Pour ou contre l'égalité salariale pour les femmes?

Pour ou contre l'égalité salariale pour les femmes?   92 membres ont voté

  1. 1. Et pourquoi pensez-vous que ce n'est pas encore fait!

    • pour
      73
    • contre
      16
    • Je n'ai aucun avis.
      3

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Esperluette Membre 1 331 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

Pour vous répondre, je vais vous parler des femmes à différentes périodes jusque dans les années 80.

Merci pour l'historique que tu nous proposes, même si je nuancerai un passage comme celui "des maris qui avaient 'le droit de tuer'(sic) leur épouse infidèle". Mais il est vrai que pour le même crime, des différences des peines prononcées, pour bien des affaires, sont à constater.

Un témoignage : Je me souviens très bien de ma propre mère qui a ouvert un commerce 'en nom propre' au début des années 60. Pour s'enregistrer au greffe du tribunal de commerce, pour pouvoir ouvrir un compte bancaire professionnel, s'acheter un véhicule professionnel (elle faisait les marchés), avait dû demander l'autorisation de mon père. Pour les mêmes démarches, à cette époque, un mari n'avait aucun accord à demander à son épouse. Les femmes étaient considérées comme mineures sous l'autorité de leur mari.

Modifié par Esperluette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

biggrin.gif

Ecoute quand je vois ma cousine qui fait des achats compulsif depensant en 24 heures 2500 euros alors que sont maris a un smig, qu'ils ont 2 enfants a charges, un credits pour la maison a remboursé et qu'elle ne bosse pas je me dis que parfois c'est pas plus mal que les femmes ai a demander l'avis des hommes...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette Membre 1 331 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

Probablement que ta cousine devrait songer à accroître les revenus du ménage en travaillant. Elle s'ennuierait moins dans une vie de 'bobonne à la maison chargée de torcher les gosses' peut-être à l'origine de ses compulsions dépensières. Mais si elle travaillait, trouverais-tu normal qu'elle soit rémunérée selon le principe de l'égalité H/F des salaires ? Oui ? Tout va bien alors...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

biggrin.gif

Elle a vouer elle même que "avec deux enfants je pourrais rester a la maison"...

Je te jure c'est vrais...

Si elle bossait, a competences egal, a emplois egal, ou je trouverais normal qu'elle touche la même chose qu'un homme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hussard Noir Membre 2 682 messages
Polémiste‚
Posté(e)
La femme autrefois (on va dire, jusque dans les années trente) n'épousait pas toujours (et même rarement dans certains milieux) un homme de son choix à elle, mais du choix de son papa.

Le mariage d'amour est une ineptie contemporaine qui se termine en divorce dans un cas sur deux, puisque l'amour est versatile et que le mariage d'amour ne repose sur rien d'autre que des caprices sentimentaux, ce qui a le don de pulvériser les familles et d'en rendre instable la société. Cependant autrefois, la femme épousait toujours - sauf dans certains milieux - un homme de son choix ; simplement les petits sentiments n'étaient pas le seul motif qui motivait un mariage. Ce qui n'était pas possible, c'était pour une femme d'un milieu aisé d'épouser un pauvre par exemple, puisque le sens du mariage est avant tout la pérennisation des biens à travers ce qu'on appelle la famille. Aujourd'hui que le mariage n'a plus aucun sens sinon celui de la romance, on observe que rares sont les gens à se mettre en couple avec des personnes de milieux sociaux éloignés ; les gens, en très large majorité, continuent malgré leur "liberté" à se mettre en couple avec des personnes de la même classe sociale qu'eux. La belle qui tombe amoureuse du clochard est un conte de Walt Disney.

Si cet homme avait la facheuse habitude de fréquenter les bordels (légaux et nombreux à l'époque) et d'en revenir avec les poches aussi vides que le reste, avec parfois en prime une maladie vénérienne, ou bien de picoler, de siroter toute la paie à l'assomoir du coin, d'être injurieux ou violent...

Il est facile de prendre des cas extrêmes. D’abord les maisons closes : la situation des prostitués s'est-elle améliorée depuis que la prostitution est devenue illégale ? Au contraire, elle s'est précarisée comme jamais. Du reste, si les hommes avaient des maitresses, les femmes avaient des amants, elles en ont à vrai dire depuis toujours. Quant à l'alcoolisme c'est un autre problème qui existe encore tout autant. A notre époque une femme meurt tous les trois jours de violence conjugale, ces femmes pourraient partir en théorie mais ne le font pas car elles sont sous l'emprise psychologique de leur bourreau, indépendamment de toute législation ; pour autrefois, il est faux de penser qu'il fut autorisé de tabasser sa femme par plaisir, c'est une désinformation grotesque et caricaturale.

Aussi, notre modèle de société présent compte 15 millions de célibataires, ajouté à l'illégalité de la prostitution, cela donne le chiffre incroyable de 200 viols par jour en France. Pour ne pas accabler davantage la femme contemporaine, je ne parlerai pas de la pornographie si populaire qui véhicule une image de la femme n'ayant jamais été aussi dégradante.

Autrefois, quand une jeune femme se donnait à un homme avant le mariage, parce qu'elle l'aimait, qu'elle avait confiance en lui, et que -revirement de situation- après être parvenu à ses fins le profiteur la larguait, elle était considérée comme une "fille perdue".

Ils n'étaient pas censés avoir de relation sexuelle avant le mariage. Mais à contrario et dans la plupart des cas, un jeune homme qui mettait enceinte une jeune fille se voyait obligé de l'épouser, il en allait aussi de la réputation du jeune homme et de sa famille. Les mères célibataires étaient extrêmement rares contrairement à aujourd'hui, elles sont maintenant légion puisque la majorité des naissances ont lieu hors mariage et que les gens mariés divorcent facilement ; on sait que ce sont les familles monoparentales qui ont le plus de difficulté, une famille sur deux est désemparée dans l'éducation des enfants, parmi elles un grand nombre de mères célibataires. Le modèle de société libéral et individualiste dans lequel nous vivons est une catastrophe pour la famille et l'éducation des enfants, l'échec scolaire et l'ultra violence des jeunes qui en découle, c'est toute la société qui s'en voit déstabilisée.

Enfin, cette société d'autrefois était de toute façon conçue par les hommes, pour les hommes, et les femmes n'y pouvaient rien changer : elles n'avaient même pas le droit de vote !

Un peu d'histoire. "Dans l'ensemble, le Moyen Age protège la femme, tenue pour fragile et exposée." Jean Favier, Dictionnaire de la France médiévale.

Chez les paysans, les artisans et commerçants, il n'était pas rare que la femme dirige l'exploitation, l'atelier ou la boutique ; à la fin du XIIIe siècle à Paris, on trouve déjà des femmes médecins, maitresses d'école, apothicaires, etc... A cette époque on ne réfléchissait pas en individu mais en foyer, en corporation, en collectivité, en communauté ; il n'y avait donc pas de vote individuel dans les assemblées locales mais un vote par foyer, et dans les foyers où c'était la femme qui était chef de famille c'est elle qui votait. Plus tard la République exclura les femmes de tous les scrutins parce-que les républicains les tenaient pour trop proches de l’Église, et l’Église trop proche de l'Ancien Régime. On voyait donc chez les femmes une menace, réelle ou fantasmée, de vote réactionnaire voire contre-révolutionnaire.

Régine Pernoud dans La Femme au temps des cathédrales, explique que contrairement à ce qui se passait dans le monde arabo-musulman, les progrès du libre-choix du conjoint accompagnent la diffusion du christianisme en France ; entre le Ve et le Xe siècle, l’Église se bat notamment contre la répudiation, ce qui améliore considérablement la condition féminine. Quant aux élites de la société, des femmes comme Aliénor d'Aquitaine ou Blanche de Castille dominaient leur époque, bien davantage que certaines ministres inutiles de François Hollande...

Il a fallu lutter pour avoir le droit à la pillule. Cela a même déplu à De Gaulle qui s'est étonné "qu'elles veuillent baiser", les femmes...

Vous faites dans la caricature et le jugement anachronique. La loi contre la contraception était amplement justifiée à ce moment compte tenu de la saignée démographique des deux guerres mondiales.

Même le droit de cuissage était légal : on ne dénonçait pas un patron à l'époque !

La droit de cuissage n'a jamais existé en France, pas même au Moyen Age. Vous versez dans la calomnie la plus grossière.

Je me souviens encore de toutes ces méchancetés que bon nombre d'hommes pouvaient dire à l'encontre des premières femmes flics qu'on a commencé à voir, de plus en plus, dans les rues dans les années 80.

A chaque femme policier qui tombe sous les balles, c'est une raison supplémentaire de mépriser le féminisme qui pousse l'égalitarisme jusqu'à l'immonde...

Modifié par Hussard Noir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Si on élisait une femme présidente de la république, je trouverai normal qu'elle touche autant que les hommes qui l'ont précédé.

:hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riposte
Invité Riposte Invités 0 message
Posté(e)

Les femmes, l'armée de réserve du capitalisme, selon le mot de Marx, un célèbre "conservateur réac"...

C'est effectivement vrai dans une société capitaliste (de surcroît datant du 19ème siècle)... Hors, la Commune de Paris, c'était quoi ? sleep8ge.gif Ça gigote pas là-haut ? Et puis, il s'en est passé des choses depuis 150 ans...

En réalité, l'armée de réserve industrielle du capitalisme, c'est pas les femmes uniquement, mais les chômeurs en général. Ergo, il faut trouver du travail à toute et à tous. Qu'on éradique le chômage. Et ça ne passe pas par un renvoi des femmes au foyer ou l'expulsion de ceux qui ont le teint un peu bronzé, désolé...

Mais, c'est pas grave, vous interprétez comme bon vous semble...

Modifié par Riposte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7 395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

biggrin.gif

Ecoute quand je vois ma cousine qui fait des achats compulsif depensant en 24 heures 2500 euros alors que sont maris a un smig, qu'ils ont 2 enfants a charges, un credits pour la maison a remboursé et qu'elle ne bosse pas je me dis que parfois c'est pas plus mal que les femmes ai a demander l'avis des hommes...

Quitte à caricaturer allons y à fond: Et dans le cas ou le mec dépense tout son fric au bar il devrait demander l'avis de sa femmedev.gif.

Sinon ta vision de la femme qui doit s'occuper seule des gosses, dépendante du mari qui va travailler c'est... passionantshrunkface.gif.

Modifié par Fafaluna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bruit
Invité Bruit Invités 0 message
Posté(e)

Si on élisait une femme présidente de la république, je trouverai normal qu'elle couche autant que les hommes qui l'ont précédé.

:hehe:

:D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7 395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

:D

Hilary Clinton et Anne Sinclair vont avoir du boulotdev.gifhehe3.gifhehe3.gifhehe3.gifhehe3.gifhehe3.gifhehe3.gifhehe3.gif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bruit
Invité Bruit Invités 0 message
Posté(e)

Le 5 minutes douche comprise de Chichi, record à battre.

Sortez les godes ceintures mesdames.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Docteur CAC Membre 1 900 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J’encourage ceux qui veulent vraiment voir tous les tenants et aboutissants de l'armée de réserve industrielle à venir ici.

Il fallait quand même le faire : sortir à ce point du contexte et de ce que dit la théorie en elle même, vraiment bravo ...

l'armé de réserve parle des chômeurs mais aussi des personnes sous employés, Marx démontre aussi comment le capitalisme organise la création de cette armée, comment l'ouvrier est subordonné à la machine, comment il se fait dépossédé de son travail, la façon dont ils sont victimes du jeu des capitalistes jusqu’à être inutile pour que le capitalisme prospère sans créer d'emploi, ce qui conduira à la baisse tendancielle du taux de profit.

Modifié par Docteur CAC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 9 018 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

D'après ce que je lis, je peux constater qu'il y a des nostalgiques du temps jadis, mais je pense qu'ils se font bien des illusions sur ces époques du passé.

Quand aux femmes qui s'abstiennent de travailler pour être pleinement disponibles auprès de leur progéniture, c'est très bien, mais alors il faudra qu'elles soient à la charge de leurs enfants dans leur vieillesse puisqu'elles n'auront pas de retraite ?

Est-ce que le vrai combat que les femmes devraient mener aujourd'hui ne serait pas de réclamer de la garde pour tous les enfants afin de pouvoir travailler sans culpabiliser et de se garantir ainsi une retraite ?

On culpabilise beaucoup les femmes de nos jours en tout cas. Elles sont accusées de tous les maux de la société : il n'y a plus de boulot, c'est de leur faute ; il y a trop de délinquance, c'est de leur faute ; il y a trop de célibataires, c'est de leur faute ; il y a trop d'homosexuels, c'est encore de leur faute... La femme a le dos bien large, depuis quelques décennies, je trouve.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mxx Membre 581 messages
Forumeur forcené‚ 23ans
Posté(e)

j'aime bien ce topic tu ne peux pas répondre non à cette question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hussard Noir Membre 2 682 messages
Polémiste‚
Posté(e)
Hors, la Commune de Paris, c'était quoi ? sleep8ge.gif

Deux mois d'anarchie où des extrémistes dignes de Robespierre terrorisaient les habitants. Hors sujet.

En réalité, l'armée de réserve industrielle du capitalisme, c'est pas les femmes uniquement, mais les chômeurs en général.

Ai-je dit que ce n'était que les femmes ? c'est aussi l'immigration. Sans la manne migratoire et les femmes sur le marché du travail, le chômage tel qu'il se compte en millions serait difficile à atteindre...

On culpabilise beaucoup les femmes de nos jours en tout cas. Elles sont accusées de tous les maux de la société : il n'y a plus de boulot, c'est de leur faute ; il y a trop de délinquance, c'est de leur faute ; il y a trop de célibataires, c'est de leur faute ; il y a trop d'homosexuels, c'est encore de leur faute... La femme a le dos bien large, depuis quelques décennies, je trouve.

Félicitation, votre discours victimaire vient d'atteindre le summum de la caricature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 9 018 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Félicitation, votre discours victimaire vient d'atteindre le summum de la caricature.
Les femmes pour certains responsables de la délinquance, des célibataires, des homos, du chômage, etc. je ne l'invente pas : ce sont des choses lues sur ce forum. Ce sont ceux qui prétendent ça qui font les victimes. Moi, je ne me sens pas victime, je prends ma liberté à bras le corps et en profite autant que je peux, et n'en ai rien à foutre si il y en a que ça dérange.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hussard Noir Membre 2 682 messages
Polémiste‚
Posté(e)

Vous avez tendance à confondre les femmes et le féminisme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 9 018 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je voulais dire que certains tenaient les femmes responsables de ces maux de la société (chômage, délinquance, etc.) parce qu'elles travaillent et ne sont plus au foyer, parce qu'elles ont les mêmes droits que les hommes. Donc dans ce cas, il s'agissait bien des femmes, libérées par le mouvement féministe bien sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jacquolive Membre 656 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Je suis pour l'égalité salariale des femmes, je pense que cette égalité n'est pas faite parce que les femmes sont aussi des mères et qu'elles peuvent désorganiser une entreprise en prenant leurs congés maternité, surtout lorsqu'elles ont des responsabilités à haut niveau et les employeurs leur font payer ce manque à gagner en les payant moins que les hommes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Une femme est "punie" pour faire des enfants, mais pas un homme. Extraordinaire.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant