Qu'est ce que la liberté ?

kentin345OO Membre 51 messages
Forumeur en herbe‚ 23ans
Posté(e)

" Traite les autres comme tu aimerais à être traité par eux dans des circonstances analogues "

A condition que toutes les personnes partagent ta vision du monde, en tours points, en toutes choses.

...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

-Morgoths- Membre 416 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)

A conditions que les autres partagent cette vision de la liberté, et l'applique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

???

Soit je suis extralucide soit j'ai déjà vu ca...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chopin Membre 21 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

pour moi la liberté c'est de pouvoir utiliser nôtre corps comme bon nous semble, de pouvoir dépasser les frontières qu'on nous impose (en n'en ayant pas forcément le droit) car nôtre corps fonctionne ainsi que nôtre conscience et nôtre pensée. Un individu dans un hôpital, attardé, avec une mentalité d'un enfant de 8 ans alors qu'il en a vingt, ne pourra jamais vivre sa vie normalement, ses parents l'abandonnerons, et il vivra sa vie avec les bétises d'un enfant de 8 ans, cloitré à l'hôpital, sans vraiment savoir ce qui lui arrive, ne pourra jamais assimiler des connaissances, ou alors jouer normalement avec des amis, l'amour ne coulera pas à flot, ou encore, un enfant en fauteuil roulant ne pourra jamais marcher et courrir où bon lui semble, ne pourra jamais aller à la piscine sans qu'on le regarde bizarrement. c'est ça la vraie liberté.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

la liberté c'est peut-être quand on a le sentiment d'être heureux , j'en sais rien

C'est peut-ça qu'on cherche quand on dit qu'on veut être libre

Modifié par saint thomas
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perfas Nefas Membre 43 messages
Forumeur balbutiant‚ 23ans
Posté(e)

la liberté c'est peut-être quand on a le sentiment d'être heureux , j'en sais rien

C'est peut-ça qu'on cherche quand on dit qu'on veut être libre

Excellente définition! J'en suis du même avis :bo:

Modifié par Perfas Nefas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Empireofthesun Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 26ans
Posté(e)

La libérté s'arrete à la limite de la libérté d'autrui. tout simplement non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perfas Nefas Membre 43 messages
Forumeur balbutiant‚ 23ans
Posté(e)

Et bien non, ce n'est pas aussi simple. Cet adage qui est directement dans l'article 4 de la DDHC est en fait "abrégé" : "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui: ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi."

Art 5 : "La loi n'a le droit de défendre (interdire) que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas".

@Empireofthesun : Quitte à participer autant bien le faire en se basant sur des sources concrètes, plutôt que de donner des idées toutes préconçues.

Modifié par Perfas Nefas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kentin345OO Membre 51 messages
Forumeur en herbe‚ 23ans
Posté(e)

la liberté c'est peut-être quand on a le sentiment d'être heureux , j'en sais rien

C'est peut-ça qu'on cherche quand on dit qu'on veut être libre

Excellente définition! J'en suis du même avis :bo:

Avec une forte subjectivité, sans doute. Englober une liberté universelle, ou donner à son sens une aussi étroite conception égocentrique, reviens un peu à ne pas savoir ce que l'on veut.

Il me semble que quand l'on a le sentiments d'être heureux, l'on est tout simplement heureux...

Alors oui, quand l'on est heureux l'on ne cherche pas à s'octroyer plus de droits, puisque la situation nous conviens. Mais ce qui est propre à la subjectivité, c'est qu'elle varie incessamment, le sentiment " renvoie à la perception de l'état physiologique du moment "*, autrement dit, il n'est relatif qu'à la période où il est ressenti.

Si l’affaissement de ce sentiment n'est suivi d'aucune altération du statu social de l'individu, peut-il affirmer avoir perdu sa liberté, même si personne ne lui a porté atteinte ?

Je ne partage pas cette vision. La liberté peut amener à la satisfaction, mais elle n'est pas seul facteur. La suffisance de notre position, consiste à oublier une éventuelle privation de liberté, j'imagine.

En fait, je n'aime pas cette définition car elle ne repose que sur un fondement subjectif. Chacun peut donc crier à jamais son manque de liberté parce qu'il à des ennuis dans sa vie, se reposer sur une fatalité : "S'il est esclave, quelqu'un d'autre le contrôle". Une déresponsabilisation qui en plus de borner l'individu, peut constituer une véritable injure à ceux qui sont réellement dans une situation d'atteinte à la liberté.

*Wikipedia

Modifié par kentin345OO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-Morgoths- Membre 416 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)

la liberté c'est peut-être quand on a le sentiment d'être heureux , j'en sais rien

C'est peut-ça qu'on cherche quand on dit qu'on veut être libre

Excellente définition! J'en suis du même avis :bo:

Lis le meilleur des mondes d'Aldous Huxley :bo: ...

Tout le monde est heureux, personne n'est libre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 971 messages
Macrocéphale bossu‚ 33ans
Posté(e)

La liberté est plus importante que le bonheur. Personnellement je préfère par exemple une vérité qui fait souffrir à un mensonge qui rassure. Un bonheur illusoire n'est pas un véritable bonheur, c'est un conditionnement (p.ex. religions). Sans liberté il n'y a pas de choix, sinon autant vivre une vie de drogués, pourquoi se priver d'un bonheur à bout de seringue?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

La définition de la Liberté selon moi est celle qui a été donnée en 1789.

Bafouée actuellement par des assoces liberticides.

Je ne développerai pas, ce serait HS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 4 548 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

En 1789 ils n'avaient pas les connaissances que nous avons en sociologie, en neurologie, en anthropologie, en génétique etc ... Ils se trompaient sur la notion de liberté. La liberté est en fait une forme de relation sociale. C'est la relation opposée à celle de domination et de soumission.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9 575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Alors ???

Vas au bout de ton raisonnement please.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

La libérté s'arrete à la limite de la libérté d'autrui. tout simplement non?

Idéalement, oui. En pratique, la liberté s'arrête bien avant que la liberté d'autrui ne commence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pat mos Membre 237 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Un homme en passe d'être libre doit apprendre à se goûter et la saveur la plus subtile sera assaisonnée d'oubli par le dépassement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La liberté est plus importante que le bonheur. Personnellement je préfère par exemple une vérité qui fait souffrir à un mensonge qui rassure. Un bonheur illusoire n'est pas un véritable bonheur, c'est un conditionnement (p.ex. religions). Sans liberté il n'y a pas de choix, sinon autant vivre une vie de drogués, pourquoi se priver d'un bonheur à bout de seringue?

Pourquoi crois tu que des gens luttent contre les dictatures , affrontent leurs peurs , risquent la mort ? C'est pas dans l'espoir d'être plus heureux?

D'autres ne le pourront pas , ils auront trop peur , le prix d'un espoir d'être plus heureux leur semble trop élevé

Y'a pas de bonheur illusoire puisque c'est un sentiment , un état qu'on ressent, y'a que des bonheurs temporaires

Si la drogue apportait du bonheur ça se saurait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

La libérté s'arrete à la limite de la libérté d'autrui. tout simplement non?

Idéalement, oui. En pratique, la liberté s'arrête bien avant que la liberté d'autrui ne commence.

Si tu me fais pas chier, j'ai aucunes raisons te te faire chier...

C'est plus cette expression que la citation la plus connue qui en ressort fréquement lorsqu'on parle de liberté!

un concept limite anarchique qui finalement me parait plus juste que l'hypcrisie des applications législatives en vigueur concues pour être détournés (comme toutes les lois)

La liberté n'est rien sans égalité!

La justice non plus d'ailleurs (pour tous le monde les mêmes droits?.... Pfff, l'égalité (donc la liberté) n'est qu'une question de classe sociale!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant