Il gifle un élève : 800 ¿ d'amende requis contre le professeur

Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
P780317D604261G_px_470__w_ouestfrance_.jpg

Il gifle un élève : 800 euros d'amende requis contre le professeur


Mercredi 25 Juin - 21:07

Le procès du professeur de technologie de Berlaimont (Nord), jugé pour avoir giflé un élève de 11 ans qui l'avait traité de "connard", a débuté mercredi après-midi devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-Sur-Helpe (Nord).





Une amende de 800 euros a été requise mercredi devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe (Nord) à l'encontre d'un professeur de Berlaimont, jugé pour avoir giflé un élève de 11 ans qui l'avait traité de "connard".

José Laboureur, 49 ans, professeur de technologie au collège Gilles-de-Chin, comparaît pour "violences aggravées". Il encourt 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

Le 28 janvier en plein cours, il avait jeté à terre les affaires de l'élève de 6e qui refusait de les enlever d'une table, puis avait plaqué le mineur contre un mur. Ce dernier avait alors traité de "connard", en le fixant des yeux, le professeur qui l'avait giflé en retour, puis à nouveau plaqué contre le mur. "Ce n'est pas une gifle, c'est une scène de violence. Au-delà de ces violences, il y a une volonté d'humiliation", a estimé dans son réquisitoire le procureur de la République d'Avesnes-sur-Helpe Bernard Beffy.




AFP
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

nerelucia Membre 12 805 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Est-ce que quand on est enseignant on a le droit de boire ?

Maintenant comment vont faire les professeurs face à une agression traumatisante, on crache, on insulte, on cogne ? Ah non, il y a l'hôpital pour panser les blessures.

Et celles de l'âme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce petit crétin n'a pourtant eu que ce qu'il méritait.... Et fils de gendarme en plus.... De quoi se marrer..!

D'accord le prof y est allé un peu fort... et malheur à lui si un jour, de temps en temps il calme ses angoisses en consommant des boissons fermentées... Cet "alcoolo d'occasion" est grillé dans la profession...Catalogué... "Vae victis"

Et, désormais, les petits trouducs fouteurs de merde vont pouvoir s'en donner à coeur joie et insulter leurs profs..puisque la mode est (encore)..au jeunisme.... C'est vrai que ces petits anges ont tous les droits et trouvent toujours des oreilles favorables... On ne vérifie pas leurs dires à eux...

Tiens, voir ce qui s'est passé il y a trois ou quatre jours dans un coin de Paris où un homme descendu de son 10ème étage et portant sa gamine de quelques mois dans la rue pour lui faire prendre l'air, s'est vu entouré de justiciers en herbe, petits imbéciles saturés de télé et de vidéos à la con, et le prenant pour un pédophile... Se réfugiant dans un café, il a été suivi par ces petits crétins qui ont convaincu le patron du bistrot qui a appelé les flics.. La sinistre comédie a duré deux heures pendant lesquelles le pauvre type a chialé et s'est expliqué... avec un accent pas français en plus...a-t-on idée aussi ...Il n'est sorti de là qu'après l'intervention des flics qui, dans un premier temps, se sont, eux aussi, fiés aux dire des petits imbéciles...ce n'est qu'au bout d'une heure qu'ils ont décidé de prendre contact avec la femme du type, qu'ils sont montés dans l'immeuble et.... enfin.. après vérification d'identité... extrait de naissance et tout le toutim, on fini par admettre une "erreur"...Bien entendu ils n'ont pas trouvé nécessaire de s'excuser...."Surréaliste" a dit la femme

Quant aux profs, ils pourront se démotiver un peu plus ... et nous pourrons ainsi leur en mettre encore un peu plus sur le dos...

Ps: Pour prévenir les "scuds" et les tirs de rocket habituels après ce genre de posts...je tiens à préciser que j'ai élevé deux gosses qui n'étaient pas des anges ..."normaux" donc... et que je n'ai jamais eu de problèmes de ce genre avec leurs profs.... et pourtant je n'ai jamais levé la main sur eux... Cherchez l'erreur...! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)

C'est lamentable. Heureusement qu'il n'a "que" 800 euros d'amende ! Non mais sérieux 5 ans d'emprisonnement à cause d'un morveux que ses parents n'ont pas su éduquer et à qui on a pas inculqué le respect ça serait un peu fort !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
C'est lamentable. Heureusement qu'il n'a "que" 800 euros d'amende ! Non mais sérieux 5 ans d'emprisonnement à cause d'un morveux que ses parents n'ont pas su éduquer et à qui on a pas inculqué le respect ça serait un peu fort !

:snif:

Je prends rarement parti pour le corps enseignant, mais là, c'est indiscutable... :snif:

Sale morveux!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)

Le plus marrant, c'est que ce gamin va maintenant se taper des 0 tous au long de sa vie par les enseignants qu'il rencontreras :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

J'espère que non.

L'enseignant aurait du porter plainte contre le gamin, ça aurait probablement calmé l'ardeur des parents et l'affaire n'aurait pas été aussi loin je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Des dealers, des violeurs, des criminels,... agissent librement dans nos rues et on poursuit un prof qui a fait à un gosse ce que ses parents auraient du faire depuis bien longtemps. En plus d'être ridicule, ce procès gâche du fric et donc une occasion d'avoir la possibilité d'envoyer derrière les barreaux quelqu'un qui le mérite en faisant un procès à un vrai malfaiteur avec l'argent de ce procès.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)

C'est "Ubu roi", mais la véritable motivation de ce procès n'est-elle pas l'avidité ?

Le père du petit malpoli giflé est un gendarme censé représenter le respect de l'autorité.

Les supérieurs de ce monsieur doivent être bien embêtés par une telle publicité.

Mais le papa gendarme a peut-être besoin de 800 euros pour réparer sa voiture, ou pour partir en vacances cet été... Allez savoir...

Il paraît que même chez les militaires le pouvoir d'achat se casse la figure...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et bien voila... ça ne traine pas...!

Une enseignante de CM1 de l'école élémentaire Henri-Wallon à Valenton, dans le Val-de-Marne, a été blessée par un tir de carabine à plomb jeudi en début d'après-midi alors qu'elle ramenait ses élèves du terrain de sport. Aucun des enfants n'a été blessé. Selon Catherine Stauri, inspectrice de l'Education nationale qui s'est rendue sur place avec le recteur, la maîtresse a été blessée superficiellement, au bras, par un projectile, qui pourrait avoir été tiré d'un immeuble voisin. Un enseignant de l'école a indiqué qu'il s'agissait d'"un tir de carabine à la grille de l'école", mais "le projectile n'est pas entré".

Cette version a été confirmée peu après par la mairie de Valenton, dont le premier adjoint au maire et l'adjoint au maire chargé de l'enseignement se sont aussi rendus sur place. "La jeune femme a été éraflée au bras par du plomb provenant apparemment d'une carabine et par mesure de précaution, elle a été hospitalisée", explique une source proche du maire. "Cette jeune institutrice a eu le réflexe de protéger les enfants en les faisant s'asseoir le long du mur de l'école", ajoute cette même source qui souligne "le dévouement total des enseignants de cette école d'un quartier défavorisé".

"J'imagine que les enseignants vont être choqués. C'est inadmissible", a expliqué Catherine Stauri. L'établissement en question est "une grosse école au milieu des tours où il y a les difficultés habituelles des ZEP mais pas davantage", précise l'enseignant. "Les jeunes de la cité ont l'habitude de se tirer dessus mais ils n'ont jamais pris les enseignants pour cible", a-t-il ajouté. "Valenton, ce n'est pas Chicago, mais il y a une poignée de petits voyous comme partout", explique-t-on à la mairie. "Dans cet incident, il s'agit probablement d'un gamin qui s'est amusé à tirer, mais on n'a pas le droit de plaisanter avec cela. La police va mener une enquête de voisinage pour le retrouver." Surtout, "cet incident confirme pour la énième fois la nécessité d'un retour d'urgence de la police de proximité dans nos quartiers".

Allez les défenseurs de l'enfance maltraitée....... à vos claviers...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Les 800 euros représentent l'amende qui ira (si condamnation) dans les caisses de l'Etat.

Par contre, vous avez vu quelles sont les demandes de la partie civile (l'enfant et ses parents)?

<< 1 euro symbolique au titre du préjudice moral>>. Bon déjà à ce niveau là on se dit que raison de plus pour ne pas aller jusqu'au procés, qui est plus que ridicule.

Mais aussi <<le paiement des frais de scolarité de l'enfant dans le privé jusqu'en troisième>>.

On a, je crois, une bonne indication de la volonté réelle de cette mascarade.

Petite précision quand même, d'un point de vue purement juridique l'enfant est dans son bon droit, y a en effet un coup, une aggression, qui n'est pas justifié, et qui n'était pas autorisé. Ce que je reproche c'est l'aspect judiciarisation de cette relation prof/élève et ses conséquences nauséabonde sur le travail du corps enseignant qui, il ne faut pas l'oublier, et là pour transmettre des savoirs et des savoirs-faire, et non pour obéir aux souhaits des enfants et de leurs familles.

Voilà.

Modifié par Emilwen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lankou Membre 131 messages
Forumeur inspiré‚ 50ans
Posté(e)

d'un point de vue purement juridique des clous, le gamin n'a pas été blessé, il a pas été violenté, ou quoi ou qu'est ce. il a pris une gifle; Et il doit en prendre des plus violentes dans la cours; Faut peut-être pas abuser.

Moi ce que je vois, c'est que ce mome, dans sa petite tête de gamin de 11 ans, il retiendra qu'il peut traiter ses profs de cons et s'en tirer avec les honneurs... et ce gamin est perdu. Il ne fait absolument pas le distingo entre le bien et le mal, entre le permis et l'interdit. C'est ce même gamin qui tabassera une petite vieille dans 5/6 ans pour lui taxer ses sous, ou qui ira eventrer un autre gamin pour une connerie. Il entre dans la vie sans notion de respect de quoi que ce soit. Mais le pire, c'est le père. Lui est à pendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Non je ne pense pas. D'après le rapport des faits, il semble que l'enfant ait été brutalisé avant d'insulter le prof.

Or si un élève n'a pas à insulter un prof, un prof n'a pas à brutaliser un élève.

Tout ça reste bien flou.

Mais comment expliques-tu qu'un élève désigné comme tranquille et sans histoire par les profs insulte soudainement un prof, si ce n'est parce que les circonstances sont un peu plus complexes qu'elles en ont l'air?

L'on ne retient que l'aspect insulte-baffe, je crois que c'est beaucoup plus vaste.

Mais ça ne change rien au fait que les parents n'auraient jamais du aller en procès.

Et je te confirme bien que "les droits de foutre baffes" sont globalement limités aux relations parents-enfants et à la légitime défense.

Modifié par Emilwen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'haricot bleu Membre 488 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Je trouve ça scandaleux cet acte "barbare"est impardonnable j'aurrais espéré que le juge agisse en toute impartialité!!!Je suis scandalisé il n'y a pas d'autres mots

Non je ne pense pas. D'après le rapport des faits, il semble que l'enfant ait été brutalisé avant d'insulter le prof.

Or si un élève n'a pas à insulter un prof, un prof n'a pas à brutaliser un élève.

Tout ça reste bien flou.

Mais comment expliques-tu qu'un élève désigné comme tranquille et sans histoire par les profs insulte soudainement un prof, si ce n'est parce que les circonstances sont un peu plus complexes qu'elles en ont l'air?

L'on ne retient que l'aspect insulte-baffe, je crois que c'est beaucoup plus vaste.

Mais ça ne change rien au fait que les parents n'auraient jamais du aller en procès.

Et je te confirme bien que "les droits de foutre baffes" sont globalement limités aux relations parents-enfants et à la légitime défense.

;) Depuis quand les parents ont le droit de "baffer"leur enfant?! Les parents ont bien faits d'aller jusqu'au procés!! tu es tombé sur la tete le gosse dit "élève modèle" lui a lancé ce propos déplacé parce que le prof le méritait!IL sais comporté entant que tel avec l'enfant je trouve "son insute"trés juste^^

Soutien au prof ! Je me demande quel serait le résultat, sur un autre jugement, en appel ! :snif:

Mais bon sang arrétons de généraliser, ils ne sont pas tous victimes! L'acte du prof est inexcusable :snif:

Modifié par l'haricot bleu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Ouais alors tu vas éviter d'interprêter mes propos n'importe comment stp.

Je n'ai pas dit que le prof le méritait.

J'ai qu'il pouvait y avoir des circonstances expliquant ce fait.

En d'autres termes, les torts sont peut-etre partagés, c'est peut-etre du fait du prof que l'élève a mal réagis, c'est peut-etre le prof qui a déclenché la réaction de l'élève.

Mais ça je n'en sais rien. J'invite surtout les lecteurs de ce forums à ne pas s'enfermer dans la partialité journalistique habituelle, rapport partiel des faits, ciblé.

Sauf que du coup ça changerait tout, parce qu'il est plus compréhensible de la part d'un gamin de 11 ans de ne pas savoir se maitriser (énervement = insulte) que de la part d'un adulte, a fortiori ayant autorité (énervement = baffe), l'expérience, la maturité jouant.

Et, oui, les parents ont le droit de corriger leurs enfants. Ils doivent le faire comme sanction, de manière proportionnée, ce qui distingue la baffe de la maltraitance.

Et j'ai oublié un titulaire du droit de foutre des baffes, le premier de tous: l'Etat (qui dispose du monopole de la violence légitime, et c'est d'ailleurs lui qui file ce droit aux autres).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)
Je trouve ça scandaleux cet acte "barbare"est impardonnable j'aurrais espéré que le juge agisse en toute impartialité!!!Je suis scandalisé il n'y a pas d'autres mots

N'importe quoi ! Un acte barbare :snif::snif:;) Y a pas mort d'homme :o:o;) ! On a tous pris au moins une tarte étant petit on en est pas mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gobaith Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 32ans
Posté(e)

:snif:

Pour ma part ce que je trouve de lamentable c'est la solidarité entre profs et instituteurs, tout le monde dit que le nouvelle génération est en déclin mais quand il s'agit de faire bouger les choses, là il n'y à plus personnes!!!!

Quand va t'on enfin réagir qu'une bonne giffle à des effets positifs!!! Quand je vois des gamins de 4 ou 5 ans prendre le dessus sur leur parents çà me bouffe!! Moi si on rentrant à la maison en ayant fais une connerie, je n'aurais même pas eu le temps de me plaindre que j'en aurai pris une deuxième, ou du moins une bonne engueulade avec la punition qui va avec!!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metissa Membre 1 116 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

moi je suis pas d'accord ok le môme

est un petit con mais en aucun cas il aurait du le frapper

quand on est enseignant on fait sont métier avec certes

beaucoup de patience ou on s'arrête moi un prof fais sa à mon gosse

c'est moi qui lui en colle une !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
d'un point de vue purement juridique des clous, le gamin n'a pas été blessé, il a pas été violenté, ou quoi ou qu'est ce. il a pris une gifle; Et il doit en prendre des plus violentes dans la cours; Faut peut-être pas abuser.

Moi ce que je vois, c'est que ce mome, dans sa petite tête de gamin de 11 ans, il retiendra qu'il peut traiter ses profs de cons et s'en tirer avec les honneurs... et ce gamin est perdu. Il ne fait absolument pas le distingo entre le bien et le mal, entre le permis et l'interdit. C'est ce même gamin qui tabassera une petite vieille dans 5/6 ans pour lui taxer ses sous, ou qui ira eventrer un autre gamin pour une connerie. Il entre dans la vie sans notion de respect de quoi que ce soit. Mais le pire, c'est le père. Lui est à pendre.

Houlà quel sens de la nuance. Et quelle imagination débordante : le gamin, il deviendra peut-être bénévole chez greenpeace, qu'en sais tu ? :snif:;)

(ben oui, c'est plutôt le genre, se révolter contre ce qui lui paraît une injustice ? lol)

Bon, sinon, comme je l'avais déjà dit, je trouve ça complètement ridicule cette affaire, sa médiatisation, l'ampleur qu'elle prend.

C'est typiquement le genre d'affaire qui n'aurait pas du quitter le cercle scolaire.

Lamentable.

Car sinon :

- non, oui on ne brutalise pas un enfant

- non, on n'insulte pas gratuitement son prof

Mais que s'est il passé ?

Et qu'est-ce qui vous permet de poser un archétype sur le prof ou le jeune ?

Pourquoi le prof serait forcément le juste représentant du corps enseignant, ou, à l'inverse, un alcoolo fini et violent, pourquoi pas pédophile tant qu'on y est ?

Et le jeune de 11 ans ? Parce que dans une situation donnée il dit "connard" à un prof, sans savoir le passif entre l'élève et l'enseignant, sans savoir son état à ce moment là, ce qu'il venait de se passer (ou non), sans même connaître le ton sur lequel il a lancé l'insulte, il se retrouve lui aussi soit une pauvre victime, soit, à l'inverse, un petit merdeux, mal élevé, dealer et deviendra forcément un voyou en puissance ??

Quel joli sens dramatique ... j'aimerais ne jamais vous avoir en face en tant que jurés :snif:

Je sais que la télé aime bien nous abreuver d'archétypes, de faits divers bien scénarisés, lourds de sens, mais franchement, est-on obligé de réagir avec autant de manichéisme ??

Qu'un gamin dise merde à un adulte, ou qu'un prof dépassé pète les plombs, il n'y a pourtant rien de bien original. Il y a, malheureusement, des cas bien plus graves qu'une giffle et qu'un 'connard'.

Monter l'affaire en épingle est encore une fois totalement absurde (mais là, on pourrait pointer les parents du doigt).

Et bien évidemment, la peine encourue par le prof est on ne peut plus exagérée ; tout cela aurait dû, encore une fois, être traité par un conseil de discipline, pour le prof et l'élève.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thebestbboy Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

un prof est tt d'abord un educateur!! donc je pense que son geste envers ce gamain est normale et ne merite pas ni prison ni amende parcequ il a fai ce que aurai du fair les paren du gamain ki n on pas su l eduquer.

C'est lamentable. Heureusement qu'il n'a "que" 800 euros d'amende ! Non mais sérieux 5 ans d'emprisonnement à cause d'un morveux que ses parents n'ont pas su éduquer et à qui on a pas inculqué le respect ça serait un peu fort !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant