Aller au contenu

L’amour nous sauvera-t-il à la fin ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
system3 Membre 284 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

La haine ou même l’indifférence peuvent être des issues possibles ?

Dans quel sens l’amour est la solution ? Comment l’amour nous sauve-t-il ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Lorsque l'amour était pensé par les anciens, il y avait comme pour les stoïciens cette idée d'un détachement ou d'une méfiance 

L'eros combinait l'amour et l'acte charnel mais personne ne doutait de son impermanence ni de son incomplétude à résumer la vie.

Le tour de force judéo chrétien est d'avoir kidnappé l'amour pour le desexualiser (la vierge Marie) et pour l'avoir sacralisé, l'amour du Christ étant au sens propre le salut éternel 

Pour compléter le tableau, les hommes se sont féminisés et les valeurs "traditionnellement masculines" ont migré pour le meilleur comme pour le pire vers un amour fleu bleue oû l'amour de l'amour se substitue à l'expérience de l'amour.

L'amour inconditionnel comme l'opium de la raison 

La voie du juste milieu est dans l'équilibre 

L'amoureux éperdu est un déséquilibré 

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 284 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 54 minutes, zenalpha a dit :

Lorsque l'amour était pensé par les anciens, il y avait comme pour les stoïciens cette idée d'un détachement ou d'une méfiance 

L'eros combinait l'amour et l'acte charnel mais personne ne doutait de son impermanence ni de son incomplétude à résumer la vie.

Le tour de force judéo chrétien est d'avoir kidnappé l'amour pour le desexualiser (la vierge Marie) et pour l'avoir sacralisé, l'amour du Christ étant au sens propre le salut éternel 

Pour compléter le tableau, les hommes se sont féminisés et les valeurs "traditionnellement masculines" ont migré pour le meilleur comme pour le pire vers un amour fleu bleue oû l'amour de l'amour se substitue à l'expérience de l'amour.

L'amour inconditionnel comme l'opium de la raison 

La voie du juste milieu est dans l'équilibre 

L'amoureux éperdu est un déséquilibré 

Pourtant là où la haine me ronge et me vieillit, l'amour m'apaise et me rajeunit.

La science et la théorie de l'évolution ont sûrement une explication à cela, n'est-ce pas ?... 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)
il y a 28 minutes, system3 a dit :

Pourtant là où la haine me ronge et me vieillit, l'amour m'apaise et me rajeunit.

La science et la théorie de l'évolution ont sûrement une explication à cela, n'est-ce pas ?... 

Suis pas certain que l'amour ait été retenu par l'évolution comme un des critères explicatifs de l'évolution des espèces

La "stratégie de reproduction" certainement

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 517 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, zenalpha a dit :

Lorsque l'amour était pensé par les anciens, il y avait comme pour les stoïciens cette idée d'un détachement ou d'une méfiance 

L'eros combinait l'amour et l'acte charnel mais personne ne doutait de son impermanence ni de son incomplétude à résumer la vie.

Le tour de force judéo chrétien est d'avoir kidnappé l'amour pour le desexualiser (la vierge Marie) et pour l'avoir sacralisé, l'amour du Christ étant au sens propre le salut éternel 

Pour compléter le tableau, les hommes se sont féminisés et les valeurs "traditionnellement masculines" ont migré pour le meilleur comme pour le pire vers un amour fleu bleue oû l'amour de l'amour se substitue à l'expérience de l'amour.

L'amour inconditionnel comme l'opium de la raison 

La voie du juste milieu est dans l'équilibre 

L'amoureux éperdu est un déséquilibré 

La question que j'avais envie de vous poser ce matin était :

"L'amour se choisit il , ou s'accepte t'il ? "

Si tu acceptes de croire que l'amour , tout comme la liberté n'a pas d'absolu , comment pouvons nous parler autrement que de ce que nous avons connu  ? 

Mais bon,  comme saint Thomas , nous avons  besoin de mettre le doigt dans le trou 

Salut :zen: alpha 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)
il y a 50 minutes, bouddean a dit :

La question que j'avais envie de vous poser ce matin était :

"L'amour se choisit il , ou s'accepte t'il ? "

Si tu acceptes de croire que l'amour , tout comme la liberté n'a pas d'absolu , comment pouvons nous parler autrement que de ce que nous avons connu  ? 

Mais bon,  comme saint Thomas , nous avons  besoin de mettre le doigt dans le trou 

Salut :zen: alpha 

Hello Bouddean

Un amour qu'on conjugue au passé est un absolu dont l'état présent ne nous dit rien de son avenir.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Henri. Membre 2 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, QuatreEtCinq a dit :

Pour commencer, qu'est-ce que l'amour ?

Bonne question. Et pour compléter, pourquoi et de quoi devrions-nous être sauvés..?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 284 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, QuatreEtCinq a dit :

Pour commencer, qu'est-ce que l'amour ?

Pour moi l'amour c'est l'opposé de la haine. Il ne s'agit pas du grand amour romantique non plus, mais pourquoi pas... en tout cas pour que ça arrive il faut peut-être déjà commencer par tolérer l'autre, la tolérance c'est le début du chemin vers cet amour auquel je pense.

il y a 34 minutes, Henri. a dit :

Bonne question. Et pour compléter, pourquoi et de quoi devrions-nous être sauvés..?

De la haine ?...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Henri. Membre 2 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, system3 a dit :

Pour moi l'amour c'est l'opposé de la haine. Il ne s'agit pas du grand amour romantique non plus, mais pourquoi pas... en tout cas pour que ça arrive il faut peut-être déjà commencer par tolérer l'autre, la tolérance c'est le début du chemin vers cet amour auquel je pense.

Il faudra donc commencer par tolérer la haine. Qu'est-ce qu'un amour "opposé"..? Dans cette vision binaire, pas de haine sans amour, pas d'amour sans haine...

Citation

De la haine ?...

Ressens-tu de la haine..?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 857 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, system3 a dit :

La haine ou même l’indifférence peuvent être des issues possibles ?

Dans quel sens l’amour est la solution ? Comment l’amour nous sauve-t-il ?

Bonjour,

L'amour chrétien n'est pas verticalisé.

C'est un amour déontologique affranchi du commerce esthétique et qualitatif, et de son eugénisme sous-jacent.

On voudrait positionner le fidèle dans le référentiel divin : Dieu pardonne parce qu'il a merdé.

La formule originelle génère du désordre, bien qu'il ne pouvait pas en être autrement, compte tenu de l'indignité congénitale du monde, du biais de son illusion et de son imposture.

Mais le fidèle, lui, est en immersion partiale.

Il serait cruel de lui demander de pardonner : il s'inscrit naturellement dans une partie civile victimaire, et son recul d'observateur exige une abstraction surhumaine.

 

L'existentialisme considère que l'homme nait sans qualités et sans défauts.

Si donc les essences se distinguent avec le temps, c'est à cause de leur réponse adaptative face à leur épreuve et leur expérience.

Si bien que le rapport "essence / condition" est le même pour tous.

De la même façon, il est impossible de déclarer que l'antilope est plus évoluée que le kangourou.

Puisque le rapport "adaptation / biotope" est le même pour tous.

 

L'amour déontologique génère du désordre moral et causal, par son horizontalité aveugle.

Il est nécessaire mais insuffisant.

Nous évoluons dans une société dimensionnée, où tout ne se vaut pas.

Ni l'homme ni l'Etat ne peut se porter garant du déterminisme, et ni l'un ni l'autre ne peut s'affranchir de sa qualité d'acteur vers une stricte qualité d'observateur impartial.

Cordialement, Fraction

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 776 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, system3 a dit :

Pour moi l'amour c'est l'opposé de la haine. Il ne s'agit pas du grand amour romantique non plus, mais pourquoi pas... en tout cas pour que ça arrive il faut peut-être déjà commencer par tolérer l'autre, la tolérance c'est le début du chemin vers cet amour auquel je pense.

 

Pour moi, l'oppposé de la haine, c'est la compassion.
L'un rabaisse, l'autre élève.
Aussi y a t'il des choses à rabaisser, et leurs représentants.
Comme les apôtres de tout bords.
Du moins, avant de les élever.

Non, l'amour ne m'apparait pas comme une émotion en soi.
L'amour m'apparait comme l'intensité du climat émotionnel.
Qu'importe sa nuance, sa tendance, l'amour ne m'apparait que comme étant l'intensité.

Effectivement, il y a différents paliers de considération
Mais je crois encore que tu te trompe.
Il est impossible d'accéder au respect ou à la tolérance sans la compassion.
Et c'est de mon point de vue, par là que tout commence. Et non pas par là que tout abouti.

Une dernière chose, la tolérance universelle est obligatoire n'est pas le progrès.
Elle n'est même pas un pas vers la transcendance.
Et la transcendance n'est même pas un pas vers l'amour.
En fait, c'est même plutôt l'inverse.

Je crois en effet que nous avons besoin de l'amour.
Qu'il nous sauve, ou que nous le sauvions.
C'est effectivement le mal que je diagnostique à notre ère. Un mal d'amour.
Un climat émotionnel très faible, presque nul.
Une haine faible, une compassion faible.
Seulement mépris et pitié.
Et jamais combat ni pardon.


 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Globure Membre 1 779 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Je pose ça là même si c'est un peu hs. De toute façon il n'y aura pas grand monde pour regarder

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Globure a dit :

Je pose ça là même si c'est un peu hs. De toute façon il n'y aura pas grand monde pour regarder

 

C'est passionnant, j'écouterai la suite des quinze premières minutes faute d'écouteurs fonctionnels.

Je suis presque peiné pour elle.

Quand son combat rationnel de féministe se heurte à son besoin d'amour, son désir d'amour, son image de l'amour en tant que ... femme.

Il y a des combats légitimes : celui de l'égalité des droits

Et il y a un combat illégitime : celui de l'égalitarisme et de la totale confusion des sexes.

Jusqu'à regretter la différence de taille entre l'homme et la femme où de regretter dans un deuxième temps seulement cette pression qui s'exercerait dès lors pour se rendre plus discrète et plus petite

Dans l'amour, chez moi, et peut-être chez de moins en moins de monde, il y a l'attrait d'un complémentaire, je suis attiré par ce que je ne suis pas.

C'est vrai dans le physique : je suis attiré par une grâce, par une élégance, par une présence délicate. 

C'est vrai dans les qualités humaines moi qui suis obtu et c'est encore vrai dans le profil psychologique ou dans les centres d'intérêt 

L'amour avec mon clone à moustache parce que l'idée de la réinvention de l'amour par les féministes nécessite de briser les différences et les valeurs que la masculinité ou que la féminité véhiculent ne m'intéresse pas.

Non, l'amour pour moi et si on parle du grand amour est conditionné par ce que je suis, par l'éducation que j'ai eu et par un sentiment comme par des origines qui me dépassent 

Rationaliser l'amour, c'est le tuer.

Assumer sa féminité n'est certainement pas et jamais prendre le gant de l'inferiorité.

On peut être féminine et avoir du pouvoir.

Le fait est que j'espère voter pour une femme présidente non parce que c'est une femme, pas plus parce qu'elle porterait bien le pantalon et la cravate mais parce que c'est une évidence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 598 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Aux féministes, aux femmes casse couilles, aux entêtées, aux moderatrices castratrices, aux volontaires, aux femmes discrètes, aux complexées, aux top models, à ces collègues qui m'ont apprécié, à mes patronnes qui m'ont détesté, aux femmes qui m'ont aimé, à ma femme, à maman

Je vous aime.

Voici ma part de féminité goutez là, elle est bien cachée 

 

Modifié par zenalpha
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×