Aller au contenu
  • billets
    36
  • commentaire
    0
  • vues
    14 461

À propos de ce blog

marchand d'histoires!!

Billets dans ce blog

Une drôle

Je suis déçu ! vraiment !! maintenant les agents du FISC! savent que le dit contribuable Ben Poca Cosa , dissimule des richesses , intérieure ; surtout à la cave et qui plus est ,en liquide !! le comble ;et un camouflet pour le percepteur ! Une chose est certaine ! même sous la torture , la plus trrible : la chatouille par une professionelle , NON!!! jamais ils ne sauront ! où j'ai caché le tire-bouchons!! SI une telle avanie devait se produire ! sans hésitation; en homme de principe et san

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Une drôle

Je suis déçu ! vraiment !! maintenant les agents du FISC! savent que le dit contribuable Ben Poca Cosa , dissimule des richesses , intérieure ; surtout à la cave et qui plus est ,en liquide !! le comble ;et un camouflet pour le percepteur ! Une chose est certaine ! même sous la torture , la plus trrible : la chatouille par une professionelle , NON!!! jamais ils ne sauront ! où j'ai caché le tire-bouchons!! SI une telle avanie devait se produire ! sans hésitation; en homme de principe et san

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Ainsi ! dit-il...

Je reconnais que les coups gueules ! ne sont pas vraiment ma tasse de ( au choix!) La Cop 21 ?? En fait on parle de quoi,? OUI !! le climat ! il faut agir ! sauvons la planéte !! Tout le monde a son chevet ! bravo! applaudissons !! En toute objectivité? vous pensez que le climat préocupe cette dernière ? non ! elle s'en fout , comme de sa dernière glaciation , elle à échappée a bien des catastrophes ! et en verra sans doute bien d'autres . Son tourment , sans conteste ! est l'espéc

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Les Voeux ! de moi a ma façon !

Puisqu'il faut sacrifier à la tradition! je sacrifie donc, a ma façon, A mon avis ! qui n'ais qu'une simple constatation , de tous les prédateurs mamifères vivants sur "nôtre " planéte c'est bien l'humain qui pointe en première place! ! faisant à lui seul plus de victimes ,avec un ratio supèrieur , a une banale épidémie! il n'est qu'a regarder les infos !! pas un jour , aux quatres coins du monde, qui n'est ses victimes!! sans compter , les catastrophes nature

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...

La porte ,blindée, coulissa sans bruit , dans l'épaisseur du mur; donnant ainsi accès , a une grande salle ovale . Sur le modèle de celui du président des Etats Unis d’Amérique! mais là s’arrêtait la similitude. Aucunes ouvertures ,sur les murs , de grands écrans ,bordés de cadres en palissandre de Rio, diffusaient des reportages de contrées exotiques en boucle , étaient là pour donner l'illusion de l'extérieur.

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...

--- Bonjour ! et bienvenue ! au club! Docteur Brétanec , désolé de vous avoir surpris et quelque peu bousculé ; il y avait péril en la demeure , avec la perte de vôtre ami le lieutenant Sincarra, son dernier contact avec vous , à l'IML, vous désignait comme cible , aux limiers de la boite . Qui ! aux dernières informations du réseau , sont sur les dents ! vôtre exfiltration devenait donc prioritaire . La pesonne qui s'adressait au docteur , n'était autre que l'homme au fauteuil roul

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...

Au vingtième étage de la tour de la NIAC le grêlé! (pour simplifier),dans son bureau , se remémorait les derniers événements ! le voyant de la porte de son antre clignotait ,sa secrétaire attendait son feu vert pour commander l'ouverture ! Il appuya sur le bouton idoine ! une minute plus tard , le robot coursier ,lui remit , après qu'il eu apposée sa plaque d'identification ,une petite tablette , le robot faisait déjà demi-tour, il n'y avait donc pas de réponse; il fronça les sourcils .

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...

Ils ont décidés de me pourrir la vie ! ! changement d'adresse Polo! dit le capitaine le visage rouge , de colère contenue ,au droïde conduisant le véhicule de police au sigle de la RATP!! :place Mazas... --- à l'IML! bien Monsieur ! je connais !! --- Combien de fois faut-il que je répète ! pour que tu enregistres ? Monsieur ! c'est uniquement au bureau !! maintenant ,si tu préfères que te nomme par ton matricule! a toi de voir!!

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...

Qu'avez -vous découvert lieutenant? Quelque chose que j'ignore? dit , le Directeur , tout sourire , que ses yeux froids quasi reptiliens ,démentaient. ---Avec votre permission , et par sécurité ; je vous remettrez mon rapport , personnellement, Monsieur ! Le sourire de ce dernier , que la cicatrice déformait , affr

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...

Dix ans , a quelques jours près : serait l'anniversaire du grand repeuplement ;des grandes villes et cités . Tous les médias publics et privés , vont s'en donner à coeur joie! pour nous saturer de pubs vantant les bienfaits de la NIAC !et ses succursalles . Sans oublier le sempiternel et lénifiant discours , sur la

BenPocaCosa

BenPocaCosa

suite /Errare humanum est, perseverare diabolicum !

Tout comme la station du même nom, la rue du Chevaleret , semblait , vide et silencieuse , à première vue. Dans son fauteuil roulant l'homme quitta l'ascenseur de la station , vira de suite à gauche , en direction de la Seine , quai d'Austerlitz plus exactement .

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Errare humanum est, perseverare diabolicum !

Devant le distributeur , rutilant de chromes et lumières , le quidam craintif ,soupçonneux, balayait du regard la station du mètro aérien ,quasiment déserte en cet instant . Conséquence d'un récent couvre-feu .Le troisiéme en cette année 2068 . Coincée entre son pouce et l'index ,une petite plaque rectangulaire de métal dorée , couverte de chiffres et de symboles .

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Les étranges histoires du Chat Teint!

La couleur! au choix des lectrices et lecteurs ,l'auteur étant sans apriori!! Comme à son habitude, sur le village tomba la nuit, silencieuse et froide . Absorbant sans rémission , le maigre faisceaux de lumière , qu’émettait le phare du vélo . Que chevauchait fièrement , l'Amédé ,l'ainé des sept fils des époux Dumoyeu, le père mécanicien en cycles , la mère tailleuse professionnelle de bavettes à Trou , lieu dit ,aux abords du bourg . Certes il devrait attendre qu'elle apparut; ce so

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Les étranges histoires du Chat Pitre!

Dans son jardin , assis sur la margelle du vieux puit. L'homme contemplait , amusé le grand berger allemand ,aux couleurs d'automne. Tournoyant sur lui même ; pour attraper sa queue! Il y parvint , ouvrant et refermant sa gueule ,rapidement sur cette dernière . L'animal tout entier y disparut .Un sursaut de stupeur fit basculer l'homme qui chuta dans le vide . Un énorme plouf s'entendit! puis une monstrueuse éructation , accompagna le retour ,du collier clouté, portant son nom : Métaphore

BenPocaCosa

BenPocaCosa

l'Allopéthie...

Encore une victime innocente !! Tant à l'eau ( a chacun sa famille!) ,la cruche alla.. . Que la source se tarit... Poète inconnu! avant -JC -soit tout de suite aprés , selon certains historiens grecs! L a cruche étant habillée , sous réserve de vérifications ,par un peintre , encore peu connu ! un certain Pica

BenPocaCosa

BenPocaCosa

l'Allopéthie...

Encore une victime innocente !! Tant à l'eau ( a chacun sa famille!) ,la cruche alla.. . Que la source se tarit... Poète inconnu! avant -JC -soit tout de suite aprés , selon certains historiens grecs! L a cruche étant habillée , sous réserve de vérifications ,par un peintre , encore peu connu ! un certain Pica

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Bon ! j'ai changé d'idée ! et alors!

J’ai parfaitement le droit!! , hé !oui!!! J’explique : dans un post antérieur je vous avez fait part de me conversion pour la réincarnationcarnation. Je viens de changer d’idée, preuve que je ne suis pas complètement barge! , bien que cela , reste a démontrer. Mais là n’est pas le problème ! Au cours d’une promenade sur la plage de nôtre belle bleue,( Mare Nostrum pour les latinistes , lever le doigt ! ceux qui en sont !) J’ai fait la connaissance , d’un homme , jeune, instruit , un arti

BenPocaCosa

BenPocaCosa

La complice!

De sa lumière iridescente ,seuls les nuages noirs frangés , indiquait son erratique présence, inquiétante et glacée. La rue est sombre hostile, seuls quelques lampadaires dispensent une avare clartée . De vieilles façades décrépites, des volets aux couleurs de misère La rouille des gonds , pleurant sur le mur leurs longues larmes, couleurs de sang. Sur le trottoir , sale et humide; se découpe un rond de lumière que projette un réverbère ancien. Un chien sans pedigree ni maître, un c

BenPocaCosa

BenPocaCosa

La pub! ! et ses dangers....

, AVERTISSEMENT Aux lectrices et lecteurs ceci est une fiction ! toute personne se reconnaissant dans l'un des personnages , ne pourra s'en prendre qu'a elle même!! ou changer de lunettes ... Voila ce qu'il en coute de céder aux sirènes du consumérisme, et aux facilités que procure l'internet! J'explique le pourquoi! de la chose , je me suis laissé séduire par une publicité, vantant une pommade capable de vous ôtez rides et autres gracieusetés qui adviennent avec l'age.

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Sans honte! l'Aveu...

Sa missive , mentionnait bien l'heure et le jour , confirmant ma venue avec angoisse et fébrilité, s'activant à ma réception ,dans les règles de l'art. J'allais ,enfin la retrouver , après vingt-huit -mois de séparation , forcée, loin du pays. Son souvenir toujours prés

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Epitaphe! a nos contemporains....

Ce temps là !est passé, jamais ne reviendra Heureux ! qui l'a connu, et qui s'en souviendra! L'odeur sucrée,tenace des fleurs blanches du sureaux Jouant avec le vent , s'entendait , chanter les roseaux Qui ? de la huppe le chant reconnaîtra ! Qui, ? des hirondelles, des pies, a son entour verra! La rivière ,servant de miroir, au ciel et aux nuages Coulait, sage et lente vers de nouveaux parages Dis -toi! qui te veut grand , mais qui n'est qu' éphémère Orgueilleux ! conqué

BenPocaCosa

BenPocaCosa

la troisiéme porte...

Habituellement je suis prudent, plutôt réfléchis, pourtant, j’étais inquiet mais sans plus , étrange sensation . Quelle était cette force, qui , sans violence mais tenace dirigeait mes pensées et mes gestes . Alors que m’a petite voix intérieure me pressais de trouver une sortie . Le Cap cria un nom en direction du groupe ! ---Pelsras !( 3 ) approche vite ! Un rat s’extirpa d’entre ses congénères, atteint d’une légère claudication Je remarquai sur son museau des cicatrices et ses oreil

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Encore ! une victime! de l'Allopatie.......

Tant à l'eau ( a chacun sa famille!) ,la cruche alla.. . Poète connu! Que la source se tarit... La chance aidant,la cruche , elle tomba, en arrêt ne pas confondre , avec le chien,ni la sécu!) devant un robinet flambant neuf .Grand ouvert , débitant , un vieux tube , "vynil" ,des années soixante -dix .Elle soupira , pleura a chaudes larmes ! (froides ,la chose eu parut bizarre!) Le , voisin alerta les pompiers , les carpes coys s'étaient réfugiées , au sec , sous le porche !le s

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Le Fou et la Dame en Noir! piéce en un acte....

Piéce en un acte de : Jaime Albindouche : Alias : BenPocaCosa Le Titre : Le Fou et la Dame en Noir ! Mis en scéne par l’auteur!!contemporain et Français , né à Elne ( 1937- ??? Y a pas le feu !!!) Décors et Costumes : de lui-même ( Roger Harth et Taylor Caldwell, étant indisponibles !!) Accessoiristes : Emmaüs local ! Orchestre : un vieux Teppaz de 1958 ! ayant réussi à survivre malgré un stage en Petite Kabylie

BenPocaCosa

BenPocaCosa

Rodamòns ... la deuxiéme porte...

Le clip clap rythmé des gouttes d’eau touchant le sol me tirèrent de mon étrange sommeil. Le froid ressenti venait de s ‘éclaircir subitement . J’explorais l’endroit , aucun doute possible c’était une grotte, comme il en existe bons nombres dans la région. De la voûte tapissée de stalactites , végétaux, d'où des gouttes d’eaux tombaient ,par intermittence. Je suivis du regard un rais de lumière filtrant d’une faille . Me laissant entrevoir, une flaque formée par l’eau s’égoutt

BenPocaCosa

BenPocaCosa

×