La guerre des sexes

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

et pourtant Weapon, il m'est deja arriver d'étre en froid avec un supérieur et crois moi je ne lui adressais pas la parole.

bon la question que tu sous entend je crois c'est " et si tu n'as pas le choix de dire bonjour tu fais quoi?"

dans ce cas la question ne se pose pas... vu qu'apparament j'ai pas le choix!

il n'empêche que si il y avait plus de personnes qui se comportaient de la sorte on vivrait mieux... je crois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
je plussoie totalement à ce que tu dis Simplicius et par la même occasion également à son Altesse

@Yop ---> je t'imagine bien en train de tenir la porte et faire des courbettes à la gente masculine, puis au passage d'une femme de faire le contraire parce que tu en n'as pas envie ou parce que tu ne l'aime pas.

la galanterie n'a rien à voir à du machisme mais à un savoir vivre, de politesse, de séduction

:smile2: Je me demande parfois si je m'exprime mal ou si c'est systématique d'apposer des raisonnement extrêmes sur les gens...

Ce n'est pas parce que je trouve que la galanterie n'est qu'une mascarade hypocrite que je vais être désagréable avec les femmes exprès, pour prouver quoi que ce soit !

Ni pratiquer la galanterie et ses codes sur la gente masculine pour faire un simulacre d'égalité ! ;) J't'ai dit que j'étais contre, je ne vais pas faire exactement ça.

Quoique, tu remarqueras que la galanterie appliquée d'homme à homme provoque une image un peu ridicule, n'est-ce pas ? :mur: Une sorte de malaise s'en dégage. on pense tout de suite à des attentions de séduction, de drague protocolée, ou de vil flagornerie de larbin opportuniste, de flatteries ronronnantes... On pense : il est intéressé ou il le drague.

Et respecter la femme peut se faire tout simplement. Ne pas vouloir être galant ne signifie pas être rustre.

J'ouvrirai la porte à une femme par sincère envie de le faire, par une attention réelle. Envie de faire plaisir ou d'aider.

En fait, on peut faire tout ce que le galant homme se vante de faire. La différence réside dans le regard qu'on porte soit sur La femme, soit sur Des femmes.

Dans la vie, je fais à peu près comme Femzi :

je suis affectueux envers >> uniquement ceux que j'apprecie

exemple: faire la bise, faire confiance, faire des concessions (lui laisser un dessert alors que j'en avais vraiment envie)

je suis poli et courtois envers >> ceux que je ne connais pas + ceux que je connais

exemple: dire bonjour, retenir une porte qui va se fermer, signaler un objet perdu

je suis indifferent envers >> ceux que je n'apprecie pas

exemple: ne pas adresser la parole, faire semblant de ne pas avoir vu.

je suis désagréable envers >> personne! (du moins jamais volontairement)

exemple: agresser quelqu'un parce qu'il m'a heurter, etre insistant.

Weapon, je te vois bien donner du mââdââme ou du mêdesmoiseeelle à toutes les femmes qui croisent ta route et qui captent ton intérêt, à courir leur ouvrir la porte, à couvrir une flaque de boue de ta veste pour que la femme puisse marcher sans se salir. ;) Bon, je caricature, mais tu est galant avec certaines femmes, je suppute.

Ah... mais si tu étais vraiment galant, tu devrais l'être avec toutes les femmes, selon la définition de Simplicius.

Ah... bein donc c'est que t'es pas galant. Tu es intéressé et attentionné. :mur:

Et si tu l'es avec toutes, c'est que tu es un bel hypocrite, car tu ne peux être intéressé et attentionné sincèrement envers toutes. :o

Un jouur mon prince viendraaaaaa ! :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Tu prétends que la galanterie est désintéressée, mais tes définitions prouvent d'elles-mêmes que c'est impossible, sinon pourquoi la galanterie concernerait aussi les amours vénales... :mur:

C'est une règle, un code ou ce que tu veux, qui masque des intentions. Les femmes qui insistent pour payer l'addition, ce n'est pas toujours du féminisme forcené mais aussi pour faire comprendre qu'elle ne vont pas coucher pour que monsieur rentabilise l'investissement. ;)

Je suis d'accord avec Yop. Et c'est pour ça sans doute que la galanterie disparaît: parce qu'on veut l'égalité des sexes. Visiblement égalité ne veut pas dire bonne entente et réconciliation! :mur:

Cela dit, le sourire souhaité par mamid67 pourrait-être un moyen?

P.S.: @ simplicius: pourquoi écris-tu "courtoiserie"?

Tu m'as très mal lu. J'explique justement que la galanterie peut en effet être parfaitement intéressée comme elle peut être totalement neutre. Ca dépend de la personne envers qui elle s'applique (cf mon exemple précédent avec plusieurs femmes présentes à une soirée).

Quant aux femmes qui payent l'addition, ce n'est pas une atteinte insupportable à la galanterie. Deux amis (simples amis) peuvent diner souvent ensemble. Il est beaucoup plus sympathique qu'ils s'invitent à tour de rôle plutôt que chacun calcule sa part comme un vieil Harpagon.

Il est à noter que les marques de la galanterie s'adaptent au niveau d'intimité qu'on développe avec la personne. :mur:

Et pour "courtoiserie" au lieu de courtoisie, je devais être fatigué. J'implore la clémence du jury. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
:smile2: Je me demande parfois si je m'exprime mal ou si c'est systématique d'apposer des raisonnement extrêmes sur les gens...

Ce n'est pas parce que je trouve que la galanterie n'est qu'une mascarade hypocrite que je vais être désagréable avec les femmes exprès, pour prouver quoi que ce soit !

Ni pratiquer la galanterie et ses codes sur la gente masculine pour faire un simulacre d'égalité ! ;) J't'ai dit que j'étais contre, je ne vais pas faire exactement ça.

Quoique, tu remarqueras que la galanterie appliquée d'homme à homme provoque une image un peu ridicule, n'est-ce pas ? :o Une sorte de malaise s'en dégage. on pense tout de suite à des attentions de séduction, de drague protocolée, ou de vil flagornerie de larbin opportuniste, de flatteries ronronnantes... On pense : il est intéressé ou il le drague.

Et respecter la femme peut se faire tout simplement. Ne pas vouloir être galant ne signifie pas être rustre.

J'ouvrirai la porte à une femme par sincère envie de le faire, par une attention réelle. Envie de faire plaisir ou d'aider.

En fait, on peut faire tout ce que le galant homme se vante de faire. La différence réside dans le regard qu'on porte soit sur La femme, soit sur Des femmes.

Dans la vie, je fais à peu près comme Femzi :

Weapon, je te vois bien donner du mââdââme ou du mêdesmoiseeelle à toutes les femmes qui croisent ta route et qui captent ton intérêt, à courir leur ouvrir la porte, à couvrir une flaque de boue de ta veste pour que la femme puisse marcher sans se salir. :D Bon, je caricature, mais tu est galant avec certaines femmes, je suppute.

Ah... mais si tu étais vraiment galant, tu devrais l'être avec toutes les femmes, selon la définition de Simplicius.

Ah... bein donc c'est que t'es pas galant. Tu es intéressé et attentionné. :mur:

Et si tu l'es avec toutes, c'est que tu es un bel hypocrite, car tu ne peux être intéressé et attentionné sincèrement envers toutes. :D

Un jouur mon prince viendraaaaaa ! :mur:

Pour le côté grotesque de la galanterie entre hommes, je suis rassuré de ne pas être le seul à penser cela. Pour Elaïs, c'était un comportement tout à fait badin. :mur:

Pour le reste (et ta réponse antérieure)... ben on est irréconciliable. :mur::mur:

Mais tu as tort sur un point. Dans certaines circonstances, ne pas être galant revient véritablement à être rustre. Si tu es à un dîner au cours duquel est invitée une femme que tu n'apprécies pas particulièrement. Si tu l'ignores ostensiblement et ne fait pas au moins le minimum syndical comme lui demander des nouvelles de sa vieille tante qui se dore à la Barbade ou lui proposer de prendre ta place sur la banquette s'il ne reste qu'une vieille chaise inconfortable, tu attires sur toi la réprobation des autres invités et de tes hôtes. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

Oui c'est vrai mais bon, c'est lourd de se forcer à faire montre de fausse sympathie pour des gens qu'on déteste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Je ne parle pas de gens qu'on déteste ou qu'on hait. Car à ce moment, inviter deux femmes qui ne rêvent que de se crêper le chignon est un grand manque de savoir vivre. Quoi que... ça peut être très drôle ce genre de soirées. :smile2:

Je parle juste de gens qu'on n'apprécie pas particulièrement voire dont on se méfie légérement. Il faut faire des eforts. Sinon on reste chez soi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
et pourtant Weapon, il m'est deja arriver d'étre en froid avec un supérieur et crois moi je ne lui adressais pas la parole.

bon la question que tu sous entend je crois c'est " et si tu n'as pas le choix de dire bonjour tu fais quoi?"

dans ce cas la question ne se pose pas... vu qu'apparament j'ai pas le choix!

il n'empêche que si il y avait plus de personnes qui se comportaient de la sorte on vivrait mieux... je crois.

je ne pense pas qu'on puisse déroger au minimum de ce que l'on appel "la politesse" quelque soit le différent que l'on peut avoir avec une personne puisqu'il y a plusieurs façons de dire Bonjour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)
Je ne parle pas de gens qu'on déteste ou qu'on hait. Car à ce moment, inviter deux femmes qui ne rêvent que de se crêper le chignon est un grand manque de savoir vivre. Quoi que... ça peut être très drôle ce genre de soirées. :smile2:

Moi le concept me parait assez hilarant, mais c'est pas marrant à gérer je pense. M'enfin, j'essayerai un jour hé hé.

J'invite pas les gens qui font pas partie de mes amis. Je préfère être seul que mal accompagné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:smile2: Je me demande parfois si je m'exprime mal ou si c'est systématique d'apposer des raisonnement extrêmes sur les gens...

un raisonnement extrême permet accentuer comment a été perçu les dires d'une personne

Ce n'est pas parce que je trouve que la galanterie n'est qu'une mascarade hypocrite que je vais être désagréable avec les femmes exprès, pour prouver quoi que ce soit !

parce que dans ton esprit tu assimiles la galanterie à un comportement machiste qui n'a que pour but d'asseoir une supériorité ou ayant un but sexiste disons qu'on parlera alors de galanterie artificielle alors qu'il en est tout autre en général pour toute personne qui a un tant soit peu une éducation

Quoique, tu remarqueras que la galanterie appliquée d'homme à homme provoque une image un peu ridicule, n'est-ce pas ? :mur: Une sorte de malaise s'en dégage. on pense tout de suite à des attentions de séduction, de drague protocolée, ou de vil flagornerie de larbin opportuniste, de flatteries ronronnantes... On pense : il est intéressé ou il le drague.

je pense que la galanterie envers un homme se traduit plus par du respect du à l'âge, au rang social,

Et respecter la femme peut se faire tout simplement. Ne pas vouloir être galant ne signifie pas être rustre.

J'ouvrirai la porte à une femme par sincère envie de le faire, par une attention réelle. Envie de faire plaisir ou d'aider

tout est une question d'éducation

Weapon, je te vois bien donner du mââdââme ou du mêdesmoiseeelle à toutes les femmes qui croisent ta route et qui captent ton intérêt, à courir leur ouvrir la porte, à couvrir une flaque de boue de ta veste pour que la femme puisse marcher sans se salir. :mur: Bon, je caricature, mais tu est galant avec certaines femmes, je suppute.

bah oui j'aurais pu être un "groom" :mur:

Ah... mais si tu étais vraiment galant, tu devrais l'être avec toutes les femmes, selon la définition de Simplicius.

quand l'occasion se présente

Ah... bein donc c'est que t'es pas galant. Tu es intéressé et attentionné. ;)

Et si tu l'es avec toutes, c'est que tu es un bel hypocrite, car tu ne peux être intéressé et attentionné sincèrement envers toutes.

tu te tortures trop l'esprit yop, tu cherches compliqué alors que c'est tellement simple à comprendre ce qu'un homme peut être galant

Modifié par WEAPON

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Tu prétends que la galanterie est désintéressée, mais tes définitions prouvent d'elles-mêmes que c'est impossible, sinon pourquoi la galanterie concernerait aussi les amours vénales... :mur:

L'un n'empêche pas l'autre... ;)

C'est une règle, un code ou ce que tu veux, qui masque des intentions. Les femmes qui insistent pour payer l'addition, ce n'est pas toujours du féminisme forcené mais aussi pour faire comprendre qu'elle ne vont pas coucher pour que monsieur rentabilise l'investissement. :mur:

Ce n'est pas parce-que l'on se fait inviter au restaurant que l'on va forcément terminer la soirée au lit.

S'il avait fallu que j'offre mon corps à chaque homme qui a eu la délicate attention de m'inviter à dîner... :mur:

Je suis d'accord avec Yop. Et c'est pour ça sans doute que la galanterie disparaît: parce qu'on veut l'égalité des sexes. Visiblement égalité ne veut pas dire bonne entente et réconciliation! :D

Cela dit, le sourire souhaité par mamid67 pourrait-être un moyen?

A trop vouloir, on y perd des plumes...

P.S.: @ simplicius: pourquoi écris-tu "courtoiserie"?

Par galanterie : afin de t'offrir le plaisir de lui faire remontrance en public... :o

Le sourire , le souverain sourire je désespere de le voir regner un jour sur le visage de mes compatriotes ...

Sois galant et courtois envers ma royale personne, et je t'offrirai le plus beau des sourires... :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Je ne l'aurais pas dit dans ces termes-là, c'est évident. Mais quel que soit le mot employé, la signification reste la même. ;)

Sa vulgarité aussi. :D

N'empêche je suis d'accord avec ceux qui disent que l'égalité des sexes est incompatible avec l'esprit de galanterie.

Surtout lorsque la galanterie est définie comme elle l'est dans ce topic.

Si tu la qualifies de burlesque, tu ne peux ensuite déclarer que tu l'apprécies quand elle se manifeste envers toi. A moins que tu n'aimes qu'on soit ridicule pour toi mais là on tombe dans des sentiments un peu troubles. :D

Je n'ai jamais dis qu'elle était burlesque. :mur:

J'ai dis qu'elle était masquarade. Un code, un protocole, une apparence dont la justification d'apres ce que tu nous en apprends est loin d etre louable.

@Yop ---> je t'imagine bien en train de tenir la porte et faire des courbettes à la gente masculine, puis au passage d'une femme de faire le contraire parce que tu en n'as pas envie ou parce que tu ne l'aime pas.

Je me demande vraiment ce qui t'as conduit a imaginer cela par rapport au propos de Yop!? :smile2:

la galanterie n'a rien à voir à du machisme

Et Tu dis plussoyer Simplicius? ;)

La justification de la galanterie apportée par simplicius est tout a fait machiste pourtant.

Tu prétends que la galanterie est désintéressée, mais tes définitions prouvent d'elles-mêmes que c'est impossible, sinon pourquoi la galanterie concernerait aussi les amours vénales... :mur:

Tout a fait d'accord.

J'ai trouvé également que les definitions ne corroboraient pas avec la démonstration qu'elles étaient censées apporter.

[

Mais tu as tort sur un point. Dans certaines circonstances, ne pas être galant revient véritablement à être rustre.

N'est ce pas toi la qui mélange les concepts de galanterie, courtoisie et de politesse?

Si tu es à un dîner au cours duquel est invitée une femme que tu n'apprécies pas particulièrement. Si tu l'ignores ostensiblement et ne fait pas au moins le minimum syndical comme lui demander des nouvelles de sa vieille tante qui se dore à la Barbade ou lui proposer de prendre ta place sur la banquette s'il ne reste qu'une vieille chaise inconfortable, tu attires sur toi la réprobation des autres invités et de tes hôtes. :o

Mais faire des salamalecs a une personne que tu n'aimes pas, c'est être hypocrite.

On en revient donc a ce que dis Yop! depuis un moment: la galanterie, cela peut être de la fioriture interressée dont l hypocrisie latente en fait un acte loin d etre noble, et finalement assez dégradant.

parce que dans ton esprit tu assimiles la galanterie à un comportement machiste

Fin vu les définitions que l'on en a eu, comment ne pas l'assimiler a cela ? :mur:

tout est une question d'éducation

celle de l'être ou du paraitre.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Décidement Yop! , tes propos semblent obscures. :smile2:

Simplicius, relis ce qu'a écris Yop!, il ne dit pas que les attentions entre hommes sont grotesques, il dit que nombre de personnes les trouvent grotesques. Nuance.

Hmm oui. j'ai pas dit que deux hommes attentionnés l'un envers l'autre était ridicule. ;)

J'ai dit que le le ridicule de la galanterie était plus visible quand on l'applique d'homme à homme. Apposer ces préjugés machistes sur un homme, pratiquer la galanterie telle quelle sur des mâles mets mieux en lumière tout le mécanisme de ce cirque.

Et en fait ressortir le machisme. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Certains disent que le principe de la relation homme femme, est basé sur un rapport dominant dominé.

Par exemple Sun Tzu disait qu'il fallait savoir prendre le roel de la femme pour paraitre dominé.

Etrange, je ne me souviens pas avoir vu cela dans Sun Tsu. Tu pourrais donner la référence exacte pour qu'on puisse vérifier ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Sa vulgarité aussi. :mur:

Pardon ? ;)

J'ai dis qu'elle était masquarade. Un code, un protocole, une apparence dont la justification d'apres ce que tu nous en apprends est loin d etre louable.

Soit! Alors la société entière est une masquarade!

Que faire ? Prôner l'anarchie ?

La justification de la galanterie apportée par simplicius est tout a fait machiste pourtant.

Non, c'est plutôt, à mon sens, d'un absolu romantisme! :smile2:

Mais faire des salamalecs a une personne que tu n'aimes pas, c'est être hypocrite.

On en revient donc a ce que dis Yop! depuis un moment: la galanterie, cela peut être de la fioriture interressée dont l hypocrisie latente en fait un acte loin d etre noble, et finalement assez dégradant.

Alors évitons de saluer des personnes que nous n'apprécions guère, afin d'éviter cette "hypocrisie". Mais cela fera de nous de parfaits malotrus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

faut il etre courtois dans le sens >>> afffectueux envers TOUT le monde pour mieux vivre ensemble?

je ne pense pas, on peut juste s'ignorer et conserver ainsi une forme de "paix sociale" que je trouve plus saine que l'hypocrisie actuelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Ton parralléle entre galanterie et egalité des droits est réelement bizarre je trouve .

Mais si la galanterie n'a lieu d'etre que si les droits des femmes sont inférieurs a celui des hommes, alors je me passerai tres assurément que l'on me tienne une porte ou que l'on m'aide a mettre un vêtement.

Je n'ai jamais vu la galanterie comme quelque chose d'interressé, mais ta vision m'en apporte une toute autre définition. Je ne regarderai plus du meme oeil un homme galant du coup, grace a toi j'y verrais un sexiste.

Mais la galanterie n'a toujours été qu'une parodie burlesque. :mur:

Tirer une chaise, mettre une veste, faire un baise main, laisser passer devant ... :smile2: des broutilles comparés a ce qui légitime soit disant cette galanterie et qui a fausement légitimé les inagalités.

@Elaïs

Tu sembles avoir oublié tes propres propos.

Je tente de réexpliquer ce qui parait ne pas avoir été compris puisqu'on me dit que la définition de la galanterie n'a rien à voir avec ce que je dis.

On m'explique que la galanterie ne soutend aucune conception de hiérarchie entre les sexes, est parfaitement neutre et surtout qu'elle marche à l'encontre des deux sexes.

J'essaie (peut être maladroitement ou de façon obscure alors faites un effort envers mes pauvres capacités littéraires) d'expliquer qu'elle est justement à distinguer de la simple courtoisie dont elle est un stade bien supérieur et uniquement tourné envers les femmes. Ce sens unique de la galanterie n'est pas dû au hasard. Une "courtoisie" tournée vers les seules femmes ne peut être analysée justement comme une simple politesse qui vaudrait pour tout un chacun et qui n'implique aucune conception différenciée entre rapports qu'un homme se doit d'entretenir avec une femme et ceux qu'il manifeste à un homme.

Reprenons la définition de l'Académie française.

GALANTERIE n. f. XVIe siècle, au sens de « mauvais tour ». Dérivé de galant.

img_fmono_73.gif1. Vieilli. Qualité d'un galant homme ; agrément, politesse dans l'esprit et les manières. Cet homme a l'art de mettre de la galanterie dans tout ce qu'il dit. img_fmono_73.gif2. égard, prévenance, empressement qu'on témoigne aux femmes. La galanterie française. Elle a paru sensible à sa galanterie. img_fsymb_184.gif Par méton. Propos flatteurs qu'on tient à une femme, procédés qu'on emploie pour lui plaire. Dire, écrire des galanteries. La « Guirlande de Julie », recueil de madrigaux du XVIIesiècle, est une galanterie célèbre. img_fmono_73.gif3. Intrigue amoureuse (vieilli). Avoir commerce de galanterie. img_fmono_73.gif4. Par euphémisme. Activité des femmes galantes ; amours vénales. Le monde de la galanterie. Elle vit de galanterie.

Le sens n° 2 indique clairement : 2. égard, prévenance, empressement qu'on témoigne aux femmes

Cet égard se manifeste, par exemple, par le fait que normalement on se doit d'avancer une chaise à une femme ou de l'aider à ôter ou à revêtir son manteau. Ces exemples ne s'appliquent aucunement à un homme, à l'exception des vieillards. L'argument des homosexuels est particulièrement irrecevable. Pour en cotoyer de très près (Elaïs n'a pas le monopole d'une famille diverse), je n'en ai pas encore vus qui parodiaient ce rapport hommes-femmes. Deux homosexuels sont 2 hommes (ou 2 femmes) qui ne cherchent pas particulièrement à entrer dans aucune féminité (ou masculinité à l'inverse). Albin et Renato, c'est beaucoup plus le ciné que la réalité. Et les marques de tendresse qu'ils peuvent se manifester ne ressortissent pas de la "galanterie". Ou alors ils jouent une pièce de théâtre pour amuser la galerie.

Reprenons. Si la galanterie est cet empressement tourné vers les femmes, elle se démarque de la courtoisie (qui elle est simple synonyme de politesse) qui oblige, par exemple, à tenir une porte ou à saluer une personne qu'on rencontre. Cette courtoisie ne distingue pas du tout entre les sexes.

Pourquoi cette distinction galanterie/courtoisie ?

- Certes, la galanterie peut être très intéressée. Je ne l'ai jamais nié. C'est Elaïs qui semble découvrir subitement qu'elle cache quelque chose. Il faut être très naïf pour ne pas se douter qu'elle manifeste parfois ce sens : "Par méton. Propos flatteurs qu'on tient à une femme, procédés qu'on emploie pour lui plaire. Dire, écrire des galanteries. La « Guirlande de Julie », recueil de madrigaux du XVIIe siècle, est une galanterie célèbre." Voire celui-ci : " img_fmono_73.gif3. Intrigue amoureuse (vieilli). Avoir commerce de galanterie." Et même parfois tourne à ça : "4. Par euphémisme. Activité des femmes galantes ; amours vénales. Le monde de la galanterie. Elle vit de galanterie." ;)

- Mais la drague ne se cache pas toujours derrière. Car comme déjà dit, c'est surtout : "2. égard, prévenance, empressement qu'on témoigne aux femmes." Je reprends mon vieil exemple de la soirée avec plusieurs dames. Même si on n'est intéressé que par une seule, on est un rustre si on n'est pas galant un minimum avec toutes.

Pourquoi cette obligation de galanterie ? Pourquoi cet égard envers les femmes en général et uniquement elles ? Pourquoi cette politesse très particulière ? Est-elle apparue ex nihilo ?

Je vous renvoie à l'idée de la place de la femme dans la Société, de la conception de ses forces et faiblesses qu'a développé l'Humanité depuis au moins Sumer et l'Occident, oh disons depuis au moins la Grèce archaïque jusqu'à au moins les années 70. Ensuite vous me direz s'il faut être un fin devin, un haruspice génial pour découvrir tout seul le ressort de la galanterie. :mur::mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
J'ai dis qu'elle était masquarade. Un code, un protocole, une apparence dont la justification d'apres ce que tu nous en apprends est loin d etre louable.

La justification de la galanterie apportée par simplicius est tout a fait machiste pourtant.

Mais faire des salamalecs a une personne que tu n'aimes pas, c'est être hypocrite.

On en revient donc a ce que dis Yop! depuis un moment: la galanterie, cela peut être de la fioriture interressée dont l hypocrisie latente en fait un acte loin d etre noble, et finalement assez dégradant.

Ca ce sont des jugements de valeur que, qui plus est, je ne partage pas totalement.

Bien sûr que la galanterie est du "machisme". Ce n'est pas moi qui m'échine à vouloir démontrer le contraire en appelant même les femmes à le devenir. ;)

Je n'ai justement pas cessé de dire que l'égalité absolue hommes-femmes ne peut que mener à la disparition de la galanterie (c'est bien le thème initial du topic ?).

Après, on peut ne pas aimer. Mais si on déclare qu'une femme n'a besoin de personne, qu'elle est "libre" (c'est fou le nombre de William Wallace dans notre Société :smile2: ) et qu'elle est l'égal d'un homme en tout, il ne faut pas s'étonner que plus aucun homme qui goberait ces salades ne se sente obligé de porter ses sacs. On ne peut vouloir une chose et son absolu contraire sauf à être Tartuffe.

Je finirais en disant que la dichotomie artificielle noblesse/hypocrisie n'existe que dans l'imagination de certains. étre noble, ce n'est pas être loup solitaire ou digne de la fable de l'ours et de l'amateur de jardin. étre noble, c'est avant tout savoir user comme personne de diplomatie et pratiquer le compromis. Le maximalisme et l'intransigence, ce n'est pas être noble, c'est être caractériel.

Ensuite, tout dépend ce qu'on appelle hypocrisie. étre hypocrite, ce n'est pas forcément être cauteleux, bas et vil. C'est surtout adoucir ses moeurs, faire en sorte que les rapports ne soient pas trop rugueux. Quand un homme aide une femme à mettre son manteau, cela ne signifie pas forcément qu'il l'adule ni, à l'inverse qu'il la prend pour un objet de décoration. Il considère surtout qu'il est plus civilisé de ne pas laisser se démerder en tout quelqu'un qui (à l'exception des quelques bûcheronnes dont l'extrême rareté ne doit justement pas faire oublier que ce n'est pas la règle) peine davantage physiquement que nous. La galanterie semble absurde à ceux qui ont l'impression que l'artificialisation d'une vie de moins en moins proche des réalités naturelles (qui va encore chasser pour se nourrir ?) va de soi. Assistez à une régression technique et je me demande si les chantres de l'égalitarisme en tout savoureront encore leurs conceptions mythiques. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Dans le prolongement de cette discussion.

J'ai souvent penser que les femmes étaient plus conservatrices que les hommes.

Elles défendent plus les valeurs "traditionnelles" de la famille et de la société en général.

Pour preuve ce débat, où les femmes ont encore du mal à se départir de ce qu'elles pensent être des acquis.

Ainsi dans les mères envers leur(s) fille(s) leur transmettent la culture et la norme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je vous ai a peu près tous relu en diagonale, la démonstration de Yop! quant à la galanterie et l'égalité des sexes est de loin la plus limpide et de surcroit la plus courtoise et élégante.

J'adhère.

Maintenant, Valtesse, l'hypocrisie est un comportement de malotru.

Don Juan, j'hallucine un peu devant ton dernier post! Les femmes plus conservatrices? ;) avec pour preuve , ce debat? :mur:

Je ne vois qu'une seule femme conservatrice sur ce topic :smile2: et au moins 2 hommes conservateurs :mur:

Mais si se sont les femmes qui transmettent a leur filles leur culture, n'est pâs pas parce que les pères imaginent que se sont a elle de le faire ?

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Elles défendent plus les valeurs "traditionnelles" de la famille et de la société en général.

leur engagement dans la liberté d'avorter est en effet une conception tres traditionnelle de la famille et de la société en générale :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant