Non à l'homoparentalité.

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

@ sainte catherine

il n'est pas dans ma nature ni d'etre borné, ni d'etre de mauvaise foi.

j'ai autant que faire se peut tenter de comprendre les tenants et les aboutissants de ce débat mais je n'y parviens pas.

tu dis que peut etre c'est parce que je NE veux comprendre!

pourtant crois moi je ne demande qu'à comprendre.

ca veut dire quoi RECONNAITRE LE STATUT DE BEAU PARENT à un homosexuel dans le couple?

qu'est ce qu'il gagnerait qu'il n'a pas déjà?

non, j'avoue ne pas connaitre de couple homo-parental, mais pour moi il est tres simple de concevoir que monsieur X quitte sa femme, qu'il cohabite en pacs avec monsieur Y, et que son fils viennent le voir chez eux et que tout ce passe "normalement".

où est le problème? que demande de plus ce couple?? o_O

franchement j'ai pas saisi le but de la loi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
juste pour dire que la seule chose que j'aurais de concrète à opposer à l'homoparentalité c'est son égoisme plus accru que dans l'homoparentalité à vouloir un enfant.

je répète que je ne comprend toujours pas ce que reclament CONCRETEMENT comme droit ou devoir les couples homo sexuels mais que possèdent les couples hétérosexuel.

Le droit au mariage civil ? L'égalité ? La reconnaissance parentale au niveau administratif et légal, la succession, etc... Tout simplement !

Ce n'est pas être égoïste, les couples homosexuels sont encore dans une sorte de zone-débarras, tant au niveau de l'union qu'au niveau des droits parentaux. Je comprends à fond ce qu'ils réclament.

La parentalité, ce n'est pas seulement biologique (la preuve avec tous ces enfants adoptés, nés sous X, etc...) ni hétéro. Plus aujourd'hui.

Néanmoins, Christine Boutin a raison sur un point (malgré sa réticence à la parentalité homo) : la parentalité homosexuelle ne doit pas être bazardée dans une loi sur la reconnaissance du beau-parent (qui peut englober des cas homo, cela dit). Le cas de figure n'est pas le même : il faut un statut spécifique, un statut de parent homo.

Pour moi, c'est pas un statut de beau-parent mais bien de parent qu'il faut.

Si la sexualité (comme la réligion par exemple) appartiennent à la sphère intime ALORS NE MELONS PAS LES ENFANTS A CA.

Il ne s'agit pas de sexualité mais de parentalité. Et justement, la parentalité, ça concerne en plein les enfants : qu'ils puissent légalement avoir des parents reconnus.

Que des enfants constatent qu'ils ont deux papas ou deux mamans n'est même pas une ingérence dans la sexualité des parents. Pas plus que de voir que son père a une ex-femme ou que sa mère est toute seule et a des copains de passage.

mais bon le "bien etre" des enfants est une notion si relative que je finis par croire qu'il n'a pas de fin a ce débat.

Si, justement. La reconnasissance du parent va permettre de faciliter la succession, entre autres processus. Je ne sais pas trop comment ça se passe au niveau des couples homos mais l'héritage doit être un casse-tête et il me semble qu'un des deux parents doit être lesé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

*Christine Boutin* :D ça donne de l'espoir quant on voit qu'en cette période de crise, le gouvenement français s'entoure de la crème de la crème :smile2:

Franchement... Christine Boutin ? ;)

Comment elle a fait pour rentrer au gouvernement ?

Chantage ? :mur:

Magie noire ? :mur:

Genjutsu ? :mur:

Sérieux, je la laisserai même pas rentrer dans des toilettes publiques :mur:

C'est ça l'élite de la France ? :sleep:

On a plus que jamais besoin (partout dans le monde) de compétence et de pragmatisme, on nous sert de la laicité à toutes les sauces et on ose mettre une lobbyiste affirmée... consulteur auprès du Conseil pontifical pour la famille (définition de cette mission par wiki: La commission est chargé de stimuler, promouvoir et coordonner les actions et études des différentes œuvres catholiques portant sur les domaines de la famille.) :mur: à des postes de responsabilité.

Le pire selon moi, c'est la malhonnêteté de son argumentation, elle suit clairement un dogme religieux et a pour mission de promouvoir ses valeurs, mais pas un mot de cela, elle préfère jouer sur les peurs ...pas très catholique comme méthode :mur:

Je la vois bien répondre avec ses yeux de cocker, que son opinion à été forgé par un long travail de reflexion :sleep: . La question est...aurait-on tous des têtes de cons ? Ooooh Christine :mur: t'es là pour PROMOUVOIR les valeurs catho, nous prend pas pour des buses :|

Elle est dans son rôle de lobbyiste, point. Même ses craintes pour les gosses, sérieux faut être dans leur délire pour les comprendre. C'est juste du blabla pour mettre le doute sur la question à ceux qui ne se la sont pas posée.

Pour l'église l'homosexualité est contre nature, c'est une abomination, un CHOIX pervers dicté par le méchant skeletor skeletor.jpg:mur:

Ils ont donc peur qu'en étant élevé par des homos, les bambinos à leur tour deviennent homos...multiplication des homos donc, et bien sûr s'en suit...la fin du monde :o°

Perso, je comprends pas trop l'homosexualité, mais il est prouvé que ce n'est ni un choix, ni contre nature, donc bon, je vois pas le problème.

Pour adopter, il y a enquête poussée de la part des institutions qui ont en charge de délivrer ce droit. Les gens qui obtiennent ce droit sont bien plus dans les normes du "foyer idéal" que les 3/4 de la population (y'aura déjà pas d'alcooliques, de drogués, de personnes avec des antécédents judiciaires, de malades mentaux etc... ce qui n'est pas le cas quant on a des gosses de façon naturelle).

L'orientation sexuelle, ne devrait pas pour moi être un critère pour l'adoption (ou pour la régularisation d'un état de fait "beaux-parents").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité misteroms31
Invité misteroms31 Invités 0 message
Posté(e)

Moi aussi je suis arriéré et fier de l'être pour cette loi a la con

C bon arretez, mettez vous a la place du gosse merde c pas compliqué pourtant

Le problème c que OUI on est en 2009 mais c pas une raison pour tout accepter non plus. Jai limpression que tout le monde soutient ca mais na aucune idée des repercussions que cela a sur la vie d'un enfant. Et puis depuis quelques années je sais pas tout le monde veut soutenir les homos c bizarre mais bon....Je suis pas contre eux (aux contraire) mais de la a accepter d'élever un gosse c du nimporte koi....surtout quand on connait la vie des homos hommes deja, jai des amis homos et je peux vous dire quils sont pas pret a élever qui que ce soit....maintenant je fais pas une généralité, il y a des couples homos qui peuvent le faire certes mais il faut penser a l'enfant avant tout qui va se retrouver dans un contexte vraiment différent des autres enfants....

Chacun a son point de vue alors respectez bordel, putain a chaque fois que l'on parle des homos c toujours pareil...c pas parce que l'on est contre l'homoparentalité, que l'on est contre les homos....

PS : Je suis contre cette connasse de Boutin même si je suis contre l'homoparentalité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)
Moi aussi je suis arriéré et fier de l'être pour cette loi a la con

C bon arretez, mettez vous a la place du gosse merde c pas compliqué pourtant

Le problème c que OUI on est en 2009 mais c pas une raison pour tout accepter non plus. Jai limpression que tout le monde soutient ca mais na aucune idée des repercussions que cela a sur la vie d'un enfant. Et puis depuis quelques années je sais pas tout le monde veut soutenir les homos c bizarre mais bon....Je suis pas contre eux (aux contraire) mais de la a accepter d'élever un gosse c du nimporte koi....surtout quand on connait la vie des homos hommes deja, jai des amis homos et je peux vous dire quils sont pas pret a élever qui que ce soit....maintenant je fais pas une généralité, il y a des couples homos qui peuvent le faire certes mais il faut penser a l'enfant avant tout qui va se retrouver dans un contexte vraiment différent des autres enfants....

Chacun a son point de vue alors respectez bordel, putain a chaque fois que l'on parle des homos c toujours pareil...c pas parce que l'on est contre l'homoparentalité, que l'on est contre les homos....

PS : Je suis contre cette connasse de Boutin même si je suis contre l'homoparentalité

bon alors je repose ma question :

Comment ça se fait que deux personnes hétéros qui elèvent un enfant puissent faire que cet enfant devienne homo??

c'est complètement idiot de dire que parce que les parents sont gays l'enfant le sera aussi, vu que des hét&ros peuvent avoir un enfant gay. 9a n'a rien à voir avec l'éducation ni le cadre familial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cerruti Membre 1 593 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
;) pas envie d'être tolérant quand je lis certains commentaires :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Coucou, voilà l'épine dans le pied, moi je suis d'accord avec Boutin, et quand j'entends ici et là qu'une famille homoparentale c'est du même tonneau qu'une famille monoparentale, je réponds: oui, tout à fait, dans les deux cas l'enfant est au centre d'une tourmente qu'il n'a pas choisi....... :sleep:

Est-ce au nom de la liberté individuelle de tout un chacun que vous prônez si fort l'homparentalité, ou simplement pour vous la jouer corde sensible à la sauce love and peace? Parce que que ce soit pour l'un ou l'autre de ces motifs, à aucun moment vous ne prenez en compte le centre même du problème: l'enfant....vous assenez en toute innocence qu'aucune étude ne prouve les effets néfastes de l'homoparentalité sur le développement de l'enfant, ce à quoi je réponds benoîtement: aucune étude ne prouve le contraire, en revanche il est un schéma qui existe depuis les débuts de l'humanité et dont le fonctionnement, s'il nécessite parfois quelques réajustements, a fait ses preuves: le papa-la maman-l'enfant.... :o°

Comment pouvez-vous être formels, et croire dur comme fer que l'homoparentalité constitue un progrès? c'est un progrès pour les homos, certainement pas pour la société, ni pour les enfants qui devront sans arrêt se justifier de n'être pas comme les autres, c'est déjà assez dur pour un marmot d'avoir à assumer la différence lorsqu'elle n'est pas choisie (comme le handicap), et vous, bande d'égoéstes, vous voulez lui coller 2 papas ou 2 mamans? ;)

Je sais que je ne fais pas la majorité, au moins sur ce site, et croyez-le ou non je n'ai rien contre la différence lorsqu'il s'agit de choix d'adultes, mais je trouve grave que l'on veuille détruire la cellule de base de la société, déjà mise à mal avec la prolifération des divorces et l'augmentation du nombre de familles monoparentales.

Le progrès ne se mesure pas au développement anarchique de tous nos désirs (ce que certains nomment "liberté", mais c'est un mot employé à toutes les sauces), et sans règles de base une société ne peut survivre...au mot "liberté", il faudrait associer un petit peu plus le terme de "sacrifice", mais c'est un mot qui a déserté le langage humain, peut-être parce que trop souvent mis à mal au XXème siècle.... :smile2:

Sur ce, bon débat, bien que celui-ci n'ait pas vraiment lieu puisque vous êtes tous d'accord..... :sleep:

Modifié par ixtab

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

Je suis tout à fait d'accord avec Christine Boutin. :smile2: ;):sleep:

Ce n'est tout de même pas naturel d'avoir deux pères ou deux mères. Comment on peu y penser même un seul instant. En tout cas j'ai déjà compris que je ferai la majeur parti de ma vie dans le siècle de la décadence. Aux chiottes le 21ème siècle. Enfin je me rassure en me disant qu'il y a encore une petite quantité de personnes qui vont à l'encontre de l'idéologie actuelle. Suffit de voir mon voisin qui ne parle plus à sa fille depuis qu'elle s'est fait opéré pour devenir 1 mec. Voilà 1 père qui a eu les c....... de ne rien laisser passer pour préserver l'honneur de sa famille. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

ixtab +1000

tu as su reformuler parfaitement mon point de vue.

je rajoute moi aussi encore une fois que je n'ai rien contre les libertés individuels (homosexualité) mais ici on parle d'enfant (homo-parentalité) alors STOP quoi.

la vraie problèmatique plus large de toute facons c'est:

comment protèger les enfants du déséquilibre familiale et leur assurer une bonne éducation?

>>>traduction:

est ce deux papas ou deux mamans peuvent le garantir?

dans le doute je vote contre.

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Moi aussi je suis arriéré et fier de l'être pour cette loi a la con

C bon arretez, mettez vous a la place du gosse merde c pas compliqué pourtant

Le problème c que OUI on est en 2009 mais c pas une raison pour tout accepter non plus. Jai limpression que tout le monde soutient ca mais na aucune idée des repercussions que cela a sur la vie d'un enfant. Et puis depuis quelques années je sais pas tout le monde veut soutenir les homos c bizarre mais bon....Je suis pas contre eux (aux contraire) mais de la a accepter d'élever un gosse c du nimporte koi....surtout quand on connait la vie des homos hommes deja, jai des amis homos et je peux vous dire quils sont pas pret a élever qui que ce soit....maintenant je fais pas une généralité, il y a des couples homos qui peuvent le faire certes mais il faut penser a l'enfant avant tout qui va se retrouver dans un contexte vraiment différent des autres enfants....

Chacun a son point de vue alors respectez bordel, putain a chaque fois que l'on parle des homos c toujours pareil...c pas parce que l'on est contre l'homoparentalité, que l'on est contre les homos....

PS : Je suis contre cette connasse de Boutin même si je suis contre l'homoparentalité

Coucou, voilà l'épine dans le pied, moi je suis d'accord avec Boutin, et quand j'entends ici et là qu'une famille homoparentale c'est du même tonneau qu'une famille monoparentale, je réponds: oui, tout à fait, dans les deux cas l'enfant est au centre d'une tourmente qu'il n'a pas choisi....... :sleep:

Est-ce au nom de la liberté individuelle de tout un chacun que vous prônez si fort l'homparentalité, ou simplement pour vous la jouer corde sensible à la sauce love and peace? Parce que que ce soit pour l'un ou l'autre de ces motifs, à aucun moment vous ne prenez en compte le centre même du problème: l'enfant....vous assenez en toute innocence qu'aucune étude ne prouve les effets néfastes de l'homoparentalité sur le développement de l'enfant, ce à quoi je réponds benoîtement: aucune étude ne prouve le contraire, en revanche il est un schéma qui existe depuis les débuts de l'humanité et dont le fonctionnement, s'il nécessite parfois quelques réajustements, a fait ses preuves: le papa-la maman-l'enfant.... :o°

Comment pouvez-vous être formels, et croire dur comme fer que l'homoparentalité constitue un progrès? c'est un progrès pour les homos, certainement pas pour la société, ni pour les enfants qui devront sans arrêt se justifier de n'être pas comme les autres, c'est déjà assez dur pour un marmot d'avoir à assumer la différence lorsqu'elle n'est pas choisie (comme le handicap), et vous, bande d'égoéstes, vous voulez lui coller 2 papas ou 2 mamans? ;)

Je sais que je ne fais pas la majorité, au moins sur ce site, et croyez-le ou non je n'ai rien contre la différence lorsqu'il s'agit de choix d'adultes, mais je trouve grave que l'on veuille détruire la cellule de base de la société, déjà mise à mal avec la prolifération des divorces et l'augmentation du nombre de familles monoparentales.

Le progrès ne se mesure pas au développement anarchique de tous nos désirs (ce que certains nomment "liberté", mais c'est un mot employé à toutes les sauces), et sans règles de base une société ne peut survivre...au mot "liberté", il faudrait associer un petit peu plus le terme de "sacrifice", mais c'est un mot qui a déserté le langage humain, peut-être parce que trop souvent mis à mal au XXème siècle.... :smile2:

Sur ce, bon débat, bien que celui-ci n'ait pas vraiment lieu puisque vous êtes tous d'accord..... :sleep:

ixtab +1000

tu as su reformuler parfaitement mon point de vue.

je rajoute moi aussi encore une fois que je n'ai rien contre les libertés individuels (homosexualité) mais ici on parle d'enfant (homo-parentalité) alors STOP quoi.

la vraie problèmatique plus large de toute facons c'est:

comment protèger les enfants du déséquilibre familiale et leur assurer une bonne éducation?

>>>traduction:

est ce deux papas ou deux mamans peuvent le garantir?

dans le doute je vote contre.

Putain mais de quoi vous avez peur EXACTEMENT ?? Quelles dérives éducatives l'homoparentalité pourrait développer ? Quelles névroses cela pourrait déclencher ??

Quel mal il y a à construire un foyer dans la différence ?

C'est quoi cette "tornade d'embrouilles" ?

Crise d'identité sexuelle ? Discrimination ? Perte de repères ? Violences ?

Je suis forcé de vous dire qu'aucune de ces assertions n'est fondée ! Les enfants baignant dans la proximité d'un couple homo n'ont rien de plus ou de moins que les autres. Et j'ai beau chercher fort, je n'ai jamais trouvé d'argument contre le mariage homo, ni contre la parentalité homo.

L'homosexualité est assez simple à vivre tant qu'on n'a pas des blaireaux qui viennent vous rabâcher à tout bout de champ que ce n'est pas normal,pas naturel, que l'enfant ne sera pas bien dans sa peau , que c'est compliqué (d'où l'intérêt de légiférer sur l'homoparentalité, entre autres), que le regard des gens (ceux-là même qui compliquent la chose !!).

De plus, la naissance ne se fait pas sous X et l'enfant peut retrouver son géniteur mâle ou sa génitrice femelle s'il le désire.

Ce n'est pas parce qu'il y a encore plein de regard bovins devant l'homosexualité qu'il faille se plier à leur loi et empêcher des individus d'avoir un droit équivalent, la sexualité n'aurait même pas due entrer en jeu à la base et n'avoir jamais discriminé les homos sur ces droits et devoirs !

Bref, je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est de vous faire part de mon incompréhension réciproque envers vous à voir l'homoparentalité comme un danger, un non-progrès social, une dérive égoïste (à ce moment-là, on n'a qu'à remettre en cause l'adoption tout court), une chose contre-nature horrible (l'Homme est déjà si loin de sa "nature", ne me faites pas rire)...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité misteroms31
Invité misteroms31 Invités 0 message
Posté(e)
bon alors je repose ma question :

Comment ça se fait que deux personnes hétéros qui elèvent un enfant puissent faire que cet enfant devienne homo??

c'est complètement idiot de dire que parce que les parents sont gays l'enfant le sera aussi, vu que des hétéros peuvent avoir un enfant gay. 9a n'a rien à voir avec l'éducation ni le cadre familial.

Ta pas compris je crois, je ne dis pas que les enfants élevés par des couples homos deviennent homos, Je dis pas que le gosse sera perturbé ou koi, je dirais plus que c son entourage qui va lui pourrir la vie....et donc par la meme occasion perturber l'enfant dans sa vie sans pour autant devenir homos ou koi...

Je suis pas idiot je sais que la plupart des homos viennent de couple hétéros....

Do you understand ?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)

y'en a qui pensent encore qu'un couple , qu'une famille pour élever un enfant doit être composé d'un zizi et d'un vagin :smile2: en gros c'est ça en fait ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Et pourquoi l'entourage pourrirait la vie de ces enfants?

Tu sais il y a beaucoup de gens ouverts d'esprit de nos jours.

De toute façon , les mioches entre eux sont mauvais et on a pas besoin d'avoir des parents homo pour s'en prendre plein les dents.

Déjà si t'es pas "looké" comme çi ou ça t'es un mauvais, t'écoutes pas ci t'es nul, t'as de bonnes notes t'es un bouffon.

De plus les mômes parlent très rarement des parents entre eux, donc arrêtons de ressortir les clichés mous et éculés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 716 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)
Ta pas compris je crois, je ne dis pas que les enfants élevés par des couples homos deviennent homos, Je dis pas que le gosse sera perturbé ou koi, je dirais plus que c son entourage qui va lui pourrir la vie....et donc par la meme occasion perturber l'enfant dans sa vie sans pour autant devenir homos ou koi...

Je suis pas idiot je sais que la plupart des homos viennent de couple hétéros....

Do you understand ?????

Alors il est perturbé ou pas ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)
Coucou, voilà l'épine dans le pied, moi je suis d'accord avec Boutin, et quand j'entends ici et là qu'une famille homoparentale c'est du même tonneau qu'une famille monoparentale, je réponds: oui, tout à fait, dans les deux cas l'enfant est au centre d'une tourmente qu'il n'a pas choisi....... :sleep:

Est-ce au nom de la liberté individuelle de tout un chacun que vous prônez si fort l'homparentalité, ou simplement pour vous la jouer corde sensible à la sauce love and peace? Parce que que ce soit pour l'un ou l'autre de ces motifs, à aucun moment vous ne prenez en compte le centre même du problème: l'enfant....vous assenez en toute innocence qu'aucune étude ne prouve les effets néfastes de l'homoparentalité sur le développement de l'enfant, ce à quoi je réponds benoîtement: aucune étude ne prouve le contraire, en revanche il est un schéma qui existe depuis les débuts de l'humanité et dont le fonctionnement, s'il nécessite parfois quelques réajustements, a fait ses preuves: le papa-la maman-l'enfant.... :mur:

Comment pouvez-vous être formels, et croire dur comme fer que l'homoparentalité constitue un progrès? c'est un progrès pour les homos, certainement pas pour la société, ni pour les enfants qui devront sans arrêt se justifier de n'être pas comme les autres, c'est déjà assez dur pour un marmot d'avoir à assumer la différence lorsqu'elle n'est pas choisie (comme le handicap), et vous, bande d'égoéstes, vous voulez lui coller 2 papas ou 2 mamans? :sleep:

Je sais que je ne fais pas la majorité, au moins sur ce site, et croyez-le ou non je n'ai rien contre la différence lorsqu'il s'agit de choix d'adultes, mais je trouve grave que l'on veuille détruire la cellule de base de la société, déjà mise à mal avec la prolifération des divorces et l'augmentation du nombre de familles monoparentales.

Le progrès ne se mesure pas au développement anarchique de tous nos désirs (ce que certains nomment "liberté", mais c'est un mot employé à toutes les sauces), et sans règles de base une société ne peut survivre...au mot "liberté", il faudrait associer un petit peu plus le terme de "sacrifice", mais c'est un mot qui a déserté le langage humain, peut-être parce que trop souvent mis à mal au XXème siècle.... ;)

Sur ce, bon débat, bien que celui-ci n'ait pas vraiment lieu puisque vous êtes tous d'accord..... :o°

Bonjour,

Euh, en fait si, il y a un grand nombre d'études qui prouvent que l'homoparentalité n'a en aucun cas d'incidences négatives sur le developpement des enfants et il n'est pas bien compliqué de se renseigner sur le sujet, du moins si le réel souci et celui du developpement de l'enfant.

Un grand nombre d'ouvrages proposant des synthèses de ces études sont disponible (un tit tour à la FNAC ne peut pas faire de mal...parfois :| ) comme par exemple le guide bibliographique de l'homoparentalité

Quelles études regroupe le guide ?

Le guide recense près d’un millier de références

bibliographiques publiées ces 35 dernières

années. Il s’agit d’études, d’enquêtes, d’articles

théoriques, d’essais et de témoignages

publiés dans les domaines du droit, de la

psychanalyse, de la psychologie, de l’anthro-

pologie, de la sociologie, de la médecine, etc.

La plupart des travaux référencés ont été

classés par les auteurs du guide bibliogra-

phique en deux catégories.

D’une part, les travaux qui proposent une

réflexion théorique sur l’homoparentalité,

généralement dans les domaines du droit, de

la politique, de la sociologie…

D’autre part, des études scientifiques basées

sur une étude de terrain, qualitative ou quan-

titative qui concernent généralement les

sciences sociales ou cliniques.

é quoi ressemble-t-il ?

Il est classé par champ disciplinaire, puis par

thème. Chaque notice bibliographique réper-

torie : l’auteur, l’année et donne le résumé,

en français, du texte référencé.

Que disent les études scientifiques ?

Ces études scientifiques sont marquées par

la diversi té des points de vue et des questions

traitées, mais aussi par quelques convergences

quant aux constats.

Quelles que soient les modalités de l’arrivée

d’un enfant dans un foyer homoparental

(insémination artificielle (IAD), coparentalité,

maternité pour autrui (GPA), adoption,

enfants issus d’une union hétérosexuelle), il

n’y a pas de différences significatives sur le

plan du développement psychosocial entre

l’enfant de parents gays ou lesbiens et

l’enfant de parents hétérosexuels.

Fin, après faut lire se renseigner et pas rester figé sur des idées, faut donc faire un effort :D

Affirmer qu'il n'y a pas d'études prouvant la non-incidence négative de l'homoparentalité, alors qu'il est vraiment simple d'en trouver des tas , c'est juste agiter des peurs, mais ça ne fait en rien avancer le débat.

Tu as peur pour les enfants ? Tu peux être rassurée :mur: les gens dont c'est le métier affirment qu'il n'y a aucun risque :mur:

Tu parles de "centre du problème" qui serait l'enfant et en effet, des enfants qui ne trouvent pas de parents pour les adopter...ça c'est un problème. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blackcat Membre 1 698 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

D accord avec toi

Et les enfants qui ont leurs parents, homme et femme, n ont pas la garantie d être convenablement élevés, heureux.

Quand on voit les faits divers de ces jours ci :smile2: ;):sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

ya vraiment des gens bornés ici :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Comment pouvez-vous être formels, et croire dur comme fer que l'homoparentalité constitue un progrès? c'est un progrès pour les homos, certainement pas pour la société, ni pour les enfants qui devront sans arrêt se justifier de n'être pas comme les autres, c'est déjà assez dur pour un marmot d'avoir à assumer la différence lorsqu'elle n'est pas choisie (comme le handicap), et vous, bande d'égoéstes, vous voulez lui coller 2 papas ou 2 mamans?

L'homoparentalité existe de fait. Ce serait un progrès pour la société qu'elle arrête tout simplement de nier la réalité, de continuer à générer elle-même des situations complexes, de renforcer voire créer des différences.

Je suis pas idiot je sais que la plupart des homos viennent de couple hétéros....

Do you understand ?????

Bah à la base, tu peux même dire tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Bonjour,

Euh, en fait si, il y a un grand nombre d'études qui prouvent que l'homoparentalité n'a en aucun cas d'incidences négatives sur le developpement des enfants et il n'est pas bien compliqué de se renseigner sur le sujet, du moins si le réel souci et celui du developpement de l'enfant.

Un grand nombre d'ouvrages proposant des synthèses de ces études sont disponible (un tit tour à la FNAC ne peut pas faire de mal...parfois :o° ) comme par exemple le guide bibliographique de l'homoparentalité

Fin, après faut lire se renseigner et pas rester figé sur des idées, faut donc faire un effort :|

Affirmer qu'il n'y a pas d'études prouvant la non-incidence négative de l'homoparentalité, alors qu'il est vraiment simple d'en trouver des tas , c'est juste agiter des peurs, mais ça ne fait en rien avancer le débat.

Tu as peur pour les enfants ? Tu peux être rassurée :D les gens dont c'est le métier affirment qu'il n'y a aucun risque :mur:

Tu parles de "centre du problème" qui serait l'enfant et en effet, des enfants qui ne trouvent pas de parents pour les adopter...ça c'est un problème. :smile2:

:mur: merci pour l'info, et pour ta gouverne je connais la fnac (si, si), mais la plupart du temps j'y vais pour chercher des bouquins sur des sujets qui m'intéressent.....en l'occurrence je n'ai pas envie de lire des bouquins sur les homos ou l'homoparentalité parce que ça ne m'intéresse pas, est-ce que pour autant cela m'exclue du débat??? je sais ce qu'est un homo parce que j'ai un dictionnaire, je sais aussi ce que sont des enfants puisque j'en élève, donc je peux éventuellement avoir un avis sur la question de l'homoparentalité, et n'ayant pas force de loi, que t'importe que mon avis diffère du tien?

Ensuite tu me parles "des gens dont le métier sont les enfants qui affirment telle ou telle chose", alors je t'arrête tout de suite: j'ai connu des tas de personnes "dont les enfants sont le métier", et permet moi de te dire que parmi elles, certaines connaissaient les enfants autant que moi la physique nucléaire, c'est dire! :sleep:

Enfin concernant le problème de l'adoption, je trouve ça un peu limite de l'associer à l'homoparentalité, car sous prétexte que des enfants sont privés de leurs parents biologiques, on les refourguerait à n'importe qui??? un enfant abandonné n'est pas un objet, il a droit à une famille normale, comme tous les autres enfants ! il part déjà dans la vie avec des gamelles, mais qu'importe, on lui en colle de nouvelles, je trouve ça nul, désolée...... :sleep:

ya vraiment des gens bornés ici ;)

Et tu t'exclues de la catégorie? :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)
:o° merci pour l'info, et pour ta gouverne je connais la fnac (si, si), mais la plupart du temps j'y vais pour chercher des bouquins sur des sujets qui m'intéressent.....en l'occurrence je n'ai pas envie de lire des bouquins sur les homos ou l'homoparentalité parce que ça ne m'intéresse pas, est-ce que pour autant cela m'exclue du débat??? je sais ce qu'est un homo parce que j'ai un dictionnaire, je sais aussi ce que sont des enfants puisque j'en élève, donc je peux éventuellement avoir un avis sur la question de l'homoparentalité, et n'ayant pas force de loi, que t'importe que mon avis diffère du tien?

Ensuite tu me parles "des gens dont le métier sont les enfants qui affirment telle ou telle chose", alors je t'arrête tout de suite: j'ai connu des tas de personnes "dont les enfants sont le métier", et permet moi de te dire que parmi elles, certaines connaissaient les enfants autant que moi la physique nucléaire, c'est dire! :smile2:

Enfin concernant le problème de l'adoption, je trouve ça un peu limite de l'associer à l'homoparentalité, car sous prétexte que des enfants sont privés de leurs parents biologiques, on les refourguerait à n'importe qui??? un enfant abandonné n'est pas un objet, il a droit à une famille normale, comme tous les autres enfants ! il part déjà dans la vie avec des gamelles, mais qu'importe, on lui en colle de nouvelles, je trouve ça nul, désolée...... ;)

Ecoute, je ne dis pas que je me fiche de ton avis, juste parce que tu n'es pas experte, mais il faut savoir, dans ton argumentation précédente, tu affirmes une chose érronée " aucune étude ne prouve le contraire", tu laisses donc entendre que les études des spécialistes (psy and co) ont pour toi un certain crédit :sleep: .

Il ne faut pas être de mauvaise foi, si les études en question allaient dans ton sens...dénigrerais-tu leurs résultats ???

C'est quoi la différence entre toi/moi et les pédopsychiatres/sociologues qui ont fait ces études ?

Toi/moi avons un avis...eux ont suivi et analysé le developpement d'enfants vivant dans des familles homoparentales.

Ils ne donnent pas un avis (subjectif donc), mais regarde et te disent ce qu'il en est ^^. Avant beaucoup étaient d'avis que la terre était plate, l'observation nous a prouvée le contraire :sleep:

Ensuite accorder le droit à l'adoption aux couples homoparentales, ce n'est pas comme tu le dis "on les refourguerait à n'importe qui" c'est juste constater qu'il n'y a pas d'incidences négatifs dans l'homoparentalité et donc leur offrir légitimement le droit d'en faire la demande et d'être traité comme tout à chacun. De fait en acceptant l'adoption pour les homos (non pas pour leur faire plaisir, mais parce que ça ne pose pas de problèmes), tu auras plus de demandes d'adoption et donc moins de gosses sans parents.

Il s'agit juste de pragmatisme et non de compassion.

Modifié par B_M

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant