Aller au contenu
  • billets
    36
  • commentaire
    0
  • vues
    14 250

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...


BenPocaCosa

247 vues

La porte ,blindée, coulissa sans bruit , dans l'épaisseur du mur; donnant ainsi accès , a une grande salle ovale . Sur le modèle de celui du président des Etats Unis d’Amérique! mais là s’arrêtait la similitude. Aucunes ouvertures ,sur les murs , de grands écrans ,bordés de cadres en palissandre de Rio, diffusaient des reportages de contrées exotiques en boucle , étaient là pour donner l'illusion de l'extérieur. Les murs lambrissés de mélèze ,d’Oregon , dissimulait les plaques d'acier d'ou son nom de salle blanche. Une table d'une taille peu commune , occupait le centre de la pièce , de style antique , et massive en chêne et noyer , le plateau marqueté de diverses essences , rares, ivoires, nacres ,jades , le tout cloisonné , d'argent , massif ; une pièce artisanale , sans doute ! unique!! et inestimable !!! L'essentiel se trouvait ailleurs . Le grêlé , salua de façon obséquieuse ,l'individu ,qui occupait un des deux et uniques sièges , présent ....

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×