Aller au contenu
  • billets
    36
  • commentaire
    0
  • vues
    14 494

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! / suite...


238 vues

Au vingtième étage de la tour de la NIAC le grêlé! (pour simplifier),dans son bureau , se remémorait les derniers événements ! le voyant de la porte de son antre clignotait ,sa secrétaire attendait son feu vert pour commander l'ouverture ! Il appuya sur le bouton idoine ! une minute plus tard , le robot coursier ,lui remit , après qu'il eu apposée sa plaque d'identification ,une petite tablette , le robot faisait déjà demi-tour, il n'y avait donc pas de réponse; il fronça les sourcils . Son code confidentiel , entré ,la tablette s'éclaira . Précis et laconique , on requérait sa présence ,immédiate ,au trentième étage :salle blanche . Ce serait la troisième fois ,depuis son admission dans la boite , qu'il foulerait l'épais tapis de haute laine importé d'Ispahan . Il allait devoir fournir des explications : comment le droïde neutralisé prés du distributeur , avait put disparaître ??A vrai dire ! il n'avait en fait aucune hypothèse logique qui puisse expliquer , cette disparition ! La réunion , allait être tendue, pour le moins!...zen.gif

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×