Non au racisme ok. Et le racisme anti blanc aussi en fait partie.

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Quand on veut, on peut.

C'est vrai. Pour certains plus que pour d'autres...

Je réitère : quand on veut, on peut, à moins d'être un loser. :o

Dans la vraie vie du vrai monde il en va différemment.

La volonté ne suffit pas : des tas de gens veulent et ne peuvent pas.

Tu sous-estimes grandement les obstacles. Tu montes en épingles quelques cas particuliers. Mais sur quelques cas particuliers, c'est le facteur chance qui domine. Si tu regardes sur un ensemble statistiquement représentatif, tu verra que les discriminations en empèchent plus d'un de monter.

Le racisme, c'est tomber exactement dans le travers que vous faites.

Le racisme, ce n'est pas l'atteinte aux droits des noirs/arabes/ ... ou l'atteinte au droit des blancs, non, le racisme commence déjà par cette démarche de faire des catégories.

Et à les opposer, les confronter, les comparer ...

C'est la base même du racisme.

Car lorsque l'on dénonce le "racisme anti-balcn", on se met dans un camp, et on pointe du doigt le "camp adverse" qui lui aussi n'est pas sympa avec nous.

C'est purement une comparaison raciste.

Je suis blanc, je dénonce le racisme sous toute ces formes.

Pour moi le racisme anti-blanc est aussi con que la racisme anti-noir, mais je ne suis pas là à départager lequel est le plus médiatique, y'en a t'il moins important que l'autre : je m'en fiche.

Tu t'en fiche, mais il est possible que l'un soit plus médiatisé que l'autre.

Dans ce cas, la vérité serait-elle raciste ?

Je pense que cette approche est dangereuse, je pense même que toute approche qui viserait à dire que la vérité est condamnable ou que l'expression de la vérité est immorale doit être combattu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Quand on veut, on peut.

C'est vrai. Pour certains plus que pour d'autres...

Je réitère : quand on veut, on peut, à moins d'être un loser. :o

Dans la vraie vie du vrai monde il en va différemment.

La volonté ne suffit pas : des tas de gens veulent et ne peuvent pas.

Tu sous-estimes grandement les obstacles. Tu montes en épingles quelques cas particuliers. Mais sur quelques cas particuliers, c'est le facteur chance qui domine. Si tu regardes sur un ensemble statistiquement représentatif, tu verra que les discriminations en empèchent plus d'un de monter.

Les cas particuliers dont je parle ne doivent rien à la chance.Nous mettrons plutôt cela sur le compte de l'intelligence, l'éducation, le travail, la volonté, la motivation. La chance n'existe pas :c'est toi qui décide de ton destin.Il est vrai que nous ne naissons pas avec les mêmes cartes en main, mais il faut se débrouiller avec ce que l'on a, c'est comme le poker!!!

Personne n'a dit que tout était facile dans cette vie, il faut se battre tous les jours.Cela vaut aussi pour les femmes, les homosexuels, les handicapés, les marginaux...

"Tomber 7 fois, toujours se relever 8!" :o

Les cas particuliers dont je parle ne doivent rien à la chance.Nous mettrons plutôt cela sur le compte de l'intelligence, l'éducation, le travail, la volonté, la motivation. La chance n'existe pas :c'est toi qui décide de ton destin.Il est vrai que nous ne naissons pas avec les mêmes cartes en main, mais il faut se débrouiller avec ce que l'on a, c'est comme le poker!!!

Personne n'a dit que tout était facile dans cette vie, il faut se battre tous les jours.Cela vaut aussi pour les femmes, les homosexuels, les handicapés, les marginaux...

"Tomber 7 fois, toujours se relever 8!" :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

On devrait établir un temps de parole télévisuel égal pour tous les propos racistes. Ainsi, racisme anti-blanc, anti-noir, anti-arabe, anti-asiatique, anti-hispanique, etc... ne seraient plus aussi inégalement médiatisés. :o

C'est vrai ça !! Pourquoi on ne parle pas du racisme anti-asiatique ??!!

Sincèrement, ça ne résoudrait rien. Les hommes sont assez bêtes pour trouver n'importe quel prétexte de discrimination. On se focalise sur un racisme mais combien de raisons infondées avons nous en stock pour ne pas nous blairer ?

Il faut éduquer la société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Tu t'en fiche, mais il est possible que l'un soit plus médiatisé que l'autre.

Dans ce cas, la vérité serait-elle raciste ?

Euh ... attend, j'ai dû mal comprendre ton propos.

Si je fais le lien entre tes deux phrases, c'est que la vérité serait le résultat de la médiatisation plus ou moins importante.

Je suppose que ce n'est pas ce que tu as voulu dire.

Pour essayer de répondre tout de même, si les médias retranscrivent différement les types de racisme, en en mettant certains en avant, en étant plus ou moins outrés suivant la communauté visée, oui, dans ce cas les médias sont racistes.

La seule manière de faire des "catégories" de racisme, c'est peu-être en se basant sur les conséquences de ce racisme, son ampleur, et juger sur des critères équivalents.

Mais encore une fois, je ne suis pas pour ce découpage du racisme suivant la communauté ou l'éthnie visée.

Bien évidemment, peut-être que certains de ces racismes ont leur histoires, mais un même racisme envers par exemple la population arabe va pouvoir s'exprimer sous diverses formes, plus ou moins graves. Et ces formes ne vont peut-être pas se limiter à cette seule communauté.

Bref, aller dans ce genre de découpage par ethnie/communauté, outre reprendre exactement le principe que l'on tente de dénoncer, ce n'est même pas probant à mon sens.

Déjà, ce serait penser que tous les racistes envers une communauté particulière le sont pour les mêmes raisons ponctuelles (même s'il y a effectivement des contextes locaux, à chaque fois, qui expliquent le phénomène).

Encore une fois, le racisme, quelles que soient ses raisons contextuelles, se base sur les mêmes travers quelque soit la communauté, et se règle de la même manière

Ne soyez pas naïf Pheldwyn. La racisme anti-occidental a une histoire au moins aussi longue que le racisme des occidentaux eux-même. La bétise et la peur, vous le savez très bien, sont les choses les mieux partagées de par le monde.

...

Vous pensez résoudre le problème via la collectivité, par une loi qui s'impose à tous. Certes, on peut passer par là. Mais moi, je crois qu'il se situe d'abord dans le coeur de chaque être humain, c'est à dire au niveau individuel, et qu'il n'y a pas besoin pour cela de faire semblant de nier nos différences.

J'ai dû mal m'exprimer, car je ne vois pas dans votre réponse à mon post l'a propos par rapport à ce que je voulais dire.

Que la bêtise et la peur soient les choses les mieux partagées au monde (j'ai évoqué la connerie), je le sais évidemment puisque je l'ai dit dans mes premiers messages de ce topic.

Peut-être ma naïveté serait de croire que le racisme anti-occidental ne serait qu'une résultante du racisme de l'occident envers le reste du monde ?

Car en fait, ce n'est pas du tout ce que je voulais signifier, je n'essayais pas de faire de classement chronologique idiot. Non, mon propos se bornait simplement à évoquer l'auto-alimentation d'un racisme par celui d'en face.

Si cela est une pensée naïve, je l'assume pleinement.

Ensuite, je pense effectivement que la solution est "collective", mais pas selon un dogme comme vous le décrivez. Effetivement, cela passe par une prise de conscience de chacun, mais pour cela, il n'y a pas de miracle, il faut simplement rendre les individus plus ouverts, plus éclairés. Cela passe par bien des domaines "collectifs", l'ensaignement, la culture, et, surtout, la rencontre avec l'autre.

Et évidemment par la luttre contre les carcans qui tentent d'enfermer les individus dans des identités préétablies.

Certes, il ne s'agit pas de nier nos différences, mais croire les idnividus d'une même communauté ou ethnies si peu différent entre eux, n'est-ce pas déjà une mauvaise orientation de la pensée ?

Les différences de communautés se présentent d'elle mêmes : vouloir les figés ou les archétypés au nom d'un respect moral des différences ne me semble pas non plus une solution.

Autant un individu peut assumer ses différences face à d'autres individus (de sa communauté, son ethnie, ou non), autant je m'interroge sur la légitimité de quiconque pour assumer/détenir les différences de sa communautés, de son ethnie (d'un groupe d'individus, donc), par rapport aux autres.

Cela est plus que commun, mais c'est selon moi une pensée bien réductrice.

Sincèrement, ça ne résoudrait rien. Les hommes sont assez bêtes pour trouver n'importe quel prétexte de discrimination. On se focalise sur un racisme mais combien de raisons infondées avons nous en stock pour ne pas nous blairer ?

Il faut éduquer la société.

Je ne peux que souscrire complétement. :o

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Sincèrement, ça ne résoudrait rien. Les hommes sont assez bêtes pour trouver n'importe quel prétexte de discrimination. On se focalise sur un racisme mais combien de raisons infondées avons nous en stock pour ne pas nous blairer ?

Il faut éduquer la société.

:o Pour moi c'est le mot de la fin sur ce sujet (Hors modération ultérieure)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Je réitère : quand on veut, on peut, à moins d'être un loser. :o

Dans la vraie vie du vrai monde il en va différemment.

La volonté ne suffit pas : des tas de gens veulent et ne peuvent pas.

Tu sous-estimes grandement les obstacles. Tu montes en épingles quelques cas particuliers. Mais sur quelques cas particuliers, c'est le facteur chance qui domine. Si tu regardes sur un ensemble statistiquement représentatif, tu verra que les discriminations en empèchent plus d'un de monter.

Les cas particuliers dont je parle ne doivent rien à la chance.

C'est un pur dogme. A ce niveau là, c'est de la foi.
Nous mettrons plutôt cela sur le compte de l'intelligence, l'éducation, le travail, la volonté, la motivation.
Si tel était le cas, les statistiques devraient le confirmer non ? Pourtant, les statistiques contredisent ta thèse et révellent qu'il y a en effet des discriminations qui empèchent certains de monter.
La chance n'existe pas :c'est toi qui décide de ton destin.
On est dans la vraie vie, pas dans bisounoursland ni dans les feuilletons américains de série Z.

L'homme n'est pas tout-puissant, il ne décide pas entièrement de son destin, il y a des contraintes extérieures à lui qui s'appliquent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Je réitère : quand on veut, on peut, à moins d'être un loser. :D

Dans la vraie vie du vrai monde il en va différemment.

La volonté ne suffit pas : des tas de gens veulent et ne peuvent pas.

Tu sous-estimes grandement les obstacles. Tu montes en épingles quelques cas particuliers. Mais sur quelques cas particuliers, c'est le facteur chance qui domine. Si tu regardes sur un ensemble statistiquement représentatif, tu verra que les discriminations en empèchent plus d'un de monter.

Les cas particuliers dont je parle ne doivent rien à la chance.

C'est un pur dogme. A ce niveau là, c'est de la foi.

Alors, je suis chanceuse de n'être entourée que de gens qui travaillent!!! Oublies la foi, tu dérives sur la religion, cela ne m'intéresse pas.

Nous mettrons plutôt cela sur le compte de l'intelligence, l'éducation, le travail, la volonté, la motivation.
Si tel était le cas, les statistiques devraient le confirmer non ? Pourtant, les statistiques contredisent ta thèse et révellent qu'il y a en effet des discriminations qui empèchent certains de monter.

Les discriminations existent, j'en conviens mais elles n'ont pas force de loi !

quote name='valtesse' post='814449' date='jeudi 05 juillet 2007 à 20:33']La chance n'existe pas :c'est toi qui décide de ton destin.

On est dans la vraie vie, pas dans bisounoursland ni dans les feuilletons américains de série Z.

Tu regardes de drôles de choses à la télévision, pas moi! :o

L'homme n'est pas tout-puissant, il ne décide pas entièrement de son destin, il y a des contraintes extérieures à lui qui s'appliquent.

Tu es bien défaitiste! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Je pense que le problème est que tu ne vois que des cas particulier et que tu ne considère que des lois impératives et systèmatiques (c'est à dire qui s'appliquent toujours ou jamais).

La discrimination est plutôt une loi probabiliste, qui empèche une partie (pas tous) des gens de progresser.

Sinon, dire que l'homme n'est pas tout-puissant est, à mes yeux, non pas du pessimisme mais une évidente trivialité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Je pense que le problème est que tu ne vois que des cas particulier et que tu ne considère que des lois impératives et systèmatiques (c'est à dire qui s'appliquent toujours ou jamais).

La discrimination est plutôt une loi probabiliste, qui empèche une partie (pas tous) des gens de progresser.

Sinon, dire que l'homme n'est pas tout-puissant est, à mes yeux, non pas du pessimisme mais une évidente trivialité.

Inch'Allah! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je pense que le problème est que tu ne vois que des cas particulier et que tu ne considère que des lois impératives et systèmatiques (c'est à dire qui s'appliquent toujours ou jamais).

La discrimination est plutôt une loi probabiliste, qui empèche une partie (pas tous) des gens de progresser.

Sinon, dire que l'homme n'est pas tout-puissant est, à mes yeux, non pas du pessimisme mais une évidente trivialité.

Inch'Allah! :o

"je suis une force qui va!"...

Sans rire, je pense qu'il faut arretter de prendre les gens pour des incapables. C'est ca aussi le racisme. C'est une forme plus subtile de racisme, mais ca fait encore plus de degat.

Je pense que contrairement a grenouille, il faut plutot rendre les gens responsable de leur propre bonheur et de leur propre malheur. L'etat ne devrait pas faire de discrimination, meme positive, pour aider telle ou telle population. A force de dire a un noir ou a un maghrebin "peucheur, tu subis le racisme ..blablabla.. c'est pour cela qu'aujourdhui tu zones et tu ne trouves pas de travail", non seulement cela ne l'aide pas, mais c'est plus susceptible de le decourager.

Enfin, je me rappelle avoir lus un article de socio-psychologie qui parlait du racisme "subtil" que subissaient les noirs aux etats-unis de la part de profs de bonne volonte. En aidant plus les enfants noirs, en passant plus de temps avec eux qu'avec les enfants blanc de leur classes, ils favorisaient, sans le savoir, les blancs qui eux apprenaient a etre plus autonomes dans leur apprentissage, tandis que les noirs apprenaient a etre "assistees". Je ne suis pas naif, au point de croire que ce genre de phenomene n'arrive qu'aux USA...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Je pense que le problème est que tu ne vois que des cas particulier et que tu ne considère que des lois impératives et systèmatiques (c'est à dire qui s'appliquent toujours ou jamais).

La discrimination est plutôt une loi probabiliste, qui empèche une partie (pas tous) des gens de progresser.

Sinon, dire que l'homme n'est pas tout-puissant est, à mes yeux, non pas du pessimisme mais une évidente trivialité.

Inch'Allah! :o

"je suis une force qui va!"...

Sans rire, je pense qu'il faut arretter de prendre les gens pour des incapables. C'est ca aussi le racisme. C'est une forme plus subtile de racisme, mais ca fait encore plus de degat.

Je pense que contrairement a grenouille, il faut plutot rendre les gens responsable de leur propre bonheur et de leur propre malheur. L'etat ne devrait pas faire de discrimination, meme positive, pour aider telle ou telle population. A force de dire a un noir ou a un maghrebin "peucheur, tu subis le racisme ..blablabla.. c'est pour cela qu'aujourdhui tu zones et tu ne trouves pas de travail", non seulement cela ne l'aide pas, mais c'est plus susceptible de le decourager.

Enfin, je me rappelle avoir lus un article de socio-psychologie qui parlait du racisme "subtil" que subissaient les noirs aux etats-unis de la part de profs de bonne volonte. En aidant plus les enfants noirs, en passant plus de temps avec eux qu'avec les enfants blanc de leur classes, ils favorisaient, sans le savoir, les blancs qui eux apprenaient a etre plus autonomes dans leur apprentissage, tandis que les noirs apprenaient a etre "assistees". Je ne suis pas naif, au point de croire que ce genre de phenomene n'arrive qu'aux USA...

Dans une société idéale, cher Kyrillukk, je pense que vous auriez raison.

Sauf que comme vous l'explique fort justement Grenouille, hélas, nous sommes loin de vivre dans une société idéale... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Il faut des utopistes dans ce monde de pessimistes! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
"je suis une force qui va!"...

Sans rire, je pense qu'il faut arretter de prendre les gens pour des incapables. C'est ca aussi le racisme. C'est une forme plus subtile de racisme, mais ca fait encore plus de degat.

Je pense que contrairement a grenouille, il faut plutot rendre les gens responsable de leur propre bonheur et de leur propre malheur. L'etat ne devrait pas faire de discrimination, meme positive, pour aider telle ou telle population. A force de dire a un noir ou a un maghrebin "peucheur, tu subis le racisme ..blablabla.. c'est pour cela qu'aujourdhui tu zones et tu ne trouves pas de travail", non seulement cela ne l'aide pas, mais c'est plus susceptible de le decourager.

Enfin, je me rappelle avoir lus un article de socio-psychologie qui parlait du racisme "subtil" que subissaient les noirs aux etats-unis de la part de profs de bonne volonte. En aidant plus les enfants noirs, en passant plus de temps avec eux qu'avec les enfants blanc de leur classes, ils favorisaient, sans le savoir, les blancs qui eux apprenaient a etre plus autonomes dans leur apprentissage, tandis que les noirs apprenaient a etre "assistees". Je ne suis pas naif, au point de croire que ce genre de phenomene n'arrive qu'aux USA...

Je ne pensais pas un jour le dire, mais, tant pis... Je suis assez d'accord avec Kyrilluk ! :o (la fin d'un paradigme pour moi ! :o )

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" dixit Tocqueville certainement... (pour citer du Tocqueville, c'est que vraiment faut que j'aille consulter !)

Enfin je vais y mettre un peu de nuance. Je suis entre deux positions. Celle qui consiste à comprendre les échecs de certaines personnes. Et celle qui tend à les responsabiliser parce que ça me semble incontournable.

Responsabiliser parce qu'en effet, chaque fois qu'on veut intervenir pour rééquilibrer une inégalité, on est pas à l'abris des effets pervers, d'amplifier l'inégalité, d'en créer une autre, etc... Et parce quà une échelle globale, il me semble qu'il est plus "efficace" de responsabiliser les individus.

Mais à l'échelle de l'individu, ça me semble plus complexe. On ne connaît pas la faço dont chacun réagit. Certains ont besoin d'adversité, d'autres d'empathie, de compréhension... Et il est dommage de condamner une partie de ces personnes pour un principe global. Pour progresser, on a souvent besoin de connaître ses responsabilités, ses capacités, ses limites (on retrouve une belle démonstration de cela dans Pays de malheur de Stéphane BEAUD et Younes Amrani).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je ne pensais pas un jour le dire, mais, tant pis... Je suis assez d'accord avec Kyrilluk ! :o (la fin d'un paradigme pour moi ! :o )

T'en fais pas, tu ne fais pas encore partie des "cons" (je ne fais que te citer!)! :o Mais, bon, tu n'as pas trop de soucis a te faire, etre d'accord avec un post que j'ai ecrit, s'inscrit dans la logique de "l'exception qui confirme la regle"... Mais qu'on ne t'y reprennes pas, hein?! ;)

Responsabiliser parce qu'en effet, chaque fois qu'on veut intervenir pour rééquilibrer une inégalité, on est pas à l'abris des effets pervers, d'amplifier l'inégalité, d'en créer une autre, etc... Et parce quà une échelle globale, il me semble qu'il est plus "efficace" de responsabiliser les individus.

Aie, aie, aie, toti, si tu continues sur cette voie-la tu vas finir en bien mauvaise compagnie (les "ultra-liberaux" notament!). :D Mais je souscrit totalement avec ton idee: l'etat est plus a meme de creer plus d'inegalite en faisant ce que les anglo-saxons appelle du "social engeneering", qu'en mettant en place des gardes-fous (legislation veillant a ce qu'aucune discrimination ne soit tolere).

Mais à l'échelle de l'individu, ça me semble plus complexe. On ne connaît pas la faço dont chacun réagit. Certains ont besoin d'adversité, d'autres d'empathie, de compréhension... Et il est dommage de condamner une partie de ces personnes pour un principe global. Pour progresser, on a souvent besoin de connaître ses responsabilités, ses capacités, ses limites (on retrouve une belle démonstration de cela dans Pays de malheur de Stéphane BEAUD et Younes Amrani).

C'est precisemenent le faite que les gens sont tous different, que je trouve absurde l'idee selon laquel l'Etat devrait repondre aux besoins de tous le monde. En plus de cela, ces besoins ne sont pas figees dans le temps.

Par contre, rendre responsable quelqu'un, c'est lui donner la chance de pouvoir faire quelques chose de sa vie (je ne prend pas en compte les besoins de personnes irresponsables sur le plan juridique). Par exemple, meme dans le cas extreme de personnes rejettees par la societe a cause de leur race, leur donner la responsabilite de leur echecs et de leurs victoires, c'est leur permettre de prendre leur destinees en main. Et meme si c'est plus difficile de reussir pour elles que pour les autres, au final, elles s'en sortiront mieux que si on se contentaient de les prendre comme " d'eternelle victime du systeme".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
Par exemple, meme dans le cas extreme de personnes rejettees par la societe a cause de leur race, leur donner la responsabilite de leur echecs et de leurs victoires, c'est leur permettre de prendre leur destinees en main. Et meme si c'est plus difficile de reussir pour elles que pour les autres, au final, elles s'en sortiront mieux que si on se contentaient de les prendre comme " d'eternelle victime du systeme".

C'est là que nos avis divergent... Ouf ! :o

Pour reprendre ton exemple, je ne comprend pas qu'on veuille rendre responsable d'un échec, quelqu'un qui a échoué à cause du fait qu'il ait été victime d'une discrimination. Pour régler ce type de problème, le droit existe normalement.

Et, je ne pense pas que ces personnes s'en sortiront mieux à tous les coups juste parce qu'on les aura laisser se débrouiller. Certaines ne s'en sortiront pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Pour reprendre ton exemple, je ne comprend pas qu'on veuille rendre responsable d'un échec, quelqu'un qui a échoué à cause du fait qu'il ait été victime d'une discrimination. Pour régler ce type de problème, le droit existe normalement.

Et, je ne pense pas que ces personnes s'en sortiront mieux à tous les coups juste parce qu'on les aura laisser se débrouiller. Certaines ne s'en sortiront pas.

Mon exemple est seulement de montrer que prendre ses responsabilites, meme lorsque l'on souffre de discrimination est un moindre mal. En d'autre terme, imagine qu'une femme pense que tous les patrons francais sont racistes: elle peut soit se dire que c'est pas de sa faute si elle n'a pas de travail et baisser les bras... soit elle peut se dire qu'elle est responsable de sa vie et qu'elle doit faire encore plus d'effort pour s'integrer: cela va la pousser a faire peut etre des changement dans sa facon de s'habiller, s'exprimer, etc...

Mais bon, il s'agit-la d'une regle general:les gens reussissent mieux dans la vie si ils partent du principe qu'ils ont le control sur leur vie, que si ils croient que leur echecs est le fruit de circonstances qui echappent a leur volonte.

Ceci dit, comme je l'ai mentionner dans mon post precedent, cela n'empeche pas que l'Etat est un role pour lutter contre les discriminations, du moment qu'il n'utilise pas des methodes "brutal" de social-engeneering tel que la discrimination positive, les quotas, la parite, la carte scolaire, etc... Je suis pour les lois qui punissent severement les comportements racistes ou sexistes au travail par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
pour lutter contre les discriminations, du moment qu'il n'utilise pas des methodes "brutal" de social-engeneering tel que la discrimination positive, les quotas, la parite, la carte scolaire, etc...

Concernant la discrimnation positive, les quotas et la parité, je suis complètement d'accord (puisque ces lois sont à base discriminatoire), pour le principe de la carte scolaire, par contre, je ne te suis pas. Même si elle mérite d'être revue et complétée, cette mesure n'est pas du tout à base discriminatoire, au contraire.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

La discrimination positive et affiliés est une loi superbement hypocrite car pleine de CONDESCENDANCE. Dans ce cas, le blanc se place plus haut que le pauvre coloré et va l'aider plus parce qu'il en a plus besoin.

Sous couvert d'avancée sociale, on rejoue la scène du racisme, acte 3 !!

Les enfants d'immigrés n'ont pas besoin de plus ou moins d'aide que les autres. Ni d'être favorisés ou défavorisés. Ils ont les mêmes talents et sont aussi idiots que les enfants "de souche".

Le racisme a évolué et se cache derrière l'insinuation. La morale a du mal a cerner ces insinuations mouvantes et c'est ce qui fait le plus de tort à notre société. Du tort à tous, sans discrimination !

Pour la carte scolaire, c'est à voir. Il est évident qu'il va falloir jalonner la mise en pratique de cette mesure qui peut dériver et, au lieu de mixité sociale, pourrait créer des écoles de "clans".

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
photon84 Membre 224 messages
Forumeur activiste‚ 33ans
Posté(e)
Inch'Allah! :smile2:

"je suis une force qui va!"...

Sans rire, je pense qu'il faut arretter de prendre les gens pour des incapables. C'est ca aussi le racisme. C'est une forme plus subtile de racisme, mais ca fait encore plus de degat.

Je pense que contrairement a grenouille, il faut plutot rendre les gens responsable de leur propre bonheur et de leur propre malheur. L'etat ne devrait pas faire de discrimination, meme positive, pour aider telle ou telle population. A force de dire a un noir ou a un maghrebin "peucheur, tu subis le racisme ..blablabla.. c'est pour cela qu'aujourdhui tu zones et tu ne trouves pas de travail", non seulement cela ne l'aide pas, mais c'est plus susceptible de le decourager.

Enfin, je me rappelle avoir lus un article de socio-psychologie qui parlait du racisme "subtil" que subissaient les noirs aux etats-unis de la part de profs de bonne volonte. En aidant plus les enfants noirs, en passant plus de temps avec eux qu'avec les enfants blanc de leur classes, ils favorisaient, sans le savoir, les blancs qui eux apprenaient a etre plus autonomes dans leur apprentissage, tandis que les noirs apprenaient a etre "assistees". Je ne suis pas naif, au point de croire que ce genre de phenomene n'arrive qu'aux USA...

Ouiu, le 'racisme subtile', cette idée pernicieuse qui pourrait faire croire a chacun qu'il est raciste.

Il y a quand même quelquechose qui me dérange dans ce débat (par ailleur tout a fait bien argumenté), c'est cette propention a voir le racisme partout et cette tendance à utiliser un mot si chargé de honte pour désigner tout ce qui s'en approche.

Prenons l'exemple de ces 'prof de bonne volonté' qui ferait subir le racisme aux noir alors qu'ils veulent les aider :

Pourquoi parler ici de racisme? alors qu'il sagit d'un effet pervers parfaitement imprévisible et sans la moindre volonté de racisme (même inconsciente) des profs.

En faite, on en vient à traiter de raciste tout ceux qui n'ont pas les "bonnes opinions" pour le combatre, même s'ils ont la volonté sincère de le combattre. Les dialogue sur le forum le montre d'ailleur assez bien.

Le racisme, a la base, est de croire que la couleur de peau joue sur les qualités générales innées d'une personne. Ce qui mène a croire qu'une race peut être supèrieur à l'autre.

Peu de gens en france sont encore raciste celon cette définition.

L'amalgame est vite fait entre cette définition et les autres emplois qui peuvent être fait du mot racisme.

Ne trouvez vous pas qu'on utilise aujourd'hui ce mot à tord et a travers? Qu'il a pris un sens bien trop générale et imprécis?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Ne trouvez vous pas qu'on utilise aujourd'hui ce mot à tord et a travers? Qu'il a pris un sens bien trop générale et imprécis?

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant