eklipse

Membre
  • Compteur de contenus

    11 648
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de eklipse

  • Rang
    Dazzling blue²
  • Date de naissance 03/10/1972

Informations Personnelles

  • Sexe
  • Pays
  • Lieu
    Terre / ère Nucléaire / Numérique
  • Intérêts
    SculpTueuse d'argile

Visiteurs récents du profil

111 889 visualisations du profil
  1. ^^ (j'ai pas encore vue)
  2. Théâtre équestre Zingaro^^
  3. Merci, c'est Michael Kors J'ai aussi celles-ci :
  4. Un rosier offert l'année dernière par mes élèves ^^Planté depuis dans mon jardin ^^
  5. Y'a pas si longtemps j'ai donné un cours de sculpture/modelage, à des étudiant-e-s dans une Faculté de chirurgie dentaire, on nous avait prêté une salle, et l'étudiante qui s'est occupée d'organiser cela, m'a dit que c'était super, elles t'adorent ! (enfin y'avait aussi un mec ) (ça fait plaisir ^^)
  6. Très jolie ^^ suis + jeans ou short
  7. Granville
  8. Lors de mon court périple à Honfleur, à un moment je marchais le long d'un quai, quand tout à coup, deux jeunes devant moi se sont donnés la main, deux gars dans la vingtaine, puis se sont embrassés sur la bouche, ils étaient tout joyeux, rigolaient, se taquinaient, c'était beau à voir, vraiment, cela a été un bref instant, car à un moment j'ai voulu "immortaliser" discrètement leur amour mutuel, mais ils ne se tenaient déjà plus la main. Ils étaient de dos, pas reconnaissable, j'avais aimé leur spontanéité, sinon j'aurais pu aussi leur demander l'autorisation de faire un portrait d'eux, et si je pouvais le publier ou pas^^ mais j'ai pas osé les déranger, pis ils ne parlaient pas le français, et à part l'anglais que je parlotte, pas sûre que j'aurais su leur expliquer mes projets photos.
  9. Elle s’appelle Wendy Delorme, fait des spectacles «burlesques» en porte-jarretelles et écrit des livres sans périphrase sur la sexualité et les différentes façons de la vivre. Après le livre «Quatrième génération», elle a écrit «Insurrections! En territoire sexuel» (éd. Au Diable Vauvert) où elle livre des séquences d’une précision quasi médicale sur l’art d’introduire une main dans un sexe - l’une de ses performances scéniques - et l’orgasme. Dans une autre vie, elle s’appelle Stéphanie et donne des cours à l’Université, dans la matière «sciences de l’information et de la communication». Interview. http://www.20minutes.fr/culture/313153-20090320-wendy-delorme-les-trois-quarts-filles-savent-elles-clitoris-lorsqu-elles-rapport-sexuel Il arrive à des Lesbiennes de pratiquer le Fist, là je ne crois pas que le corps médical, va dire à la partenaire de Wendy Delorme qui aurait été pénétré par la main de sa compagne, qu'elle est vierge. C'est une relation sexuelle entre deux personnes, et l'hymen a peut-être été "déchiré" pendant cette pénétration. Et si l'hymen est intact, cela peut être le cas, également lors de rapports hétérosexuels "basiques" Alors vierge ou pas si l'hymen reste intact après pénétration d'une main ou le pénis d'autrui? http://www.aufeminin.com/sexe/hymen-s646401.html Vu sur un article : En 2005, une étude a été réalisée sur la lesbophobie dans le corps médical, mais pour cet article, je m’attarderai sur la lesbophobie chez les gynécoloques. Même si pour beaucoup de lesbiennes, il ne semble pas nécessaire d’indiquer à leur médecin leur orientation, il est pourtant important que le ou la gynécoloque soit au courant des pratiques sexuelles, non pas qu’il existe un traitement spécifique mais parce que la connaissance des pratiques de la patiente entre dans un cadre de confiance plus large, permettant ainsi de l’orienter au mieux. Dans l’étude citée plus haut, des expressions ou comportements hostiles ont été recensés. Je me suis permise de citer ici celles qui me paraissent les plus pertinentes : Dédain, rejet, froideur « vous êtes donc vierge », Négation de la sexualité, Négation de l’homosexualité comme sexualité à part entière, « avez-vous déjà eu de vrais rapports sexuels ? », « ça vous passera, vous avez besoin d’être recadrée », leçons de morales déplacées, etc. . Les gynécoloques ne sont pas dépourvus de méconnaissance ou de fermeture d’esprit en matière de sexualité, et les discours médicaux, même s’ils tendent à être de plus en plus modernes, restent ancrés dans une vision hétéronormé de la société, ce qui empêche ainsi les médecins d’effectuer pleinement leur travail, en prenant en compte toutes les sexualités. suite http://www.barbieturix.com/2013/03/04/gynecologues-et-lesbophobie/
  10. Ce que je veux dire, c'est que j'ai découvert pleins d'émotions, sensations, plaisirs, actes sexuels, orgasmes, au début par moi-même . Lors de la relation sexuelle, j'ai découvert le corps de l'autre, découvert d'autres sensations, d'autres actes sexuels..c'est un autre voyage, mais qui n'éclipse pas le reste La première fois que j'ai eu un orgasme, c'était en grimpant le long d'une corde, et cela a été un moment inoubliable, marquant de ma vie, une découverte fondatrice.
  11. C'est un malentendu, mea culpa. (par contre j'ai pas imaginé ce que tu penses, y'a eu confusion de ma part entre termes, acte sexuel et relation sexuelle ) Alors j'ai eu très tôt dans mon enfance des actes sexuels solo, ai découvert l'orgasme quand j'étais enfant en cours de gym, eu des jeux sexuels, moi enfant avec d'autres enfants ("touche pipi" et j'en passe) et les relations sexuelles ont commencé vers la vingtaine. Pour ma part, je peux parler de voyage, concernant la découverte de mon corps, et celui d'autrui. ça pas été, "pouf un jour.. suis plus vierge". A chacun-e son vécu, ressenti.
  12. Une femme qui n'aurait eu des expériences sexuelles qu'avec d'autres femmes, va t'elle être considérée comme étant vierge par le corps médical ? ou non ?
  13. Si l'hypocrisie c'est que fellation, cunnilingus, masturbation effectuée par autrui, caresses poussées, seront vu par certain-e-s comme n'étant pas "réellement" un rapport sexuel. L'expérience sexuelle avec autrui peut commencer d' une multitude de façons, avec divers actes sexuels, et ne se résume pas au rapport sexuel, pénétration/absorption du pénis dans/par le vagin.