du recul) que le curé devienne un représentant de la morale dans un pays laïque. Je me suis toujours ennuyé à mourrir, que ce soit au catéchisme ou à l'Eglise, ce qui m'a foncièrement dégoûté de la religion... Voilà pour l'impression que cela m'a laissé... :smile2:

D'autre part, il me semble que personne ne tolérerait qu'un homme politique de l'UMP vienne expliquer la politique ou la citoyenneté à des enfants de primaire, et cela n'empêche pas l'existence de cours d'éducation civique. De la même façon, la religion peut être enseignée, mais de façon neutre, et je pense que cela commence par choisir un enseignant neutre... :sleep:

Modifié par Asterixetperils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Angie
Invité Angie Invités 0 message
Posté(e)

C'est ce que je pense aussi, mais en matière de religion, penses tu que les gens puisse être neutre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Bien entendu que les gens peuvent être neutre...en premier lieu les profs... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le problème, c'est qu'en primaire, tu es facilement influençable. Il suffit par exemple de dire avec des gros yeux "tu veux pas ? :smile2: " pour que le gosse change d'avis.

Disons qu'il faudrait la mettre en option au collège, une tranche d'âge où les jeunes sont plus grands, à partir de la 5ième. Soit il décide de s'intéresser et s'y inscrit de son plein gré, soit il ne s'intéresse pas, et décide de faire autre chose.

Bof..ils ont deja du mal a lire.. alors pourquoi les surcharger avec des matieres inutiles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Ni le judaïsme, ni l'Islam ne nous sont "directs". L'hindouisme est la 3ème religion dans le monde, il me semble difficile de l'écarter.

Sans compter que les croyances gauloises (qui elles nous sont directes) sont passées sous silence.

Bein vus que les juifs sont présents en Europe de puis... pfuiiii assez longtemps pour avoir été parquet dans des ghettos bien avant le troisième Reich et que vus le nombre de muslims en France ce serai bête de pas leur inculquer au passage l'histoire de cette religion (on pourra savoir enfin pour quoi Islam = Pas de cochon... même la plus par de ceux qui ce disent frères de l'Islam apprendrai des choses ;) ). Je me permais de dire que cela nous ai direct.

De plus "l'intérêt" occidentale pour le moyen orient pourrai une bonne raison de s'intéresse a ce coin du monde :smile2:

Et c'est exact sur les croyances gauloise :sleep: On devrais en apprendre un peu plus sur cette époque.... on devrai en apprendre un peu plus sur toute les époques de toute manière. Hier mon prof de peinture passionné d'histoire a raconté un peu les raison de l'a révolution française... regard consterné et étonné de certains quant ils ce sont rendus compte que ce n'étais qu'une passation de pouvoir des aristos vers les bourges :sleep::o° Moyenne d'age 20 ans dans ma classe :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
enseigner l'histoire des religions, ce n'est pas prêcher tel ou tel dogme, mais au contraire les enseigner tous, d'un point de vue critique et historique, et après chacun est libre d'adhérer ou non à telle ou telle croyance....

Il y a une infinité de dogmes religieux. Les enseigner tous est tout simplement impossible.

Sans compter qu'on se demande pourquoi tel dogme serait plus enseignable que tel autre. Doit-on par exemple enseigner le Père Noël ou le monstre spaghetti volant ?

Combiens de monuments, d'oeuvres d'art, de livres faisant partie de la culture francaise et enseigner a l'ecole est influencee par l'hindouisme?? En comparaison, combien sont influence par les 3 principales religions montheistes? Combien y -a -t-il de personne pratiquant l'indouisme en France, comparee a l'Islam, le judaisme ?
Je parlais du judaïsme, qui est la 8ème religion au monde, et qui n'est pas la 3ème religion poythéiste, car il y a avant le christianisme, l'Islam et le Sikhisme.

Sans compter qu'il existe des branches monothéistes de l'hindouisme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Tu prêches donc aussi une religion, celle de la déesse science et philosophie, et qui consiste à nier et à détruire les croyances qui ne sont pas les tiennes!!...être athée ne signifie pas dénigrer ce en quoi d'autres hommes croient, sinon c'est faire du prosélytisme.....enseigner l'histoire des religions, ce n'est pas prêcher tel ou tel dogme, mais au contraire les enseigner tous, d'un point de vue critique et historique, et après chacun est libre d'adhérer ou non à telle ou telle croyance....

je ne suis pas d'accord avec toi, je pense que la religion n'est pas un frein aux progrès quels qu'ils soient, tout dépends de la façon dont on appréhende la religion et son rapport à Dieu....esprit critique et religion n'ont jamais été contradictoires, ce sont quelques hommes avides de pouvoir et de puissance qui ont fait des religions une bergerie dans laquelle enfermer et contôler le troupeau.....

Encore un qui ne comprend ce qu'est l'athéisme...

Mon propos, si tu n'as pas compris est que les progrès de la science, le progrès dans les connaissances si tu préfères, se sont toujours faits contre les dogmes religieux et la philosophie a toujours ét grangrainé par les idées des religions.

A lécole, il faut parler des religions. Non pas expliquer les dogmes ou alors avec les précautions de mythes et légendes (mais pour quoi faire alors et dans quel cours ? Pas d'Histoire en tous cas !!) mais du rôle des religions dans les différentes civilisations pendant lesquelles elles ont exister.

Prendre les précautions du conditionnel quant à l'existence de Jésus par exemple qui n'est qu'un mythe.

Ne avoir peur, dans les cours , de choquer telle ou telle religion, là est le vrai positionnement d'un historien. Comme je le disais précédemment, remettre à leur place, les légendes de Mahomet (tyran sanguinnaire notoire), de Néron, même s'il n'était pas un ange, n'a jamais fait bruler Rome et mis des chrétiens (qui n'existaient pas à l'époque) aux lions. Ce sont deux exedmples historiques.

Tant que l'on parle d'Histoire, pas de problème, sinon on entre dans le domaine de l'Heroic Fantasy et ce n'est pas le rôle de l'école.

Modifié par 12ansdage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Asterixetperils Membre 93 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)
C'est ce que je pense aussi, mais en matière de religion, penses tu que les gens puisse être neutre?

Oui, tu as bien compris que c'est là que se situe le problème. La même question peut se poser à propos de l'éducation civique et de la politique d'ailleurs. Mais de façon générale, je ne pense pas que la neutralité absolue des professeurs soit possible, et cela peu importe le thème d'un cours. Ne serai-ce que la façon de problématiser, c'est à dire la façon de présenter les faits, et de poser les questions aux enfants, oriente déjà leur opinion dans un sens ou dans l'autre.

Cela n'engage que moi, mais il m'est avis que la grandeur d'un professeur, ce n'est pas sa neutralité, mais c'est celle de savoir qu'il ne pourra jamais être neutre, tout en y tendant constamment, un peu comme une fonction mathématique tend vers son asymptote sans jamais l'atteindre... :smile2:

Modifié par Asterixetperils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

L'honneur d'un prof est d'en rester aux faits historiques ! Cette façon permet souvent de résoudre le problème de la présentation des faits.

Maintenant, il y a les susceptibilités extérieures à l'école qui font que des professeurs, sur pression communautaires, voient leur propos éducatifs les envoyer en conseil de discipline comme Louis Chagnon en 2006 pour avoir osé dire la vérité sur Mahomet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant