Pour ou contre l'avortement

Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Bin evidemment qu'on octroi pas à la demande... qu'est ce que tu veux que j'argumente sur cette lapalissade

Tu donnes raison à Casdenor, tant mieux.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Je vais prendre un autre exemple, tiens.

Je peux t'accorder le droit de rentrer chez moi. Je le peux, car j'ai le droit de te le refuser. Je t'octroie donc le droit de rentrer chez moi. Je peux le retirer, je peux l'octroyer, c'est ma décision, c'est mon choix.

Je ne peux pas t'octroyer le droit de respirer. C'est un droit qui ne m'appartient pas. Je peux en revanche le reconnaître.

De la même manière que le droit de disposer du corps des femmes n'a jamais appartenu à l'état, même s'il le faisait à une époque, de la même manière, l'état n'a jamais octroyé le droit d'avortement, mais l'a reconnu.

le verbe octroyer est extrêmement différent du verbe reconnaître dans ce cas particulier. C'est la différence entre chier sur quelqu'un et être respectueux. Je ne t'octroie pas le droit de ne pas te retrouver sous mes excréments. Je le reconnais.

Et vraiment, le terme octroyer dans ce contexte est un immondice machiste.

Ouh la ouh la tu t'emballes.Toujours en restant en dehors du droit vu les exemples pris et leurs fondements juridiques, il y a la considération de l'enfant à naître.

Ce n'est pas un kleenex

Ah oui j'oubliais, tu as toujours un complexe visible sur le fait de se voir octroyer un droit.

J'y suis pas pour grand chose...

Tu donnes raison à Casdenor, tant mieux.

Je vois pas en quoi mais je suis content de ton bonheur.

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)
Ouh la ouh la tu t'emballes.Toujours en restant en dehors du droit, il y a la considération de l'enfant à naître.

Ce n'est pas un kleenex

Ok, donc c'est bien un problème de fond et la volonté de garder la femme sous contrôle.

Scuz, pendant un instant, j'ai cru que c'était juste que tu ne comprenais pas à quel point tu étais insultant.

1- Via l'avortement on tue quelqu'un

-> faut interdire.

2- Via l'avortement on ne tue pas quelqu'un

-> Merci d'arrêter de faire chier avec les considérations de "il faut penser à l'enfant qui va naître".

À un moment, faut être clair. Et non, le droit à disposer de son corps, c'est pas juste pour les hommes. Les femmes aussi l'ont.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Heureusement qu'elles disposent de ce droit, je vois pas où est le problème.

Et je vois pas en quoi rappeler qu'il y a un enfant à naître sous tend une volonté de contrôle.

L'enfant à naître n'est pas un kleenex, c'est une réalité.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 20 810 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

5- Pour tomber enceinte, il faut un homme et une femme. Ce n'est donc pas la faute de la femme.

C'est la faute des deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Je dirai même que si on prend la phrase sticto sensu, c'est grâce aux deux.

Et que c'est en effet la faute des deux si tous les deux ont été négligents sciemment et que celà débouche sur un avortement.

Une contraception qui ne marche pas, on y peut rien bien sûr.

Et l'erreur reste humaine dans tous les cas.

Mais il faut apprendre de ses erreurs à un moment donné.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

Heureusement qu'elles disposent de ce droit, je vois pas où est le problème.

Et je vois pas en quoi rappeler qu'il y a un enfant à naître sous tend une volonté de contrôle.

L'enfant à naître n'est pas un kleenex, c'est une réalité.

Le problème est que tu parles d'en être digne. Un peu comme si je te disais que tu avais à être digne de ton droit de respirer, et que tu devrais l'employer correctement.

Tu saisis ?

Et l'enfant à naître est un concept, pas une réalité.

Et que c'est en effet la faute des deux si tous les deux ont été négligents sciemment et que celà débouche sur un avortement.

Tu fais encore une erreur. La "négligence" ne débouche pas sur un avortement, mais sur une grossesse non désirée. L'avortement est la solution.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Le problème est que tu parles d'en être digne. Un peu comme si je te disais que tu avais à être digne de ton droit de respirer, et que tu devrais l'employer correctement.

Tu saisis ?

Tu n'as rien compris.

J'ai dit qu'il fallait s'en montrer digne donc être responsable.

Je n'ai jamais dit que les femmes étaient peu dignes de ce droit sinon je ne dirai pas que la législation actuelle qui les protège est bonne.

Tu as et le droit de ne pas déformer mes propos et le droit de réfléchir un peu sur le sens de mes écrits

en revanche, je pense qu'en effet, certaines femmes qui sont minoritaires s'en montrent peu digne, ce qui ne représente pas les femmes en général.

Et l'enfant à naître est un concept, pas une réalité.

Je pense que tu as encore un souci de compréhension et ce n'est pas le premier.

Un concept est une représentation abstraite de la réalité.

Si l'embryon était un concept, on serait pas obligé de le retirer...

Dur dur...

Tu fais encore une erreur. La "négligence" ne débouche pas sur un avortement, mais sur une grossesse non désirée. L'avortement est la solution.

Tu es en train d'écrire que toutes les femmes qui tombent enceinte doivent avorter...

Tu as de gros soucis de logique cadenor.

Une femme qui tombe enceinte même par négligence peut très bien garder l'enfant si elle le souhaite.

l'avortement n'est pas la solution.

C'est la solution de dernier recours.

Modifié par zenalpha
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

J'ai dit qu'il fallait s'en montrer digne donc être responsable.

Je n'ai jamais dit que les femmes étaient peu dignes de ce droit sinon je ne dirai pas que la législation actuelle qui les protège est bonne.

Tu as et le droit de ne pas déformer mes propos et le droit de réfléchir un peu sur le sens de mes écrits

en revanche, je pense qu'en effet, certaines femmes qui sont minoritaires s'en montrent peu digne, ce qui ne représente pas les femmes en général.

Est-ce que tu peux m'expliquer en quoi tu es digne de ton droit de respirer ?

Je pense que tu as encore un souci de compréhension et ce n'est pas le premier.

Un concept est une représentation abstraite de la réalité.

Si l'embryon était un concept, on serait pas obligé de le retirer...

Dur dur...

Je pense que tu as encore un soucis de compréhension et ce n'est pas le premier.

Un concept est une représentation abstraite de la réalité.

L'enfant à naître est un concept.

Dur dur...

Tu es en train d'écrire que toutes les femmes qui tombent enceinte doivent avorter...

Tu as de gros soucis de logique cadenor.

Une femme qui tombe enceinte même par négligence peut très bien garder l'enfant si elle le souhaite.

l'avortement n'est pas la solution.

C'est la solution de dernier recours.

Non, je suis en train de replacer la réalité. Pour toi, c'est l'avortement le problème, tu considères que l'une des solutions au problème (grossesse non désirée) est le problème en lui-même. Non. Le problème, c'est la grossesse non désirée. Que la personne veuille le garder ou pas, c'est pas la question. L'avortement est une des solutions à la grossesse non désirée.

Ce n'est pas une solution de derniers recours, et cette considération est complètement machiste puisqu'elle fait de la femme une sorte de coupable d'avortement.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Est-ce que tu peux m'expliquer en quoi tu es digne de ton droit de respirer ?

La respiration est un acte naturel qui concerne exclusivement mon propre corps.

L'avortement est un acte artificiel qui sollicite une intervention extérieure pour le retrait d'un embryon vivant qui concerne la femme, son enfant à naitre, son éventuel compagnon et le projet de société dans lequel on vit sur le statut de la vie.

On retire un cancer parfois par une intervention chirurgicale.

Pourtant, il ne t'aura pas échappé qu'il n'y a pas de débat pour ou contre l'intervention chirurgical d'ablation du cancer.

Et la raison est qu'un embryon n'est pas un cancer.

Je pense que tu as encore un soucis de compréhension et ce n'est pas le premier.

Un concept est une représentation abstraite de la réalité.

L'enfant à naître est un concept.

Dur dur...

Le seul praticien suceptible de procéder à l'ablation d'un concept de ton corps est le psychiatre.

Tu peux aller voir un gynecologue et lui demander de te faire l'ablation de ce concept.

Il te dira que tu es un homme et qu'il ne peut rien pour toi...

Non, je suis en train de replacer la réalité. Pour toi, c'est l'avortement le problème, tu considères que l'une des solutions au problème (grossesse non désirée) est le problème en lui-même. Non. Le problème, c'est la grossesse non désirée. Que la personne veuille le garder ou pas, c'est pas la question. L'avortement est une des solutions à la grossesse non désirée.

Ce n'est pas une solution de derniers recours, et cette considération est complètement machiste puisqu'elle fait de la femme une sorte de coupable d'avortement.

Je suis content de voir que tu évolues.

L'avortement n'est plus la solution mais une des solutions.

Je te félicite d'être sur ce chemin de la responsabilité.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

La respiration est un acte naturel qui concerne exclusivement mon propre corps.

L'avortement est un acte artificiel qui sollicite une intervention extérieure pour le retrait d'un embryon vivant qui concerne la femme, son enfant à naitre, son éventuel compagnon et le projet de société dans lequel on vit sur le statut de la vie.

On retire un cancer parfois par une intervention chirurgicale.

Pourtant, il ne t'aura pas échappé qu'il n'y a pas de débat pour ou contre l'intervention chirurgical d'ablation du cancer.

Et la raison est qu'un embryon n'est pas un cancer.

Ouais, bien ce que je pensais, tu refuses donc de considérer comme naturel le droit à disposer de son corps.

Le seul praticien suceptible de procéder à l'ablation d'un concept de ton corps est le psychiatre.

Tu peux aller voir un gynecologue et lui demander de te faire l'ablation de ce concept.

Il te dira que tu es un homme et qu'il ne peut rien pour toi...

C'est chouette, car en effet, personne ne fait l'ablation d'un enfant à naître.

On ne fait l'ablation que d'un embryon.

Tu vas finir par comprendre, je t'assure.

Je suis content de voir que tu évolues.

L'avortement n'est plus la solution mais une des solutions.

Je te félicite d'être sur ce chemin de la responsabilité.

Et je ne te félicite pas d'être machiste jusqu'au bout des ongles à considérer que l'avortement n'est pas une solution mais le problème.

Quand tu considéreras la femme comme ton égale, alors peut-être que tu comprendras que lui refuser le droit à disposer de son corps est abominable.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 508 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 33ans
Posté(e)

Certains psychiatres sont plus atteints que leurs patients.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

Juste pour savoir

Depuis des pages et des pages, il est sans cesse fait référence a "des femmes insouciantes qui se font avorter comme elles vont chez le coiffeur", quelqu'un aurait un exemple concret et vérifiable a soumettre pour étayer ce point ?

Parce que bon, j'ai pas trouvé d'exemple de femme pour qui se faire avorter est facile et sans conséquences

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Ouais, bien ce que je pensais, tu refuses donc de considérer comme naturel le droit à disposer de son corps.

Un avortement n'es pas un acte naturel.

C'est un acte provoqué.

Et je suis pour le droit des femmes à procéder à cet acte qui est un acte artificiellement provoqué.

C'est chouette, car en effet, personne ne fait l'ablation d'un enfant à naître.

On ne fait l'ablation que d'un embryon.

Tu vas finir par comprendre, je t'assure.

C'est bien, tu ne parles plus de concept mais d'embryon.

Bravo, un second pas vers la responsabilité.

Et je ne te félicite pas d'être machiste jusqu'au bout des ongles à considérer que l'avortement n'est pas une solution mais le problème.

Quand tu considéreras la femme comme ton égale, alors peut-être que tu comprendras que lui refuser le droit à disposer de son corps est abominable.

De ce point de vue, la femme est l'égale de l'homme.

Et en ce sens mise à part le droit d'être galant, j'ai le respect de les traiter comme je le ferai des hommes et donc leur parler franchement.

Si un homme est irresponsable, je peux me permettre de lui dire.

Si une femme est irresponsable, je peux me permettre de lui dire aussi.

ça s'appelle l'égalité.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lucdf Membre 3 189 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La chose la plus perverse qui soit serait d'imposer un enfant à une femme qui n'en veut pas, quelles que soient les raisons de son refus. Que l'avortement ne soit pas une méthode de contraception, tout le monde est d'accord mais parfois la contraception ne fonctionne pas comme on l'aurait voulu. Alors qu'est-ce qu'on fait? On impose? Pauvre gosse, pauvre mère et pauvre géniteur. Il n'y a que des perdants dans l'affaire!.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9 387 messages
X-Banni-X‚ 36ans
Posté(e)

Un avortement n'es pas un acte naturel.

C'est un acte provoqué.

Et je suis pour le droit des femmes à procéder à cet acte qui est un acte artificiellement provoqué.

Euh si il existe des formes naturelles d'avortement. On appelle ça "fausse couche", mais en médecine c'est un "avortement spontané".

Pardon :blush:

Sinon, moi qui ai du avaler des cachetons pour purger mon utérus d'un embryon mort, j'ai "avorté" ainsi à 3 reprises (avec une chance dans mon malheur, c'est que les cachets ont suffit, pas eu besoin d'un curetage) , suis je pour autant "irresponsable"?

Qu'il est simple de juger et de parler sans savoir... :sleep:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

Un avortement n'es pas un acte naturel.

C'est un acte provoqué.

Et je suis pour le droit des femmes à procéder à cet acte qui est un acte artificiellement provoqué.

La liberté à disposer de son corps est un droit naturel.

C'est bien, tu ne parles plus de concept mais d'embryon.

Bravo, un second pas vers la responsabilité.

Ah, tu comprends enfin que l'on ne tue aucun "enfant à naître".

C'est bien, un nouveau pas en avant.

De ce point de vue, la femme est l'égale de l'homme.

Et en ce sens mise à part le droit d'être galant, j'ai le respect de les traiter comme je le ferai des hommes et donc leur parler franchement.

Si un homme est irresponsable, je peux me permettre de lui dire.

Si une femme est irresponsable, je peux me permettre de lui dire aussi.

ça s'appelle l'égalité.

C'est bien. Et vu que le droit à disposer de son corps est un droit naturel et non une responsabilité, on ne peut pas être irresponsable.

Donc tu vas finir par comprendre que tu agis de manière machiste et abominable vis-à-vis des femmes en les accusant d'être irresponsables sous prétexte qu'elles agissent en accord avec leur droit naturel à disposer de leurs corps, droit qui n'est pas le tien, car tu n'es pas une femme, et ne peut donc exiger d'avoir le droit à disposer de leurs corps.

Je rêve d'un jour où il n'y aura plus d'hommes pour se permettre de dire qu'une femme n'a pas le droit de disposer de son corps sous prétexte qu'il n'aime pas ça... Un peu idéaliste dans l'âme je sais...

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 20 810 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L’avortement est la perte d’un embryon ou d’un fœtus lors d’une grossesse.

Il peut être spontané, c’est-à-dire se produire sans avoir été recherché (problème de santé, génétique, etc), ou provoqué et donc volontaire.

Avortement spontané. On parle aussi de fausse-couche. Par définition, il s’agit du décès ou de l’expulsion hors de l’organisme maternel d’un embryon ou d’un fœtus de moins de 500 grammes ou âgé de moins de 22 semaines d’aménorrhée ou sans règles (= 20 semaines de grossesse). Si la fausse-couche survient plus tard dans la grossesse, on parle de « mort fœtale in utero ».

L’avortement provoqué, également appelé « interruption volontaire de grossesse » (ou IVG) peut être déclenché de plusieurs façons, notamment par la prise de médicaments « abortifs » ou par l’aspiration du fœtus. Les lois régissant l’accès à l’avortement (ou son interdiction) diffèrent d’un pays à l’autre.

L’interruption médicale de grossesse (IMG) est un avortement provoqué, pratiqué pour des raisons médicales, souvent à cause d’une anomalie ou d’une maladie du fœtus mettant sa vie en danger après la naissance ou entrainant de graves problèmes de santé, ou encore lorsque la vie de la mère est en danger.

Que ce soit sur le plan psychologique ou sur le plan médical, l’avortement provoqué est très différent de la fausse-couche spontanée, même s’il existe de nombreux points communs. Cette fiche traitera donc ces deux sujets séparément.

Passeportsanté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 20 810 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L’embryon sera employé plus pour le terme médical. Une femme qui tombe enceinte ne peut le considérer juste comme un embryon mais plutôt comme un petit être en devenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Euh si il existe des formes naturelles d'avortement. On appelle ça "fausse couche", mais en médecine c'est un "avortement spontané".

Pardon :blush:

Sinon, moi qui ai du avaler des cachetons pour purger mon utérus d'un embryon mort, j'ai "avorté" ainsi à 3 reprises (avec une chance dans mon malheur, c'est que les cachets ont suffit, pas eu besoin d'un curetage) , suis je pour autant "irresponsable"?

Qu'il est simple de juger et de parler sans savoir... :sleep:

Je suis désolé du malheur qui ne t'a pas épargné.

Si ton embryon était mort, tu n'avais pas d'autre choix.

L'irresponsabilité, c'est ne pas assumer ses responsabilités donc les minimiser, les rejeter, les bafouer.

Quelle alternative avais tu ?

Bien sûr que tu as fait ce qu'il fallait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant