Aller au contenu

Dépendance à l’alcool : « Si on s’en rend compte tôt, on peut s’en sortir jeune et avoir une vie devant soi »

Noter ce sujet


Messages recommandés

Animateur 32ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 13 166 messages
Fou échappé de l'asile‚ 32ans
Posté(e)

Outre les risques à court terme, le fait de boire régulièrement à un jeune âge peut sensibiliser le cerveau et créer une dépendance des années plus tard

https://www.20minutes.fr/societe/3005087-20210514-dependance-alcool-si-rend-compte-tot-peut-sortir-jeune-avoir-vie-devant

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 46
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Oui et non.              Mais comme j'ai dit il y a d'autres associations d'ancien buveurs moins connotées et plus adaptées à la particularité laïque française voire athée ou agnostique.    

Il y a des solutions, notamment celle là: https://www.alcooliques-anonymes.fr/nos_reunions/visio-reunions/

Il n'y a pas que les AA sur le terrain du traitement de cette addiction en particulier ,il y a en France 17 associations sans compter les structures officielles .                     Les AA ne so

Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 001 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

c'est à peine croyable 

77 % des jeunes boivent avant d’aller en soirée, selon une enquête réalisée par la Fédération des associations générales étudiantes (Fage) en 2014. Mais ils ne sont pas pour autant tous dépendants. Ce qui compte, c’est de pouvoir s’en passer."

les API ne conduisent pas systématiquement à l'addiction, mais quand même ... 

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 794 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Alain75 a dit :

Il y a des solutions, notamment celle là:

https://www.alcooliques-anonymes.fr/nos_reunions/visio-reunions/

Il n'y a pas que les AA sur le terrain du traitement de cette addiction en particulier ,il y a en France 17 associations sans compter les structures officielles .

                    Les AA ne sont d'ailleurs pas les plus importants en nombre c'est Vie Libre (Réellement laïque) ni les plus anciens qui sont Croix d'or et Croix bleue.

           Quand à la méthode des AA ultra " religieuse" ( ils disent spirituelle ) on pourrait en dire des caisses mais ça ouvrirait la porte à un torrent de récriminations acerbes dont je préfère me passer .

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 21ans Posté(e)
Ohissa Membre 1 387 messages
Forumeur alchimiste‚ 21ans
Posté(e)

Bonjour

La meilleure façon d arrêter n' importe quelle addiction, est de prendre conscience de son état de dépendance et des méfaits qu elle a causée. Sinon zéro chance de réussir.

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Indigo Membre 579 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Les alcooliques anonymes c'est à mon avis une perte de temps. Si vous voulez vraiment arreter vous pouvez le faire de votre propre initiative. c'est principalement une question de volonté et certains n'ont pas besoin de tout déballer aux autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 794 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Indigo a dit :

Les alcooliques anonymes c'est à mon avis une perte de temps. Si vous voulez vraiment arreter vous pouvez le faire de votre propre initiative. c'est principalement une question de volonté et certains n'ont pas besoin de tout déballer aux autres.

Oui et non.

             Mais comme j'ai dit il y a d'autres associations d'ancien buveurs moins connotées et plus adaptées à la particularité laïque française voire athée ou agnostique.

            Mais la volonté ne suffit pas,un alcoologue ou un addictologue ( Les alcoollos de maintenant sont souvent polydépendants!!) est necessaire .

               Les AA sont surestimés,ce qu'ils réussissent le mieux c'est leur com!!

  • Like 2
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Timo-I Membre 25 265 messages
Fumeur de bananes‚ 31ans
Posté(e)

Il y a une méthode aussi qui existe pour certains. C'est de se bourrer une bonne fois pour toutes. A en avoir des nausées. Pas sûr que quand tu as déjà eu une cuite et que tu t'es endormi comme une m**** que tu ais encore envie de recommencer. 

  • Colère 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 461 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Indigo a dit :

Les alcooliques anonymes c'est à mon avis une perte de temps. Si vous voulez vraiment arreter vous pouvez le faire de votre propre initiative. c'est principalement une question de volonté et certains n'ont pas besoin de tout déballer aux autres.

ça dépend des gens. certains ont besoin de se confier, de voir qu'ils ne sont pas seuls ou de recevoir des conseils. D'autres arrêteront l'alcool de le leur propre volonté. 

Je sais qu'il existe de nombreuses associations qui se proposent d'aider les personnes dépendante de l'alcool. J'ignorais que les Alcooloques anonymes donnaient dans la "spiritualié".

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sound
Invités Posté(e)
Invité Sound
Invité Sound Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 3 heures, Timo-I a dit :

Il y a une méthode aussi qui existe pour certains. C'est de se bourrer une bonne fois pour toutes. A en avoir des nausées. Pas sûr que quand tu as déjà eu une cuite et que tu t'es endormi comme une m**** que tu ais encore envie de recommencer. 

C est idiot et dangereux comme conseil

Quand tu es alcoolique, les quantités d alcool ingérées sont très importantes. Les risques de surconsommation sont très dangereuses voir mortelles avec des comas ethyliques. Un ou une alcoolique ne s'arrête pas d'un claquement de doigt, cela dépend de nombreux facteurs, tout comme l'origine de l'alcoolisme. La motivation  est un facteur parmi d autres, ce n'est pas le seul. 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 143ans Posté(e)
La Denise Membre 794 messages
Forumeur accro‚ 143ans
Posté(e)

 C'est clair, mais même après les gens peuvent s'en sortir. C'est difficile pour certains ....

j'ai connu de beaux exemples, un qui avait rêvé une nuit qu'il allait en mourir, qu'il en mourrait. Ca a été radical, alors qu'il buvait depuis ... en bretagne c'est depuis l'adolescence bien souvent, il devait avoir 30 ans quand il a fait ce rêve. Il a eu tellement peur, qu'il n'a jamais retouché un seul verre de sa vie.
 Un autre aussi, qui a pris conscience à un moment donné qu'il faisait souffrir sa femme et ses enfants. Il a arrêté aussi, avec l'aide des AA,  et n'a jamais retouché une goutte d'alcool non plus.

Un alcoolique reste alcoolique même s'il est abstinent.

A noter qu'il existe des services d'addictologie dans toutes les villes et hôpitaux, mais il faut que l'alcoolique le veuille profondément, sinon ça ne fonctionne pas, c'est une prise de conscience profonde, pas juste une décision de surface.

Et il devra rester abstinent toute sa vie.

J'ai vu aussi l'inverse, et proche de moi, mon beau-frère, qui était un mec bien pourtant, mort à 54 ans de cet alcoolisme, et pourtant je ne l'ai jamais vu ivre mort. Il a éclaté de  partout ...ça a été long et douloureux.

La première démarche c'est l'abstinence et les AA.

Les addictions en tout genre ce n'est pas top, mais l'alcoolisme est sans doute une des pires quant aux conséquences.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 143ans Posté(e)
La Denise Membre 794 messages
Forumeur accro‚ 143ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Sound a dit :

Il y a une méthode aussi qui existe pour certains. C'est de se bourrer une bonne fois pour toutes. A en avoir des nausées. Pas sûr que quand tu as déjà eu une cuite et que tu t'es endormi comme une m**** que tu ais encore envie de recommencer. 

^^ tu réagis en humain non buveur... un alcoolique peut aller jusqu'au trou noir, il  boit et se réveille le lendemain en ayant occulté tout ce qu'il a fait durant son état d'ébriété ,et ça ne revient pas, et la " cuite" peut durer plusieurs jours.

Il y a une prédisposition à l'alcool.

Ce que tu proposes est un jour normal pour certains. Les addictions sont un leurre au cerveau,  il présente le produit comme agréable, ( que ce soit la drogue le jeu vidéo le sexe etc ...) donc la personne va avoir un manque de ce qui lui apporte du plaisir, même si ça le détruit . Il va le faire à l'excès et ça va détruire sa vie.
 C'est la différence entre une passion et une addiction.

Une passion tu es capable de la lâcher pour mener ta vie normalement, ça t'apporte du plaisir, mais tu as conscience du reste de la vie. L'addiction prend le pas sur ta vie et te détruit.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sound
Invités Posté(e)
Invité Sound
Invité Sound Invités 0 message
Posté(e)
il y a 5 minutes, La Denise a dit :

 C'est clair, mais même après les gens peuvent s'en sortir. C'est difficile pour certains ....

j'ai connu de beaux exemples, un qui avait rêvé une nuit qu'il allait en mourir, qu'il en mourrait. Ca a été radical, alors qu'il buvait depuis ... en bretagne c'est depuis l'adolescence bien souvent, il devait avoir 30 ans quand il a fait ce rêve. Il a eu tellement peur, qu'il n'a jamais retouché un seul verre de sa vie.
 Un autre aussi, qui a pris conscience à un moment donné qu'il faisait souffrir sa femme et ses enfants. Il a arrêté aussi, avec l'aide des AA,  et n'a jamais retouché une goutte d'alcool non plus.

Un alcoolique reste alcoolique même s'il est abstinent.

A noter qu'il existe des services d'addictologie dans toutes les villes et hôpitaux, mais il faut que l'alcoolique le veuille profondément, sinon ça ne fonctionne pas, c'est une prise de conscience profonde, pas juste une décision de surface.

Et il devra rester abstinent toute sa vie.

J'ai vu aussi l'inverse, et proche de moi, mon beau-frère, qui était un mec bien pourtant, mort à 54 ans de cet alcoolisme, et pourtant je ne l'ai jamais vu ivre mort. Il a éclaté de  partout ...ça a été long et douloureux.

La première démarche c'est l'abstinence et les AA.

Les addictions en tout genre ce n'est pas top, mais l'alcoolisme est sans doute une des pires quant aux conséquences.

 

Faux. L' héroïne et l'opium par exemple sont bien plus dévastateurs sur le plan de l'organisme et sur la vie de la personne. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sound
Invités Posté(e)
Invité Sound
Invité Sound Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, La Denise a dit :

^^ tu réagis en humain non buveur... un alcoolique peut aller jusqu'au trou noir, il  boit et se réveille le lendemain en ayant occulté tout ce qu'il a fait durant son état d'ébriété ,et ça ne revient pas, et la " cuite" peut durer plusieurs jours.

Il y a une prédisposition à l'alcool.

Ce que tu proposes est un jour normal pour certains. Les addictions sont un leurre au cerveau,  il présente le produit comme agréable, ( que ce soit la drogue le jeu vidéo le sexe etc ...) donc la personne va avoir un manque de ce qui lui apporte du plaisir, même si ça le détruit . Il va le faire à l'excès et ça va détruire sa vie.
 C'est la différence entre une passion et une addiction.

Une passion tu es capable de la lâcher pour mener ta vie normalement, ça t'apporte du plaisir, mais tu as conscience du reste de la vie. L'addiction prend le pas sur ta vie et te détruit.

T es gentille tu me cites correctement !!! Ces propos ne sont pas de moi ! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 143ans Posté(e)
La Denise Membre 794 messages
Forumeur accro‚ 143ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Sound a dit :

Faux. L' héroïne et l'opium par exemple sont bien plus dévastateurs sur le plan de l'organisme et sur la vie de la personne. 

 l'un n'empêche pas l'autre, je parle des gens et les co dépendants qui en souffrent gravement aussi et finissent par se  séparer du dépendant, de la perte du travail, des amis etc... c'est ça détruire sa vie aussi.

sur l'organisme chacun a ses résistances. Et autant je constate l'alcoolisme, les drogués je connais moins. Je me rappelle juste ( il y a 40 ans ! ) je travaillais à la Cq, il y avait un jeune drogué, ( coke ? héro ? ou autre je ne saurai plus te dire, on   faisait du guichet à l'époque ) il avait 30 ans, il en paraissait 60 et il finit par se défenestrer.

 

il y a 11 minutes, Sound a dit :

T es gentille tu me cites correctement !!! Ces propos ne sont pas de moi ! 

??? ou vois tu que je te cite  avec ce texte?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sound
Invités Posté(e)
Invité Sound
Invité Sound Invités 0 message
Posté(e)
il y a 13 minutes, La Denise a dit :

 l'un n'empêche pas l'autre, je parle des gens et les co dépendants qui en souffrent gravement aussi et finissent par se  séparer du dépendant, de la perte du travail, des amis etc... c'est ça détruire sa vie aussi.

sur l'organisme chacun a ses résistances. Et autant je constate l'alcoolisme, les drogués je connais moins. Je me rappelle juste ( il y a 40 ans ! ) je travaillais à la Cq, il y avait un jeune drogué, ( coke ? héro ? ou autre je ne saurai plus te dire, on   faisait du guichet à l'époque ) il avait 30 ans, il en paraissait 60 et il finit par se défenestrer.

 

??? ou vois tu que je te cite  avec ce texte?

Regarde ta citation, il y a écrit sound à écrit sauf que tu cités les propos de timo. C est curieux non ?! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Timo-I Membre 25 265 messages
Fumeur de bananes‚ 31ans
Posté(e)

Ah c'est vrai j'avais oublié qu'on pouvait être alcoolique. Ne l'ayant jamais été, je manque de connaissance sur le sujet, désolé. J'aimerais bien savoir ce que c'est qui rend addict. J'ai pourtant bu plein de fois dans ma vie, mais ça ne faisait pas de moi un alcoolique. 

Mais je ne vois pas comment tu peux le devenir. Ce n'est pas comme la cigarette ou les autres drogues, où là tu as vraiment des substances addictives dans ce que tu consommes.

Mais dans des boissons je ne vois pas. A part peut être quelques boissons énergisantes, mais ce n'est pas de l'alcool. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sound
Invités Posté(e)
Invité Sound
Invité Sound Invités 0 message
Posté(e)
il y a 4 minutes, Timo-I a dit :

Ah c'est vrai j'avais oublié qu'on pouvait être alcoolique. Ne l'ayant jamais été, je manque de connaissance sur le sujet, désolé. J'aimerais bien savoir ce que c'est qui rend addict. J'ai pourtant bu plein de fois dans ma vie, mais ça ne faisait pas de moi un alcoolique. 

Mais je ne vois pas comment tu peux le devenir. Ce n'est pas comme la cigarette ou les autres drogues, où là tu as vraiment des substances addictives dans ce que tu consommes.

Mais dans des boissons je ne vois pas. A part peut être quelques boissons énergisantes, mais ce n'est pas de l'alcool. 

C'est comme l'addition aux jeux, aux jeux vidéo, à internet, aux achats, à la sexualité... C'est que l'addition est sûrement un trouble complexe qui n'est pas lié uniquement à une substance. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×