Pour ou contre l'avortement

Pathac76 Membre 83 messages
Forumeur en herbe‚ 27ans
Posté(e)

Tu as toutafait raison, l'enfant va vivre terriblement mal lorsquil apprendra que son pere était une aventure

C pour cela qu'il faut faire attention a se que l'ont fait

cela a toujour une incidence plus tard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Tu as toutafait raison, l'enfant va vivre terriblement mal lorsquil apprendra que son pere était une aventure

C pour cela qu'il faut faire attention a se que l'ont fait

cela a toujour une incidence plus tard

Non c'est pour cela que l'avortement se doit d'exister

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Personne ne peut argumenter avec conviction qu'avorter n'est pas l'arrêt de la vie. Que l'embryon ne soit pas un homme tel que nous, certes. Mais c'est le début de la vie, un embryon se développe pour devenir un être humain. il est donc vivant. Si l'on s'accorde avec Darwin et la science moderne on ne peut affirmer que l'embryon n'est pas vivant sans commettre d'erreur epistemologique.

Sans vouloir être systématiquement antiavortement, force nous est de reconnaître qu'il s'agit bien de l'arrêt d'une vie. Qu'on soit pour ou contre l'avortement c'est comme ça. Il ne faut pas se voiler la face. Après les gens font bien ce qu'ils veulent mais qu'ils arrêtent ce discours démagogique qui consiste à nier la vérité scientifique.

Oui le stade embryonnaire fait partie de la vie, non il ne faut pas stigmatiser les pro avortement commme étant des criminels.

L'être humain a une croissance continue. Ca me rappelle ce charlatan de Kaplan qui affirme que l'embryon n'est pas vivant car il dépend trop de la mère. quelle erreur scientifique!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Les bactéries ne deviendront jamais des êtres humains :snif::snif:;):o

Modifié par dabord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

c'est sûr! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

je crois que tu vois ce que je veux dire quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Certes il ne faut pas pointer du doigt les femmes toutes resspectables qui avortent car c'est dans la plupart des cas une décision difficile à assumer (surtout quand elles y sont poussées par la famille) et une marque de courage.

Néanmoins, il ne faut pas, je pense, banaliser ce geste qui reste une interruption de Vie et je comprends les passions qui s'exercent autour de ce sujet.

Je tiens à préciser que personnellement si on me demande mon avis je dirai que je suis totalement contre l'avortment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Il est hors de question qu'une femme ait à justifier le fait d'avorter.Ses raisons ne regardent qu'elle.

De quel droit certains se permettent de juger, de remettre en cause un combat rendu victorieux après tant d'efforts, de sacrifices?

Pensent-ils, ces "moralisateurs-conservateurs" d'un autre temps, à ces femmes décédées à la suite :

-d'une septicémie (à cause des conditions d'hygiène déplorables dans lesquelles pratiquaient les faiseuses d'anges )

-d'une hémorragie utérine (provoquées par l'ingestion de substances abortives toxiques telles que le plomb, le mercure, l'arsenic...)

-des blessures engendrées par des procédés mécaniques comme les lavements à l'eau de javel, les saignées, les coups portés à l'abdomen, l'utilisation d'instruments divers pour perforer la membrane

-d'embolies pulmonaires foudroyantes ???

Non, ils n'en ont cure!

Leurs principes archaïques priment avant tout le reste, bien évidemment!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)

Je crois que c'est une femme qui s'est battue pour l'avortement contre beaucoup d'hommes rieurs et méprisants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Plusieurs femmes.

Deux très connues : Simone Veil et Gisèle Halimi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Tout ce qui semble être bon ne l'est pas forcément. Ce n'est pas parce que il faut que les femmes soient libres qu'on n'a pas le droit de donner son opinion et de réfléchir en profondeur à une question autrement on tombe dans l'obscurantisme.

Modifié par dabord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ryutario Membre 401 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

si la femme fait une victime en avortant alors que dire lorsque un homme fait un genocide deux a trois fois par semaine avec se main droit ou gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cjh81 Membre 3 246 messages
vous avez demandé un titcon ? ‚ 36ans
Posté(e)

POUR et CONTRE selon les cas... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hommelibre777 Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Il est hors de question qu'une femme ait à justifier le fait d'avorter.Ses raisons ne regardent qu'elle.

De quel droit certains se permettent de juger, de remettre en cause un combat rendu victorieux après tant d'efforts, de sacrifices?

Pensent-ils, ces "moralisateurs-conservateurs" d'un autre temps, à ces femmes décédées à la suite :

-d'une septicémie (à cause des conditions d'hygiène déplorables dans lesquelles pratiquaient les faiseuses d'anges )

-d'une hémorragie utérine (provoquées par l'ingestion de substances abortives toxiques telles que le plomb, le mercure, l'arsenic...)

-des blessures engendrées par des procédés mécaniques comme les lavements à l'eau de javel, les saignées, les coups portés à l'abdomen, l'utilisation d'instruments divers pour perforer la membrane

-d'embolies pulmonaires foudroyantes ???

Non, ils n'en ont cure!

Leurs principes archaïques priment avant tout le reste, bien évidemment!

Je partage tout à fait cette analyse. C'est la femme qui se retrouve enceinte qui doit pouvoir sereinement décider d'avorter ou pas.

L'idéal est que son entourage accepte sa décision avant qu'elle soit prise et lui évite ainsi toute pression.

Il est facile d'être moralisateur quand on est pas concerné.

Un enfant malvenu, surtout quand la femme est jeune, voir ado, peut sérieusement chambouler sa vie, sans compter sur les railleries sur son "honneur perdue".

En sachant également que le géniteur, ne reconnait pas toujours la paternité et n'assume pas.....voir s'enfuit.....

Reste le côté médical, où il est en effet scandaleux qu'une femme ne puisse pas avorter dans des conditions cliniques normales.........

Il y a eu assez de "boucheries" à travers les siècles, pour ne pas trouver normale qu'une femme puisse bénéficier des meilleurs soins et gratuitement !!

Ensuite il y a bien évidement les cas où les femmes utilisent l'avortement comme moyen de contraception , et ont plusieurs avortements à leur actif.....je pense que ce sont des cas à traiter individuellement, mais cela ne doit pas remettre en cause le droit d'avortement.

Quand on pense que ce droit semble à nouveau remis en question, je n'arrive pas à le comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Pas remis en question mais remis à sa place comme tu dis ce n'est pas un moyen de contraception.

Je suis pour la liberté.

Si ça se banalise on en arrivera à des dérives. La société est capable de stigmatiser les enfants naissant avec un handicap si l'avortement devient une "solution" au pb du handicap. Si nous n'y prenons pas garde on risque de supprimer toutes les aides aux enfants nassant avec un handicap sous prétexte que la mère aurait pu avorter.

Je ne souhaite pas qu'on en arrive-là et NON ce n'est pas un rêve l'homme en est capable!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Il est hors de question qu'une femme ait à justifier le fait d'avorter.Ses raisons ne regardent qu'elle.

De quel droit certains se permettent de juger, de remettre en cause un combat rendu victorieux après tant d'efforts, de sacrifices?

Pensent-ils, ces "moralisateurs-conservateurs" d'un autre temps, à ces femmes décédées à la suite :

-d'une septicémie (à cause des conditions d'hygiène déplorables dans lesquelles pratiquaient les faiseuses d'anges )

-d'une hémorragie utérine (provoquées par l'ingestion de substances abortives toxiques telles que le plomb, le mercure, l'arsenic...)

-des blessures engendrées par des procédés mécaniques comme les lavements à l'eau de javel, les saignées, les coups portés à l'abdomen, l'utilisation d'instruments divers pour perforer la membrane

-d'embolies pulmonaires foudroyantes ???

Non, ils n'en ont cure!

Leurs principes archaïques priment avant tout le reste, bien évidemment!

Je partage tout à fait cette analyse. C'est la femme qui se retrouve enceinte qui doit pouvoir sereinement décider d'avorter ou pas.

L'idéal est que son entourage accepte sa décision avant qu'elle soit prise et lui évite ainsi toute pression.

Il est facile d'être moralisateur quand on est pas concerné.

Un enfant malvenu, surtout quand la femme est jeune, voir ado, peut sérieusement chambouler sa vie, sans compter sur les railleries sur son "honneur perdue".

En sachant également que le géniteur, ne reconnait pas toujours la paternité et n'assume pas.....voir s'enfuit.....

Reste le côté médical, où il est en effet scandaleux qu'une femme ne puisse pas avorter dans des conditions cliniques normales.........

Il y a eu assez de "boucheries" à travers les siècles, pour ne pas trouver normale qu'une femme puisse bénéficier des meilleurs soins et gratuitement !!

Ensuite il y a bien évidement les cas où les femmes utilisent l'avortement comme moyen de contraception , et ont plusieurs avortements à leur actif.....je pense que ce sont des cas à traiter individuellement, mais cela ne doit pas remettre en cause le droit d'avortement.

Quand on pense que ce droit semble à nouveau remis en question, je n'arrive pas à le comprendre...

Homme libre777, je vais te dire une chose que je pensais impensable : je t'adore! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hommelibre777 Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Il est hors de question qu'une femme ait à justifier le fait d'avorter.Ses raisons ne regardent qu'elle.

De quel droit certains se permettent de juger, de remettre en cause un combat rendu victorieux après tant d'efforts, de sacrifices?

Pensent-ils, ces "moralisateurs-conservateurs" d'un autre temps, à ces femmes décédées à la suite :

-d'une septicémie (à cause des conditions d'hygiène déplorables dans lesquelles pratiquaient les faiseuses d'anges )

-d'une hémorragie utérine (provoquées par l'ingestion de substances abortives toxiques telles que le plomb, le mercure, l'arsenic...)

-des blessures engendrées par des procédés mécaniques comme les lavements à l'eau de javel, les saignées, les coups portés à l'abdomen, l'utilisation d'instruments divers pour perforer la membrane

-d'embolies pulmonaires foudroyantes ???

Non, ils n'en ont cure!

Leurs principes archaïques priment avant tout le reste, bien évidemment!

Je partage tout à fait cette analyse. C'est la femme qui se retrouve enceinte qui doit pouvoir sereinement décider d'avorter ou pas.

L'idéal est que son entourage accepte sa décision avant qu'elle soit prise et lui évite ainsi toute pression.

Il est facile d'être moralisateur quand on est pas concerné.

Un enfant malvenu, surtout quand la femme est jeune, voir ado, peut sérieusement chambouler sa vie, sans compter sur les railleries sur son "honneur perdue".

En sachant également que le géniteur, ne reconnait pas toujours la paternité et n'assume pas.....voir s'enfuit.....

Reste le côté médical, où il est en effet scandaleux qu'une femme ne puisse pas avorter dans des conditions cliniques normales.........

Il y a eu assez de "boucheries" à travers les siècles, pour ne pas trouver normale qu'une femme puisse bénéficier des meilleurs soins et gratuitement !!

Ensuite il y a bien évidement les cas où les femmes utilisent l'avortement comme moyen de contraception , et ont plusieurs avortements à leur actif.....je pense que ce sont des cas à traiter individuellement, mais cela ne doit pas remettre en cause le droit d'avortement.

Quand on pense que ce droit semble à nouveau remis en question, je n'arrive pas à le comprendre...

Homme libre777, je vais te dire une chose que je pensais impensable : je t'adore! :snif:

merci !! :snif: .. je pense que toute personne qui s'est un jour REELEMENT posé la question, et qui respecte l'autre dans son intégrité, doit logiquement avoir une telle position.

Et au vu du passé, votre "coup de gueule" pertinent, est même "gentil" à l'égard des pensées extrrémistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Je sais effectivement être "gentille" et je peux être modérée avec certaines personnes, même si je ne partage pas forcément leurs opinions (avec CERTAINES mais pas toutes! :snif: ).

Je sais apprécier les personnes qui savent parfois se remettre en question, comme vous le faites.

L'Altesse vous salue bien! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hiram_fr Membre 1 610 messages
L'Empereur‚ 32ans
Posté(e)

Pour le droit à l'avortement, il en va de la liberté des femmes...

Pour ceux qui sont contre, je vous conseille aussi de lutter pour une loi contre la masturbation masculine, car que de probables futures vies foutues en l'air...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant