Aller au contenu

Charlou01

Membre
  • Contenus

    518
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Charlou01

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 01/24/1998

Contact

  • Facebook
    charles.gonzalez@hotmail.fr
  • Skype
    charlou.01

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Intérêts
    Français, Xbox 360, Internet, Musique (RAP), Poésie, Lyrics
  1. La difficulté du débat se concentre autours de la définition de méchanceté qui est propre à chacun. Pour ma part, la méchanceté peut se qualifié malheureusement par l'ignorance, la lâcheté, la malhonnêteté, et si on part de se principe, alors par exemple prendre 10 euros quand on en a 20 ans, alors que celui à coté n'en à aucun, peut être considéré comme de la méchanceté. Tout comme refuser de défendre des milliers pour rester dans un certain confort. Ces exemples simples tentent de refléter des réalités, des choix qui peuvent être, à plus grande échelle, politisé. En réalité, ce sont des comportements que l'on considèrerait plus comme une dérive de l'instinct de survie, mais en tant qu'être de conscience, ne sommes nous pas capable de réflexion et de sentiments qui doivent nous pousser à être morale, et donc à être bon ? L'inverse revient alors à être immorale, soit mauvais. Après d'autres choses entre en jeu, j'imagine qu'au même titre qu'une cours de récréation, chacun à son expérience propre, les personnes qui côtoie, celles qu'il juge, et chacun construit sa manière de pensée et de voir le monde en fonction de ses experiences personnelles, de ce qu'on lui a appris, et en partant de ce constat, on peut imaginer que le gouvernement est constitué de personnes qui n'envisagent pas la réalité du peuple. Pour comprendre il faut avoir connu, avoir vu, avoir ressenti, or, il est très rare que l'on cherche à se comprendre entre nous. L'empathie est rare, et je pense que c'est une des clefs du bien. Donc par ignorance, par lâcheté, par malhonnêteté, par mépris, par manque d’intérêt, par violence, par égoïsme.. certains hommes politiques sont méchants.
  2. Quand t'as pas de sous et que tu dois bouger, bah tu fraudes, tu vas pas chier un billet violet. J'suis français et pourtant j'prends l'train sans billet quand j'ai pas l'choix. Et j'leur pisse au cul à SNCF.
  3. Mais vous êtes des grands rigolos vous, ahah, tant de grands mots :). Il faut essayer de se mettre à la place de cette femme, surement apeurée par son mari, premièrement. Elle ne savait surement pas quoi faire pour changer sa situation, et celle de ses filles. Tout le monde n'a pas la force d'esprit et l'intelligence de réagir comme il se faudrait, ni à temps, donc oui, c'est idiot et pas très digne pour une mère, mais ce doit un obstacle immense à franchir, que de dénoncer la personne que l'on a toujours aimé, ou qui nous fait le plus peur, imaginant ce qu'il se passerait si ce mari décidait de les retrouver, elle et ses filles, non ? Vient le geste, la parole, l'act de trop, et là, perte de contrôle, par peur, par colère, voir même tristesse, et la seule solution pour sortir de cette enfer, c'est la mort de son créateur : le mari. Le viol pédophile est une des seule chose impardonnable sur cette planète, je suis désolé. Si moi, que vous ne connaissez absolument pas, je décide de violer avec passion et violence vos enfants, et que j'vous les laisse sur le carreau souillés, comment réagiriez vous ? Ca piques les yeux de lire ça, on est d'accord, alors maintenant, essayer d'imaginer cette image chaque jour, ou semaine, de votre existence, mais remplacer moi avec votre mari, c'est plus sale :). Cette femme, pour moi, à fait la chose qu'il fallait faire. Cet homme, violent, et pédophile avec ses propres filles, méritait de mourir, selon moi. Ps: Cela fonctionne que si tout ce qui est dit ici est vrai, soyons d'accord (oui c'est facile ahah), ce qu'on peut fortement supposer, vu les témoignages.
  4. Charlou01

    Le cannabis et les gens.

    J'penses qu'on s'éloigne de plus en plus de la question de départ, à tel point que ça na limite plus de rapport, ça serait plus sympa qu'on retourne sur le sujet de base, et sans s'prendre la tête :). Sinon, ce n'est pas utile de continuer ce topic^^.
  5. L'idée de la même langue pour tout le monde, c'est un peu utopique, mais si c'était mis en place avec succès, je penses que ce serait une grande avancée, je penses que ça réduirait les choses comme le racisme, peut-être même qu'avec le temps, qui sait, il n'y aura plus qu'une religion, ce qui supprimerait pas mal de conflit :'). Moi je penses que si l'on était tous X, parlant la langue Xienne, et ayant la religion Xdieu, le monde tournerait un peu mieux :). Après, ce n'est qu'un point de vue, et c'est un peu rêveur, il faut l'avouer. De nos jours, les gens sont trop attacher à leur culture, leur religion, leur langue, je penses que la grande majorité du monde refuserait. Mais si cela devrait ce faire, quel alphabet choisir ? Un nouveau ? La langue serait influencer par celles dejà existante, il faudrait une langue qui plaise à tout le monde..
  6. Charlou01

    Le cannabis et les gens.

    La difference entre le cannabis et l'alcool, c'est de 1, la claque que ça met, elle est differente, moi qui ne suis pas trop habitué à l'alcool, si je dois trop, je suis mal, et ma frontière est mince entre amusement total et cuite trop sévère :). Le cannabis, c'est un autre délire, on peut modérer plus facilement, et, même si la consommation est trop grande, le seul effet, sera de vouloir dormir (pour moi) :). Puis, c'est pas la même défonce, il faut avoir essayer pour comprendre je penses, mais, c'est un truc à aimer, ou non, et si tu t'en passe, c'est encore mieux pour toi^^. Ah, et.. Parceque c'est illicite ou a pas le droit d'aprécier ? Ca fait du mal à personne, si je me défonce, et que je restes chez moi, le resultat sera le même si je me bourre le gueule, je ferais chier personne :). Vous partez trop loin dans le débat, on s'éloigne de plus en plus du sujet de base, ça serait plus sympa de se répondre plus calmement et sans se rabâcher, on avancerait plus, je penses.
  7. Charlou01

    Le cannabis et les gens.

    Ca fait plaisir de voir que ce post aide les gens à s'aimer, comme quoi, il en faut peu pour énerver les gens de biens :). Les gars, vous parlez déjà de ""nous"'" comme des gens différent, c'est ce que je disais au début de mon post, c'est un peu de ce gène là que je parlai en réalité^^. Du moment qu'on fume, on devient une loque, et vous, êtes meilleur qu'un fumeur. C'est quoi cette image dégueulasse ? Est-ce que vous êtes meilleur que le français de classe moyenne qui se tue la journée au boulot et qui bois chaque soir peut-être un peu trop de vin ? C'est different, blablabla, faut comparer le cannabis à la cigarette.. Rien à voir, je suis désolé, le tabac n'affecte en aucun cas (malgré les problèmes liés aux cancers et les choses comme ça) la manière de gerer son corps, il n'y a pas d'effet sur le cerveau, des choses comme ça.. Le tabac, si tu en fumes au taf, personne va te faire chier, si tu te tapes un whisky ou un bedo, c'est pas la même. Mais c'est en aucun cas le sujet de début, vous voulez montrer que vous avez raison, que votre vision des choses est là meilleure, mais je vais vous dire, il est là le problème, vouloir imposer sa manière de fonctionner, alors que celle que souhaite suivre les autres n'affecte même pas la votre. Si vous voulez prouver aux gens du forum (wow, quel exploit!) que vous avez le monopole de la bonne conduite, faites le sur le sujet de départ, ce sera plus utile pour répondre à ma question, sinon, inutile de continuer le débat :). Pourquoi devrait-on se plier à votre belle image d'un monde parfait ? Si le notre est légèrement different ? Je penses qu'avant de prendre la tête pour ça, et de parler de sous gaspiller pour les toxicos, il y a des problèmes bien plus important à régler si vous voulez tant avoir bonne conscience.
  8. Charlou01

    Le cannabis et les gens.

    Ah oui, mais tu as completement raison, je suis tout mou, mes reflexes, le temps que je mets à réfléchir, et ma vision parfois sont très atteints, mais mes choix, eux, sont encore conscient, je sais ce que je fais, tu vois ce que je veux dire ? En gros, je ne prendrais pas de décision folle sous thc, je penses du moins^^.
  9. Charlou01

    Le cannabis et les gens.

    Oxyde.. Une question pour toi, t'es obliger d'être super désagréable quand tu tapes sur ton clavier ? Parce que comme je l'ai dit plus haut, j'ai pas besoin qu'on me fasse la morale, de un, et de deux, on est la pour discuter, si t'as de la colère à lâcher, va ailleurs mec. Bref, pour te répondre.. Les effets à moyen terme, ils ont été évoqué 15 fois dans ce sujet, et des milliers à la télé (façon de parler, je ne la regarde jamais), donc c'est gentil, mais tu m'apprends pas grand chose en faites sur le coup^^. Effectivement, à long terme, c'est vachement handicapant, et je ressens déjà ce genre de problème, et c'est la première raison qui me fait penser à arrêter, notamment lors de la rentrée.. Donc avant de t'énerver comme une puce qu'à pas manger depuis 2 mois, s'il te plaît, essaye de prendre le sujet dans le bon sens du poil, c'est à dire : "Pourquoi cela gène les gens que les autres fument." pour abréger.. Le problème des conséquences d'une consommation c'est pas le sujet de base.. Et crois moi, ça m'fait énormément cogiter la fume, je me poses des questions sur tout généralement, donc quand j'ai fumé, j'me remets beaucoup en question, alors s'il te plait, ne me juges pas trop vite, ni moi, ni ma façon de voir les choses. Oui, ce n'est pas normal de fumer en public, c'est pourquoi j'ai bien dit : chez sois où dans des espaces réservés. D'après toi, ma vie tourne autours de la fume, en gros, c'est ce que je disais au début, tu peux pas défendre le sujet sans t'faire incendier. Mec, je m'en fou de la tronches des gens tout cours, pas besoin de shit pour ça. Pas besoin de vouloir ce donner bonne conscience à dire le contraire, comme je l'ai dejà dit, si j'clamse demain, tu t'en foutra complètement, tu le sauras même pas d'ailleurs, donc c'est bien gentil ce que tu dis, mais faut faire la part des choses. Pas besoin d'un tarlu à la main pour être indifférent aux problèmes des autres. Putain mais vous avez quoi à dire ça, tous : inhumain. Mais tu fais quoi mec pour les gosses qui meurt de faim ? Tu fais rien mon gars, donc viens pas me dire c'que j'ai à faire. Le jour où j'aurais l'occasion d'aider de manière sérieuse, je le ferais, mais pour le moment, tous les p'tits problèmes du p'tit monde de tout l'peuple, ça m'regarde pas, et si Pierre Paul Jacques se suicide, j'en saurais rien, donc j'vais pas faire style que ça m’attriste pour avoir bonne conscience. Quand t'as appris en cours qu'il y avait des millions d'innocents qui sont mort lors de la seconde guerre mondial, tu t'es mis à pleurer ? Non je ne penses pas, t'as peut-être même rigoler des juifs avec tes potes, alors inutile de prendre un air triste quand t'apprends à la télé qu'un gosse est mort dans un accident d'voiture merde. Putain mon gars, si moi je suis inhumain, j'te jure, qu'on me coupe les couilles. Mais c'est pas le sujet, serieux, j'voulais qu'il y est une bonne ambiance, merci mec. La liberté d'un gars, c'est le laisser faire ce qu'il veut tant qu'il ne gène personne, s'il se suicide, sa touche personne d'autre que lui, s'il fait ça proprement, ahah. Biensûr si je croise quelqu'un qui est sur le point de ce suicider, j'vais lui dire un mot, en plus j'suis pas trop mauvais pour ce genre de discours, malgré les apparences, mais ça changera pas ses problèmes, et quand il rentrera, et qu'il verra la photo de sa femme, morte par sa faute dans un accident de voiture le jour d'avant, il retournera sur le pont où je l'ai croisé une heure auparavant, et cette fois ci, il sautera. Pour ce qui est du contrôle sur moi même.. La fume, ça ne me fait pas perdre le contrôle, vraiment pas, je suis vraiment posé, mais pas inconscient, je sais encore ce que je fais, sur l'instant présent, par contre l'alcool, ça, ça me fait faire des choses moins intelligentes (c'est pas du tout une critique). Et je dis pas ça par manque de bonne foi. Je respect tes conseils, l'âge c'est qu'un détail. Mais tout ça, ce n'est pas le sujet de base, mon expérience et ma vision personnelle, on s'en fiche :). Ce qui est intéressant, c'est la question du début :).
  10. Charlou01

    Le cannabis et les gens.

    Les gars, les gars, les gars.. (et les filles :p) Alors là, vous représentez exactement ce dont je veux parler, c'est vraiment genial, vous voyez ces discussion, vouloir interdit à autrui une chose qui n'a que très peu de répercussion sur les autres,car si je peux me permettre, l'alcool est vraiment, vraiment plus dangereux, j'ai déjà consommé du shit abuuuuuuuuusivement, genre vraiment vraiment, en soirée, ou ya tout le monde qui à 20balles (4gramme = env. 16 joints), et ça fume, ça fume, ça fume.. Et le seul resultat, c'est que je dormais super bien, et fini. Parcontre, la seule fois où j'ai abusé de l'alcool, j'ai crus mourir, au sens propre^^. Puis, le cannabis, même si moi, par exemple, j'en consomme 100grammes par jour (grosse caricature, c'est, rien qu'au niveau du temps, impossible), chez moi, ça ne touche mon voisin en aucun cas, si je fumes les fenêtres ouverte, et discretement, il ne sentira même pas l'odeur. J'ai conduit ma moto en ayant consommé (oui, c'est mal..), j'ai eu aucun soucis, l'alcool, connaissant les effets, si je le fait, je vous le dit franchement, je me tue, et p'têtre quelqu'un avec. MAIS !! ON EST PAS LA POUR COMPARER LES GARS. On est PAS LA POUR REGARDER LA LOI, je veux pas entendre parler de la loi, je veux votre avis à vous :) ! Je voudrais vous partager mon point de vue d'une manière differente : Je fumes depuis plus d'un an (les week-end, parfois le mercredi, et parfois entre les cours, et quotidiennement lors de vacances), et avant que je commence, je n'avais aucune tolérance envers cette drogue, cela m'énervait vraaaaaaaaaiment, je vous assure, je trouvais que c'était une connerie.. En réalité, c'est une experience vraiment sympa, je n'incite personne à essayer, car après, arrive les trous de mémoire, l'addiction, et c'est la galère, mais de manière festive, c'est super agréable, je vous assures, et ça ne fait de mal à personne.. Je voudrais que les gens arrivent à se dire : Chacun sa vie, chacun son chemin. Du moment que tu ne me fais pas de mal, et à personne d'autre, fait ce que tu veux mon frère. Si tu kiff les délires sadomaso, amuse toi mec, mais me mèle pas, c'est la même chose. Pareil, si t'es homosexuel, vie ta vie frère, mais me mèle pas nomplus. Si tu veux te baigner dans une plage nudiste, vas y mec, mais montre pas ton zob à mes gosses en plage normale. C'est des exemples complètement different, mais qui inspire une façon de voir la vie, vous comprenez ? La drogue c'est pareil, si tu veux te nique completement à l'héroine, vas y, vas y mec, tu vas crever, c'est dommage pour toi, mais profite de ton gros trip si ça t'fait oublier tes galères et que ça te soulage. Parcontre, je veux pas voir ça, donc tu fais ça chez toi. Vous voyez le délire ? La loi ci, la loi ça, mais si quelqu'un veut se suicider, putain mais vas y mec, c'est ta vie que tu bousilles et la conscience de tes darons et de tes enfants si t'en a, tu vois l'délire ? Etre libre c'est avoir tout controle sur sois, et ta liberté s'arrête où commence celle des autres. Le cannabis n'interfère sur aucune de ses règles fondamentales (pour moi) (mis à part le contrôle, d'une certaine façon, mais faut pas le comprendre comme ça). Pour ce qui est du prix : Le shit, ça tourne entre 5 et 8 euros le gramme (quand tu prends en dose moyenne, genre 40 balles, plus tu prends, moins c'est cher, comme tout) L'herbe (cannabis), y'en a entre 6 et 10 euros le gramme généralement je dirais.. Après ça dépend de plein de choses.. Les connaissances, le lieux, la qualité .. Voilou voilou, vivez pour vous, et vous tuez pas à regler les problèmes des autres Un peu à la manière du commentaire de Valedof, si je meurs d'un cancer du poumon à 27 ans, ici TOUT LE MONDE S'EN FOU, et c'est limite normal, ahah, et j'vous en voudrai en aucun cas, ce sera ma faute, j'aurais profité de la vie comme je l'aurais voulu, vous voyez ? >> Desole pour les fautes, j'ai trop écrit, et j'ai pas la foi de reprendre :p.
  11. Salut salut ! :) Bon, je sais que ce sujet à surement eu des cousins, des frères, voir même des jumeaux, mais je voudrais le tourner à ma manière, pour avoir vos avis sur une question que je me pose. On est là pour discuter, donc autant le faire, même si le nom "Cannabis" résonne beaucoup. Alooooooooooors :)... Moi, je suis jeune, je traîne tard le soir, je fumes, ça fait peur à ce qu'il parait ahah.. Alors que je suis un amoureux de la langue, qui passe 20mins à 1h du math à sortir un insecte dont je connais même pas le nom pour éviter de le tuer, qui a du mal à faire du mal au gens, qui refuse de tuer les petits animaux quand tous les autres veulent leur faire du mal, bref, en vérité, j'suis p'têtre plus gentil que la plupart des jeunes de mon âge, et c'est pas une qualité, à ce qu'il parat :p. Breeeeeeeeeeeeeef. Venons en à nos plantations.. euh.. nos moutons, hein ! nos moutons :p. (cette blague était nuuuuuuulle). Je vis dans un environnement qui me fait voir le cannabis (utilisons les noms qui font pas trop peur) de manière complètement commune, je cotoies des gens qui vendent, qui fument, c'est un sujet de discussion courant, dans mes musiques, ils en parlent, dans mes films, ils en vendent, mes potes, ils en fument. En gros, moi, ca me parait vraiment normal, et je penses que si on souhaite se niquer la santé avec ça, c'est un problème personnel, et on devrait être libre de faire ce choix. Et, quand je sors de mon village, que je retourne dans la vie prise de tête des personnes adultes, j'ai l'impression que tout le monde est choqué par cette "drogue", ça fait vraiment peur, il n'y a aucune compréhension, c'est quelque chose à bannir, et que du moment que tu consommes, même légèrement, tu es un camé, un raté, et tu n'as pas ta place dans la société. Vous voyez le gène dont je veux parler ? Moi je voudrais vous demander : avez vous se gène ? Comment voyez vous le cannabis ? Trouvez vous cela inacceptable ? Par exemple, seriez-vous gêné si dans 10 ans, les gens avaient le droit de fumer chez eux, ou dans des lieux réservés à ce genre de loisir ? Du moment que ça ne touche pas les lieux publics. Merci à tous :p. Ah ! et.. Soyez clément sur ce sujet, si vous ne le supporter pas, ne répondez pas, ou donnez une réponse critique plutôt que méchante :). Je ne demandes pas qu'on me fasse là morale, je sais que c'est mal, je sais..
  12. Imaginez maintenant que ce soit deux gosses de 16 piges, allant même pas voler, juste se donner un peu d'adrénaline en rentrant chez quelqu'un (dans le jardin). Ouaaaaaais c'est idiot machin machin, mais quand on s'ennuis, c'est drôle, et on est pas obliger de faire spécialement le mal. Au pire un couteau oublier dans le garage qui disparaît, parce qu’il était stylé, mais sans plus. Après, c'est fait c'est fait, moi je me ferais surtout du soucis pour le p'tit vieux, et comment vont le prendre les proches du gars qui s'est fait tiré dessus .. Après, je ne penses pas que cet homme devrait se retrouver en prison, je penses que le combat qu'il mènera contre sa conscience lui suffira, et une vie gâchée c'est déjà assez.
  13. Les moutons feront l'union, les moutons feront la force ! Vive le moutons ! (Ok, je sors...)

      aa
  14. casdenor, Je comprends ce que tu veux dire, mais tu es entrain d'essayer de me faire comprendre que j'ai tord avec des mots super violent, et ce que tu dis aurait pu en blesser plus d'un, non ? Donc au final, tu réagis comme tu dis que je le fais, non ? Mais, au pire, aucune importance, moi j'en m'en fou, c'est pas bien grave. Je ne l'ai as vécu, donc non, je ne sais pas, et, je penses, qu'il n'y a que lorsque l'on a vecu la douleur de quelqu'un qu'on peut réellement le comprendre. Donc si pour toi, c'est une raison de vouloir se donner la mort, soit, je ne te contredis pas. Mais si c'est de l'affection qu'il manque, je ne penses pas que c'est sur Facebook qu'on peut la trouver, comme je l'ai dit (c'est le sujet de départ), mais vers des personnes comme le colège/lycée, les amis, ou même des associations. Je ne rejette as a douleur des autres, non. Jamais de la vie ! Je rejette l'idée qu'à un moment la seule solution soit a mort. La façon dont tu parle de moi me fais penser à Hitler, un homme qui a gardé toute sa colère et sa douleur en lui pour la rejetter sur les autres, c'est extrement dégradant, quand même. Je me fais peur, ahah. ______________ January, Pour te répondre, en première partie, je penses que la façon de le faire a plus juste sera de te proposer 3 vers d'un poème que j'ai écris, et que j'ai posté si tu souhaite le lire un jour : "Je regarde les photos, mais ton sourire n'ramène pas l'mien, Un léger souvenir, seul pour combattre un lourd chagrin Le cri de mon âme brise le silence de mon coeur, Mes textes tournent en rond, car ils entourrent ma douleur. Je n'veux plus aimer car ça m'a fait trop souffrir, Je me suis arraché le coeur pour ne plus m'en servir." Bien sûr que j'ai de la colère, beaucoup de colère, mais envers moi même. Et je ne la crache sur personne au quotidien. C'est tout à fait ça, comme je l'ai dit, je ne veux plus de 'amour. Car c'est bien beau, mais un jour ça te retombe dessus. Non, en réalité, j'aime aussi mon père, et il y a quelques autres personnes qui comptent, mais c'est celle qui comte le plus. Et, si, j'aurais la même réaction, je le sais. Je ne veux plus verser une larme par amour. Plus une. Moi, je déteste la mort, car pour moi, elle efface tout ce qu'on a pu construire intérieurement, tout le travail intellectuel d'une vie disparaît apres la mort, et puis, elle fait trop souffrir les autres, et puis, qui souhaite mourir réellement ? La vie est si belle, si harmonieuse, elle t'offre tellement de possibilité. Alors après comme je l'ai dit, elle peut faire du mal, mais il faut en profiter tant qu'on en a encore le temps. Bien sûr que je n'ai rien après les personnes qui souffrent, elles n'y peuvent rien, et je ne peux qu'avoir de l'empathie à leur sujet. Ma mère est décédée d'un cancer généralisé, donc elle n'a pas choisi sa mort, effectivement. Et pour répondre à pako, j'avais 11 ans, et j'ai bien 16 ans actuellement^^. Pour faire simple : Une personne qui souffre, je la "comprends", et je ne souhaite que son rétablissement. Une personne qui souffre, et qui veut mourir, je ne souhaite que son rétablissement, mais je la méprise pour son désir de mort. _____________ Evasive, Non, mon monde ne s'est pas effondré, au contraire, il s'est complètement bâtit, je suis devenu une nouvelle personne, je n'étais plus le gosse gâté, idiot. J'ai appris tellement de chose suite à cette événement. J'ai changé, je me suis fais un opinion de la vie, et j'ai grandit, vraiment. Je ne veux plus d'amour, c'est un choix, et je ne veux pas d'enfant nomplus, c'est un choix aussi. Au final, la seule raison qui ferait que je veuille un enfant, c'est la nostalgie de moi et ma soeur enfant, insouciant, et plein de joie dans les yeux. Donc, je ne suis pas dans ma bulle, car je suis très social, mais je ne veux pas d'amour. ____________________
  15. January, pour te dire franchement : Il y a deux événements qui m'ont fait complètement changer : La mort de ma mère, qui a rendu mon cœur en pierre. Ma première déception amoureuse, qui m'a apprit à ne plus aimer. Aujourd'hui, je suis complètement renfermé à toute forme d'amour. Comment t'expliquer.. Quand ma mère est décédée, la personne à laquelle je tenais plus que tout au monde, c'était ma petite soeur, javais tellement peur de sa mort, que je l'ai imaginée de toute les façon possible, persque à m'en faire pleurer, des 100ène de fois, et aujourd'hui, j'ai tellement imaginé cette douleur au plus profond de moi, qu'elle ne m'atteind plus. Ma soeur, je tien pourtant tellement à elle, la pensée de sa mort aujourd'hui ne me fais plus autant souffrir qu'avant. Donc, toute autre forme de décès ou de douleur ne m’atteint pas. On peut donc, au final, peut-être dire que je suis un monstre, ahah. L'amitié m'a trop déçu, même mon meilleur pote, s'il me trahit j'lui tire dessus. Je ne sais plus aimé, en réalité, car je m'y refuse. Donc l'amitié, ahah, c'est plus rien pour moi. Je suis quelqu'un d’extrêmement loyal, mais pas par amour, mais par principe. Si j'apprenait que je devais mourir, effectivement, je serais très affecté, mais je profiterais, je ne me tuerais pas. Donc, effectivement, si j'ai se mépris pour ses personnes suicidaires, c'est car je vois le monde à partir de mon vécu, et donc, j'ai du mal à comprendre.
×