Aller au contenu

En France, les pluies de mai permettront-elles de mieux affronter la sécheresse estivale ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 25 598 messages
.‚
Posté(e)

En France, les pluies de mai permettront-elles de mieux affronter la sécheresse estivale ?

4mxm.jpg

L’eau qui circule sous nos pieds, en profondeur dans les interstices et les fractures de la roche, est invisible. Et pourtant, c’est grâce à cette eau souterraine (appelée « nappe ») que durant les étés secs, les cours d’eau coulent et les marais ne s’assèchent pas. Rappelons que l’eau souterraine assure 65 % de notre alimentation en eau potable.

Si le mois de mai a été particulièrement frais et humide, avec des pluies abondantes, ces pluies permettront-elles de recharger les nappes d’eau souterraines ? On parle ici des nappes qu’on appelle communément « phréatiques », c’est-à-dire celles qui se trouvent juste sous nos pieds, à la différence de celles dites « captives », profondes et recouvertes d’une épaisse couche d’argile (comme dans le Bassin aquitain).

Et bien, pas vraiment : en cette fin mai, les niveaux des nappes restent en effet majoritairement en baisse par rapport à avril. Les eaux infiltrées dans les sols suite aux pluies de mai auront surtout servi à humidifier les sols, au profit de la végétation.

Ces apports pluviométriques devraient toutefois permettre de repousser les campagnes d’irrigation et d’alléger, pour les prochaines semaines, la pression exercée par les prélèvements agricoles.

D’après la Banque nationale des prélèvements quantitatifs en eau, l’irrigation représente 15 à 23 % des volumes pompés dans les nappes, soit entre 0,8 et 1,3 milliard de mètres cubes par an pour la période 2012-2018 ; le reste des prélèvements concerne l’eau potable (61 à 67 %) et les usages industriels (16 à 18 %).

On le comprend, le volume d’eau pompé est variable selon le besoin en eau des cultures et dépend donc de la sécheresse des sols.

Trois mois secs et chauds à l’horizon

Certes, les pluies de mai ont bien eu des impacts localement, sur des secteurs très arrosés, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Provence-Côte-d’Azur par exemple, et uniquement sur les nappes dites « réactives », c’est-à-dire où les écoulements souterrains sont rapides (comme les alluvions du Rhône, les calcaires karstifiés du Jura et de Provence).

Ces hausses sont cependant ponctuelles et les niveaux se stabilisent, voire repartent à la baisse, dès que les apports pluviométriques ne sont plus suffisants pour compenser la vidange.

Sur les secteurs moins arrosés et sur les nappes plus « inertielles » – où les eaux souterraines s’écoulent lentement (recharge et vidange lentes) –, il faudra attendre encore plusieurs jours à semaines pour savoir si les eaux sont parvenues à s’infiltrer en profondeur. Les tendances dépendront des cumuls pluviométriques locaux, de l’évapotranspiration et des demandes en eau. Ainsi, certaines nappes réactives, comme les nappes du socle du Massif central, observent une stabilisation des niveaux.

En sachant que plus la nappe est inertielle et profonde, plus l’impact sera faible. Il sera même probablement inexistant sur les nappes très inertielles de la craie et des formations tertiaires du Bassin parisien.

l240.png

Suite de l'article.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 35 016 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)

les nappes phréatiques sont relativement hautes en France, pas de souci pour l'instant :rolle:

En février 2021, les niveaux des nappes phréatiques sont majoritairement en hausse. La recharge se poursuit sur les nappes inertielles du centre du Bassin parisien mais ralentit sur les autres nappes. Carte de France de la situation des nappes au 1er mars 2021

téléchargement (2).jpg

Modifié par PINOCCHIO
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
goods Membre 25 598 messages
.‚
Posté(e)

Carte de France de la situation des nappes au 1er mai 2021.

pzd3.jpg

Au 18 mai, les niveaux des nappes restent majoritairement en baisse. Les pluies de mai ont eu des impacts localement, sur les secteurs très arrosés, et uniquement sur les nappes très réactives (par exemple : socle du Massif Central, calcaires jurassiques et crétacés en Provence). Pour l’instant, les pluies ont permis d’humidifier les sols et ont profité à la végétation. Il faudra attendre encore plusieurs jours pour savoir si les eaux sont parvenues à s’infiltrer en profondeur et observer ainsi une stabilisation voire une remontée des niveaux des nappes.

Compte tenu des prévisions annoncées par Météo-France (plus chaud et plus sec que les normales pour les 3 prochains mois), les prévisions réalisées sur les nappes restent d’actualité. Ces apports pluviométriques vont cependant permettre de repousser les campagnes d’irrigation et d’ainsi alléger pour les prochaines semaines la pression exercée par les prélèvements agricoles sur la ressource en eau.

Source.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 482 messages
scientifique‚
Posté(e)

Les seules pluies qui rechargent les nappes phréatiques sont les pluies d'avant avril. Après, c'est la végétation et le système racinaire de surface qui prend l'humidité qui arrive du ciel.

Pour des raisons personnelles, je surveille de près les nappes phréatiques du sud-vendée.

Dans le fond du golfe des pictons (dans la région de Niort, il y a un fort déficit du niveau de la nappe phréatique). Les villes de Niort, Fontenay-le-comte et Luçon ont des soucis à se faire pour l'aprovisionnement en eau l'été prochain ! Au 20 mai, le niveau de la nappe était 60 cm plus bas que la moyenne depuis 30ans. Les pluies, m^mes abondantes fin mai, début juin ne remonteront pas le niveau de la nappe.

  • Peur 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
querida13 Membre 35 210 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Je trouve le fond de l'air encore un peu frais en Provence, pour la saison. Il y a eu des phénomènes bizarres autour de la Terre il s'est produit  encore des chutes de neige par ci par là, tandis qu'à divers endroits d'énormes grêlons se sont déversés du ciel.  et ailleurs de grosses pluies diluviennes L'Etna, un volcan d'Islande et un grand volcan congolais sont entrés en éruption reste à savoir quelle va être l'influence des cendres sur le climat estival. Si déjà on échappait aux canicules ce ne serait pas pour me déplaire! En tous cas on annonce un retard  de 15 jours sur la maturation des fruits actuellement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 482 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, querida13 a dit :

...et un grand volcan congolais sont entrés en éruption reste à savoir quelle va être l'influence des cendres sur le climat estival. Si déjà on échappait aux canicules ce ne serait pas pour me déplaire! En tous cas on annonce un retard  de 15 jours sur la maturation des fruits actuellement.

L'Etna et le volcan congolais sont des volcans rouges qui déversent de la lave incandescente mais ne rejettent pas de colonnes de poussières. Ces coulées de lave se répandent au sol sans produire de poussières dans la haute atmosphère et donc il n'y aura pas de ces grains de poussières servant de points de condensation à l'humdité atmosphérique. Pas de pluies  ni de ciel couvert à prévoir de ce côté là !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonsoir 

il semble que les nappes phréatiques ne soient que des réservoirs d'eau et , comme tout réservoir , ils se vident et doivent être approvisionnés en eau régulièrement .

si ils sont plein au printemps , et que l'été est torride et un ou deux mois sans pluie , la sécheresse est assurée .

bien sur , tout le monde sait cela . donc , même si ces réservoirs étaient pleins actuellement , rien ne nous protège d'une sécheresse à venir ?

ce n'est qu'une hypothèse . à moins que ce soit une vérité de La Palisse ? :)

bonne soirée

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 482 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, le merle a dit :

bonsoir 

il semble que les nappes phréatiques ne soient que des réservoirs d'eau et , comme tout réservoir , ils se vident et doivent être approvisionnés en eau régulièrement .

si ils sont plein au printemps , et que l'été est torride et un ou deux mois sans pluie , la sécheresse est assurée .

bien sur , tout le monde sait cela . donc , même si ces réservoirs étaient pleins actuellement , rien ne nous protège d'une sécheresse à venir ?

ce n'est qu'une hypothèse . à moins que ce soit une vérité de La Palisse ? :)

la sécheresse au sens agricole et traditionnel est la situation où la végétation peine à trouver l'eau nécessaire à sa vie. Pour les céréales c'est à quelques dm de profondeur, pour les pâturages permanents bien enracinés c'est environ de 50 cm. Pour les arbres cela dépend du type de sol , calcaire en table ou sol primaire fracturé, cela dépend et cela varie aussi selon les essences.

Avec l'agriculture moderne et l'irrigation, les prélèvement en eau sont décuplés. Les retenue colinaires prélèvent l'eau dans la nappe phréatique du 1/11 au 31/03. Les prélèvements dans les cours d'eau sont autorisés ou non selon les décrets préfectoraux.

Dans un été sec, on peut avoir une nappe phréatique bien pourvue mais avoir quand m^me des graves séquelles dans la végétation. Cela dépend de la température, de la durée de la sécheresse et de la nature du sol.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
querida13 Membre 35 210 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Du reste , il a été prévu pour le 2 et le 3 juin 2021 de violents orages sur toute la moitié nord de la France, et des chutes de grêle. Personnellement, je déteste la grêle, j'ai l'impression de voir la végétation littéralement battue et hachée par la glace venue du ciel.

Des villages ont été inondés et ont subi des flash floods, des orages violents où il est tombé 15 jours de pluie en l'espace de quelques heures!

 Est

-ce que ce sera suffisant pour recharger  les nappes?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×