L'embryon humain est-il une chose?

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
L'embryon n'a PAS de personnalité juridique car tant que l'avortement est possible on accorde pas de personnalité juridique.

Le foetus peut en avoir une (infans conceptus) uniquement pour l'intérêt légitime et de réels avantages pour l'enfant à venir.

L'intérêt légitime est pris en compte dès la conception, notamment pour les avantages successoraux.

Sinon le refus global de personnalité juridique pour l'embryon n'est là que pour complaire à l'avortement. C'est donc raisonner un peu à l'envers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Donc pour toi un organisme unicellulaire (chose que n'est pas l'embryon) n'est rien. On se demande comment il vit. ;)

Et donc, suivant ton raisonnement, quelqu'un naissant avec des capacités cérébrales moindres mérite moins de vivre que quelqu'un possédant des aptitudes optimales pour exercer une grande activité cognitive ou sensorielle.

Si je me rappelle bien, la vie serait apparue sur terre avec justement des organismes unicellulaires. Tu considères donc que la destruction de ces choses viles, sans pensée raffinée ni sentiments exquis, aurait été de peu d'importance pour la suite. :o

Donc oui, regardons l'embryon comme une chose ennuyante bon pour l'indifférence ou la destruction. Restons entre gens du même monde. Et accessoirement prions pour la découverte de la formule de jouvence afin que ce mépris professé pour ce qui fait la survie de l'espèce ne mène pas au désert démographique.

Un embryon est d'abord unicellulaire et ensuite il se dévelloppe oui, mais se que l'on peut commencer à appeller un enfant est le stade de foetus, pas l'embryon.

Je ne me souvient pas avoir ecris cela

Je ne me souvient pas non plus avoir parlé de destruction de cellule, on parle ici du statut de l'embryon. Pour moi l'embryon ne peut pas être concidéré comme un être humain temps que le cerfveau n'est pas encore en "marche".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Tu peux me rappeler l'âge où le "cerveau est totalement constitué" ? Car ton point de vue implique que tant qu'on est pas au stade final du développement, on ne mérite pas de considération particulière.

Une question simple : connais-tu un cerveau humain qui ait pu se passer du stade de l'embryon pour exister ? Donc en n'accordant aucune protection à ce stade, tu empêches toute existence.

C'est pourtant simple !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
En revanche, dès qu'il y a fécondation, il y a vie. Le droit positif lui même le reconnait. Par exemple, lors d'une succession (héritage) on prend en compte l'enfant à naître qui recevra sa part si évidemment il parvient à naître. Idem pour le forcené qui va se mettre à rouer de coups une femme enceinte et lui faire perdre son fruit.

Mais pour certains, on dirait vraiment qu'il convient de privilégier une pensée magique où l'embryon ne serait rien et où la vie apparaitrait comme par magie au bout de plusieurs semaines. Par la prière sans doute ! ;)

Voir une reconnaissance là dedans me parait être une interprétation plus que douteuse et discutable.

Les droits de succession se font sur tous les enfants, passés ou à venir.

D'ailleur, s'il ne né pas, il n'a pas d'héritage il me semble (ce qui peut changer beaucoup de chose dans le partage de l'héritage).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Il est normal qu'un animal ait plus de droits qu'un embryon, rien d'amoral à cela. :o

:D

Je suis consterné et effrayé devant la stupidité de certains propos. On constate un renversement profond des valeurs traditionnelles qui mettaient l'humain en avant et faisaient qu'il était la préoccupation première de la Société.

Certains disent que l'embryon n'est qu'un "amas de cellules". Mais que sommes nous d'autre tout au long de notre vie ? En ce cas, autant professer un total mépris de la vie. L'embryon est un humain en devenir. S'il ne se voyait reconnaitre aucune protection, l'humanité serait menacée de disparition totale. Croyez-vous que la naissance est indépendante du stade de l'embryon et que par conséquent celui ci n'a aucun avenir ?

Heureusement que notre droit positif est plus soucieux de notre espèce. L'embryon se voit heureusement reconnaitre un certain statut. Un criminel tabassant une femme enceinte et provoquant un avortement non volontaire devra répondre de son crime. De même, l'embryon se voit protégé par certaines dispositions du droit successoral.

Voilà un cas d'espèce qui enchanterait les sociologues et autres psychiatres : l'humain qui se croit au-dessus de tout et de tous!

Ceci explique pourquoi le monde est aussi mal en point actuellement!

Des propos dignes d'un gourou!

Un animal est un être vivant, qui respire, souffre, ressent des émotions.N'en déplaisent aux conservateurs d'un autre siècle!

Une cellule n'est rien.Absolument rien.

Ma pauvre ! La Société est organisée autour de l'Humain depuis que l'Homme a conscience de sa différenciation avec la bête. Vouloir mettre l'Humain et la bête sur un plan d'égalité est opérer un retournement de civilisation complet. En ce cas, abattre des bovins pour les mettre dans ton assiette devrait être un crime passible de la Cour d'assises.

Une cellule n'est rien ? Ah donc c'est un mythe sans doute. Et, comme par magie, elle reçoit au bout d'un nombre de semaines, que tu fixes toi, une "âme" qui la fait devenir personne fréquentable. ;)

Puisqu'un embryon n'est, pour vous, qu'un amas de cellules parfaitement ininteressant, pourquoi ne pas caler votre raisonnement sur l'homme né ? Sommes nous autre chose qu'un "amas de cellules" ? :o

A Valtesse

C'est quoi ton probléme avec simplicius? Il t'a proposé "la botte" et tu lui as refusé? Parce que soit il te cherche, soit il te colle!

Ne donnez pas aux autres vos propres qualités M. Tartarin. Loin de moi l'idée de marcher sur vos plates bandes. Par contre, ça vous arrive de répondre au fond d'un débat et vous n'êtes que le caniche nain de Valtesse qu'elle évoquait ailleurs ? :D

Tu commences à parler d'âme ? Attention, tu dérives dangereusement sur la religion...

Mais c'est peut-être parce-que tu vas te confesser tous les dimanches que tu es si belliqueux lorsque l'on parle d'embryon...

Es-tu contre le port de préservatif ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Tu peux me rappeler l'âge où le "cerveau est totalement constitué" ? Car ton point de vue implique que tant qu'on est pas au stade final du développement, on ne mérite pas de considération particulière.

Une question simple : connais-tu un cerveau humain qui ait pu se passer du stade de l'embryon pour exister ? Donc en n'accordant aucune protection à ce stade, tu empêches toute existence.

C'est pourtant simple !

C'est un mauvais argument car cet argument ne fait pas la différence entre le stade gamètes et le stade embryon. Or tu as toi même reconnu que ces deux stades étaient imcomparables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chermositto Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour. Primo à 8 semaines l'embryon est parfaitement constitué mais en tout petit. Secondo : c'est pas la forme qui fait l'homme sinon malheur aux handicapés. Tertio : je ne considère pas l'embryon comme un tas de cellules car il est comme moi sans l'expérience du vécu. Regarder un chat nouveau-né qu'on essaye de noyer. Et comprenez la puissance du désir de vivre qu'il existe dans tout être dès qu'il est créé. Sous prétexte de ne pas croire en Dieu est on obligé d'être ignoble et sans RAISON HUMAINE. Tous des assassins mais ils ne le savent pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Que l'embryon soit ou non un individu aux yeux de la loi qu'importe????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Tertio : je ne considère pas l'embryon comme un tas de cellules car il est comme moi sans l'expérience du vécu. Regarder un chat nouveau-né qu'on essaye de noyer. Et comprenez la puissance du désir de vivre qu'il existe dans tout être dès qu'il est créé. Sous prétexte de ne pas croire en Dieu est on obligé d'être ignoble et sans RAISON HUMAINE. Tous des assassins mais ils ne le savent pas.

Comparer un embryon avec un nouveau né ne me semble pas pertinent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
Une question simple : connais-tu un cerveau humain qui ait pu se passer du stade de l'embryon pour exister ? Donc en n'accordant aucune protection à ce stade, tu empêches toute existence.

C'est pourtant simple !

Oui, comme il est simple de comprendre qu'aucun embryon ne peut se passer de molécules pour se former... On doit protéger les molécules ? :o (réflexion pas très intelligente mais la tienne l'était-elle plus ? Je reconnais toutefois son "efficacité")

Je considère l'embryon comme un "organe" de la mère et qui est amené à devenir un organisme autonome et indépendant. A ce titre et à ce stade, il mérite autant de protection qu'un membre. S'il est amené à présenter un danger potentiel pour la mère ou lui-même, il me semble logique qu'on puisse s'en débarasser. Sinon, il doit être protéger comme tel.

Le foetus, qui est un amas de cellules différenciées, peut et doit être considéré comme un être en devenir, mais pas comme un être. Il est selon moi encore à considérer comme appartenant à la mère, et d'ailleurs il est encore en elle. Mais il est également déjà (je crois) un organisme, donc à protéger. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Bizarre tout ça.

Je comprends pas trop. Ce n'est pas qu'un simple orgae, mais un organisme...

l'embryon est un êrte vivant, hétérotrophe peut etre, mais vivant.

En plus c'est un être vivant humain.

Cette cause justifie peut etre qu'il ait un status juridique non?

Je me pose svt la question de savoir pourquoi on trouve normal d'arrêter la vie d'un embryon pour confort personnel. Je ne veux pas lancer de débt sr l'avortment... STOP ... de toutes manières on sera pas ok mais

Que l'embryon ait un status juridique ou non, même si c'est symbolique il représente un être humain ou "futur" etre humain quoique cette expression me gene un peu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
l'embryon est un êrte vivant, hétérotrophe peut etre, mais vivant.

Que voulez-vous dire par "hétérotrophe peut etre" (sic) ?

Je me permets de vous rappeler que tous les animaux (sans aucune exception, que ce soit les hommes, les chiens, les dromadaires ou les vaches), ainsi que les champignons sont hétérotrophes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Voir une reconnaissance là dedans me parait être une interprétation plus que douteuse et discutable.

Les droits de succession se font sur tous les enfants, passés ou à venir.

D'ailleur, s'il ne né pas, il n'a pas d'héritage il me semble (ce qui peut changer beaucoup de chose dans le partage de l'héritage).

C'est pas faux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Survitual Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

L'ambre ion est-il une chose ? Il y a gosse dès qu'on veut faire un gosse d'après Yves qui en a après les "pétasses" qui gèrent pas leur cul. Le sperme à tozoïde est-il une chose ou un être humain ? Question que je me pose. Dans ce cas si le spermatozoïde est un être humain la procréation naturelle est à bannir pour la simple raison que des milliers d'entre eux meurent lors de l'accouplement.

Dans ce sens je définirais la question "l'embrion est-il une chose" comme notoirement anti humaine et contraire aux libertés. Parce que si on part du principe que l'embrion est un être humain on pourrait conclure que soit la personne porteuse doit-être délestée de la liberté de disposer de son corp au profit de l'embrion. Option choisie par les pays qui refusent l'avortement même en cas de danger de mort avéré pour la mère. Soit on pourrait conclure dans un futur proche que l'humain ne doit plus procréer librement, la procréation devant être assurée artificiellement par des machines éprouvettes. Ce futur n'est pas si loin.

Quand aux "pétasses" que Yves dénoncent, se sont elles qui sont les garantes du droit des femmes à disposer de leur corp. En tant qu'homme j'aurais plutôt tendance à m'occuper de mon cul que de celui des "gonzesses", comme il dit...

B.S. :snif:

Modifié par Black Survitual

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hotneoss901 Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)
A partir de sa naissance, ce qui est d'ailleurs décrits dans les droits de l'homme :

"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits."

Cette phrase des droits de l'homme ne veux rien dire pour moi pour la simple et bonne raison que l'on pourrait alors interdire de manger à un enfant dans le ventre de sa mère, sous prétexte qu'il n'est pas libre et égal en droit et en dignité au même titre que nous??!!

:smile2:

Ensuite, pour tout ce qui est pétasse, figurez vous que de nombreux enfants qui naissent dans l'ignorance de leur mère son tout simplement mort avant et après l'accouchement pour des raisons encore inexpliquées.

Pour celle qui en produisent à foison, on pourrait éventuellement s'interroger sur le fait que ce soit encore faisable aujourd'hui avec tout les moyens de contraception.

Ensuite, je suis contre l'utilisation des embryons dans le but de la recherche, sauf si l'accouplement est effectué en laboratoire avec un microscope.

Pour moi, un enfant doit être protégé dès sa mise en projet, et c'est souvent le cas avec les formalités administratives(crêche...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

merci pour le up!

j'en aurais appris des choses!

mon opinion sur le sujet est que je m'interroge sur l'interet d'un droit hypothétiquement conféré à l'embryon/foetus?

hormis l'IVG qui fait deja de houleux débat selon les conceptions personnelles, pourquoi attribuer un statut à cet "être" qui ne le revendique meme pas?

(oupss... je sens qu'on va rebasculer sur les animaux! :smile2: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Missade Membre 695 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Pour moi, l'embryon est encore une chose. C'est une amorce qui va se développer, ou pas en f¿tus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant